[BD présentation] Paradis Perdu

Discussion dans 'Livres, BD, Manga, Anime' créé par Anax], 8 Décembre 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Anax] Touriste
    [IMG]

    • Au frontières du Paradis et de l’Enfer, marche Gabriel, un ange mineur, un Veilleur sans gloire,
      dont le devoir est de garder les Portes.

      Mais parfois, un rien suffit à bouleverser l’équilibre. La venue d’un enfant qui a posé sans le vouloir le pied sur la frontière. Le regard d’une femme… d’un ange déchu… que Gabriel a connu avant la Chute…

      Par amour, parfois on risque tout. Son âme. L’éternité. Ou la fragile balance entre le Bien et le Mal, une fragile balance qui, de tout temps, a préservé l’humanité...

    [IMG]
    T1 - 2B

    [IMG]
    T1 - EO


    Type : Fantastique
    Série : en cours

    Sites Internet
    Aucun officiel
    Celui de BDNet
    Celui de la Bédéthèque


    Chronique BD Gest'

    • Paradis perdu 2. Purgatoire
    Par Maximus

    Un ange et une démone, amoureux l'un de l'autre, tentent de protéger un jeune garçon qui représente à lui seul un enjeu primordial pour l'humanité. Il est en effet l'Elu, celui qui permettra la victoire définitive du Bien sur le Mal. Mais est-ce bien souhaitable : plus d'enfer, plus de démons, plus de péchés, plus de tentations ? Le premier tome montrait le point de vue de l'Enfer, évidemment à l'opposé de tels desseins, le second évoque le côté Paradis, pas foncièrement différent.

    Ce synopsis relativement simple de Ange (La Cicatrice du souvenir, Kookaburra Universe, La Geste des chevaliers dragons) est avant tout un prétexte pour dessiner de splendides fresques fantasmagoriques sur l'enfer et le paradis, et des combats homériques entre anges et démons. Dans ce contexte, le remplacement du couple Varanda-Lyse au dessin et à la couleur laissait planer quelques doutes. Le résultat est rassurant et même saisissant, tant Xavier et Alexe ont su reconduire avec brio l'ambiance graphique du premier tome. Comme pour Varanda, ce n'est pas tant dans un univers débordant d'imagination que Xavier brille, mais plutôt dans la mise en scène grandiose et les décors soignés. Un bémol, tous les personnages se ressemblent un peu et la coiffure « en pétard » est très tendance, mais c'est dans la continuité du premier album.

    Le changement de dessinateur ne provoque donc pas de rupture, et Ange n'a pas cherché non plus à s'écarter de la trame qu'il avait mise en place. Les oppositions entraperçues se renforcent, les confrontations sont nombreuses mais l'histoire n'avance guère. Le premier tome distillait des bribes de révélations et laissait le lecteur temporairement dans l'inconnu quant aux tenants et aboutissants, mais le voile était levé en fin d'album. De fait, cette suite ne fait qu'approfondir et illustrer ces révélations, sans surprise majeure. La relation entre l'ange et la démone est intéressante mais trop fugitivement traitée, et cette seconde partie n'apporte finalement rien de fondamental.

    Dans l'ensemble cet album de transition permet au nouveau tandem graphique de bien s'installer aux commandes. Espérons que Ange, rassuré, retrouvera rapidement dans le tome 3 le souffle qui fait défaut à celui-ci.


    • Paradis perdu 3. Paradis

    Par aa_amaury

    La guerre entre le Paradis et l'Enfer fait rage, secouant tous les plans de l'existence. De retour sur Terre, Gabriel redécouvre la mort, la souffrance et l'humanité. Dans cette lutte éternelle, le Bien prend l'avantage sur le Mal, au risque d'anéantir le fragile équilibre dont dépend le monde des hommes. L'heure n'est plus à la réflexion. Gabriel, comme Lucifer auparavant, s'élève contre Dieu lui-même : une nouvelle révolte gronde !

    On aurait pu croire que l’histoire de cette série n’était qu’un prétexte pour supporter une représentation graphique grandiose de l’Armaguedon, du combat final entre les forces du Paradis et de l’Enfer. En effet, cette guerre impitoyable, menée entre les Anges et les Démons, donne lieu à des scènes et à des dessins inoubliables. Le chaos destructeur et la soif de combattre sont retranscrites de manière admirable par Philippe Xavier, qui confirme qu’il était bien LE dessinateur pouvant remplacer Varanda aux pinceaux.

    Mais à y regarder de plus près, le synopsis, relativement simple comme le soulignait Maximus dans la chronique du tome 2, est moins basique qu’il n’y paraît. En effet, via son héros principal, Ange (le scénariste) s’attaque au côté manichéen des représentations classiques du combat entre le Bien et le Mal. Si les hommes ne peuvent supporter un monde dirigé exclusivement par les forces du Mal, pourraient-ils tout autant survivre à une domination complète du Bien ? La Lumière céleste ne serait-elle pas trop puissante pour eux ? L’Ange Gabriel, convaincu qu’une victoire finale des Anges serait fatale à l’Humanité, va tenter de les arrêter avant qu’ils n’utilisent leur arme absolue.

    A partir de cette base, Ange nous offre donc une réécriture originale de l’Armaguedon. Alors que le combat semblait bien défini, la bataille ne serait-elle pas ailleurs, entre les tenant d’un absolu destructeur et les partisans d’un équilibre pacificateur ? Gabriel a-t-il raison ou alors les Anges doivent-ils vaincre les démons ? Comment Dieu réagira-t-il à cette nouvelle révolte ? A n'en pas douter, le sort de l’Humanité se jouera au quatrième tome de cette série…



    [IMG]
    T1 - TT 2B


    Mon Avis :

    Un dessin sublime, un scénario visiblement peu innovante mais qui finalement se révêle être un excellent tremplin pour des personnages très charismatiques, des couleurs magnifiques, ... Je n'aurais pas fait ce topic juste pour vous conseiller de lire le coffret, d'actuellement, 3 tomes, mais bien pour vous y obliger ! Petit bémol sur le tome 3, qui est sans nul doute un album graphique qui nous rendra impatient en ce qui concerne le quatrième opus.

    [IMG]
    [IMG]
    [IMG]
    [IMG]
    Une grande
    Une très grande
    Et encore une très grande


    Quelques perles du 3° pour finir :

    • "L'important c'est de vivre,... même juste une minute de plus..."

      "Bon, les filles, qu'est-ce que vous me voulez? On monte un groupe? L'une de vous est guitariste?"

      "Soyons sincère, veilleur. Vous n'aviez jusque-là pas joué un grand rôle dans cette histoire. Pas actif, du moins. La démone et l'enfant eux, ils ont participés, vous...vous suiviez. Mais plus maintenant."
    Anax], 8 Décembre 2005
    #1
Statut de la discussion:
Fermée.