Alidhan

Discussion dans 'MMoG' créé par Sole, 18 Avril 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Sole pzned.
    Bonjour à tous,


    Ayant découvert ce sympathique jeu il y a un moment et n'ayant toujours pas vu de sujet en parlant ici même, je me lance dans la création d'un post concernant Alidhan.



    [IMG]



    Présentation:

    Alidhan est un jeu de rôle se déroulant dans un univers médiéval fantastique. Vous incarnez un personnage que vous devez faire évoluer dans ce royaume. Chaque jour vous recevez 120 Points d'Action pour faire interagir votre personnage avec le monde qui l'entoure et 240 points de mobilité pour le faire bouger.



    L'histoire:

    Puisse le Très-Haut m'accorder son pardon pour les heures et les journées que je vais devoir dérober au temps béni de la prière afin d'écrire cette histoire imparfaite de ma contrée, le florissant royaume d'Alidhan.

    Cette prestigieuse Province est fort ancienne, bien peu se souviennent de ses débuts. Partant d'une simple châtellenie, Manelvor le grand père du bon Roy Mandural, à force de batailles, réussit à fédérer et unifier un Royaume, qui fut bientôt connu pour la paix qui y régnait et qui prospéra.
    Son climat doux, les alizés de la mer sur laquelle donne la cité occidentale de Nedmor, capitale séculaire, apportent depuis toujours de bonnes récoltes et des étrangers avides de commercer. Il n'est pas rare de croiser dans les rues du port fortifié ou de la ville haute des marchands de soieries se rendant chez quelque noble dame.
    Nos forêts sont giboyeuses et certaines ont la faveur des enchanteurs, et certaines rumeurs parmi la paysannerie marmonnent encore à propos de maléfices et de vils sorciers.

    Héritier d'une longue lignée de seigneurs, le Monarque Mandural, que l'Eternel le protège, eut l'un des plus longs et des plus paisibles règnes.
    Quand on parle du bon Roy, il s'agit de Mandural et de sa nature pacifique. Rien n'aurait dû troubler sa quiétude, s'il n'avait eu ses fils : Kaldrass l'aîné et Galoregor son cadet de quatre ans. Dès l'enfance tout les opposait. Kaldrass, enfant obéissant et respectueux des règles, calme et posé, peu porté sur l'action, apprenait auprès de son père la tâche ardue de gouverner. Galoregor, déjà, s'intéressant aussi à cet art délicat, trouvait que son frère serait trop faible pour l'assumer et pour faire d'Alidhan un royaume reconnu parmi les puissants. Et déjà il critiquait son père à propos de sa mansuétude à l'égard de la racaille.
    La reine étant morte en donnant naissance à son deuxième fils, le Roy était seul pour les élever. Malheureux de leur mésentente, Mandural tint son trône le plus longtemps possible, refusant de choisir entre l'héritier légitime, son aîné, symbole de la continuité, et son cadet, empli d'ambition et qui le pressait d'abdiquer en sa faveur, afin disait-il de faire rayonner la splendeur du Royaume.
    La plus proche et ancienne conseillère du Roy, le commandeur Zelandra, aux grands talents d'administratrice et de diplomate, s'abstint de toute recommandation en la matière.

    Mandural mourut. C'était il y a huit années déjà. Mais sa longue vieillesse avait laissé le temps à Galoregor l'intriguant, âgé alors de vingt-trois ans, de s'assurer la fidélité d'une majorité de l'armée et de nobles barons, leur promettant conquêtes, or et privilèges.
    Kaldrass, confiant et sûr de sa légitimité, ne soupçonna pas les manigances de son jeune frère et n'eut pas le loisir de monter sur le trône. Évincé, il fut banni et ne dut la vie sauve qu'à la défection de quelques fidèles soldats attachés à la tradition qui le libérèrent et s'enfuirent avec lui dans l'ancienne cité de Fuisserage, au Sud-est du Royaume. Ils y installèrent un quartier général qui bientôt devint une ville, comptant baraquements et commerces. C'est là que les Exilés s'apprêtent à reprendre le pouvoir.
    Refusant de prendre parti et pressentant que les discordes royales ne faisaient que commencer, le Commandeur Zelandra s'en éloigna et établit au Nord du Royaume une communauté fort bien organisée et récusant toute autorité. La plaine de Cyrosh, abreuvée par le Ceth, donna naissance à une véritable cité paysanne, attirant de nombreux partisans qui se rallièrent à Zelandra.

