De la discussion sur le baptème

Discussion dans 'Etudes' créé par killarg, 28 Mai 2010.

  1. Offline
    Continuité de l'autre thread pour pas le pourrir:


    Développe ? En quoi ça n'a rien de glorieux (outre le "j'vais salir mes habits noirs" et "on mange pas bien") ?

    Ah ça j'y manquerai clairement pas, zête ouvert après les exams?


    killarg, 28 Mai 2010
    #1
  2. Offline
    Euuuh pas si éloigné quand même: qui fait les baptème? :>


    Et sinon j'ai jamais eu de problème avec les gens qui font pas leur baptème (en 5 ans j'en ai rencontré) mais en général y sortent des trucs posé et réfléchi :>
    killarg, 28 Mai 2010
    #2
  3. Offline
    Jereck Procrastinateur
    Equipe GamerZ.be
    Encore ?!
    Jereck, 28 Mai 2010
    #3
  4. Online
    l'Elfe@[-DeuS-] twitch.tv/Nagi_Hmr
    l'Elfe@[-DeuS-], 28 Mai 2010
    #4
  5. Offline
    BelZe *
    [IMG]
    BelZe, 28 Mai 2010
    #5
  6. Offline
    Ptain j'en reviens pas t'as écrit des trucs structurés.

    Le Cercle Industriel est ouvert pendant les examens d'entrée après les exams, j't'invite à y passer. T'aura une vue sur lln et pas namur.

    Passation pour etre comitard, imo chez vous ça doit être différent, sur louvain la neuve la passation se contente d'être des rachats de postes à coup d'afond et parfois un "défi comité" qui varie d'un cercle à l'autre mais qui reste basé sur la boisson.


    Encenser le baptème, hmm, je défend le baptème devant des arguments facile de "ca doit être comme ça partout, les baptisés sont pas très fut fut" spa le fait que t'aime pas le baptème qui me dérange (t'es loin d'être le seul), c'est la MANIERE dont tu l'as présenté.



    Sinon:
    C'est ... le baptème :> C'est fait pour quoi le baptème? Trois grands points:
    - t'arrive en première, tu connais pas grand monde, en faisant ton baptème t'es plongé dans la vie estudiantine et tu te fais très vite des potes (en prendre parfois plein la gueule te fait resserer les liens avec les gens plus rapidement). Même si t'es pas en première ça marche, tu rencontres d'office des gens. Et parfois ça peut bien aider pour des cours ou autre.
    - tu sors de chez papa-maman, te faire secouer un grand coup t'apprend à prendre sur soit à mordre sur ta chique te forge le caractère, t'apprend un peu la ""vie"" qui est faite aussi de mauvais moment. Pas mal de fois jme suis dit "bon j'ai fait mon baptème, spa ça qui va mfaire peur" quand tu te retrouve confrontés à certains trucs deg.
    - te prouver quelque chose, tu veux te montrer que tu peux arriver à faire quelque chose et tenir le coup jusqu'au bout.

    Ces 3 trucs ça varie fortement d'une personne à l'autre. Et si quelqu'un est pas chaud baptème parcequ'il pense qu'il n'en a pas besoin / l'intéresse pas (notamment vis à vis des quelques trucs cf supra) ben j'suis loin d'etre du genre à lui faire un discours pour le baptème. J'ai des potes qui ont pas fait leur baptème, j'leur rabat pas les oreilles avec ça.

    Quand on parle du baptème en disant "j'aime pas le baptème car le baptème c'est <insérer ici trucs qu'on fait au baptème>" j'ai envie de dire 'thx captain obvious, mais bon...'

    MAIS quand en plus on y va en se permettant d'en rajouter en faisant des raccourcis en généralisant, alors la, non.

    s t o o


    Ben c'est ce que j'disais.



    Sur ce, y fait faim.
    killarg, 28 Mai 2010
    #6
  7. Online
    Squall89 Expert attitré en bugs
    Il n'est pas impossible d'être comitard à l'UCL sans avoir fait son baptême, c'est juste beaucoup plus dur. Le baptême est un processus d'intégration à l'unif, mais surtout au Cercle. Tu peux effectivement rejoindre le comité sans passer par la baptême chez nous. Mais deux choses: c'est excessivement difficile, faut connaitre déjà des gens, les convaincre que tu veux à tout prix les aider, et les aider la blinde pour qu'un jour il se disent "bon le mec s'est déchainé pour nous on peut bien lui trouver un petit truc dans le comité". Ensuite, l'année suivante, pris dans l'ambiance du cercle, il se fait baptiser, de son plein gré, pour renforcer son intégration. Ce qui au final donne quasi toujours des "comitard baptisé".

