Identification d'une adresse IP auprès des FAI

Discussion dans 'Web, design' créé par lolo1410, 25 Janvier 2012.

  1. Offline
    lolo1410 Fanatique
    Bonjour/Bonsoir à tous,

    Je me pose une question, à l'heure où la chasse à la sorcière de tous les pirates bat son plein, je me questionne sur l'élément essentiel d'identification, l’adresse ip. Je vais pas revenir sur le fait "Oui, une adresse IP c'est pas une preuve valable, n'importe qui peut se cacher derrière etc etc" mais plutôt sur l'identification d'une adresse IP auprès d'un FAI.

    Donc en gros, qui peut demander une identification d'une adresse IP ? Comment ça se passe concrètement ?
    Qui peut obliger un FAI a fournir des informations ? J'imagine qu'un réquisitoire d'un procureur du roi ou juge d'instruction fait l'affaire ? D'autres personnes peuvent imposer d'obtenir les informations ?

    Je me pose aussi cette question par rapport à cet article : http://www.pcinpact.com/news/59227-logistep-razorback-surveillance-ip-p2p.htm

    En gros, si j'ai bien compris, une société Suisse choppe les IPs et l'éditeur les identifie, mais comment ? Quelqu'un a une idée ?

    Merci d'avance pour vos précisions :)
    lolo1410, 25 Janvier 2012
    #1
  2. Offline
    DeflaMental [-_-]
    bah déjà en Belgique avec les Ip dynamiques j’imagine que c'est beaucoup plus dur d'identifier qui utilisait l'ip lors des faits...
    DeflaMental, 31 Janvier 2012
    #2
  3. Offline
    L@rgo_XIII G33K
    Heu ... non, les FAI ont des logs hein, donc évidemment qu'ils savent qui à quelle IP à quel moment.

    Par contre en Belgique, je pense que pour forcer les FAI à donner ces IP il faut déjà aller loin dans les procédures juridiques. Et jusqu'à présent les FAI n'ont pas vraiment envie de "vendre" leurs clients !
    L@rgo_XIII, 31 Janvier 2012
    #3
  4. Offline
    Sigmund Philololologue
    Seul un juge peut exiger les logs d'un FAI non?
    Sigmund, 3 Février 2012
    #4
  5. Offline
    pikachocho Elite
    les juges, le ministère des affaires économoniques, la surêté de l'état, ...
    pikachocho, 3 Février 2012
    #5
  6. Offline
    Cydral Elite
    Oui seule la justice peut demander aux FAI qui se cache derrière une adresse IP.

    C'est une preuve valable, par contre après se pose le problème de savoir qui était réellement derrière l'écran, notamment quand tu pirates le wifi du voisin ou que tu partages un ordinateur...

    Maintenant si ça peut te rassurer les pirates bénéficieront toujours, c'est mon avis, d'une immunité de fait. Ce qui intéresse les financiers et par là la justice ce sont les gros poissons, principalement les uploaders. Ils sont beaucoup moins nombreux et les mettre hors d'état reviendrait de facto à atteindre tous ceux qui téléchargent.
    Cydral, 3 Février 2012
    #6