Boucles de spa : 27-28 / 03 / 2004

Discussion dans 'Cinéma' créé par HuK_, 14 Mars 2004.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    HuK_ Touriste
    [IMG]

    « Ce n’est désormais plus un secret, les spéciales prévues à Francorchamps et Ster seront remplacées par trois nouvelles étapes sur la commune d’Aywaille. Une décentralisation du parcours rendue possible grâce à l’aimable collaboration du bourgmestre local.
    « A Aywaille, on aime les sports moteurs et plus particulièrement le rallye, » a déclaré ce samedi Philippe Dodrimont, en présence notamment de son échevin des sports Dominique Germain. « La tradition nous liant aux Boucles de Spa remonte à déjà plus de trois décennies et nous sommes heureux de pouvoir aujourd’hui tendre la main à l’organisateur et intensifier notre implication puisque quatre des huit spéciales au programme se disputeront sur notre commune.


    De quoi ravir les nombreux amateurs de la discipline de la région. Nos riverains sont très compréhensifs et patients. J’ai personnellement demandé à ce que le rallye passe devant ma maison et une étape se déroule dans le jardin de notre échevin des sports. Nous aurons aussi un contrôle de passage sur la place Thiry, un nom évocateur prouvant que nous sommes bien prédestinés pour le rallye. Une animations speaker y sera prévue. En tant que représentant d’une commune à vocation touristique, je ne peux négliger les importantes retombées économiques qu’engendre le passage chez nous d’une épreuve comme les Boucles de Spa. Les commerçants, les associations locales, les mouvements de jeunesse ou les clubs de sport s’occupant de tenir les entrées ou les buvettes, tout le monde en bénéficie. C’est vraiment une grande fête à laquelle Aywaille et moi-même nous réjouissons d’assister de manière active.»

    Parcours remanié et étape show

    Mis sous pression, les organisateurs ont battu des records pour remodeler le parcours de l’édition 2004 et proposer aujourd’hui un tracé alternatif 100% rallye tout en ne perdant que 5 km par rapport à la distance initialement prévue pour un total de 257 km sélectifs, soit une cinquantaine de plus qu’en 2003.



    « Nous avons réagi très vite, » indique le directeur de course de l’épreuve Jean Caro. « En moins de 48h, la solution de rechange était prête et approuvée par les autorités compétentes. »



    Le principe de base reste le même avec moins de spéciales pour plus de sécurité et de spectacle avec quatre passages le samedi et trois le dimanche (soit sept en deux jours à certains endroits stratégiques) ce qui était encore interdit l’an dernier à l’échelon européen.



    « Le rallye démarrera par le plus gros morceau avec les 15 km de Rahier-Chevron, identique à l’an dernier mais amputée de la portion rapide du début, notamment avec les jumps de La Gleize, » détaille le bras droit de Pierre Delettre. « Ensuite, on disputera une nouvelle spéciale baptisée Havelange (6,64 km) qui en fait correspond à l’épreuve de Harzé de 2003 mais en sens inverse ce qui n’a plus été fait depuis quinze ans. La boucle se poursuivra avec les 7 km de La Redoute dans sa version show (identique au rallye d’Aywaille) avec trois tours et autant de passages successifs (une première à Spa) à la fameuse Stèle ou au Monument des Autrichiens. Le type d’amuse-gueule dont raffolent les spectateurs et que nous ne permettait plus le règlement européen. Enfin, l’ES bien connue de Spa-Barisart (9,86 km) est pareille à l’an dernier. Le départ sera donné au pied de la course de côte et l’arrivée jugée aux casernes de Spa. Au total, la boucle sans assistance fait 38 km et des poussières, le dernier passage se disputant entièrement de nuit. »

    «Plus dans l’esprit rallye »

    Après une première étape digne d’un Mondial longue de 16 ES et 153,56 km chronométrés, les concurrents auront encore douze spéciales (105,75 km) pour se départager le dimanche avant une arrivée prévue vers 16h30.



    « Le 2ème jour, nous commencerons par la version classique de la Redoute (5,55 km) suivie, après un CP sur la place d’Aywaille, par Harzé avec un départ à la sortie du village et une arrivée dans le zoning. Ensuite on attaquera le plat de résistance avec les 12 km de Chession-Rahier avec les premiers et les derniers kilomètres différents par rapport à la veille, le point stop se situant cette fois après le passage de la Lienne, en remontant vers le village de Rahier dans un sens inédit. Et le nom du vainqueur sera connu à l’issue du dernier passage dans Andrimont-Spa (11,3 km) dont les 4 premiers kilomètres seulement diffèrent par rapport au samedi avec un départ dans le village d’Andrimont. »



    Et le passionné directeur de course de conclure : « On regrette bien sûr d’un côté d’avoir dû annuler notre étape secrète à Francorchamps car le site est très populaire, mais j’estime que notre parcours est désormais plus rallye. Personnellement, je n’aime pas trop voir des voitures de rallye évoluer sur des circuits ou des parkings. Quant au système de petites boucles, certains diront qu’on en vient à une formule provinciale, mais avec toutes les contraintes communales, financières et au niveau de la sécurité, l’avenir du championnat de Belgique va peut-être passer par là.»

