Airscape Reboot

Discussion dans 'La Poub3lle' créé par t3k1lla, 1 Mai 2010.

  1. Offline
    t3k1lla Elite
    Voici une vue de la reprise des vols après qu'Elian ait posé sa carte magic sur la table de jeu!




    et la version avec une vue du nuage

    t3k1lla, 1 Mai 2010
    #1
  2. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Impressionnant =]
    Durango, 2 Mai 2010
    #2
  3. Offline
    Paradis Obey, Buy, Consume
    Ca me fait penser que je dois me mettre à l'écoconduite pour moins polluer :-D
    Paradis, 2 Mai 2010
    #3
  4. Offline
    Havane Funky fresh Masta
    Merci très intéressant en fait. Juste pour avoir une idée... Vous pensez quoi du fait qu'on aie fermé les aéroports? Excès de prudence, décision justifiée?
    Havane, 2 Mai 2010
    #4
  5. Offline
    GUMBAL 1337
    Aucun excès de prudence.

    Le nuage été bien présent (pas forcément visible par nous).
    GUMBAL, 2 Mai 2010
    #5
  6. Offline
    Skarbone I would rather be snowboarding
    quand on parle d'avions contenant des centaines de personnes, je pense que le moindre risque doit être pris en compte... Donc c'était clairement la bonne décision.
    Skarbone, 3 Mai 2010
    #6
  7. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    woké merci les experts
    zoheir, 3 Mai 2010
    #7
  8. Offline
    Havane Funky fresh Masta
    Oui enfin après m'être un peu penché sur la question, il apparait quand mm qu'avec le recul on envisage une gestion moins restrictive dans le cas d'un retour du nuage. Par ailleurs aucun des vols tests ne s'est crashé et le seul cas d'une panne liée aux cendres s'est produite en 1982 lors du passage d'un avion de British Airways au dessus d'un nuage volcanique en Indonésie. Perte de puissance des réacteurs et puis reprise de ceux-ci une fois quittée la couche de cendres.
    Mais c'est intéressant de voir que le principe de précaution est qqch que personne ne met en cause.
    Havane, 3 Mai 2010
    #8
  9. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Perso, si.

    Le principe de précaution va quelques fois beaucoup trop loin, je trouve. Mais je pense ça principalement dans des cas qui n'ont rien à voir avec ce sujet.
    Durango, 3 Mai 2010
    #9
  10. Offline
    Havane Funky fresh Masta
    Disons que le principe de précaution est sujet à débat. Selon certains (ONG surtout) il faut considérer qu'en situation d'incertitude, la pire des situation est celle qui va se produire et donc il faut s'abstenir de tout risque tant qu'on a pas prouvé que le danger est totalement nul. Pour dautres encore il ne faut s'abstenir que le temps que la science apporte des éléments suffisant pour dire que le risque est acceptable compte tenu des bénéfices. D'autres encore pensent que c'est totalement de la merde et que c'est aux partisans de l'abstention d'agir qu'il revient de prouver que c'est la bonne décisions...

    Ici le risque de perte en vie humaine est certainement direct mais par contre en terme de chiffre et de nombre de personne potentiellement concernées (puisqu'il existe de nombreux indices pour dire que tous les avions vont pas se casser la gueule une fois en l'air) c'est minime comparé a certains comportements (polluants notamment) pour lequel le principe de précaution n'est pas retenu comme valide.
    Havane, 3 Mai 2010
    #10
  11. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Le débat sur le principe de précaution sera toujours là, ou ressurgira toujours de toute façon. Personellement, mais ça dépend évidemment bien sûr des cas, (chaque réponse devant être adaptée à chaque cas) je me situerais plus dans ta deuxième catégorie. Si les études préliminaires avancent un risque possible, c'est franchement pas bon. Si elle n'avancent rien mais "qu'on ne sait jamais", j'ai tendance à penser que le principe de précaution ne se justifie pas toujours.

    Mais je suis entièrement d'accord avec ton analyse du problème dans ce cas ci. Ici, comme tu dis, les conséquences de la pire hypothèse sont immédiates. Pas du genre "Dans 20 ans, vous pourriez avoir plus de chances de chopper un cancer". Ici, l'avion se crashe, t'es dans la merde. Donc immédiatement, ça frappe plus les gens. Malgré les chiffres que tu avances (et que je ne conteste pas du tout) que beaucoup de gens n'ont d'ailleurs même pas eu vents.

    Finalement, c'est un peu comme les gosses et la promesse d'avoir un deuxième bonbon si il s'abstient de manger celui qu'il tiens en main immédiatement. Bien souvent, il va le dammer parce que bon... Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras. Une possible mort dans le court terme, ça fait plus peur au gens qu'une possible déclaration de maladie peut-être mortelle dans 30 ans.

    Est-ce justifié ? Je pense que oui, c'est quelque part logique d'avoir les chocottes si t'y connais rien, si tu ne sais pas ce qui peut arriver, si personne ne te rassure d'une manière ou d'une autre. Si des tests sont faits et qu'il est reconnu qu'il n'y a pas vraiment de risques, alors je ne vois pas le problème. A vrai dire, je ferais plutôt confiance au pilote et aux mec qui s'y connaissent. Je suppose que le pilote a pas plus envie de crever que moi, et s'il il est prêt à décoller, c'est qu'on risque pas grand chose. Mais je comprend que les gens hésitent, ça me parait naturel.

    Après, la seconde question, c'est : En comparaison à ce problème est-ce que l'application/la non-application du principe de précaution dans d'autres domaines est justifié... Là... Vaste débat.
    Durango, 3 Mai 2010
    #11
  12. Offline
    Havane Funky fresh Masta
    Havane, 3 Mai 2010
    #12
  13. Offline
    t3k1lla Elite
    t3k1lla, 4 Mai 2010
    #13
  14. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Haha, excellent la souffrance :-D
    Tarouk, 4 Mai 2010
    #14