[Fait divers] C'est arrivé près de chez vous

Discussion dans 'Actualité' créé par MaRTIaL, 7 Mai 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    Je copie un mail que j'ai reçu.

    C'est à Bruxelles, capitale de l'Europe que ça s'est passé, j'ai vu ce monsieur à la TV qui contait avec une grande dignité sa mésaventure et les injustices commises par des policiers belges ainsi que par la société Brussels Airlines sans aucune raison valable, merci de diffuser ce témoignage abondamment.



    Bonjour à tous,

    Je vous envoie ce message de Mons en Belgique. J'y suis arrivé hier 26 avril 2008 peu après minuit et après avoir été expulsé violemment du vol de SN Bruxelles Air Lines à destination de Kinshassa via Douala et gardé en cellule à l'aéroport de Bruxelles de 11:00 à 22:00 sans manger, ni boire et sans pouvoir contacter ma famille.

    Petit compte rendu:

    Nous sommes le 26.04.2008, je me rends au Cameroun pour mes vacances. Je pars de Clichy à 5:30 en taxi pour CDG1. Je pars de Paris à 7:40 pour Bruxelles avec un vol SN Bruxelles Air Lines et doit prendre la correspondance pour Douala à 10:40 à l'aéroport de Bruxelles.
    Lors de mon entrée dans l'avion entre 10:00 et 10:45, je suis bien accueilli par les hôtesses, je vais rejoindre mon siège, le N° 41H qui se trouve vers le fond de l'avion, à 5 ou 6 rangées de mon siège. Lorsque j'y arrive, il y a au fond de l'engin à la dernière rangée des hommes habillés en tenue grise et qui essayent de maitriser un homme de couleur noire. Celui-ci se débat et crie : « Au secours, laissez moi, je ne veux pas partir». Les hommes en gris essaient de l'empêcher de parler en l'étouffant. Le jeune homme se débat comme il peut et continue de
    crier car il y a sur lui 4 colosses en gris. D'autres policiers en civile ont établis un périmètre de sécurité et personne ne peut aller vers le lieu du drame qui se déroule sous nos yeux.
    Je me rends compte que c'est une expulsion, l'homme que l'on expulse est toujours maitrisé et étouffé et pousse des cris que l'on n'entend plus bien.
    Je me souviens alors de Semira Adamu, une jeune nigériane qui était morte en septembre 1998, il y a 10 ans lors d'une expulsion similaire à celle qui se déroule sous mes yeux dans un avion Sabena. Que dois-je faire ? Rester sans rien dire comme les autres ? Agir ?
    En tant que militant des droits de l'homme et des étrangers, je me lève, interpelle l'hôtesse la plus proche de moi proteste en lui disant fermement et à voix haute que ceci est un vol commercial et que je ne saurais voyager dans ces conditions. D'autres passagers jusque là restés calmes se lèvent et protestent à leur tour. Je filme comme d'autres passagers la scène avec mon appareil photo. Devant cette protestation générale, les hommes en gris quittent l'avion avec leur passager.
    Quelques minutes plus tard, des policiers montent dans l'avion, trois personnes sont désignées par les policiers en civil, je suis parmi elles. Les policiers nous demandent de quitter l'avion, lorsque je pose la question pourquoi, ils se jettent sur moi, menottes aux mains, coups par ci par là, je saigne, je suis trainé dans les couloirs de l'avion et puis dans les escaliers avant d'être jeter dans un fourgon de la police sans mes 2 valises en soute et ma petite valise de cabine. J'ai quelques bobos sur le visage et les mains blessées par les menottes. De ce fourgon, je remarque qu'une policière a mon appareil photo dans la main et visionne certainement mon petit film de la scène de l'avion. Une dure et longue journée commence pour moi sous les insultes et les maltraitances des policiers qui m'emmènent au cachot de l'aéroport de Bruxelles. A 13:35 la police nous libère, nous sommes 2 à ce moment un autre camerounais qui était dans la bande des trois expulsés et moi. Je n'ai plus vu le troisième, un homme de couleur blanche.

