296 morts dans l'incendie d'un centre commercial au Paraguay

Discussion dans 'Actualité' créé par RedCross, 2 Août 2004.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Online
    RedCross ex membre
    296 personnes ont trouvé la mort et 300 autres ont été blessées dimanche dans l'incendie d'un centre commercial d'Asuncion, capitale du Paraguay, dont les portes avaient été fermées pour éviter que les clients ne partent sans payer, selon le plus récent bilan officiel.

    Le commissaire Santiago Velazco, porte-parole de la police, a indiqué qu'il y a au moins 283 morts et environ 300 blessés. "On continue à récupérer des corps mais lentement par précaution", a-t-il dit. Auparavant, il avait estimé que le bilan pourrait atteindre "entre 250 et 300 morts". "Il peut y avoir facilement 300 morts. Tous les corps n'ont pas encore été retirés. C'est un désastre".

    Une vingtaine de témoins ont affirmé que les responsables du centre ont "cadenassé" les portes, avec l'aide d'agents de sécurité, pour empêcher les clients de sortir sans payer, selon le commissaire Velazco. "En 36 ans de carrière, je n'ai jamais rien vu de pareil, des gens morts, des visages désespérés, désespérés de ne pas pouvoir sortir pour sauver leur vie", a indiqué le policier.

    Juan Pio Paiva, propriétaire du complexe commercial, formé d'un supermarché et de restaurants, a été placé sous mandat d'arrêt et va être inculpé d'homicide volontaire, a indiqué le juge chargé de l'enquête Edgar Sanchez. M. Pio Paiva nie toute responsabilité: "tous ceux qui pouvaient sortir l'ont fait. C'est une tragédie", a-t-il dit.

    Roque Gonzalez, porte-parole des pompiers a confirmé que les portes étaient fermées à l'arrivée des secours, indiquant qu'un de ses collègues a même essuyé des coups de feu tirés par les vigiles du supermarché.
    La principale hypothèse retenue par les autorités pour expliquer la cause de l'incendie est celle de l'explosion d'un réservoir de gaz vers 11H30 locales (15H30 GMT) dans la zone des restaurants, selon M. Gonzalez.
    Au moment de la déflagration, entre 500 et 700 personnes se trouvaient dans le centre commercial, qui appartient à la chaîne paraguayenne Ycua Bolanos.
    Tous les services de secours de l'agglomération ont été mobilisés. Le capitaine des pompiers Hugo Onieva a constaté que la plupart des décès ont été causés par l'inhalation de gaz toxiques et que les brûlures avaient été souvent postérieures. "Si on les avait laissés sortir, cela ne se serait pas produit", a-t-il indiqué.

    Le président paraguayen Nicanor Duarte Frutos s'est rendu sur place pour diriger l'évacuation des cadavres en hélicoptères et ambulances, le plus rapidement possible dans la crainte d'un effondrement du bâtiment haut de 30 mètres et situé sur une grande avenue de la capitale.
    "C'est un moment de douleur extrême. Nous sommes venus pour apporter un soutien aux gens, aussi bien aux familles qu'aux policiers et aux pompiers qui travaillent pour réduire les conséquences de ce malheur", a déclaré M. Duarte avant de décréter trois jours de deuil national.

    La province argentine de Formosa (nord), frontalière avec le Paraguay, a dépêché des médecins et des infirmières pour prêter assistance aux opérations de secours.
    "Nous devons les aider de manière urgente. La solidarité n'a pas de frontières", a déclaré le ministre du Développement humain de la province, Anibal Gomez.
    Les autorités de Formosa ont également mis en alerte les hôpitaux de la province pour recevoir des blessés, notamment à Clorinda, située à 40 km d'Asuncion et séparée du Paraguay par le fleuve du même nom.

    De son côté, le gouvernement argentin prévoyait d'envoyer un avion de l'armée de l'air avec du personnel médical, des médicaments et le directeur des urgences sanitaires argentin, Carlos Sanguinetti, qui devra évaluer s'il y a lieu d'évacuer les blessés vers des établissements argentins.



    :arrow: La Libre
    RedCross, 2 Août 2004
    #1
  2. Offline
    black frog Touriste
    J'ai entendu cette nouvelle a la radio cette nuit, on ne sait pas quoi répondre devant une telle connerie.

    Je me demande bien quelle punition il faudrait infliger a celui qui a eu cette idée de fermer les portes.

    Dans ce cas, la peine de mort serait meme trop gentille. :-( :-(
    black frog, 2 Août 2004
    #2
  3. Offline
    La Poubelle Elite
    La vie à peu de prix pour certains :?
    La Poubelle, 2 Août 2004
    #3
  4. Offline
    Xaab Touriste
    pfffff c'est vraiment dingue !!!! C'est pas possible de voir des trucs pareils :evil:
    Xaab, 2 Août 2004
    #4
  5. Offline
    Matsuto Elite
    :shock: :shock: :shock: je propose que ce typ soit condamner a mort et qu'il creve sur un bucher comme janne d'arc.. mais lui au moins se sera meriter... :shock: :shock: :shock:
    Matsuto, 2 Août 2004
    #5
  6. Offline
    Zaene *
    Vous savez, il n'est pas necessaire d'aller si loin pour trouver ce genre de comportement.