    Ainsi fut le passé, mais le présent est en construction. Chacune des factions que j'ai décrites se bat en ce moment même pour unifier le Royaume sous sa bannière, et l'avenir est plus qu'incertain. Très-Haut, je retourne à mes prières, tout en continuant d'observer ma contrée pour savoir qui des trois sera l'unique.



    Le gameplay général:

    En début de jeu vous aurez le choix entre quatre classes. Guerrier, mage, archer et moine. Chaque classe a ses capacités spéciales, ses avantages et inconvénients.
    Après un petit tutorial, vous devrez choisir entre une des trois factions présentée ci-dessus. Laissez-vous guider par l'histoire et choississez ce qui correspond le plus à votre personnage. Si vous êtes des plus courageux, allez faire un tour sur le forum officiel pour vous tenir au courant des derniers gros coups "politiques" qui ont eu lieu. (Changement d'alignement d'une grosse guilde, le plus grand assassin proche de la mort, bref, tout ce qui influe le jeu en "temps réel".)

    Une fois votre classe et alignement choisi, vous arriverez dans votre ville de départ respective où vous pourrez accomplir quelques quêtes afin de vous familiariser un peu plus avec le jeu. Vous découvrirez aussi un forgeron qui vous permettra de mieux vous équiper, une auberge qui vous protègera des voleurs et assassins, des entraineurs qui vous aideront à apprendre de nouvelles compétences, etc.
    Vous devrez apprendre à gérer vos points de mouvement et d'action de façon à ne pas tomber de fatigue juste devant la porte de l'auberge. Ce serait dommage qu'un assassin passe par là et vous achève pendant la nuit :p.
    Pour gagner de l'expérience, vous tuerez des monstres, combattrez dans l'arène, soignerez vos alliés, remplirezt des quêtes, etc. A chaque pallier d'expérience atteint, vous monterez de niveau et 6 points de caractéristiques seront à distribuer comme bon vous semble.
    De nouvelles maps seront débloquées durant votre progression.(Possibilité de sortir de la ville à partir du niveau 18, accès à une ville "commune" au niveau 40 et possibilité de "raider" dans les autres factions, etc.)
    N'oubliez pas que ce royaume est en guerre depuis plusieurs années. Ne vous étonnez donc pas des tensions qui règnent entre les habitants, des attaques d'ennemis sans pitié, ... A vous de vous adapter à ces points délicats.



    Les points positifs:

    - Ne demande que peu de temps par jour. Quinze minutes suffisent.
    - Pas moche et pas mal pensé.
    - Un univers encore sans limites. (Vous avez du temps devant vous avant de découvrir les dernières maps et quêtes qui viennent de sortir ;) )
    - Si vous voulez jouer RP, c'est tout à fait possible et même conseillé.



    Les points négatifs:

    - Des "boulets" pourissent un peu le début du jeu. (Une fois sorti de votre ville, ça va mieux).
    - Difficile de rattrapper les plus hauts niveaux. Le jeu ayant débuté il y a bientôt un an.
    - Différences de classes mal gérées sur certains points.
    - Quelques lags possibles lors des heures de pointe.



    Quelques images :

    [IMG]
    [IMG]
    [IMG]



    Comment s'y joindre ? :

    Le jeu --> http://www.alidhan.net/

    Je me permets de mettre ma page de parrainage --> http://www.alidhan.net/?parrain=19097
    (Si vous vous inscrivez et passez le tutorial par cette adresse, je recevrai quelques points d'action.)
    Sole, 18 Avril 2007
    #1
Statut de la discussion:
Fermée.