    Au moment de notre libération, la police nous informe que nous ne voyagerons plus pendant les six prochain mois avec la compagnie SN Bruxelles Air Lines. A la question de savoir comment nous allons faire pour nous rendre au Cameroun, la police nous renvoie vers la compagnie.
    Avec mon compagnon d'infortune, nous nous y rendons. Nous demandons à rencontrer l'un des responsables de la compagnie, on nous indique que le responsable de la sécurité de la compagnie arrivera bientôt. Nous patientons, j'ai une pensée pour ma petite fille qui m'attend à Douala avec impatience et enthousiasme et qui certainement sera très déçue de ne pas me voir. Je suis en colère, très en colère.

    La responsable de sécurité de la compagnie arrive et nous informe que nous avons tous les 2 étés fichés dans la liste noire (pas blanche) de la compagnie et ne pourrons plus voyager avec elle pendant les 6 prochains mois. Je lui demande alors comment nous faisons dans ce cas
    pour arriver à Douala. Elle m'indique que c'est à nous de voir et que la compagnie ne nous remboursera pas. Après ces mots, ma colère monte, mon ton aussi, je signale a cette dame que je n'ai pas de problème si je ne voyageais plus jamais avec SN Bruxelles Air Line, mais que je souhaite rentrer à Paris et surtout me faire rembourser car la compagnie n'a pas rempli son contrat. Mon ton est haut mais courtois les passants nous regardent, la dame appelle la police qui vient et me ramène cette fois seul au cachot. J'y resterais jusqu'à 22:00 sans manger, ni boire et ni contacter ma famille.

    Mon neveu qui habite Mons est contacté et arrive avec son épouse entre 21:00 et 22:00. Les policiers m'informent de leur présence et m'indiquent que je suis libre de rentrer avec eux. Je leur dis que je ne comprends pas pourquoi j'ai été en cellule toute la journée dans ces conditions et que je ne souhaite pas la quitter avant qu'une solution ne soit trouvée à mon problème : partir à douala ou rentrer sur Paris et être remboursé. Des explications se font de part et d'autres, les policiers souhaitent que je quitte la cellule et moi je souhaite y rester, ce qui visiblement ne les satisfait pas. Les policiers décident donc de me sortir de la cellule par la force, me remettent mes affaires, je refuse de les prendre. L'un d'entre eux me menace, me tient par le cou et me pousse hors de leurs bureaux et me balance mes affaires sur la
    figure, je m'en vais sans les ramasser. Mon neveu et son épouse me rejoignent je suis une fois de plus en colère, très en colère de tout ce qui se passent. Je leurs demande de rentrer à la maison, ils refusent évidemment.

    L'épouse de mon neveu va voir l'un des policiers qui lui donne mes affaires et des informations sur les démarches que je devrais faire. Elle revient avec mes affaires, il y manque mes lunettes de soleil Ray Ban et en plus la vidéo de la scène dans l'avion a été effacée de mon appareil photo, sûrement par les policiers qui m'ont interpelé. Une
    preuve vient d'être détruite, heureusement pas toutes car d'autres passagers ont filmé la scène. Je suis toujours en colère, très en colère, je pense à ma petite fille pour qui j'ai exceptionnellement pris mes congés, je suis en colère parce que ces derniers jours ont été éprouvants professionnellement, physiquement et moralement. Je suis en colère, très en colère parce que je suis du genre calme, courtois et surtout pas violent. Or toute cette journée, j'ai été traité avec mépris et violence parce que j'ai été un moment la bouche d'un malheur qui
    n'avait point de bouche, parce qu'en protestant dans l'avion, je suis allé au secours d'un être humain qui était maltraité et qui demandait du secours.

    Je suis en colère parce que je suis fatigué et que je souhaitais prendre quelques semaines de repos et aller passer du temps avec ma petite fille. Je ne sais pas quand et comment je me rendrai au Cameroun. Je ne sais pas au moment où je vous écris où sont mes valises.
    Avec patience mon neveu et son épouse m'ont convaincu de les accompagner
    chez eux à Mons. Nous avons demandé une attestation indiquant que j'étais en cellule de 11:00 à 22:00, le policier de faction a eu la gentillesse de m'en donner une en Néerlandais. Nous sommes arrivés à Mons peu après minuit. J'avais des douleurs partout, sur le visage, les
    bras, les doigts au dos et une très grosse faim, j'ai mangé sans appétit et je suis allé me coucher.

