Sebulba

Xcom 2 sur Xbox One

Un jeu différent, réussi, qui donne une autre dimension à la console !

  1. Sebulba
    Xcom 2 sur Xbox One
    J’avais déjà entendu parler de XCOM2 lors de sa sortie PC, mais c’est uniquement lors de cette sortie de XCOM2 sur Xbox One et PS4 que j’ai pu recevoir - et donc tester - le jeu.

    ingame_16x10.jpg


    L’univers d’XCOM m’est complètement étranger ; mais bon en gros c'est un classique monde futuriste, où une guérilla urbaine lutte contre d’affreux extraterrestres aux pouvoirs psychiques qui contrôlent le monde.
    L’intro du jeu me demande si je connais l’univers XCOM et je dois donc répondre non, et s’en suit le tutorial « pour les nuls » ; et j’ai bien fait de le prendre.

    Ne vous y trompez pas : développé par FIRAXIS, les gens à qui on doit CIVILIZATION, ce jeu a été programmé par des pointures du genre Stratégie. On déplace ses unités combattantes dans une zone autorisée (délimitée), à couvert ou pas, on peut entrer dans les bâtiments ou parfois au dessus, en bref on prépare "ses pions" pour le tour de l'adversaire. Au début, on ne sait pas très bien où sont les unités adverses.

    XCOM est un jeu qui mélange les apects « first person shooters » d’un DOOM avec une progression qui se fait en stratégie ( genre command & conquer ) mais chacun à tour de rôle. Chaque nouveau niveau vous présente une carte avec un objectifs, un nombre de « tours » souvent limité, et vous devez avancer vos unités discrètement, les faire attaquer ou pas, et après votre tour l’autre fait pareil.

    xcom-2-screenshot-6.jpg

    Et lors des intéractions (combats) le jeu passe en vue « fps ».

    2016-Strategy-04-XCOM-2.jpg

    C’est mon premier jeu du genre et j’ai eu du mal à accrocher au tutorial, qui a un rythme vraiment haché assez désagréable, on ne comprend pas pourquoi on est « bloqué » dans la progression, en fait cela correspond aux « tours » du jeu mais cela on ne l'explique pas tout de suite. L’interface est par contre facile à comprendre, avec un bon usage des gâchettes qui semble logique, consistant entre les unités, bref on s’y retrouve rapidement.

    Après le tutorial, j’ai dû m’y reprendre à trois fois pour finir la première mission ; encore une fois si on a pas l’habitude de ce genre de jeu, on ne comprend pas tout de suite l’importance du nombre de tours limités, il faut donc avancer franchement, et aussi l’importance de créer des « pièges » avec les attitudes de garde, pour que l’action ait lieu pendant le tour de l’adversaire et pas le vôtre, en quelque sorte.

    Ce qui m’amène à un des avantages importants de ce jeu ; sa rejouabilité. Comme je l’ai dit j’ai du refaire les missions et ca n’est pas lassant de les refaire, les ennemis font complètement autre chose, et chaque changement de ma propre stratégie mène a des situations différentes, même sur 8 tours seulement.



    XCOM est un jeu assez cérébral. Même si on le rend moins austère via l’ajout de cutscenes hyper bien léchées qui représentent vos actions « au cœur de l’action », au final ce n’est pas tellement votre « skill » qui a de l’importance (les coups, tirs, etc ont une chance de réussite sur laquelle vous n’avez aucun contrôle) mais bien la stratégie qui est importante.

    Entre les missions, il faut faire évoluer sa base (qui a un petit air de Fallout Shelter) et on décide des priorités d’évolution (en gros médecine, armes, protections) qui se retrouvent directement dans vos unités, et donc influent sur la suite de vos missions. Egalement, votre nullité influera grandement sur les événements, car si vous revenez avec uniquement des morts et des blessés, vous perdez des technologies.

    160_screenshot-100632669-orig.png

    On est dans la micro gestion car chaque petit membre d'équipe a son petit nom, pays, son equipement que vous bichonnez individuellement... Et s'il ne revient pas vivant - ce qui dépend grandement du hasard au début - vous avez juste envie de jeter votre gamepad sur la télé donc ne vous impliquez quand même pas trop émotivement :D

    xcom_2.jpg

    XCOM est un jeu hyper rejouable et la progression est hyper bien amenée, soutenue par une histoire compréhensible, pas trop tirée par les cheveux, et qui tient debout.

    Le noyau de «stratégie pure » est complété par les évolutions (la base spatiale) et les cutscenes qui le rendent bien plus sympa, surtout sur console. La jouabilité à la manette est excellente, on n’est jamais « frustré de pas être sur un PC » ce qui vu le genre de jeu est un exploit. Les temps de chargement de sauvegardes sont hélas très longs. On est parfois frustré par l'aspect aléatoire des attaques (98% de chances de toucher... et on tire à coté).

    Un jeu pas pour tout le monde, stratégique et cérébral, et qui nécessite un énorme investissement en temps (le moindre petit niveau dure au moins 30 minutes), mais agréable sur Xbox One. La question est de savoir si la console est bien le meilleur support pour un jeu dont les parties durent longtemps. En tout cas un jeu complètement à part dans ma collection, sur lequel je vais revenir souvent.
    Posté par : Sebulba, 13 Octobre 2016
    enz0, eGm_ et Papl00 aiment ça.