Bitcoin - Money-over-ip

Discussion dans 'Web, design' créé par StarflaM, 25 Décembre 2012.

  1. Offline
    StarflaM Elite
    Bitcoin : qu’est-ce que c’est ?


    Conçu en 2009 par Satoshi Nakamoto (projet révélé en 2008 dans une mailing liste de cryptographie), Bitcoin est un protocole de paiement et une monnaie libre, mondiale et décentralisée, dont la création et la régulation sont assurées par l’ensemble de ses utilisateurs.

    Indépendant de toute autorité centrale, Bitcoin présente le double avantage d’échapper à la censure financière et aux frais de transactions appliqués habituellement par les institutions financières. En tant que protocole libre (au sens du logiciel libre), il permet également une inter-compatibilité des logiciels et services qui l’utilisent.

    Toutes les transactions bitcoins effectuées depuis le lancement du projet sont publiques. Ainsi, les bitcoins ne peuvent être contrefaits, car on peut remonter la chaîne de transactions de chaque bitcoin ou fraction de bitcoin jusqu’à son origine.

    Chaque bitcoin est divisible en 100 000 000 d’unités individuelles, nommées satoshis par la communauté Bitcoin, en hommage à l’inventeur de cette monnaie.
    Le plus petit montant qui puisse être transféré est donc de 0.00000001 bitcoin.

    Pour obtenir des Bitcoins, tout comme les monnaies traditionnelles, trois solutions s’offrent à vous :


    1° Marché des changes

    Bitcoin : Je peux échanger mes €, $, etc. contre des bitcoins, de personne-à-personne ou via des places de marchés où acheteurs et vendeurs se rencontrent.

    Euro : Idem

    2° Travail

    Bitcoin : Je peux obtenir des bitcoins en proposant des biens ou des services.

    Euro : Idem

    3° Via le processus de création monétaire

    Bitcoin : Je peux obtenir des Bitcoins par le minage (voir ci-dessous)

    Euro : Je peux créer une banque et récupérer des intérêts sur mes prêts, qui sont la base du processus de création monétaire.


    Comment envoyer et recevoir des bitcoins ?


    Pour envoyer des bitcoins, il suffit que je contrôle une adresse Bitcoin présentant un solde positif. En d’autres termes, il faut que j’ai déjà reçu des bitcoins et que je ne les ai pas encore dépensés, ce qui semble logique.

    Les adresses bitcoins sont de simples entrées dans un livre des comptes partagé par l’ensemble des utilisateurs (la blockchain). A chaque adresse correspond une clef privée qui, comme son nom l’indique, doit être maintenue secrète et permet de signer vos transferts de bitcoins.

    Chacun peut créer autant de paires de clefs (adresse et clef privée) qu’il le souhaite, sans nécessiter de connexion internet. Ces clefs sont générées directement par l’utilisateur et ne dépendent pas d’un service tiers.

    Lorsque je souhaite réaliser une transaction en bitcoins, je signe cryptogaphiquement un message incluant :

    - Mon adresse bitcoin
    - L’adresse bitcoin du destinataire
    - Le montant à transférer
    - L’origine des bitcoins à transférer (référence, dans la blockchain, des transactions effectuées vers mon adresse bitcoin)

    Je diffuse alors ce message aux pairs (réseau P2P) Bitcoin auxquels je suis connecté. Ces derniers relayent ensuite ma transaction jusqu’à ce qu’elle soit diffusée à l’ensemble du réseau.


    Qui vérifie ce qui se passe ? D’où viennent les bitcoins ?


    Les mineurs de bitcoins vérifient la validité des transactions (dont la mienne) et les regroupent dans des blocs de transactions. Ils appliquent ensuite des opérations volontairement difficiles à résoudre pour un ordinateur, imposées par le protocole Bitcoin. Le premier mineur à résoudre un bloc de transactions est récompensé par le réseau, par l’émission automatique d’un nombre défini de bitcoins. Il s’agit en fait du mécanisme par lequel les bitcoins sont mis en circulation.

    Miner des bitcoins est une activité ouverte à tous, qui ne demande aucune compétence particulière en informatique. Il vous suffit de lancer un logiciel de minage et de laisser votre ordinateur travailler. Attention, votre ordinateur de bureau, même puissant, risque toutefois de vous rapporter moins de bitcoins que ce qu'il consommera en électricité. C'est pourquoi, les mineurs utilisent habituellement du matériel informatique spécialisé dans les opérations nécessaires au minage, afin d'améliorer le rapport puissance/consommation.

    La difficulté des opérations imposées aux mineurs est régulièrement adaptée, toujours de manière automatique, afin qu’un nouveau bloc de transaction soit résolu environs toutes les 10 minutes.

