hack d'Enseignons.be

Discussion dans 'Actualité' créé par Gee_oldd, 23 Août 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Nakata Touriste
    Les grèves ont pour but des revendications salariales,enfin pour la majorité.
    je dis ca je dis rien ;)



    Nakata, 28 Août 2007
    #61
  2. Offline
    troletryu Fanatique
    mais lol quoi :D
    troletryu, 28 Août 2007
    #62
  3. Offline
    toi t'es très borné hein mon gars...
    ça t'arrive de lire des posts d'ENSEIGNANTS ou de FILS D'ENSEIGNANTS?
    tu penses vraiment que c'est juste 16 heures !? oh mon dieu.
    Gee_oldd, 28 Août 2007
    #63
  4. Offline
    T'as déja été en cours au fait pour oser dire ce genre d'âneries? :\
    Gee_oldd, 28 Août 2007
    #64
  5. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Si c'était le cas, la moitié aurait déjà fini pendue une corde et plus personne ne s'intéresserait à cette profession. Et c'est pareil pour toutes: le jour où tu trouves un travail payé 6000¤ par mois et où on glande, tu m'appelles :roll:

    Il y a eu des grèves pour des reformes débiles de l'enseignement
    http://www.7sur7.be/hlns/cache/fr/det/art_290755.html
    http://old.rtbf.be/rtbf_2000/bin/vi...pub=RTBF.PORTAIL/PORTAIL.FR.la_taille.SP.BELG

    J'ai un peu la flemme de chercher plus profondément , je ferai ça demain certainement


    Gee: le pire c'est que parfois il a malheureusement raison et les raisons peuvent être diverses
    - certains profs préparent leurs cours en commun
    - certains profs ont la flemme de chercher à actualiser leurs cours (j'ai aussi recopié sur les interros de ma soeur avec certains profs, et easy game)
    Tarouk, 28 Août 2007
    #65
  6. Offline
    En quoi je suis borné? Oui j'ai lu le post d'enseignant et de fils d'enseignant et après?
    J'ai pas dit qu'ils bossaient 16h... mais rare sont ceux qui doivent arriver à 30h... et je te garantis qu'ils ont des vacances largement plus longue que n'importe qui...

    T'aimes poster pour ne rien dire?
    T-killah, 28 Août 2007
    #66
  7. Offline
    Tu devrais lire les commentaires des articles que tu as proposé.
    Après je pense pas qu'on soit en désaccord, tout ce que je dis c'est qu'ils sont pas si mal payé que ce que certains prétendent... Car ils ont beaucoup d' autre avantage, question vacance et horaire, et surtout pour leurs enfants... Jamais ils doivent payé de garderie pour leurs enfants, ils ont les memes horaires et les vacances en meme temps, sacré économie déjà...

    Merci.
    T-killah, 28 Août 2007
    #67
  8. Offline
    Sergei Buddha !
    Dis rien t'as atteint ton quota : / . Comme quoi au pays des aveugles le borgne est roi ...


    16h de cours ... bien sûr .. t'es au courrant qu'un horaire complet c'est minimum 22H et que des profs sont souvent obligés de se tapper deux écoles pour completer leur horaire ?

    Les cours particuliers ... ce n'est pas un avantage ... c'est surtout aider des FAINEANTS( attention il ne s'agit pas d'abrutis ou de gland .... non non , des FAINEANTS c'est le terme exact ) a reussir leur année ou a avoir gout au travail. faut pas se voiler la face , ne viennent au cours particuliers que des gus qui se sont tournés les pouces alors qu'ils auraient du étudier... mais bon il existe un age ou l 'on pense tout savoir et tout gerer...


    Prof c'est tellement génial que la profession est en pénurie ... on appelle des stagiaires pour faire des remplacements et on propose des postes a des articles 20 ...

    Mais pourquoi ? pourquoi ?

    Chaque médaille a son revers ... Prof c'est pas rose tous les jours : / mais bon

    YOU CAN'T TEST IT :proud:( comprenne qui pourra )
    Sergei, 28 Août 2007
    #68
  9. Offline
    C'est toi qui m'a mis une crotte je présume?

    Bon j'ai jamais dit qu'ils avaient que 16 heures, ils en prestent 22 (et pas minimum, c'est 22 c'est tout), moi je réponds juste sur le fait des gens qui se plaignent que prof n'est pas bien payé... Je leur dirai d'aller dire ca au macon qui se tue le dos 40h/semaine pour 1000¤ par mois, 5j par semaine et avec 24 jours de congé payé...

    Quand au cours particuliers, ils sont plutot bien rémunéré et surtout au black alors de quoi se plaint on ? sans les fainéants pas de petits a coté...

