Dissert / aide :(

Discussion dans 'La Poub3lle' créé par ninJarai, 3 Février 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    ninJarai poulet
    bonsoir ami GamerZ.Be voilà, je sais que certain gamerz, ont la plûme dans l'âme euh le clavier dans le pc. J'ai pondu une dissert, enfin bon, ya des fautes d'orthographes et de grammaires jpense, es ce que vous pouvez m'aider ?


    Introduction

    "............."

    Développement

    Pour moi cette phrase indique que Voltaire pensais qu'il serait mieux d'exercer un maximum de précautions au niveau d'un procès. En procédant de cette manière on risquerais de remettre un coupable potentiel en liberté mais on éviterais aussi de punir quelqu'un d'innocent. Le verbe sauver semble bizarre mais le coupable qui n'est pas condamné n'est-il pas sauvé d'un point de vue subjectif ? On pourrais se poser la même question pour l'innocent. Pourquoi le condamner s'il n'as rien fais ?

    Pourquoi cela est-il important ? Parceque lorsqu'il s'agit d'évaluer la culpabilité d'un individu, les faits sont parfois tel qu'un raisonnement binaire est inadapté. Encore maintenant, des gens sortent de prison sans avoir été coupable ou innocent. Et pourtant, ils ont été emprisonnés pendant des mois. Tout cela histoire de rester à la disposition de la justice et parcequ'on a décidé que l'individu étais un danger publique. ( la me faudrait qqch mais je ne sais pas quoi )

    Il s'agit là d'injustices graves et elles ont encore lieu maintenant en ce moment. Tout cela à cause d'une insufficance de preuves, d'un certain flou au niveau des faits, d'un système judiciaire qui n'est pas parfait, de la volonté de certains de bacler une affaire au plus vite, de l'incompétence aussi, du non respect de certaines procédures en regard de la loi ainsi que l'influence des médias et l'opinion publique.

    La privation de liberté ou, encore pire, la privation de la vie est une chose qui devrais être réservée à cette minorité d'individus qui ne souhaitent pas respecter les régles de la société et qui constituent un danger réel pour autrui. Il s'agit d'une sanction extrême, d'une volonté de faire comprendre à celui qui est puni qu'il a commis de fautes graves et qu'il a transgressé ces lois qui ont pour but de préserver un semblant de société.

    En conclusion, on en viens à se poser la question sur le rôle du système judiciaire. (oui mais après je ne vois pas comment argumenté ). L'idée derrière l'application de la justice est d'envoyer un méssage fort à ceux qui ne respectent pas les lois. Dans ce contexte, la condamnation d'un innocent, la sanction de celui-ci, constitue une injustice ce qui est évidemment abérrant. Le méssage fort deviens complètement inutile.



    Le thème est donc l'erreur judiciaire. Je me suis aidé

    par ex : http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=705

    Je poste ici juste pour les fautes d'orthographes, évidement si vous avez 1 petites idées pour mettre 1 ou 2 mots. ( mais rine que 1-2 ) ben vous pouvez mettre :p.

    Et bien voilà, jmets ma dissert sur le forum pour qu'on corrige mes fautes et voilà j'ai 0/30 à ma dissert, jsuis dégouté :-(. Le pire c'est que j'ai bossé pour ça...... Vive l'erreur judiciaire.

    Je vous en remercie d'avance
    ninJarai, 3 Février 2007
    #1
  2. Offline
    soline Sal*pe de merguez!
    faudrait ptête déjà savoir ce que t'en penses avant de venir demander ça :]
    soline, 3 Février 2007
    #2
  3. Offline
    ninJarai poulet
    Pour moi l'erreur n'a pas lieu d'être mais en même temps. Es ce que les gens se senteraient plus protéger en inculpant un innoncent pensant être le coupable ou le désinculper en étant sur que ça soit le coupable.
    ninJarai, 3 Février 2007
    #3
  4. Offline
    Fleur de Lotus Nạk citwithyā
    tu peux essayer de proposer ce que tu penses pourrait améliorer le systeme judiciaire pour qu'il n'y aie pas d'erreur ou moins...
    Fleur de Lotus, 3 Février 2007
    #4
  5. Offline
    ninJarai poulet
    hi ! vous n'avez pas d'autres idées :-( ?
    ninJarai, 4 Février 2007
    #5
  6. Offline
    ah? il n'y a donc que ca pour toi dans cette phrase...

    sauver un coupable,
    condamner un innocent,
    seule la justice aurait son mot à dire?
    La société, les us et coutumes d'un peuple n'influencent-ils en rien un jugement quel qu'il soit?
    Coupable, innocent, par rapport à quoi ?
    Tiens, j'ai parlé de jugement : coupable ou innocent, une vraie logique binaire ou alors il y a d'autres possibilités que celles ci ?