    Ainsi, le réseau Bitcoin présente un rythme d’émission monétaire inélastique peu importe la puissance de calcul totale du réseau.

    La récompense pour la résolution d’un bloc était à l’origine de 50 bitcoins, mais est automatiquement divisée en deux tous les 210 000 blocs (environs 4 ans). Ainsi, Bitcoin existant depuis janvier 2009, les mineurs reçoivent aujourd’hui 25 bitcoins par bloc, en recevront 12,5 à partir de 2017, 6,75 à partir de 2021, etc.

    Le nombre total de bitcoins aboutira donc, d’ici 2140 à un plafond de 21 millions de bitcoins.


    -----


    Crédit à l'auteur "bhafner" (https://bitcointalk.org/index.php?topic=314825.msg3373682#msg3373682)
    StarflaM, 25 Décembre 2012
    #1
  2. Offline
    StarflaM Elite


    ------
    EDIT 12/10/2013:

    Le guide du débutant pour tout comprendre (en anglais):

    http://www.coindesk.com/information/
    ------


    Post original du 25/12/2012

    Y-a-til des personnes intéressées pour des workshops/brainstorms basé sur le bitcoin ?

    Si vous ne connaissez pas (encore) je vous conseille l'article du monde paru dernièrement :

    http://www.lemonde.fr/sciences/arti...-vendre-sans-les-banques_1798066_1650684.html

    Ou mieux :

    http://sametmax.com/quest-ce-que-bitcoin/


    2013 l'année des opportunités ?

    http://www.btcwallet.org/2012/12/13/2012-2013-bitcoin-price-analysis-end-of-one-year-circle/

    Une startup récente :

    http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/paymium-credit-mutuel-bitcoin-carte-bancaire-1212.shtml



    More LoLz:

    https://www.casascius.com/ (PS: je vais acheter la piece 10 BTC avec gold plated, au pire j'aurais une pièce de collection)

    Une pizza à 10K BTC
    https://bitcointalk.org/?topic=137.0 (Forum principal)

    Marché des changes :

    https://mtgox.com/
    https://btc-e.com/

    Aujourd'hui 1BTC se trade +/- à 13.1$ ou 10€




    Après le mail, le WWW, la voice over ip... Bitcoin, une évolution logique vers la money over ip ?

    Le débat est tout vert :proud:
    StarflaM, 26 Décembre 2012
    #2
  3. Offline
    StarflaM Elite




    StarflaM, 26 Décembre 2012
    #3
  4. Offline
    Zwane Elite
    bide :-(
    perso jamais entendu parler
    Zwane, 27 Décembre 2012
    #4
  5. Offline
    StarflaM Elite
    Si c'est possible de renommer en "Bitcoin - Money Over IP"
    Ca sera plus parlant :)
    StarflaM, 27 Décembre 2012
    #5
  6. Offline
    Zwane Elite
    je viens de check la 1ere vidz et hmmm oué le concept vaut la peine de s'y interesser , ty starflam
    Zwane, 27 Décembre 2012
    #6
  7. Offline
    fraggahh ROFLCOPTER
    mouais, je suis pas hyper convaincu personellement.


    Je suis certain qu'il parle Espéranto et le prone !
    fraggahh, 27 Décembre 2012
    #7
  8. Offline
    StarflaM Elite
    Dernière tentative avant qu'il ne sombre et revienne quand il sera mainstream (?).
    StarflaM, 27 Décembre 2012
    #8
  9. Offline
    k o D Belge !
    J'avais déjà entendu parler de ce système, ça m'avait plus mais je ne sais plus trop comment il fonctionne.

    Je vais jeter un oeil à la vidéo après avoir mangé :)
    k o D, 28 Décembre 2012
    #9
  10. Offline
    k o D Belge !
    Hum l'initiative est sympa.
    J'ai installé le logiciel, après on verra bien si je l'utilise mais pourquoi pas :)
    k o D, 29 Décembre 2012
    #10
  11. Offline
    k o D Belge !
    k o D, 30 Décembre 2012
    #11
  12. Offline
    StarflaM Elite
    Non je ne fais pas de mining, ça devient peu rentable de ce que j'ai lu.

    Miner avec son ordi et qqles GPU, la chance devient infime face à la puissance du réseau et ça peut prendre plusieurs mois pour résoudre un bloc et ansi gagner ses Bitcoins (25 BTC) de récompense. C'était 50 il y a 2 semaines btw, la récompese décroit au fil du temps.

