[Budget] Libéralisation du marché de l'énergie

Discussion dans 'Actualité' créé par L@rgo_XIII, 12 Juin 2006.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    L@rgo_XIII G33K
    Vous en avez sûrement entendu parler, ceux-qui ne se sentent pas concernés n'ont peut être pas prêté attention, les autres n'en savent peut être pas plus ...

    Alors nous allons ensemble éclaircir le sujet et découvrir de quoi il s'agit, quelles sont les conséquences pour nous consommateurs, que devons nous faire, qu'allons nous y gagner ...
    L@rgo_XIII, 12 Juin 2006
    #1
  2. Offline
    L@rgo_XIII G33K
    Sommaire









    1. Qu'est ce que la libéralisation ?
    2. Qui concerne-t-elle, et quand ?
    3. Quels objectifs recherche-t-elle ?
    4. Que devons nous faire ?
    5. Et sur le terrain, que se passe-t-il ?
    6. Conclusions





    _______________________








    1. Qu'est ce que la libéralisation ?


    La libéralisation de l'énergie est le fait d'ouvrir le marché de l'énergie à la concurrence. Jusqu'à présent, en Belgique, la livraison et la distribution de l'énergie s'effectuaient entièrement via votre intercommunale (<- clic). Celle-ci gérait donc à la fois l'infrastructure du réseau de distribution ainsi que la fourniture d'électricité ou de gaz (facturation).


    Dorénavant, le réseau de distribution sera commun et entretenu par les intercommunales en place. Le gouvernement désignera donc un gestionnaire du réseau de distribution par secteur géographique et ce sans recouvrement, ce qui signifie qu'elles auront une position de monopole sur le marché.

    Quant à la fourniture (facturation), elle sera soumise à la libre concurrence. Mais attention pour être fournisseur aux clients éligibles, il faudra obtenir une licence délivrée par le Ministre wallon de l'énergie. Cette licence est une garantie qu'offre le gouvernement sur la qualité de ses fournisseurs.




    2. Qui concerne-t-elle, et quand ?


    La libéralisation de l'énergie concerne tout le monde, aussi bien les particuliers que les entreprises. La différence entre les deux n'est autre que la date d'application de la libéralisation.


    La Directive Européenne sur le sujet exige la libéralisation complète du marché de l'énergie pour le 1er juillet 2007 au plus tard.

    Si certains pays, comme l'Allemagne ont déjà procédé à la libéralisation complète du marché, la Belgique, a encore un petit bout de chemin à parcourir, et plus particulièrement la Wallonie ainsi que
    Bruxelles-Capitale puisque la Flandre, elle, déjà est arrivée au bout du processus depuis le 1er juillet 2003.

    Pour plus de détails, consultez le calendrier de la libéralisation du marché belge de l'énergie
    (<- clic)





    3. Quels objectifs recherche-t-elle ?


    L'ouverture du marché à la libre concurrence devrait influencer une baisse globale des prix de l'énergie mais elle permettra aussi au consommateur de choisir son type d'énergie, pouvant ainsi, par exemple, favoriser s'il le désire l'utilisation d'énergie dite verte ou renouvelable.


    Deux avantages mineurs seront la création d'emplois ainsi que le fait que le consommateur prêtera plus attention à sa facture et donc à sa consommation, alors qu'auparavant, le fournisseur lui étant imposé, il se contentait de payer sans rechigner.

    Actuellement, il est bien entendu impossible de chiffrer précisément l'économie que vous ferez sur votre facture de gaz ou d'électricité. Mais selon une étude du bien connu magazine Test-Achats qui a fait, entre autres, des simulations de factures, l’économie actuelle va de 2 ¤ à 159 ¤ pour votre facture d'électricité.



    Par contre, on peut précisément comparer notre situation actuelle avec la Flandre qui, elle, a déjà subi cette libéralisation depuis presque 3 ans. Il en ressort qu'après celle-ci, le prix de l'électricité standard n'a pas sensiblement baissé, contrairement à l'électricité verte. La raison à cela est que la distribution du courant vert est jusqu’à présent encore gratuite puisque gérée par des intercommunales (organes de l'état) qui favorisent donc ce genre d'initiatives. (Attention, ceci ne vous concerne pas directement, mais bien votre fournisseur qui peut alors bénéficier gratuitement du réseau.)