    J'ai travailler comme agent de securité dans une grande (tres) surface et on avais des rapport tres regulier avec la police qui nous prevenais des "dangers" du moment (pick pocket, voleurs connu, pedo ...etc) et un jour on nous a prevenus du risque "d'alerte a la bombe". Dans ce cas de figure il existe toujours une routine precise d'evacuation dans ce cas-ci c'etait la meme que pour l'incendie => ouverture immediate de tout les acces (les 3 cotés du magasin s'ouvraient completement, zone de vente y compris) et appel aux servidce de secours et de police.

    Mais alors que j'ai demandais quelques precisions a mon superieur il m'a laisser entendre de ne pas appliquer cette routine si on recevaient une alerte a la bombe, ordre du directeur de securité de la grande surface. Celui-ci voulait qu'on l'en informe mais surtout qu'on ne fasse rien sans son ordre.

    Pire en en parlant avec mes collégues j'ai meme appris que le cas c'etait presenté et qu'il leur avait ordonner de ne rien faire, de ne prevenir personne et de ne surtout pas evacuer ! Des lors mes collegues s'etait contenter de se retirer a l'heure prevue dans le local securisé en priant pour que ça soit une fausse alerte et en se preparant a reagir si c'etait une vraie.

    Perso je l'aurais envoyer a la gare lui et ses ordres et j'aurais prevenus les flics et lancer la procedure d'evacuation, j'en avait prevenus mon superieur... c'est peut-etre un peu pour ça que je ne suis plus agent de securité ... :)

    Et ça c'est ici, en Belgique, dans un centre commercial comme vous en connaissez tous ! :pfiou:
    Zaene, 2 Août 2004
    #6
  7. Offline
    hehe PANCAKE !
    Des fous, ce sont des fous!
    En plus, les vigiles tirent sur les pompiers! :shock:
    hehe, 2 Août 2004
    #7
  8. Offline
    Thallium Touriste
    c'est kler que :shock:
    bah il faut tout pour faire un monde et y a des conn*** par tout tout ça pour le fric... :?
    Thallium, 2 Août 2004
    #8
  9. Offline
    Xaab Touriste
    Ces gens, ces familles, ces enfants, massacrés. Rien ne va plus. J'suis écoeuré. Quelle incompétence !
    Quand je pense qu'on vient me faire chier pour des ptites conneries de rien, et qu'on laisse faire ça. Y en a qui ne sont bons qu'à réclamer de l'aide. J'ai pas envie de les aider, je connais des moyens plus agréable de perdre mon temps.
    Xaab, 2 Août 2004
    #9
  10. Offline
    Freshmeat Awesome
    des fous
    Freshmeat, 2 Août 2004
    #10
  11. Offline
    haxion BBS & LBL
    Je dirais plus que sa, des personnes asoifés d'argent, de pouvoir, c'est a triste a dire, mais en lisant sa, c'est la premiere impression que j'ai eu...
    haxion, 2 Août 2004
    #11
  12. Offline
    Jereck Procrastinateur
    Equipe GamerZ.be
    :shock:
    (Rien de plus à dire)
    Jereck, 2 Août 2004
    #12
  13. Offline
    MaLfratS Touriste
    omg c incroyable :shock:
    MaLfratS, 2 Août 2004
    #13
  14. Online
    [Addicted] ex membre
    Cette histoire est dramatique mais ta comparaison est un peu fort de café.

    [Addicted], 2 Août 2004
    #14
  15. Offline
    Smart Touriste
    Ok Zaene, mais il y a un échelon (voire plusieurs) entre ton histoire et l'incendie avéré.
    Jsais pas mais la il y avait un incendie, c'est clair et net. Qui dit incendie dit toukibrule, et donc que les clients se barre avec les marchandises bah c'est toujours mieux que les laisser bruler (les marchandises). En plus qui dit incendie dit assurance :!:

    Je ne savais pas que des crétins pareils pouvaient etre cadre commercial.

    Franchement dégouté.
    Smart, 2 Août 2004
    #15
  16. Offline
    Zaene *
    Ah bon ? Et en quoi est-ce tellement different ?

    Il est evident que ce qui c'est passer la-bas est monstrueux , mon propos n'est pas de le minimiser mais de montrer que ça peut tout a fait se derouler ici egalement, parlant d'experience.

    Imagine une seconde que l'alerte soit réelle, on evacue pas ... c'est le carnage immediat... et l'incendie brutal ensuite. Dans un hyper marché bondé tout les jours ... tu imagines ?
    Zaene, 2 Août 2004
    #16
  17. Online
    Pouce ex membre
    Je serais plutot d accord avec Zaene ... pkoi faudrait-il ne réagire
    que quand les consequences sont tragiques ???

    Dans son exemple l esprit est le meme, et la chance a voulue que
    se soit une fausse alerte ... c'est tout.

    Enfin il est quand même bon de savoir qu a l heure du capitalisme et du
    néo-liberalisme, qu il y a encore des sujets, qui gardent tout leurs valeurs :roll:
    Pouce, 2 Août 2004
    #17
  18. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Quel crétin ce gérant de supermarché :? .
    Carambar, 2 Août 2004
    #18
  19. Offline
    Fonz Yeah !
    j'ai entendu ca tout à l'heure en salle de repos au boulot, une grande surface justement ! j'vous dit meme pas la réaction des gens :shock:
    Fonz, 2 Août 2004
    #19
  20. Offline
    hasbrak Touriste
    Mais ou va le MONDE :shock: :shock:
    hasbrak, 2 Août 2004
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.