    Ce matin, je suis un peu plus calme, j'ai encore quelques douleurs aux doigts, aux bras et au visage. Je vais me rendre à Bruxelles pour me faire signifier officiellement que je suis sur la liste NOIRE de la compagnie, que je ne voyagerai plus avec cette compagnie et que je ne
    serai pas remboursé. J'espère également retrouver mes valises dans l'état où je les avais confiés à la compagnie. Une autre dure journée va commencer, comment se terminera-t-elle ? Je n'en sais pas grand-chose pour le moment.

    Je peux simplement préjuger qu'elle ne sera pas facile car je ne compte pas laisser passer cette histoire sans réagir. Je vais faire un appel à témoins et engager une action contre SN Bruxelles Air lines. On en reparlera.

    Sur ce, je vous souhaite un bon et agréable dimanche.
    Prière diffuser largement ce message.
    A bientôt ! Et mon combat continue.

    /*Serge N FOSSO*/ */
    > /+33626710385//*
    MaRTIaL, 7 Mai 2008
    #1
  2. Offline
    SeigVoland Elite
    [IMG]
    SeigVoland, 7 Mai 2008
    #2
  3. Online
    vdl_x ex membre

    bien vrai SeigVoland !

    Deja, ils n'ont pas a gueuler sur les flics, ils ne font que leur boulot, et si la justice belge a decidé qu'un type soit reconduit, personne n'a le droit de foutre sont nez la dedans.

    Une semaine ont va sur une grue , la semaine d'apres ont prend une eglise en otage...

    Ceux qui essaye de faire bouger les belges sur le droit d'asile et la naturalisation en faisant du chantage, sa saoul les gens et ils en on rien a secouer .
    vdl_x, 7 Mai 2008
    #3
  4. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out
    C'est vraiment dégeulasse ce qui s'est passé, malheureusement ça m'étonne même pas quand on voit comment ces fachos de flics se comportent surtout dès qu'on est un peu bronzés... vraiment navrant de voir des histoire comme ça...
    cyriak, 7 Mai 2008
    #4
  5. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out

    Mais bien sûr.... si des flics butent un expulsé c'est pas grave il n'avait rien à foutre là...



    :roll: t'en à rien à secoué, okay, mais j'vois pas pourquoi iils n'auraient pas le droit de faire valoire leur droit, c'est des êtres humains, même si t'en à rien à foutre...
    cyriak, 7 Mai 2008
    #5
  6. Offline
    real007 Dad of Twins
    il faudrait qu'on te pende par les couilles... Jamais vu des simples d'esprit comme toi ici.
    real007, 7 Mai 2008
    #6
  7. Offline
    Zaene *
    Y a vraiment a boire et a manger dans ce probléme des immigrés "irréguliers".

    D'un coté on ne peux pas nier que la Belgique, pas plus que n'importe quel autre pays d'ailleurs, n'est extensible, tout a une limite, l'immigration DOIT être régulée et repondre a des régles. L'entrée d'immigrés est un souci autant pour le pays que pour l'immigrant lui-même qui croyant souvent débarquer dans l'eldorado, paye a prix d'or les "passeurs" et se retrouve ici dans le plus grand dénuement, face a un société hyper concurrentielle a la culture de travail démentielle, dans laquelle il a toute les peines du monde a simplement survivre.

    Par ailleurs, (a l'attention des glands récurents ce que j'exprime la est strictement mon avis, ma position et un jugement qui n'engage strictement que moi a travers mes valeurs) je trouve l'immigration "economique" ou "politique" (pas familliale donc) comme une forme de lâcheté, je préfére me battre pied a pied, jusqu'au bout la ou je suis pour améliorer les choses que d'aller bécqueter dans la gamelle du voisin, dusse-t-il avoir une portion garguantuesque, comme on dit "j'y suis j'y reste" . Cela dit, je comprend le raisonnement inverse.


    D'un autre coté, il est évident qu'a l'heure actuelle l'office des étrangers joue une drole de musique et semble pour le moins avoir un comportement critiquable et nébuleux avec des airs de service de "l'épuration" plus qu'autre chose.

