Blagues qui font sourir v2

Discussion dans 'La Poub3lle' créé par Zian[0], 8 Novembre 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Zian[0] Imaginated
    C'est l'histoire d'une petite vieille qui, à la campagne, est sur son lit gravement malade. Le médecin de la ville vient la voir et l'ausculte. Le Papy attend dans le séjour. Le médecin sort après de très longues minutes et lui dit :
    - Votre femme est dans un état comateux !
    Le Papy qui n'a pas bien compris, rentre dans la chambre de sa promise.
    La mamy lui demande
    - qu'ek ksé ty qui la dit l'docteu à mon sujet ?
    - Au ché pas trop... il a dit k'tes dans un état comme ma queue..., répond le Papy !
    La mamy :
    - Non di dju, non di dju ?!?..., bin j'suis pas prêt' d'me l'vé alors !!!






    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



    Ernest-Antoine et Hannibal sont des malades mentaux qui résident dans un hôpital psychiatrique.

    Un jour Ernest-Antoine longe la piscine. Il tombe à l'eau et coule à pic.
    Ni une ni deux, Hannibal saute à l'eau et va chercher Ernest-Antoine au fond. Il le ramène à la surface.

    Quand le directeur apprend l'acte héroïque de Hannibal, il décide de le laisser sortir immédiatement car il pense que si Hannibal est capable d'un tel acte il doit être mentalement stable.

    Le directeur va lui-même annoncer cette bonne nouvelle à Hannibal. Il lui dit :
    - J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t'apprendre ! La bonne c'est que nous te laissons sortir de l'hôpital parce que tu as été capable d'accomplir un acte de bravoure en sauvant la vie d'une autre personne. Je crois que tu as retrouvé ton équilibre mental. La mauvaise, c'est qu' Ernest-Antoine s'est pendu dans la buanderie avec la ceinture de sa robe de chambre.
    Et Hannibal de répondre au directeur :
    - Il ne s'est pas pendu, c'est moi qui l'ai accroché pour qu'il sèche...



    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------



    Ce sont trois jeunes candidats à la prêtrise. L'évêque s'est déplacé spécialement au séminaire pour leur faire passer un dernier test : Le fameux test du célibat.

    L'évêque conduit les trois candidats dans une pièce, et leur demande de se déshabiller. Ensuite, il demande à chacun de s'attacher une petite clochette au bout de leur partie intime au moyen d'une ficelle toute fine.
    Lorsque tout le monde est prêt, une superbe fille entre dans la pièce et vient se placer devant le premier candidat. Elle entame un strip-tease torride... et l'on entend : "Tingingling"

    L'évêque prend alors la parole :
    - Patrick, je suis vraiment désolé pour vous, mais votre manque de self-control vous joue des tours. Emportez vos vêtements et courrez prendre une douche froide. Vous en profiterez pour prier et méditer sur votre faiblesse charnelle.

    Pendant ce temps, la jeune fille qui s'était placée devant le second candidat avait continué son strip-tease. Arrivée à la petite culotte, on entend... "Tingingling"
    L'évêque reprend alors la parole :
    - Joseph, toi non plus, tu n'es pas capable de refréner tes pulsions charnelles. Une douche froide et des prières pour toi aussi.

    Et le second candidat quitte la pièce. A ce moment, la jeune fille est déjà toute nue, en train de danser et de prendre des attitudes toujours plus suggestives devant le troisième candidat... Mais rien. Elle a beau même se frotter contre le corps de l'éphèbe. Mais aucune réaction... L'évêque est très satisfait et il dit
    - Michael, mon fils, je suis vraiment fier de toi. Tu es le seul à avoir eu assez de force de caractère pour ne pas t'être laissé aller à tes pulsions charnelles. Tu deviendras prêtre très rapidement. Maintenant tu peux aller rejoindre tes deux compagnons sous la douche...
    "Tingingling"


    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------



    Ça se passe dans une prison sud-américaine où sont emprisonnées trois nanas, deux brunes et une blonde.
    Elles sont condamnées à mort donc elles vont être fusillées dans la cour de la prison, une par une.