    4. Que devons nous faire ?




    Pour ainsi dire, on ne pourra réellement le savoir que lorsque la libéralisation aura eu lieu. Pour le moment, nous ne pouvons que spéculer sur les offres futures ou bien profiter de l'expérience de nos voisins du nord.


    De toute façon, les fournisseurs ne devraient pas tarder (s'ils ne l'ont pas déjà fait) à se manifester auprès de vous. Ce qui est sûr, c'est que vous devrez être attentif à ne rien signer trop rapidement, sachez aussi que seul un contrat signé peut vous lier avec un quelconque fournisseur, n'ayez donc pas la plume trop légère.

    A quoi devrez-vous être attentif ? Et bien à votre facture, puisque c'est bien là la seule et unique chose sur laquelle les fournisseurs peuvent exercer la libre concurrence. Ainsi, en Flandre, certains ont augmenté la redevance et diminué le prix des kWh, à vous donc de bien calculer pour voir quelle formule sera la plus intéressante pour vous !



    5. Et sur le terrain, que se passe-t-il ?


    Comme je viens de le dire, sur le terrain, les démarcheurs des fournisseurs concurrents aux fournisseurs actuels sont en route vers vos maisons. Ils vont tout faire pour vous faire signer un contrat au plus vite. Attention également que de leur côté, vos fournisseurs actuels ne feront certainement rien afin de vous informer, espérant ainsi reconduire automatiquement votre contrat puisque vous n'aurez pas été mis au courant des autres alternatives s'offrant à vous.




    6. Conclusions


    Dans un premier temps, laissons venir à nous les démarcheurs, écoutons-les et gardons précieusement leurs différentes offres. A l'approche du 1er juillet, il faudra alors penser à prendre sa calculette et à comparer les prix, chercher la solution la plus avantageuse pour vous. D'ici-là, normalement, vous devrez voir fleurir un peu partout des comparatifs, des articles de presse et des aides afin de vous permettre de faire votre choix. Ce qui est sûr, c'est que si vous voulez vous y retrouver dans cette libéralisation, il vous faudra choisir et non pas subir !






    Plus d'infos :

    Commission Wallone pour l'énergie
    Union des villes et des communes de Wallonie
    Institut Bruxellois pour la gestion de l'environnement
    Electrabel
    Test-Achats

    L@rgo_XIII, 12 Juin 2006
    #2
  3. Offline
    Papl00 Femme du Chef
    Equipe GamerZ.be
    Orthographe vérifiée, pour la mise en page définitive, j'attends toujous les infos de Seb...
    Papl00, 14 Juin 2006
    #3
  4. Offline
    tabaskof r0x0Rl33T
    tres beau post !!! :) On apprends plein de choses et tout est vraiment bien clair, encore BRAVO !!
    tabaskof, 15 Juin 2006
    #4
  5. Online
    Ritz ex membre
    Fin 2005, la production en énergie verte atteignait 446 927 kW (dont pres d'un tiers de cogénération et ca n'est PAS une source d'énergie verte) alors que la production d'électricité atteint 23 341 061 MW !!

    J'en conclus que cette libération (nécessaire je ne le conteste pas) n'apporte rien au niveau financier au consommateur particulier si ce n'est une (extrêmement) lègère augmentation de la production d'énergie verte (qui reste encore négligeable).

    :-9
    Ritz, 16 Juin 2006
    #5
  6. Offline
    Arnoz Touriste
    Encore une fois un trè sintéressant post, bravo.
    Tout petit détail pour le prochain: ne mets pas les mots importants en orange (ou pas en couleur du tout) parce qu'on les confond avec les vrais liens. Du coup j'me retrouve comme un con à passer sur chaque mot orange pour savoir si c'est un lien :p
    Arnoz, 16 Juin 2006
    #6
  7. Offline
    L@rgo_XIII G33K
    J'ai pris la peine d'écrire "(<-clic)" a coté des deux seuls liens qu'il y a ;)
    Puis la couleur permet d'éclaircir le texte, et au moins ça donne envie de lire jusqu'au bout :p
    L@rgo_XIII, 16 Juin 2006
    #7
Statut de la discussion:
Fermée.