    J'ai jamais critiqué le travail des profs, il en faut, je leur demande meme pas de bosser plus... Mais qu'ils ne réclament pas plus d'argent, travailler plus pour gagner plus disait un président francais.
    T-killah, 28 Août 2007
    #69
  10. Offline
    DeviL Elite
    J'ai vraiment pas lu toute la suite du thread, mais j'ai compris qu'on avait dévié sur le sujets de profs ( :-D pas mal hein? :p )

    Bon soit, j'vais p-e répéter des choses qui ont été dite, mais...

    être prof, ça a ses inconvénients comme ses avantages, on les connait tous. Seulement parfois certains avantages font défaut à certains et d'autres pas.
    Déjà tombé dans une école où les élèves sont un minimums respectueux et où c'est un plaisir de rentrer en classe pour donner cours, c'est p-e rare, mais c'est possible.

    mais je pense que lorsqu'on a vraiment la vocation de donner cours, on se veut un minimum ludique, réfléchis, pédagogique et on hésite pas à se casser le cul pour ses élèves. Bien sûr c'est tjrs plus évident lorsqu'on tombe dans une bonne atmosphère. Et quand c'est pas le cas...bah, on peut pas blamer le prof hein =(

    Perso, mes profs de secondaire se cassaient le cul pour relier leur cours avec l'actualité, hésitaient pas à refaire des chapitres entier à leur manière, bref, ils travaillaient leur cours, leur donnaient leur consistence et leur particularité. C'était pas des profs comme certains qui se contentent de dicter une matière à la manière d'un professeur d'unif.

    Bref, mes cours n'étaient pas du tout comparables à ceux d'autres écoles même si soi-disant la matière y restait sensiblement la même.

    Et puis faut encore différencier p-e l'enseignement public/"catho" et le communale.

    Être prof c'est une philosophie et qand elle s'intègre dans la philosophi d'une école réfléchie, ça tourne plutot pas mal.

    Pour ce qui est des horaires de travail, ok,pas bcp d'heure de cours, mais ceux qui s'investissent, y bossent le double à la maison.

    S'ils manifs c'est pour eux et ce qui les entoure, donc nous, les élèves, l'enseignement en général. Et avoir de bons profs, amoureux de leur job donnent plus de possibilités aux jeunes (qui pourraient broyer du noir) de réussir. Bref, des profs géniaux, ça aide! (=p)
    DeviL, 28 Août 2007
    #70
  11. Offline
    Matth- o_O
    Hé ben ... Ca vaut de l'or ce passage. T'as tout compris mec :/
    Matth-, 28 Août 2007
    #71
  12. Offline
    DeviL Elite
    sans vouloir ouvrir un débat...
    tu sors cette phrase, mais sortir une telle phrase, faut croire en son concept non?


    alors maintenant que tu me dis que tu y crois (je suppose hein :p :-D ), ferais-tu bosser plus ton maçon?
    (bah oui, tu le cites en exemple pour te plaindre des profs et leur salaire.

    Donc c'est p-e pas le problème de bosser plus, mais le problème de rémunération disproportionné entre toutes les classes.
    (même si ici on ne se limite qu'à ces 2 boulots )
    DeviL, 28 Août 2007
    #72
  13. Offline
    Je crois en son concept.

    Est ce que je ferai bosser plus le macon? Non mais je ne l'empecherai pas de bosser plus...
    Ce que je ferai pour augmnter son salaire? Réduction des dépenses de l'état (hors fonction sociale et régalienne) et avec les bénéfices réalisés je diminuerai la pression fiscale sur le macon, ils coutent 1800¤ par mois à son patron mais n'en touche que 1000, imaginons qu'ils n'en coutent plus que 1600¤, le macon peut etre payer 1100 (10% de plus) et le patron a 100¤ pour développer son entreprise et embaucher... (c'est super schématique et simplifié mais ta question est trop floue pour etre plus précis)

    Quand au probleme de rémunération disproportionnés entre les classes, je ne crois pas qu'en payant un PDG comme une femme de ménage, il te fasse un autre travail que celui d'une femme de ménage...

    Pour en revenir au prof, ils gagnent plus (pas beaucoup mais plus) que le macon mais ils bossent moins en heure, donc il n'y a pas de disproportion quand on se limite à ces deux métiers...
    T-killah, 28 Août 2007
    #73
  14. Offline
    run0 Touriste
    Un ouvrier gagne sa vie quand il est recherché,ou expérimenté ...
    Mais jamais avant 10 ans de métier.
    Un ouvrier au début de sa carrière n'a que 20 jours de congés par année,puis suivant l'anciennetée 1 jour en plus par 4 ou 5 années de service...