    Les WRC toujours bien présentes

    Il nous reste à évoquer le plateau. A cinq semaines du départ de cette 47ème édition, il était bien sûr trop tôt pour se faire une idée précise de l’affiche, les premiers bulletins d’engagement commençant seulement à rentrer.



    En WRC, la seule certitude concerne actuellement le champion de Belgique Pieter Tsjoen qui remettra son titre en jeu aux commandes de la Toyota Corolla de Future World. Pour donner la réplique au vainqueur 2003, on devrait pouvoir compter sur David Loix (Subaru Impreza Star), David Sterckx (Toyota Corolla WRC Future World ou Skoda Octavia WRC), le Hollandais Erik Wevers (Toyota Corolla WRC), le régional de l’étape Radoux (Ford Escort WRC) et, espérons-le, Patrick Snijers qui fait tout pour trouver les budgets afin d’aligner la Subaru irlandaise de McGarrity.



    En Groupe A, on attend les Subaru de Munster et Deferm, les Mitsubishi du champion D2 Van Parijs et de Jean-Pierre Van de Wauwer, l’Audi de Bodson plus quelques autres voitures hollandaises du Benelux Trophy.

    Les grands retours de Bruno Thiry et Marc Duez en Super 1600

    La catégorie Super 1600 marquera le grand retour à Spa de deux enfants du pays : Bruno Thiry et Marc Duez.
    Pour le champion d’Europe qui n’a plus roulé ici depuis 1997 (Ford Escort WRC Racing for Belgium) et n’a plus terminé les Boucles depuis son podium en Astra en 1993, il s’agit d’une grande surprise officialisée en milieu de semaine dernière. Candidat désigné au titre belge en Super 1600, Moustic disposera pour Spa d’une Citroën Saxo en provenance de chez PH Sport, sa future C2 n’étant homologuée qu’à partir du 1er avril.
    Son pote Marc Duez a lui récupéré, avec le concours de John Muth, la petite VW Polo ex-Gaban préparée par René Georges. Le pilote au cœur bien accroché sera encore opposé au champion de Belgique de la catégorie et nouveau pilote officiel Renault en championnat du monde Junior, Larry Cols dont la Clio partira favorite en deux roues motrices face à la Saxo de Thiry mais aussi son ancienne Fiat Punto (confiée à sa sœur Daisy ou l’un des deux jeunes Flamands Bernd Casier et Davy Vanneste) et la Citroën Saxo d’Olivier Collard, Opel ayant malheureusement décidé de ne pas être de la fête pour cette première manche.
    Le Groupe N réunira à nouveau de nombreuses Mitsubishi de tous poils avec les Bouche, Colsoul, Van Woensel, Haentjens et peut-être Pascal Gaban. Des diamants qui pourraient bien retrouver sur leur route l’une ou l’autre Subaru Impreza WRX issues du Mondial Production. A confirmer au plus vite…

    Jean-Pascal, première d’un agitateur en spéciale

    Enfin, sans nouvelles pour l’instant d’éventuelles Groupe R (celle d’avant 1982 seront autorisées au départ) ou N-GT (de vagues projets existent mais il serait hâtif d’en parler), on n’oubliera pas de rappeler les participations des petites Renault Clio de Kris Princen et de… Jean-Pascal, l’agitateur de la Star Academy qui effectuera chez nous ses débuts en rallye aux commandes de la toute nouvelle Clio Cup Rally prochainement homologuée pour la coupe française. De quoi rendre les Boucles de Spa encore plus attractive auprès du grand public. Et si ce dernier se montre discipliné et respecte scrupuleusement les consignes de sécurité afin d’éviter les débordements, c’est toute la discipline qui en profitera.


    HuK_, 14 Mars 2004
    #1
  2. Offline
    HuK_ Touriste
    Et voila c'est ce w-e les gars !!


    Venez nombreux risques d' y avoir un beau spectacle en super 1600 !!
    HuK_, 24 Mars 2004
    #2
  3. Offline
    I Size Touriste
    ouais rdv la bas pour soutetenir jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjpppppppppppppp (lol)

    non s'est larry et bruno k il faut soutenir


    a moi l'ivresse l'ivresse de la vitesse
    I Size, 27 Mars 2004
    #3
Statut de la discussion:
Fermée.