Dictapop !

Discussion dans 'Cinéma' créé par Gee_oldd, 6 Septembre 2004.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    [IMG]



    Dictapop, un festival indépendant pour les oreilles curieuses..

    10€ en prévente.
    Le 18 septembre, doors @ 19h
    Gee_oldd, 6 Septembre 2004
    #1
  2. Offline

    avec comme formations :

    Cyann&ben

    Créé début 2001 par Cyann (chant, claviers) et Ben (chant, guitares), le groupe fait ses premières armes sur scène en duo, dans un registre folk-pop mélancolique et atmosphérique.
    Un premier EP autoproduit ne tarde pas à suivre. La jeune formation devient alors un vrai groupe avec l'arrivée de deux nouveaux musiciens. La palette sonore s'en trouve bien sûr élargie : synthétiseurs analogiques, percussions, sampler, harmonium et xylophones viennent désormais enrichir à tour de rôle les orgues, guitares et pianos originels. Pas d'électronique donc...

    Abstrackt keal agram

    A l'origine duo, et à présent trio (avec l'arrivée de DJ Dude, dont les scratches viennent compléter un percutant mélange machines-guitares), les Morlaisiens de AKA pourraient bien être la réponse française au renouveau du hip-hop tel que le pratiquent des labels américains comme Anticon et Def Jux. Leur troisième album " Bad Thriller " , sorti sur le très ouvert label GOOOM (M83 et Cyann et Ben entre autres) a connu un succès critique inestimable. Leur musique, qu'on pourrait qualifier de métissée, brasse autant l'évanescence downtempo que les basses sensuelles, mâtinant un phat beat hip hop de sonorités électronica. Le groupe n'hésite pas à expérimenter en faisant exploser structures classiques des morceaux, à travailler les mélodies en gardant un son très brut. Leurs prestations live, très convaincantes et toutes guitares dehors, leur ont construit une réputation de " vrai groupe de scène ", impression renforcée par des expériences en dehors des sentiers balisés aux côtés notamment de Rodolphe Burger ou de David Gauchard, jeune metteur en scène qui leur a confié la musique de son Hamlet.

    Pollyanna

    Remarquée dès 1999, par Dominique A et Françoiz Breut, Isabelle Casier aka Pollyanna revient sur le devant de la scène avec un EP, autoproduit : Cow-boys. Ancienne chanteuse de John, groupe folk/post-rock marseillais, Isabelle nous propose ses chansons dans un style beaucoup plus épuré qu'à l'époque, laissant une grande place au chant et à la guitare. A la manière de certaines "songwriteuses" anglo-saxonnes, avec une voix terrible et des mélodies accrocheuses, comme on aime à les entendre, Pollyanna réussit, avec la plus tendre des façons à nous émouvoir. Cet EP, agrémenté, pour l'occasion, de quelques arrangements feutrés, reflète agréablement l'image que l'on peut se faire d'Isabelle Casier, une chanteuse timide, délicate et innocente, toute seule sur scène, loin du strass et des paillettes. Sa façon elle, d'être sincère avec nous tous et d'être conforme à elle-même.

    Edgar (animo)

    Quatuor à géométrie variable (tous les 4 sont compositeurs et interprètes) qui connut ses premiers pas en 1996 sous le nom de Pouring Sun, Edgar (Animo) n'en est pas à son coup d'essai. En parcourant leur jeune carrière musicale, on les retrouve entre autres au Verdur Rock 2001 (prix Sabam, Communauté Française, Médiathèque), ou cette année en première partie du groupe japonais de déflagrations sonores Mono, au 4AD de Diksmuide. Leurs influences variées, de Don Caballero à Trans Am, de Blonde Redhead à Autechre, en passant par Fantômas, Do Make Say Think, Chevreuil ou Steve Reich les apparentent à la grande famille du rock indé (ils se qualifient eux-même de groupe indé / "post rock" / "pré roll") , quelque part entre l'étagère post-rock et le tiroir math-rock…mais pour quiconque a le talent, la jeunesse et l'énergie communicative, est-il encore besoin d'étiquettes ?

    Selvah star

    Ce trio bruxellois distille un mélange de post-rock énergique et d'électronica qui entrâine l'auditeur dans un voyage aux atmosphères mélodieuses et saturées. Les compositions du trio sont à la fois directes et énergiques, les longues plages qui composent leur première démo laissent une grande place aux guitares (qu'elles soient douces et atmosphériques ou encore saturées), celles-ci se mélangent subtilement avec des touches d'électronica ainsi qu'avec une rythmique carrée et efficace. Selvah star, qui est encore peu connu, doit sa réputation à l'énergie débordante de ses prestations live. Ils comptent déja parmis leurs afficionados Marc jacobs, programmateur de Recyclart et Guy marc du label Sub rosa. Rien que ça !