    Miner en pool permet d'assurer des petits revenus (proportionnel à ta puissance de calcul vs le pool) car chaque jour le pool est susceptible de résoudre des blocs et tout est redistribué.

    En pool tu gagneras la même chose que tout seul mais de façon beaucoup plus petite et + régulière. Etre en pool ça limite la variance.

    Le truc c'est qu'actuellement le prix de l'électricité que tu vas utiliser et le gain en BTC sont fort proches. Donc pour miner de nos jours il faut de l'hardware spécifique qui a une bonne puissance de calcul et qui consomme peu.

    Perso je ne me suis pas lancé la dedans, mais ça a fait le bonheur des early-adopters qui y ont cru :)
    StarflaM, 30 Décembre 2012
    #12
  13. Offline
    k o D Belge !
    En fait, je vais surtout le laisser en tâche de fond quand je bosse.
    Mon pc est quand même allumé donc niveau conso je ne verrai pas énormément de différence.

    Mais l'intérêt que j'ai actuellement avec ce système, c'est la spéculation sur sa valeur.
    Parce que malheureusement il n'y a pas encore énormément de services payables avec ce système... et de même, je ne pense pas avoir d'amis qui l'utilisent pour que je puisse leur faire des virements super rapides.
    k o D, 30 Décembre 2012
    #13
  14. Offline
    StarflaM Elite
    StarflaM, 30 Décembre 2012
    #14
  15. Offline
    k o D Belge !
    Bah clairement les 1ers arrivés ont du se faire un beau paquet oui...

    50 BTC gagné en minant au début, ça représente 500€ quoi...
    Mais bon maintenant c'est fini ça ;)
    k o D, 1 Janvier 2013
    #15
  16. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out
    Des gens se sont mis sur des pool de mining des fois? j'me suis mis sur https://mining.bitcoin.cz/ ça à l'air d'être un des plus gros pool euro, mais j'ai pas chercher longtemps...


    Par contre le calcul GPU pouahh ça fait chauffer le PC plus que les jeux xd... si quequn sait s'il y a un attribut a mettre pour limiter la puissance pour les nvidia, j'ai pas trouvé, mais y'a l'air d'avoir plein de paramètre...
    cyriak, 1 Janvier 2013
    #16
  17. Offline
    k o D Belge !
    Je suis sur ce pool également.
    Et clairement ça fait chauffer la bête :p

    J'imagine que comme il existe plusieurs programmes de mining il doit y avoir moyen d'en trouver un qui permet de limiter l'utilisation.
    k o D, 1 Janvier 2013
    #17
  18. Offline
    Shinseiki Souls, i eets them.
    Me semble que le BitCoin c'est pas mal utiliser dans les transactions sur le réseau TOR non ?
    Shinseiki, 1 Janvier 2013
    #18
  19. Offline
    StarflaM Elite
    If you haven’t already come across one of the multitudinous articles flooding the Internet these days about Bitcoin [http://en.wikipedia.org/wiki/Bitcoin], I’ll enlighten you: Bitcoin is the first successful digital crypto-currency. It is the first viable threat to monopolistic, uncompetitive government-issued money. And it is proliferating.

    As the United States stumbles through broken efforts to raise an already lofty debt-ceiling, the country’s obligations mount to historical highs, and its currency continues to plummet. Indeed, despite governmental claims to the contrary, commodity and energy costs have continued to soar in recent years [http://www.pacoahlgren.com/no-inflation-really-have-you-been-to-the-grocery-store-lately/] — not so much because of scarcity or demand, but simply because the world’s currencies are failing. Why? Because governments around the world have gone on an unprecedented printing spree, and the results are higher prices; in most cases, commodity prices have doubled in the last 15 to 18 months.

    In 2009, an enigmatic figure known only by the (almost certain) pseudonym Satoshi Nakamoto invented an algorithm that would become Bitcoin. Here are the reasons why I believe the new currency (and its offspring) will destroy government fiat currencies forever:

    1. The U.S. and other governments will soon make Bitcoin illegal. This is incontrovertible: the Federal Reserve is a semi-private institution whose owners benefit every time a dollar is used. They are self-interested human beings, and there’s no way they’re simply going to let a private currency destroy their monopoly without a fight. Alas, the U.S. can criminalize Bitcoin until the end of time, but it won’t stop anyone from carrying (or sending) it offshore, and using it places where it is welcome. Which brings me to my next point:

    2. Never in history has it been possible to put all of one’s wealth on a digital storage device (laptop, cell phone, thumb drive, et cetera) and walk out of the country. You want to stop me from using Bitcoin? You better destroy all forms of digital storage, because that’s the only way you can prevent me from using the currency. As long as I can find someone willing to take dollars for bitcoins in the U.S., nothing is going to stop me from leaving the U.S. with my Bitcoins. Do you think you can criminalize domestic exchange of Bitcoins? Really? Isn’t that what you tried to do with Marijuana, Heroin, Crack, Cocaine, LSD, assault rifles, Cuban cigars, and prostitutes? How’d that work out for you? You really think I can’t get Bitcoins? Or some other crypto-currency?

