Deuce Bigalow : Chronique d'une daube programmée.

Discussion dans 'Cinéma' créé par Anax], 19 Août 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Anax] Touriste
    [IMG]

    Mon scanner ultra performant me signal une nouvelle daube. Je craint que je ne doive vérifier cette information. Attention, âme du 7° art s'abstenir.

    le site officiel
    Anax], 19 Août 2005
    #1
  2. Offline
    Anax] Touriste
    Huit heure... Je suis seul à l'arrêt de bus, je viens de le louper. Chiotte.
    Tient, une nouvelle affiche pour un film. Ca change de l'anti-pelliculaire habituel.
    "Deuce Bigalow: European Gigolo"... C'est quoi ce titre ? Ah, y a une traduction en dessous : Deuce Bigalow: Gigolo malgré lui. Ca flaire bon le scénario pré-ado américains.
    Jettons un oeil à l'affiche.


    [IMG]

    Magnifique ! Une tuerie. Cette métaphore pisienne, ce regard pétillant, cette fausse rose egaillant ce costume d'un orange scintillant. C'est l'été. C'est américain.

    Le bus arrive. Enfin. Une bonne journée d'étude m'attend à l'unif. Motivation ! Ce soir, je vais me faire une bonne petite critique, je suis content.
    J'ai raté mon métro. Chiotte. Mais cette fois-ci, petite compensation, deux bombes d'origine russe sont dans la même attente que moi. Tout celà confirme une révélation que j'ai eu il y a une quinzaine d'années : je suis lesbien, moi aussi j'aime le sexe féminin.
    Wowow, ne partez pas, visiblement, mon extraordinaire vie ne vous passionne pas, je reviens au film.

    Deuce Bigalow: European Gigolo relève d'une catégorie bien particulière de films "comiques", ceux dont le ressort drôlatique repose sur la confrontation entre plusieurs cultures différentes. Traité avec respect et intelligence, ce genre de concept peut aboutir à un résultat réellement drôle, voire grinçant, comme "Les Dieux sont tombés sur la tête" ou "Les Chinois à Paris" du regretté Jean Yanne.
    Mais, dans la situation contraire (soit environ 99% des cas), ça a tendance à donner un truc d'une subtilité rare, genre "Mon curé chez les Bamboulas", dans un pays d'Afrique imaginaire (appelé le Fégwobobo ou le Béniwiwi parce que c'est plus drôle) avec Michel Leeb dans le rôle d'un chef de tribu , Philippe Clair dans celui d'un rabbin pied-noir égaré, par ailleurs marchand de tapis, travesti, et amateur de couscous bon comme là-bas, dis, et Aldo Maccione dans celui du dragueur italien qui enseignerait sa célèbre démarche "Aldo la classe" à une tribu de pygmées sodomites, le tout sur une bande originale entraînante des Martin Circus, chantant leur célèbre "J'm'éclate au Sénégal" en duo avec Frankie Vincent (c'est marrant, j'ai beau être conscient que ce que je viens d'écrire sort entièrement de mon imagination malsaine de nanarophile fantasmeur, une petite voix intérieure persiste néanmoins à me dire "Ils en auraient été capables... Oh oui, ils en auraient été capables...")

    Mais pour peu que l'on soit Américain, qu'on ne connaisse ni Michel Leeb, ni Frankie Vincent (les pauvres !), et que l'on ait un budget assez conséquent, on peut quand même se servir de ce genre de concept "comique" pour démouler un gros cake sur pellicule, n'ayant pour vague prétexte à scénario qu'une accumulation de clichés particulièrement ringards (mais probablement extrêmement drôles et pertinents, vus du pays de l'Oncle Sam).


    [IMG]

    Je m'emporte... Et j'oublie de vous parler du casting ! Jettons un coup d'oeil.

    Génial ! Ils ont utilisé le nom du réalisateur pour leur héro-touriste en herbe. Et.. tient, oui, l'acteur principal est aussi le scénariste, le co-écrivain du screenplay mais aussi fait partie de la création des personnages et ..., ah bin non, c'est tout. Seconde surprise ! Ce film est une véritable histoire de famille ! Le producteur n'est autre que le frère de l'acteur qui fait 4 métiers.

    [IMG]

    Passons maintenant au synopsis du film. Je vous vois venir, vous pensez sans doute que le scénario est d'un ridicule, prétexte à des clichés va-de-la-gueule, où l'on pourra apprécier le talent des scénaristes pour ressortir de vieilles blagues pourraves qui n'étaient déjà pas drôles il y a quinze ans, et pas davantage aujourd'hui, même remises au goût du jour.

    Soyons francs, Deuce Bigalow est un teen-movie, ce qui implique que la plupart des gags se situent clairement en dessous de la ceinture, évoluant dans un registre "bite-couilles-nichons" teinté d'érotisme pour ados, potache et grassouillet, qu'on peut éventuellement trouver drôle pour peu que l'on ait 15 ans ou que sa vie soit un Sahara affectif et sexuel. Comme beaucoup de teen-movies, Eurotrip s'adresse essentiellement à un public de puceaux à qui les producteurs se doivent de de fournir la quantité de sexe raisonnablement exigée par le cahier des charges et les problèmes hormonaux des spectateurs.

    Le problème avec ce film-ci, c'est que la plupart des zouzes du film seront très probablement ménauposée.


    [IMG]

    Aille ! Danger ! Un teen-movie pour gérontophile ? Le public-cible a-t-il réellement été consulté avant que le film ne soit tourné ? Grande question.

    Petit interlude surfer : http://www.imdb.com/title/tt0367652/

    Ainsi, on se lance à une petite recherche internet. Imdb en premier. Et là enième (mauvaise) surprise : le film est une suite, ou peut-être un ressucé de Deuce Bigalow: Male Gigolo sorti en 1999. Mon Dieu, je suis soudain pris d'une frayeur cinématographique, le genre qu'on voit dans un Freddy. Le même scénariste (à savoir l'acteur), les même acteurs (Rob Schneider et Eddie Griffin) et... bin et la même histoire, mais en sol américain.


    [IMG]

    L'affiche croit bon de rajouter "Par le producteur de Big Daddy"...


    [IMG]

    Le trailer de ce futur bijou du nanar.

    En fait, je ne suis sur que de l'odeur pour ce film, heu, chose : l'odeur. Ca pue. Et ça sort le 24 aout sur nos pauvres écrans.
    Anax], 19 Août 2005
    #2
  3. Offline
    D0GMA p0rn c4t
    en effet ça à l'air monstreux..
    D0GMA, 19 Août 2005
    #3
  4. Offline
    [ Xtr3m3 ] Touriste
    ouep, pas encore vu, je sais pas ce que ca vaut mais ca me tente pas des masses ce film :)
    [ Xtr3m3 ], 19 Août 2005
    #4
  5. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    Je croyais que tu avais vu le film :eek:, jusqu'à la fin, j'attendais la critique du film mais rien...
    zoheir, 19 Août 2005
    #5
Statut de la discussion:
Fermée.