Dix mois à la dérive

Discussion dans 'Actualité' créé par Gatchan77, 22 Août 2006.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Gatchan77 Met Romana op de scooter
    Une histoire de fou quand même :gne: :gne:

    Dix mois à la dérive

    Les trois pêcheurs mexicains miraculés racontent une des odyssées les plus incroyables de l'histoire maritime

    MAJURO "On a passé la plupart du temps à lire la Bible": dans un entretien à l'AFP, trois pêcheurs mexicains livrent le récit d'une des odyssées les plus incroyables de l'histoire maritime, après avoir survécu à près de dix mois de dérive à travers l'océan Pacifique.
    "Dieu nous a vraiment aidés car nous étions en mer pour si longtemps", témoigne Jesus Vidana Lopez, 27 ans, interrogé à bord du thonier taïwanais qui, le 9 août, a découvert les trois hommes après huit mille km perdus en haute mer.

    Les naufragés ont mis pied dans la capitale des îles Marshall, Majuro, mardi matin (lundi GMT). Tout sourire et habillés de frais, leur allure contrastait avec l'apparence émaciée et les haillons avec lesquels ils avaient été découverts il y a deux semaines.
    Lucio Rendon, 27 ans, Salvador Ordonez, 37, et Jesus Vidana doivent rester deux jours à Majuro pour des examens médicaux, avant d'être transférés mercredi vers Hawaï puis le Mexique.

    Ils avaient quitté en octobre 2005 le petit port de pêche de San Blas, sur la côte Pacifique du Mexique, pour aller pêcher le requin à bord d'une barque motorisée, mais le mauvais temps, puis une panne d'essence les ont empêchés de regagner la côte.
    Leur embarcation, de moins de neuf mètres de long sur trois de large, ne disposait d'aucun moyen d'alerte ni de navigation. Et le seul équipement à bord était destiné à la pêche au requin: les hameçons étaient trop grands pour de petits poissons et les naufragés ont dû en fabriquer de plus petits avec du fil de fer.

    C'est grâce à Ordonez si les compagnons de fortune ont eu la vie sauve, estiment Vidana et Rendon. Surnommé "El Gato" (le Chat), Ordonez arrivait à se glisser sans bruit à proximité des oiseaux qui se posaient sur l'embarcation, avant de bondir sur sa proie.
    Les mouettes et poissons crus ont représenté la seule nourriture de l'équipage, tandis que l'eau de pluie a réussi à étancher leur soif.

    Le pire, ils l'ont connu en décembre-janvier quand de violentes tempêtes se sont abattues sur leur frêle embarcation, les empêchant d'atrapper leur nourriture.
    "On avait peur de couler... Nous avons passé jusqu'à treize jours sans nourriture, on n'avait qu'un oiseau à manger", se souvient Salvador Ordonez.

    Deux autres marins naufragés, qui avaient entamé avec eux le périple, sont morts au bout de deux mois.
    "Ils ne pouvaient pas manger d'oiseaux et de poissons crus. Ils n'arrêtaient pas de vomir et ils ont fini par cracher du sang", raconte M. Ordonez. Les deux pêcheurs décédés, dont l'identité n'a pas été révélée, ont dû être jetés par dessus bord.

    Dans un entretien séparé, accordé à la chaîne mexicaine Televisa, Jesus Vidana a nié que les rescapés se soient livrés au cannibalisme ou au trafic de drogue. "Non, non. J'ai entendu que des gens disaient ça au Mexique, mais ce n'est pas vrai", a-t-il répondu.

    Des navires sont passés non loin de leur "radeau de la Méduse" mais aucun ne les a vus. Jusqu'au 9 août quand le "Koo's 102" a aperçu un point blanc sur son radar, au beau milieu du Pacifique, non loin de l'île de Kiribati. Parti à la rencontre de l'objet non identifié, le thonier a découvert une embarcation perdue, avec sur son pont arrière, trois hommes plongés dans un sommeil comateux.

    Réveillé par le grondement du moteur du navire, Ordonez a secoué ses compagnons pour leur annoncer la bonne nouvelle. Mais ils ont refusé de la croire, certains qu'il ne s'agissait encore une fois que du bruit du vent. Jusqu'à ce que leurs yeux leur apportent la preuve qu'ils étaient sauvés. Ils se sont alors mis frénétiquement à s'agiter en direction du thonier, raconte un membre de son équipe, Lanpe Lejjiur.
    "Même une fois qu'on était sur leur embarcation, ils continuaient à faire signe", se souvient-il.
    Les trois naufragés "n'avaient plus que la peau sur les os", se souvient un autre membre d'équipage, Linter Lepan.