    3. Bitcoin is just the beginning. Remember Napster? Remember how everyone freaked out about music piracy? Remember how the government shut down Napster, and all its imitators? Did that stop anyone from getting free digital music? No, it didn’t. If anything, the government — in all its wisdom — made would-be file sharers more savvy; instead of using a centralized model like Napster, these users simply changed the rules of the game — going peer-to-peer. Now, instead of having one monster to fight, the government has millions and millions it has to kill. And it’s not working.

    Another example? How about online poker. The geniuses in Washington decided to criminalize the online gambling industry — which was, by the way, pumping billions of dollars into a struggling U.S. economy. So what is the response? You guessed it. Bitcoin. Gambling sites are redirecting their energies to offshore sites where U.S. citizens can play poker to their hearts’ content — converting their dollars to Bitcoins, and funneling resources out of the country. Great job, Washington. This is what happens when sycophantic, fatuous morons get elected and assume the role of “thinking.”

    4. Some would argue that Bitcoin is nothing more than an unregulated, private fiat currency — backed by nothing. I would argue much differently. Fiat currencies have, to this point, always been issued by monopolistic, bureaucratic governments. Even when those currencies were backed by gold — a policy that all but the rarest governments abolished decades ago — the supplies of such currencies were still subject to the whimsical decisions of only a few. More often than not, the currencies represented mounds of debt, and destructive monetary policies that kept up the illusory trend of growing asset prices through mild inflation.

    Because Bitcoin is strictly peer-to-peer, however (pay attention, because this is important), it is essentially “issued” by every single human being who transacts in the currency. Only 21 million Bitcoins can ever be minted, and of those, less than half have been minted. What this means is, as the demand for Bitcoins increases, it will appreciate in value — making it a more realistic and accurate deflationary currency. In other words, Bitcoin is finite, and as demand grows, so will its value. And because it is decentralized, this means every Bitcoin is worth exactly what two interested parties agree upon, at the time of the exchange. The currency is owned only by the person who possesses it — there is no bureaucratic third-party government participating in the transaction by manipulating the supply. And what that means is that every single Bitcoin is backed by the assets and/or debt of every single participant in the market. That does not sound like a fiat currency to me.

    So while the U.S. (and every other country) is up to its eyeballs in debt, its currency will eventually reflect as much — especially considering that the government can simply print as much as it likes. But Bitcoin is not represented by any such entity or policy. It belongs only to its users, and that is true “full faith and credit.”

    5. What happens when the U.S. criminalizes Bitcoin? Won’t the price fall? The answer is yes, probably. But it won’t go away, because it represents something we’ve never seen before. Bitcoin is a way for people to move their wealth without any detection, whatsoever. Never before could you put $1 million dollars on a cell phone and leave the country. But you don’t even have to leave the country; as long as you can find a bank somewhere that will accept Bitcoins — and there are a lot of them — you can send your money anywhere without the transaction being recorded. For the first time in a long time — maybe for the first time ever — your money can actually be yours. Governments can no longer tell you what you can and can’t do with your cash. They can’t make the rules. And that scares the hell out of them.

    You can attach any sort of deontological morality stance to this contentious issue you like. But you cannot stop people from acting in their own interests, and I doubt very seriously the government’s ability to prevent people from hiding their money any way they can. Oh they’ll try, but this time, the authoritarians are out of their league — not because of a lack of sophistication, but because of a lack of resources. Simply put, the government simply does not have the jurisdiction or manpower to find and destroy Bitcoin; it’s too easily hidden, and extremely portable.

    Some people say that the advent of the Internet is the biggest achievement in human history. That may be true. But as revolutionary as it has been, nothing is going to change the game like the privatization of currencies. Without control of the money supply, governments cannot dictate anything. This may be the purest form of democracy the world has ever known, and I — for one — am thrilled to be here to watch it unfold.


    www.PacoAhlgren.com [http://www.pacoahlgren.com/]

    Disclosures: Paco is long gold, Bitcoins, and oil. He is short U.S. Treasuries.
    StarflaM, 5 Janvier 2013
    #19
  20. Offline
    k o D Belge !
    Tout à fait d'accord.
    C'est une révolution, mais on ne s'en rend pas encore compte.
    k o D, 5 Janvier 2013
    #20