    Par ailleurs les "régles" sensées êtres claires pour éviter au maximum les injustices et permettre aux candidats a l'immigration de savoir au juste a quoi s'en tenir sont en fait tout le contraire, c'est le flou artistique et l'interpretation libre au grés de l'intensité du brun de la chemise des "gestionnaires" (essentiellement flammand tiens ... j'ai toujours eu du mal avec les coincidences ... ) de cet organe de l'état.

    Alors sachant le taux toujours dramatiquement élevé de gros beauf bien raciste et un poil facho pour la mesure (pas de généralité, juste une réalité, bien sur il y a de tres tres bons flics, on voudrais juste qu'ils le soient tous) qui peuple toujours notre chére police nationale , je ne serais pas étonné du tout si on choisissait avec quelques soins ceux qui ont la tâche de "raccompagner" les candidats malheureux a la belgitude ... avec tout ce que ça peut donner comme abus de saloperies de la part de ces fumiers ...

    Bref ... j'avoue que c'est bien rare mais je ne sais pas trop quoi en penser finalement ...
    Zaene, 7 Mai 2008
    #7
  8. Offline
    Le pire de tout, c'est que le monsieur en question (celui qui raconte son histoire, pas le "rejeté") n'a quasiment aucune chance de se faire entendre par la justice... la justice belge est ainsi faite.
    Alucard, 7 Mai 2008
    #8
  9. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    compliqué tout ça, les mauvaises langues diront qu'on reste très flou, et ça de manière tout à fait volontaire pour avoir des travailleurs sans papiers très dociles et qui font tourner la machine du PIB

    la Belgique a été condamné 2 fois par Cour Européenne des droits de l'Homme concernant la détention de mineurs dans les centres fermés ( dans d'autres pays c'est totalement interdit), la ministre Annemie Turtelboom, Ministre de la Politique de migration et d'asile, a eu le culot de dire avant de revenir là dessus que la détention de mineur n'était pas illégale...

    bref, sacré schmilblick mais c'est un sujet peu vendeur, donc les ministères successifs se passent la patate (de plus en plus?) chaude...

    Concernant la réaction du gars, je la trouve normale et plus digne que se réfugier derrière un "s'il doit être expulsé c'est parce qu'il le vaut bien, la justice de mon pays est infaillible dans ces cas là"
    MaRTIaL, 7 Mai 2008
    #9
  10. Offline
    real007 Dad of Twins
    je plusoie car le sujet dévie la... La gars se retrouve en taule quoi!!! :-(

    Et pour les avis perso, essayez de vous mettre à la place de "certains" réfugies politiques...
    Parler sans connaitre et très facile...
    real007, 7 Mai 2008
    #10
  11. Online
    koraz Tiède
    koraz, 7 Mai 2008
    #11
  12. Offline
    Yorel Rêveur
    Après avoir cotoyé des gocho-gocho's et aperçu leur manière d'agir (travestissement de la vérité, violence, prêt à tout, utilisation du processus de victimisation à outrance, ...), vu la proximité actuelle de personnes extrémistes et ceux de l'UDEP, je suis très critique à l'égard de tout témoignage touchant cette question.

    Je me permets de noter que certains partis politiques sont assez hypocrites pour réclamer actuellement des critères claires alors qu'ils ne l'ont pas fait durant leur mandature... On peut noter également que même en présence de critères claires, certaines personnes seront expulsées et se débatteront dans l'avion, que les enfants dans les centres sont instrumentalisés pour faire sortir également leurs parents, tout comme la mort d'un étranger dans un centre fermé. La définition de ces critères va juste permettre une plus grande transparence mais également... la manipulation des règles et un flux potentiellement non métrisé.

    Enfin, je suis pour des critères et des quotas. Je suis pour une amélioration du temps de traitement des dossiers. Je suis pour faire signer un contrat à immigrant (pour éviter les dérives sectaires). Je suis pour ces centres d'attente fermé.
    Yorel, 7 Mai 2008
    #12
  13. Offline
    real007 Dad of Twins
    Je n 'ai pas dit le contraire...