    Et passer par le baptême pour s'intégrer et devenir comitard, je trouve que ce n'est pas de la "bouse". Ca montre d'un coté à quel point t'es motivé et de trier tout les "profiteur". Sans les baptêmes, les Cercles compterait 3 à 4 fois plus de membres. Ces membres, on ne les connaitrait pas, on sait pas si ils viennent juste profiter des avantages, etc...Et tu veux faire un comité d'une trentaine de personnes avec ça? Bonne chance.

    Et choisir les deux, c'est de la connerie à Namur. Si tu fais ton baptême tu ne sera pas forcément comitard, et inversément, vu que comitard = Cercle (et très peu Régionale) et que baptême = régionale exclusivement.

    [/quote]Ta blinde de tuyaux, de cours, de résumés, de potes et de contacts, on les a avec les parrainages et les passations. Pas la peine d'aller se mettre à genoux, couvert de merde, devant un type qui te gueule dessus comme un dératé.[/quote]

    On parle bien des mecs bourrés qui se battent en a-fond pour être parrain d'une fille pas trop dégueu et bien roulée dont ils auront probablement oublié l'existence dans quelques mois? Ouais effectivement ca offre des tuyaux, mais de tout ceux qui ont fait leur parrainage, j'en connais très très peu qui ont tissés de vrai lien via celui ci. La plupart c'est des gens que tu rencontres en cours qui deviennent tes potes. Mon meilleur pote avait même comme parrain un type qu'il connaissait déjà mais ils sont pas devenus si proche que ça, juste se dire bonjour en soirée et causer un peu.
    A la fin de mon baptême on était une 20aine, on se connaissait tous, passions nos soirées ensemble, nos pré-soirées aussi, etc. C'est pas avec une seule soirée de parrainage que tu tisse de tels liens, faut arrêter aussi...


    En même temps Namur et la guindaille, ça fait 2 hein...Obligé d'être baptisé là bas pour la calotte ouais. Car les Régionale n'ont quasi pas de comité, donc impossible ou presque de t'y investir et les cercles ne font pas de baptême. Mais le processus sinon reste le même que "comitard sans baptême". Montrer que tu veux t'investir dans le cercle, etc et te faire connaitre. Ce qui, si tu connais personnes, est quasi impossible (on confie pas un bar au premier peye venu).


    En quoi c'est un concept pourris? N'ose pas me dire que lorsque t'es arrivé à l'unif, t'avais jamais entendu parler des baptême, etc. Les deux sont intensément liés coco, donc ouais, quand tu arrive en première année, et que tu vois des bleus, tu te dis pas "omfg c'est quoi cette secte?" mais plutot "ah c'est donc à ça que ressemble les baptême?". J'ai jamais dis que tu DEVAIS le faire, t'as pas lu correctement. Je dis juste que tu sais que c'est pas de l'humiliation pure, que les bleus ne sont pas des masochistes parce que tu sais que ce n'est qu'un folklore et que c'est temporaire. Et que l'année prochaine, tu sera bien content que le mec que t'as vu à genoux te serve une bière au bar. Donc le sentiment d'humilation est superficiel, ce n'est qu'une apparence.

    Ptdr de lolcopter comme dirait hagen...T'as rien compris à ce que j'ai écrit? Arrête de penser que Namur est le centre du monde. Primo je n'ai jamais visé les comitards, quels qu'ils soient, la plupart comprennent et respectent le baptême (je dis bien la plupart, suivez mon regard...) mais je parlais de ces étudiants coincés qui se foutent des baptisés, qui n'ont aucun respect pour eux parce qu'ils sont trop coincé avec un égo trop grand que pour comprendre le baptême. C'était bien sur stéréotypé, mais j'ai plusieurs fois vu des première dis "ah comment ça craint le baptême, moi j'pourrais pas, ils sont tout dégueu après, c'est trop crade, oulalalala, c'est horrible. Franchement ils sont juste fustrés la vie lol_". C'est eux que je visais. Et j'ai moins de respect pour eux que pour le mec qui se dit "je m'en fous de mon image, je m'éclate, je me lance!".