    Ca me fait penser à un bouquin qui parle d'un médecin qui tue sa femme en la droguant à la morphine, qui se voit jugé non coupable... mais qui se verra condamné un peu plus tard pour le meurtre d'une femme qui à en réalité empoisonnée par des bactéries présentes dans ses canalisations d'eau ... (si qqun à le titre du livre, j'en suis preneur : sms, mp)


    edit : on a oublié de ce que pouvaient représenter les verbes sauver et condamner... ne sommes nous pas condamnés à vivre dans cette société, dans une liberté toute aussi précaire que celle d'un singe dans une cage d'un zoo ? de quoi sommes nous donc coupable...
    dania の悪夢, 4 Février 2007
    #6
  7. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    On ne fais pas le travail à ta place sinon ce n'est pas une véritable dissertation. Je te rassure, j'avais beaucoup de difficultés à en réaliser une après avoir vu les textes argumentatifs.

    Une démarche possible pour te faciliter les choses :
    * Ce que tu devrais faire c'est revoir la structure d'une dissertation. Il y a bien sur une introduction, un corps et une conclusion (qui peut tout simplement déboucher sur une question et non un avis final).
    * Ensuite, réflêchit à la phrase donnée comme sujet en la tournant dans tous les sens pour t'assurer que tu l'as bien compris. A cette étape ca aide beaucoup d'avoir des avis de tiers personnes. Dania t'as déjà offert quelques pistes à ce sujet.
    * Puis, mets sur papier en abrégé tout ce qui te passe par la tête concernant le sujet. Tout ca pourras être retranscrit et développé dans le corps du texte.
    * Une fois que tu as fais ca, réflêchit au sens que va prendre le texte. Tout son découlement devrais mener le lecteur à la conclusion que tu as choisit.

    Mon avis sur le sujet :

    Pour moi cette phrase indique que Voltaire pensais qu'il serais préférable d'exercer un maximum de précautions au niveau d'un procès. En procédant de cette manière on risquerais de remettre un coupable potentiel en liberté mais on éviterais aussi de punir quelqu'un d'innocent. Le verbe sauver semble bizarre mais le coupable qui n'est pas condamné n'est-il pas sauvé d'un point de vue subjectif ? On pourrais se poser la même question pour l'innocent. Pourquoi le condamner s'il n'as rien fais ?

    Pourquoi cela est-il important ? Parceque lorsqu'il s'agit d'évaluer la culpabilité d'un individu, les faits sont parfois tel qu'un raisonnement binaire est inadapté. Encore maintenant, des gens sortent de prison sans avoir été coupable ou innocent. Et pourtant ils ont été emprisonnés pendant des mois. Tout cela histoire de rester à la disposition de la justice et parcequ'on a décidé que l'individu étais un danger publique. Ou encore, il s'agit de véritables innocents qui n'avaient rien à se reprocher et qui ont été confondus avec autrui.

    Il s'agit là d'injustices graves et elles ont encore lieu maintenant en ce moment. Tout cela à cause d'une insufficance de preuves, d'un certain flou au niveau des faits, d'un système judiciaire qui n'est pas parfait, de la volonté de certains de bacler une affaire au plus vite, de l'incompétence aussi, du non respect de certaines procédures en regard de la loi ainsi que l'influence des médias et l'opinion publique.

    La privation de liberté ou, encore pire, la privation de la vie est une chose qui devrais être réservée à cette minorité d'individus qui ne souhaitent pas respecter les régles de la société et qui constituent un danger réel pour autrui. Il s'agit d'une sanction extrême, d'une volonté de faire comprendre à celui qui est puni qu'il a commis de fautes graves et qu'il a transgressé ces lois qui ont pour but de préserver un semblant de société. Elle n'est en rien adaptée à celui qui fais l'objet de doutes ou qui n'as rien à se reprocher.

    Avec ce cheminement on en viens à se poser la question sur le rôle du système judiciaire. Il s'agit de l'une des grandes institutions faisant partie de notre pays. L'idée derrière l'application de la justice est d'envoyer un méssage fort à ceux qui ne respectent pas les lois. Dans ce contexte, la condamnation d'un innocent, la sanction de celui-ci, constitue une injustice ce qui est évidemment abérrant. Le méssage fort deviens complètement inutile. Comme la justice représente quelque part la volonté de la société, c'est la société en elle même qui sanctionne et qui commet l'érreur. Il s'agit là d'excellentes raisons d'éviter d'en arriver là.

    Voila ce que je pense en gros. Pour étoffer ton texte, tu trouveras peut être des arguments dans la biographie de Voltaire et ses écrits.
    Carambar, 4 Février 2007
    #7
Statut de la discussion:
Fermée.