    L'enseignant: +- 70 jours
    Plus les journées pédagogiques(ne les oubliées pas!),plus les délibérations,plus le voyage scolaire(me dites pas que c'est dur de visiter un chateau :-9 )
    Ce dernier paragraphe est la pour rapeller aux parents que pendant les congés scolaires et les autres JP,et délibérations:ils doivent trouver une solution pour leurs enfants...Congé,famille,garderie etc...

    Un pote a moi est enseignant,il trouve qu'il a beaucoup de chance.
    run0, 28 Août 2007
    #74
  15. Offline
    [L56] Elite
    Je n'ai que mon CAP...je ne suis prof qu'à temps partiel (au soir car en journée je bosse dans une boîte) ...mais je te remercie pour toute la reconnaissance que tu nous accordes...merci...et merci également d'entretenir ces bons gros vieux clichés à 2 balles...bah oui...les prof, c'est que 22 heures par semaines...puis ils ont pleins de vacances...quelle bande de branleurs...
    [L56], 28 Août 2007
    #75
  16. Offline
    OmbreNoire Superman
    Un ouvrier non qualifié peut commencer à gagner sa vie dès ses 18 ans et parfois même 16 ans. Un prof universitaire devra attendre au plus tôt ses 23 ans pour commencer a gagner sa vie. Pendant ce temps il aura sué sur les bancs de l'unif, l'ouvrier lui aura déjà accumulé minimum 5 X 12 mois de salaire.

    Il est logique que des longues et difficiles études mènent à un emploi mieux rémunéré qu'un emploi accessible plus tôt (et ce n'est certainement pas chez les profs qu'il y a la plus grande différence avec un ouvrier non qualifié...).

    - Les journées pédagogiques sont des véritables journées travaillées (du moins dans les écoles sérieuses, demande aux profs ce qu'ils en pensent si tu ne me crois pas ;) )

    - Durant les délibés, les élèves sont peut-être chez eux, mais le prof, lui, est en plein boulot (oui oui, il ne fait pas que donner cours)...

    - Les voyages scolaires sont parfois si éprouvants que nombre de profs refusent même d'y participer (et oui, avoir la responsablité d'une bande d'ados surexcités à l'idée du voyage, ce n'est pas de tout repos). Pendant que les élèves s'éclatent, le prof qui accompagnent est constamment sollicité, il doit avoir des yeux partout. Sachant que si tout se passe bien, tout le monde trouvera ça normal mais que si un seul ado a le malheur de faire une connerie et vient par exemple à se couper le doigt en cassant la bouteille de Jup qu'il avait planqué au fond de son sac, c'est le prof qui en sera tenu pour responsable... Et oui, ce n'est pas parce que TU t'amuses que le prof lui aussi s'éclate...

    - Le prof a en effet l'avantage d'avoir moins de frais de garderie que quelqu'un d'autre. Mais quand il ramène ses gosses à la maison il doit gérer ça et en parallèle remettre à jour ses cours, corriger les devoirs et préparations, faire ses bulletins (pour beaucoup, en moyenne 2h30 de boulot par jour, w-e compris) En plus de cela, il n'a : ni chèques repas, ni intervention dans les frais de déplacement (0 EUR !!!), ni possiblité de suivre des formations, il doit également payer LUI MEME le matériel qui lui sert à travailler (cahiers, fardes, livres, matériel multimédia, divers...)
    Il doit parfois se coltiner des classes infernales, il n'est que très rarement valorisé par ses élèves ou leurs parents et, à diplôme égal, il gagne beaucoup moins que quelqu'un qui travaille dans le privé....

    Alors dire qu'il a DE LA CHANCE, non je ne crois pas. PAR CONTRE, s'il aime son métier, s'il a la passion d'enseigner, il peut en retirer un enrichissement personnel énorme, nouer des liens très forts avec ses élèves, les voir évoluer, apprendre et être vraiment épanoui dans sa profession...mais tout cela requiert d'énormes sacrifices que seuls ceux qui ont la fibre et l'amour de ce métier sont prêts a consentir...

    Vas-y, fais toi prof si c'est tellement la planque... ;)
    OmbreNoire, 28 Août 2007
    #76
  17. Online
    hagen Elite
    OmbreNoire a repondu aux questions des délibérations, "congés" pédagogiques pour les élèves .. mais ça s'appelle conférences pédagogiques pour les prof.. m'enfin bon :pfiou:, voyages scolaires etc..

    Et pour rajouter à ce qu'a dit run0, oui moi aussi je considère que j'ai de la chance, et que c'est bien de toucher ce que je touche en faisant mon boulot comme ça, et en ayant les congés que j'ai. Je vais préciser meme qu'on a les 2mois de vacances scolaires + 2semaines à Paques + 2semaines à Noel + 1semaine à Carnaval + 1semaine à Toussaint + peut-etre 4-5 jours plic ploc sur l'année .. En gros 3mois et demi de congés.