    Mais ce n'est pas le sujet du post!!!
    real007, 7 Mai 2008
    #13
  14. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out
    Si vous pouviez revenir sur le sujet please... On ne parle pas de politique d'immigration, on parle des procédures d'expulsion...
    cyriak, 7 Mai 2008
    #14
  15. Offline
    Zaene *
    C'est quand meme un p'tit peu tres lié hein ! L'un va avec l'autre et si le sujet devie d'aussi peu c'est simplement parce que l'un est forcement une des causes de l'autre.

    Outre ça , on parlera encore aussi de ce qu'on veux ? Oui ?
    Zaene, 7 Mai 2008
    #15
  16. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out


    bien sûr c'est lié, mais ça n'a pas grand chose à voir avec l'histoire du gars qui se fait embarquer et interdit de voyager parcequ'il à filmé des violence policière...


    enfin parlez de ce que vous voulez, mais ce sujet à déjà été abordé de nombreuse fois, ça serait bête que le sujet parte en couille sans même avoir parler du cas du bonhomme qui est assez choquant outre le fait qu'il y ait eu une expulsion, ce n'est même pas ça qui est remis en cause ici...
    cyriak, 7 Mai 2008
    #16
  17. Offline
    real007 Dad of Twins
    Moi, c'est cela qui me frappe et dont je voudrais être certain!!!

    Parce que le gars, oubliez pas. Il va en vacances... :pfiou:
    real007, 7 Mai 2008
    #17
  18. Online
    linkiller aka Mayoche
    Le probleme de l'immigration posera toujours probleme parmis nous, belges, citoyens, gamerziens etc...

    Chacun à sa propre vision des choses...

    Mais je me demande quand même ce qu'il se passerait si nous, nous immigrerions illégalement chez eux... Je pense que de un, personne ne nous aiderait (je plusois le courage de l'homme ici) et que de deux, on recevrait bien pire que ce qu'a subi l'etranger emmener...

    Mais c'est ce que JE pense, je respecte ce que vous dites et penser, donc voila...
    linkiller, 7 Mai 2008
    #18
  19. Offline
    Zaene *
    Le gros probléme qui empeche de dissocier l'un de l'autre c'est surtout que l'office des étrangers est mouillé jusqu'au sourcils, que rien ne se fait concernant les expulsions sans sa demande et son aval or c'est aussi lui qui gére les demandes de régularisation et qui remet des travaux sur l'orientation de la politique a tenir en la matiére...

    Donc en réalité, sans parler du "zéle" de certain feldgendarmes, l'ordre d'expulser, l'interdiction de voyager, les methodes "préconisées" elles viennent de qui penses-tu ?

    C'est un tout tu comprends ?


    Maintenant, clairement on risque de voir se pointer sur le sujet l'un ou l'autre avec des raideures du bras droit (ça doit être ça le cancer dont coluche parlait) ou des jugements a l'emporte piéce comme il y en a deja un ou deux ... mais bon, dans une cour des miracle comme ici ...
    Zaene, 8 Mai 2008
    #19
  20. Online
    vdl_x ex membre
    Tu parles sans savoir ...

    J'habite certainnement le coin de belgique le plus peuplé niveau clandestin, et tu crois quoi, que pour eux la belgique c'est la terre de protection ?

    Vous avez toujours la vision du clandestin malheureux qui attendent des années leur papiers, je peux vous dire qu'on a pas les memes, ceux que je connais ne s'en font jamais pour rien, travail au noir ( 2x moins chere ) et marché a fond la caisse.

    Apres sa je devrais avoir pitié? non , jamais, moi j'irai jamais chez eux demander le cpas...

    J'ai eu beaucoup de confidences, le point principal qui est repris a chaque fois , les avantages sociaux, et c'est tout.

    Quand au policier, qui ne dit pas combien de fois ils se sont pas fait insultés et recu des coups de "pauvres" expulsés, mais sa le media n'en parle pas, ca se vend pas.


    Et je le repete, je suis pas le seul a penser sa.


    Real007 : ta reflexion , est vraiment ... comme toi , naze , sans interet ;)
    vdl_x, 8 Mai 2008
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.