Adobe offre ActionScript à la fondation Mozilla !

Discussion dans 'Windows' créé par Bingo, 23 Novembre 2006.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Bingo Beer Addict
    [gv3titre]Adobe ouvre le code source de Flash [/gv3titre]

    20/11/2006

    L'éditeur vient de donner sa machine virtuelle Javascript à la fondation Mozilla, l'une des plus performantes au monde. Ce geste n'est cependant pas dénué d'arrières-pensées.


    Pour doper l'adoption de sa plate-forme de développement de client riche Apollo, Adobe vient d'ouvrir une partie du code source de Flash. L'avenir de l'ActionScript Virtual Machine (AVM) - le moteur Javascript du Flash Player - a été confié à la fondation Mozilla qui pourra distribuer son code sous trois licences : GPL, LGPL, et MPL. Désormais baptisée "Tamarin", cette machine virtuelle est en cours d'intégration au sein de SpiderMonkey, le moteur Javascript de Firefox. Contrairement à la version actuelle, Tamarin peut interpréter et exécuter deux langages différents : ECMAScript 4 (le format standard de Javascript) et ActionScript (le format Javascript d'Adobe incluant notamment certaines APIs de Flash). Mais plus important encore, Tamarin intègre un compilateur JIT (just-in-time) qui réduit de 5 à 20 fois le temps d'exécution d'un code Javascript.



    Grâce à ce don, la fondation Mozilla dispose maintenant d'un des meilleurs moteurs Javascript du moment. Un point particulièrement important car le développement d'AJAX nécessite des navigateurs de plus en plus rapides. Or, Firefox et Thunderbird sont écrits en partie en Javascript. "Les travaux réalisés par Adobe sur cette nouvelle machine virtuelle représentent une contribution sans précédent pour la Fondation Mozilla depuis ses débuts", estime Brendan Eich, directeur technique de Mozilla et créateur de Javascript. De son côté, Adobe encourage ainsi les développeurs à utiliser Javascript... une compétence indispensable pour développer sur sa plate-forme Apollo.



    "En donnant ce code, nous souhaitons banaliser les applications reposant sur un client riche", confirme Frédéric Massy, directeur marketing d'Adobe France. D'autre part, son runtime Apollo, successeur de Flash, permet d'exécuter à la fois des documents PDF, des applications AJAX et des applications Flex. Si Apollo se fonde pour l'instant sur webkit, le moteur utilisé au sein du navigateur Safari (Macintosh), rien n'interdit de penser qu'Apollo s'appuiera sur Firefox à l'avenir.




    Source : INDEXEL
    Bingo, 23 Novembre 2006
    #1
  2. Offline
    ttt3566 ex membre
    au delà du geste tout sympa, je me demande s'il n'y a pas surtout une volonté de planter un bon gros poignard dans le dos de Microsoft (sans doute pour l'affaire des .pdf) :-D
    ttt3566, 23 Novembre 2006
    #2
  3. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    Microsoft a déjà dans l'idée de s'imposer avec son WPF/E :pfiou:
    zoheir, 23 Novembre 2006
    #3
Statut de la discussion:
Fermée.