    Moi je ne dois pas me plaindre, et je me plaind pas, mais je répond par moment car on dit souvent de belles conneries... et je répète pour T-Killah :

    prof maternel = 26h
    prof primaire = 24h
    prof secondaire = 22h
    etc...


    tchuss :) et bonne rentrée ... lol :-9
    hagen, 28 Août 2007
    #77
  18. Offline
    Bartdude Touriste
    Tu devrais plutôt rien dire alors, parce que les dernières grandes grèves n'avaient rien à voir avec des conditions salariales...

    Et soit dit en passant, pour bosser dans le privé, je peux t'assurer que c'est pas aussi pénible qu'on peut le croire. En fait c'est comme partout, y compris dans l'enseignement : y'a moyen de pas trop se fouler si tu veux. Faut pas croire qu'il n'y a que dans la fonction publique qu'on se les roule...

    Quant aux congés, non seulement j'apparente plus ca à du chômage technique (je connais pas mal de profs qui préféreraient avoir moins de congés, mais les prendre quand ils veulent, et surtout pas en haute-saison...), mais surtout les 2 mois de "congés payés" c'est simplement un jeu qui est fait avec le salaire, calculé pour 10 mois et ramené sur 12.

    Et il ne faut pas oublier non plus qu'un prof n'a que très peu d'opportunités de promotion. Préfet, Chef d'atelier, directeur, sous-directeur, y'a quelques postes plus spéciaux, mais tout le monde ne peut pas les occuper et ca reste proportionnellement limité par rapport aux postes de profs.

    L'école de mon père accueille depuis quelques temps régulièrement des personnes issues du privé, qui à mon avis se sont laissé séduire par tous ces supers avantages de la profession. Ils ne comptent plus le nombre qui, après quelques semaines, laissent simplement tomber ou avouent que c'est bien plus dur que ce qu'elles pouvaient penser.

    Enfin bref, si c'est un métier si génial, je me demande pourquoi il y a pénurie de profs dans certaines matières... perso je sais qu'après avoir voulu être prof jusqu'à mes 18 ans (pour finalement me diriger vers l'info) et après 6 ans dans le privé, je ne voudrais en aucun cas me diriger vers cette profession...
    Bartdude, 29 Août 2007
    #78
  19. Offline
    Sergei Buddha !
    Je parle par expérience ... les parents qui me confient leur(s) enfant(s) ne me confient jamais un benet mais plutot un gars qui prefere runner des instances sur wow que de revoir son cours sur le lyrisme car il n'en voit pas l'interet . Donc ouaip j ai tout compris , tracasse je ne parle pas sans savoir ce que je raconte.


    T-killah : non la crotte ce n'est pas moi , ce n'est pas mon genre de " crotter" :pfiou:



    La voyage péfdagogique : Ca ce prépare tout seul ? Tu penses qu'il y a des heures de cours qui sautent pour qu'on le prépare ? Non c'est pendant le temps libre ou celui imparti au corrections. C'est vrai qu'un voyage pour 60 personnes ca se prépare en un claquement de doigts . Olé !!!
    faut aussi penser à la gestion des gosses , aux assurances , aux diverses autorisations nécessaires, etc.
    Et les élèves sont tellement gentils et disciplinés en voyage scolaire, c'est bien connu , de véritables vacances .



    Mon plus bel avantage lorsque j'enseigne c'est d'apprendre et d'en apprendre. Comme le dit si bien Ombrenoire : pour qui c'est une passion , c'est un vrai bonheur.
    Sergei, 29 Août 2007
    #79
  20. Offline
    Arretez de m'inventer des propos, ca devient désagréable.
    J'ai dit nul part que c'était un métier facile.
    J'ai dit nul part que c'était la planque.

    Ce que j'ai dit?
    En gros que le ratio salaire/heure de travail est loin d'etre mauvais, surtout au vu des avantages à coté, notamment question vie de famille... Sans oublier que les profs de math, de langue ou autre ont largement la possibilité d'arrondir leur fin de mois en donnant des cours particuliers (peut etre à des fainéants, et alors?).

    Et je n'ai pas été le seul à trouver qu'une partie non négligeable des profs ne font pas tellement de préparation que ca, que les cours sont les memes d'années en années... Mais c'est pas un reproche, si le cours est bon, ca va rien changer pour l'élève que le prof de francais change les textes qu'ils étudient, que le prof d'histoire réécrive la révolution russe ou que le prof de math change ses chiffres dans les équations.*

    Je vois pas en quoi je manque de respect à cette noble profession quand je me permet de relativiser avec des exemples concrets les propos des éternels insatisfaits du salaire proposé.
    T-killah, 29 Août 2007
    #80
Statut de la discussion:
Fermée.