    Toilet teenage robots

    Des toilettes, quelques allumés et du noise ! A découvrir sur place...

    Tom Sweetlove

    Tom sweetlove est composé de 5 musiciens made in liège. Le groupe distille un post-rock contemplatif et introspectif tout en nuance. Le mélange de mélodies en apparence simples, d'ambiances mélancoliques ainsi que l'utilisation de nombreux instruments ( percussions, melodicas, mini-xylophone, piano... ) donne une couleur et un cachet tout à fait unique à leur musique. Les cinqs acolytes prennent soin de sortir des sentiers battus et des clichés "post-rock" pour emmener ses auditeurs à la découverte d'autres horizons musicaux.

    Les morceaux se suivent mais ne se ressemblent jamais. Pour leur deuxième prestation dans le cadre du festival, le groupe se produira dans une configuration exceptionelle, accompagnés de Buffle et de garth (guitariste), ils seront 10 sur scène. Durant 45 minutes, ils se livreront ensemble à une grande séance d'improvisation.

    My Jazzy Child

    Une présence constante de la scène electronica et indie parisienne, Damien Mingus alias My Jazzy Child s'est surtout fait connaître en tant que co-créateur du label/collectif Evènement! et multi-instrumentiste touche-à-tout, impliqué dans une multitude de projets et collaborations (Encre, Concertmate, O.Lamm…). Activiste hyperactif dans tous les champs de la musique chercheuse, My Jazzy Child a déjà à son actif deux albums parus sur Evènement et Priscilla records, une poignée de compositions et de remixes dispersés sur des compilations en provenance des quatre coins de la planète, ainsi qu'un quarante-cinq tours sur Active Suspension. Mais loin d'être une simple suite à ces aventures en terrains avant-gardistes, Sada Soul – son premier album pour Clapping Music - est un projet d'une nature complètement différente. Une nature que l'on résumera en trois lettres : pop.

    Pourtant, la musique indescriptible de My Jazzy Child , traversée de tout l'esprit libertaire du folk et du jazz des 1970's, ne correspond pas exactement à la définition traditionnelle de la pop musique....

    Entre le dépassement des contraintes de la pop éternelle (des Beach Boys à Astral Weeks de Van Morrison) et la liberté de structure de la grande musique expérimentale (de LaMonte Young à This Heat), Sada Soul est la première collection de chansons de My Jazzy Child, ouvrant une fenêtre sur un univers d'influences élémentaires (Moondog, Robert Wyatt, Mahmoud Ahmed…) et sur une singularité artistique jusque-là insoupçonnée.

    Pour défendre son disque sur scène, Damien Mingus, bassiste et chanteur, s'entoure de King Q4 à la batterie, Salima Tej et Orval Carlos Sibelius aux guitares et chant, ainsi que du claviériste / tromboniste Rel.Pot pour former Arafight . Groupe à part entière, à la croisée de Fela, Captain Beefheart et Fugazi, il s'agit pour Arafight de se réapproprier les morceaux de My Jazzy Child, en pariant sur l'énergie du rock et le groove de l'afro-beat. Avec ces musiciens gravitant tous autour des labels Clapping Music, Active Suspension et Evenement, ( on retrouve King Q4 et Damien Mingus dans Encre, Rel.Pot dans Organ, Salima Tej avec 1=0), My Jazzy Child : Arafight est un projet résolument personnel, rock et énergique, qui, loin du classique backing band s'efforce de donner sa propre vision de l'album de My Jazzy Child.

    Gee_oldd, 6 Septembre 2004
    #2
  3. Offline


    où kca s'trouf?!


    MJ "le gué"
    300, Caussée de Roodebeek
    1200 Bruxelles
    Tél: 02/777.01.17

    [IMG]

    Transports en communs
    métro:
    Roodebeek (+ 10 min. de marche) -- Tomberg (+ 10 min. de marche)

    bus:
    42, 45 arrêt métro roodebeek -- 27 arrêt verheyleweghen

    Prévente
    Caroline Music -- Le Bonheur -- MJ "le gué" -- FNAC





    SOURCES : www.dictapop.be
    Gee_oldd, 6 Septembre 2004
    #3
Statut de la discussion:
Fermée.