    Pour résumer: de toute manière, et c'est dans 99% des cas, ceux qui critiquent le baptême sont ceux...Qui n'ont jamais essayé et qui n'ont même jamais penser le faire :roll:
    Squall89, 28 Mai 2010
    #7
  8. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Dieu Bisounours, 28 Mai 2010
    #8
  9. Offline
    .MalixXx ex membre
    [IMG]
    .MalixXx, 28 Mai 2010
    #9
  10. Offline
    DeflaMental [-_-]
    DeflaMental, 28 Mai 2010
    #10
  11. Online
    l'Elfe@[-DeuS-] twitch.tv/Nagi_Hmr
    Ben les régionales... :roll:
    l'Elfe@[-DeuS-], 28 Mai 2010
    #11
  12. Offline
    Kuzco El Lama Bazinga!
    l'éternel combat :cool:


    y'aura tjrs des frustrés qui vont dire que c'est de la merde parce qu'ils ont fail, ou des gens qui diront que c'est de la merde car ils ont pas osé, ou des gens qui vont dire que c'est de la merde car ca les intéresse pas. En tout cas j'connais pas qqn qui l'a fait et qui regrette :z
    Kuzco El Lama, 28 Mai 2010
    #12
  13. Online
    l'Elfe@[-DeuS-] twitch.tv/Nagi_Hmr
    Ca arrive oui.

    Oui en effet, même si on prend généralement 3 grammes dans le sang, y a beaucoup plus que ça.

    Mmmmoui ok, j'aurais pas du dire "ça doit être comme ça partout" (par contre, "pas très fut fut" ça tu me l'as fumé, jamais dit ça). D'un autre côté, pour avoir déjà vu des baptisés d'autres unifs, je maintiens que le concept a pas l'air fort différent. T'as déjà vu un baptisé vété liégois? Tu le sentiras avant de le voir, et crois-moi, il est pas fort différent de ses "futurs clients". Le dernier que j'ai croisé a mis sa penne sous ma bouche pendant que j'évacuais un trop plein de bière, après quoi il m'a remercié et a remis sa penne sur sa tête... "De rien" j'ai envie de dire... (ça c'était pour la petite histoire)

    Tout comme j'ai plein de potes qui ont fait leur baptême, et je leur rabats pas non plus les oreilles avec ça. Je rappelle que je donnais juste un avis, j'comptais pas monter au filet pour ça.

    Tu sais, pour quelqu'un qui hésite à faire son baptême ça peut être intéressant à savoir, ce genre de trucs. Parce que tu sais, si c'est pour dire "le baptème c'est bien car le baptème c'est <insérer ici conséquences sociales du baptème>", au final c'est pas beaucoup plus profond. Faut savoir peser le pour et le contre, quitte à dire des trucs qui semblent évidents mais auxquels on peut rajouter des implications objectives et une portée personnelle.

    J'ai eu tort de généraliser, clairement, puisque les systèmes semblent différents d'une unif à l'autre ; mea culpa. Par contre, je n'ai fait aucun raccourci, désolé de te contredire... je n'ai fait que résumer mon point de vue en l'appuyant avec des faits.
    l'Elfe@[-DeuS-], 28 Mai 2010
    #13
  14. Offline
    _TyTyz Elite
    En effet, je trouve que c'est de la merde, parce que ça ne m'intéresse pas ni n'en voit l'utilité.
    Pour répondre de manière constructif je vais développer les points cités plus haut par killarg.

    - t'arrive en première, tu connais pas grand monde : A priori l'université est un univers d'échange et il y a des multitudes de manières de rencontrer du monde, avec lesquels on a d'autres affinités que le fait de boire. Les kots à projets, les clubs, etc. J'ai jamais fait mon bapteme et j'ai une vie d'étudiant épanoui avec de nombreux amis etc. Et pourtant je n'avais que deux trois amis sur place, et encore dans des études particulièrement différentes
    - tu sors de chez papa-maman, te faire secouer un grand coup t'apprend à prendre sur soit à mordre sur ta chique te forge le caractère : l'argument se tient à condition d'avoir été un bébé pourri gâté depuis l'enfance. Pourtant je me refuse à croire que la majorité des gens n'ai pas eu a affronté l'adversité ou à se forger le caractère dans des situations difficiles. J'admet que cet argument est un peu utopiste, mais bon, je ne peux que me baser sur ma propre expérience de vie.
    - te prouver quelque chose, tu veux te montrer que tu peux arriver à faire quelque chose et tenir le coup jusqu'au bout : Si t'as attendu ton baptême pour te prouver que t'es capable d'accomplir des choses, c'est que ton adolescence à été bien vide... Des challenges et des épreuves on en a plein, pour peu qu'on se passionne pour quelque chose. En plus la résistance à l'humiliation est radicalement différente de la résistance à l'adversité. A mon avis du moins.
    Pour avoir assister a des baptemes, dans d'autres pays, je trouve que le système en place est vraiment pourri. Il y a moyen de faire un bapteme qui soit un vrai challenge, et qui pousse les gens a se rendre compte de ce qu'ils sont capable d'accomplir plutot que ce qu'ils sont capable de supporter.