    Mardi, enfin sur terre, les miraculés ont téléphoné à leur famille. Vidana a découvert qu'il était le père d'une petite fille de six mois.

    (source dh)

    :gne:
    Gatchan77, 22 Août 2006
    #1
  2. Offline
    Ahava Revenant
    Quel courage ! bravo !



    J'aurais pas pu manger des animaux crus :burp:



    Enfin je dis ça j'en sais rien, j'ai jamais été sur le point de mourrir...
    Ahava, 22 Août 2006
    #2
  3. Offline
    gogoprog Oprahiste vaudou
    Ah ouai ils sont balaises quand meme
    gogoprog, 22 Août 2006
    #3
  4. Offline
    Ochinko Jedi
    Punaise, ils auraient gagné Koh-Lanta les doigts dans le nez ! :0)
    Ochinko, 22 Août 2006
    #4
  5. Offline
    Kaman Elite
    Fake!

    Je suis sûr que c'est de la publicité pour Lost! o_O

    Ou pas :-D
    Kaman, 22 Août 2006
    #5
  6. Offline
    Anax] Touriste
    Anax], 22 Août 2006
    #6
  7. Offline
    Dark Dream Touriste
    Impressionnant quand même.

    Mais perso, même si c'est abusé au point où en était j'aurai mangé les cadavres. Imaginez, ça aurait pu faire la différence entre le vie et la mort.
    Dark Dream, 22 Août 2006
    #7
  8. Offline
    :gne: :gne: :gne: :gne: :gne: :gne:


    Quelle folie !!!! C'est dingue cette histoire...


    PS: Merci pour le lien sur Bombard, Anax, je connaissais pas les détails... :p
    Mr Jones, 22 Août 2006
    #8
  9. Offline
    Gatchan77 Met Romana op de scooter
    Gatchan77, 22 Août 2006
    #9
  10. Offline
    Gatchan77 Met Romana op de scooter
    C'est facile à dire mais perso je me vois mal en train de bouffer des gens que je connais même si c'est pour ma propre survie. Puis bouffer de la viande humaine crue :burp: :burp:
    Gatchan77, 22 Août 2006
    #10
  11. Offline
    Inco Elite
    même cuite :pfrt:


    clair je pourais pas , je préfere mourrir que bouffer de la chair humaine... tout sauf de l humain :burp:

    mais en tout cas chapeau à ces hommes
    Inco, 22 Août 2006
    #11
  12. Offline
    k o D Belge !
    Ils ont eu de la veine ceux là !
    k o D, 22 Août 2006
    #12
  13. Offline
    Gatchan77 Met Romana op de scooter
    A la limite cuite et avec des frites ça pourrait passer. Puis avec une bonne sauce ... ;-D

    En plus ils auraient du bouffer des cadavres qui ne devaient plus etre tres frais ... Berk ! :burp:
    Gatchan77, 22 Août 2006
    #13
  14. Offline
    Inco Elite
    puis il devait pas rester grand chose comme viande non plus :-(
    Inco, 22 Août 2006
    #14
  15. Offline
    - Lo0 Elite

    Si ca se trouve c'est pas mauvais hein. J'aimerais bien gouter une fois pour voir le gout :]
    - Lo0, 22 Août 2006
    #15
  16. Offline
    Nakata Touriste
    ils ont vraiment du courage , c'est epatant , 10 mois bloquer sur une embarcation:dead:
    Nakata, 22 Août 2006
    #16
  17. Offline
    Gatchan77 Met Romana op de scooter
    j'espère pour eux qu'il y en a un qui avait penser à prendre un jeu de cartes :p

    Ils ont du quand même se faire ch***
    Gatchan77, 22 Août 2006
    #17
  18. Offline
    GueriX je te kroink tu me kroink
    ils doivent être champions du monde du tournage de pouce :p

    non sérieux chapeau d'avoir tenu aussi longtemps, c'est vraiment impréssionnant :gne:
    GueriX, 22 Août 2006
    #18
  19. Offline
    Papanowel Kiwi
    faut etre fort mentalement. Rester autant de mois sur une petite embarquaion, avec parfois de la viande crue à se mettre sous la dent :/


    chapeau
    Papanowel, 22 Août 2006
    #19
  20. Offline
    QwesT Elite
    les bébés sont plus tendre... :shut::0)
    QwesT, 22 Août 2006
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.