    Évidemment elles sont mortes de trouille et évidemment elles éviteraient bien le peloton d'exécution.

    Le curé qui vient les confesser prend pitié d'elles et leur confie :
    - Les gens ont très peur des catastrophes naturelles par ici, ils pensent que ce sont des punitions de Dieu, alors servez-vous-en au moment crucial.

    Le lendemain, la première brune est amenée dans la cour, attachée au poteau et lorsque le capitaine crie "en joue !", elle se souvient des paroles du curé et hurle "OURAGAN !!!".
    Là, les soldats s'enfuient affolés !

    La deuxième brune et la blonde ont vu ça depuis la fenêtre de leur cellule et sont très impressionnées ! Le curé avait raison ! Ça marche !

    Le lendemain, la seconde brune est amenée dans la cour, attachée au poteau et lorsque le capitaine crie "en joue !", elle se remémore la scène de la veille et hurle "CYCLONE !!!".
    Idem, les soldats courent dans tous les sens pour aller s'abriter et elle en réchappe.

    La blonde a assisté à tout cela de sa fenêtre et a eu la confirmation que ça marchait !
    Elle a bien compris le truc et réfléchit à ce qu'elle pourra faire.

    Le lendemain, donc, elle est amenée dans la cour, attachée au poteau et lorsque le capitaine crie "en joue!", elle hurle ... "FEU!!!"


    ---------------------------------------------------------------------------------------------------

    A "Poil"

    Non, vous ne verrez pas ma femme à Poil... pour la simple raison qu'elle n'y habite pas. Ce village situé à l'est de la Nièvre, à une trentaine de kilomètres du Creusot, possède un patronyme d'un attrait touristique que seul Montcuq dans le Lot peut égaler. D'ailleurs la municipalité déplore la disparition régulière des panneaux situés à l'entrée du village de Poil.

    «Je vis toute l'année à Poil, lance fièrement Danielle Ferdinand, tenancière de l'auberge de Poil. Ça prête à sourire, mais c'est la vérité. »

    Avec 189 hommes et femmes à Poil, Danielle apprécie beaucoup la qualité de vie dans le village : « On a le calme, la tranquillité, la verdure, il n'y a pas de pollution. Bref, il fait bon vivre à Poil. », devise des habitants de ce charmant village.

    PS : les habitants se nomment les pictiens, les pictiennes... Et non les poilu(e)s !

























































    [IMG]
    Zian[0], 8 Novembre 2008
    #1
  2. Offline
    Jereck Procrastinateur
    Equipe GamerZ.be
    [IMG]
    Jereck, 8 Novembre 2008
    #2
  3. Offline
    KAMI spim spam spoum
    Au moins un topic qui met de bonne humeur :D
    KAMI, 9 Novembre 2008
    #3
  4. Offline
    p0ire ManCity Fan
    vraiment pas mal =]
    p0ire, 9 Novembre 2008
    #4
  5. Offline
    Stev_N - Pokéfan -
    Pas mal :-D
    Stev_N, 9 Novembre 2008
    #5
  6. Offline
    golog Serie Addict!
    J'adore celle avec les prêtres :p
    golog, 9 Novembre 2008
    #6
  7. Offline
    .MalixXx ex membre
    Aha, moi j'ai aimé celle avec Hannibal :-D
    .MalixXx, 9 Novembre 2008
    #7
  8. Offline
    XaTan Elite
    Ouais, pareil. :p
    XaTan, 15 Novembre 2008
    #8
  9. Offline
    Xm-K ex membre
    Encore encore :d
    Xm-K, 15 Novembre 2008
    #9
  10. Offline
    Johnssen Touriste
    Ça se passe dans une prison sud-américaine où sont emprisonnées trois nanas, deux brunes et une blonde.

    Géantissime celle là :'D
    Johnssen, 24 Novembre 2008
    #10
  11. Offline
    TheKiller Elite
    J'adore celel avec la prison ! Je suis écroulé :D :D
    TheKiller, 3 Décembre 2008
    #11
Statut de la discussion:
Fermée.