    Je tiens quand même à nuancer mes propos. 1) Je sors avec une calotée de Namur, donc je peux vous dire que sur ce sujet la ca chauffe en permanence :cool:
    2) d'après elle, et je veux bien la croire, les choses différents entre namur et LLN. Don mes critiques ci haut sont relatives aux baptêmess de LLN.
    3) Relativement au "Je connais personne qui ai regretté", moi je peux dire qu'il y en a beaucoup que je connais qui ont regretté juste après l'avoir fini. Ils étaient juste soulagés ( et la ce mot prend tout son sens) d'avoir fini. C'est ces mêmes individus qui quelques mois après pronaient le baptême. POurquoi ? parce qu'on est tous familier avec ce principe qu'avec le temps les mauvaises expériences deviennent un pas si mauvais souvenir.

    Personnellement je préfère me faire des bons souvenirs à l'université, et passant mon temsp avec des gens qui me respectent et avec qui je partage d'autres intêrets que l'alcool et la fête :)

    PS : pour ceux qui pensent que je suis un rat de bibliothèque ultra sérieux, je sors en cercle 3x par semaine :p
    _TyTyz, 28 Mai 2010
    #14
  15. Offline
    BelZe *
    Tl;dr



    :-'
    BelZe, 28 Mai 2010
    #15
  16. Offline
    Kuzco El Lama Bazinga!
    dommage que je lise pas les réponses de plus de deux lignes, ca avait l'air intéressant

    :cool:
    Kuzco El Lama, 28 Mai 2010
    #16
  17. Online
    l'Elfe@[-DeuS-] twitch.tv/Nagi_Hmr
    Ben c'est pas de la bouse nan, c'est juste un concept différent. Maintenant t'inquiètes pas, chez nous aussi les comitards sont motivés, et y a pas de profiteurs, de un parce que la passation c'est pas une partie de plaisir, de deux parce qu'être comitard ça implique aussi beaucoup de boulot. Et chez nous on doit pas passer par le baptême pour se faire connaitre, à partir du moment où t'as une chemise de comitard, où tu passes dans les autres cercles, où tu organises des soirées, où tu fais des inter-comités et où tu sors suffisamment, pas de soucis tu apprends à connaitre plein de gens.

    Ok ils sont indépendants, ok l'un n'implique pas l'autre... et alors? Pourquoi ce serait de la connerie de choisir les deux? J'ai plein de potes qui sont baptisés ET comitards.

    l'Elfe@[-DeuS-], 28 Mai 2010
    #17
  18. Offline
    _TyTyz Elite
    Vu ce genre de réaction j'attend pas de réponse constructive mais je vais te résumer quand meme mon point de vue :

    La résistance à l'humiliation n'est pas la résistance à l'adversité = t'apprend rien
    Le baptême devrait te montrer ce que t'es capable de réaliser pas ce que t'es capable d'endurer = effet positif extrêmement réduit du baptême.

    3 lignes: déso c'est trop long ?
    _TyTyz, 28 Mai 2010
    #18
  19. Offline
    Tes réponses à killarg tiennent la route, mais restent une question de point de vue. Ni l'un, ni l'autre n'a formellement raison, mais je trouve ton argumentation un peu légère pour justifier ton postulat de départ : "le baptême, c'est de la merde".


    Perso, j'ai fait deux facs différentes (presque trois si on compte qu'Alma =/= LLN) et une école supp', j'ai effectivement jamais rencontré quelqu'un qui regrettait d'avoir fait son baptême. Peut-être que tu en connais, c'est pas du tout impossible, mais je pense pas m'avancer en disant qu'il ne s'agit que d'une minorité, et pas très grande !

    Ce qui m'énerve un peu, c'est ta conclusion "Moi je préfère passer mon temps avec des gens qui me respectent", parce que c'est vraiment dénigrant, et ça prouve que tu n'as pas prêté beaucoup d'attention aux témoignages précédents.
    Mr Jones, 28 Mai 2010
    #19
  20. Offline
    _TyTyz Elite
    Effectivement tes remarques appellent à deux précisions :

    1) Ma conclusion sur le baptême. Je le considère comme pourri, mais de mon point de vue. Il s'adresse à un certain type de profils particuliers et répond a des besoins particuliers ( apparemment au vu des témoignages). De mon point de vue l'apport est nul, est donc inutile.

    2) Je parle évidement pendant le processus. Il va s'en dire que les "humiliations" ne continuent pas après ni hors cadre du baptême. Cela n'empeche que je préfère dévelloper des relations sans ces intervalles humiliants. Je sais bien que les baptisées comitard etc se respectent entre eux. Mais personnelement je n'ai pas besoin de manger de la nourriture de chien ou du vomis pour me prouver que je peux aller au bout des choses ou pour nouer des liens respectueux avec les gens :)
    _TyTyz, 28 Mai 2010
    #20