Il y a 60 Ans...

Discussion dans 'Actualité' créé par Tavar3s, 2 Juin 2004.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Tavar3s Touriste
    [IMG]

    Overlord : 6 juin 1944, les armées alliées débarquent 5 divisions sur les plages de Normandie. Au cours de la nuit précédente 3 divisions parachutistes sont larguées de part et d'autre des 80 kilomètres de côtes afin de préparer et sécuriser la future tête de pont.

    [IMG]

    Prévu le lundi 5 juin, le débarquement est repoussé au 6 à cause d’une météo déplorable. Peu après 0 h, des milliers de parachutistes alliés sont largués sur la Normandie dans des conditions périlleuses. A 6 h 30 et 7 h 25 débutent les premières opérations amphibies en secteur américain et en secteur anglo-canadien. Les Américains débarquent sur deux secteurs de plage ayant pour code Utah (de La Madeleine à Quinéville) et Omaha (de Colleville-sur-mer à Vierville), tandis que les Anglo-Canadiens et les 177 Français du commando Kieffer prennent pied sur les trois autres secteurs, ayant pour codes Gold (de Ver-sur-mer à Asnelles), Juno (de Saint-Aubin à Graye) et Sword (de Colleville-Montgomery à Luc-sur-mer).

    Le 6 juin, ce sont 8 divisions qui prennent part au débarquement (5 sur les plages et 3 dans les airs), totalisant près de 200 000 hommes avec les renforts. La logistique représente : 5 000 embarcations d’assaut, 1 300 navires marchands, 1 200 bateaux de guerre, 10 000 avions (des chasseurs aux bombardiers), 20 000 véhicules (des jeeps aux chars). Les pertes sont de plus de 3 000 tués, 6 000 blessés, prisonniers ou disparus. Le secteur le plus meurtrier est celui d’Omaha. Au soir du 6 juin, Eisenhower peut être soulagé, le débarquement a réussi.

    Le plus grand mensonge du siècle

    Tout a commencé en janvier 1943. Pour soulager le front de l’Est, Roosevelt, Churchill, de Gaulle et Giraud envisagent un débarquement sur les côtes du nord-ouest de la France, avec pour objectif la poursuite de la guerre jusqu’à la reddition sans conditions des puissances adverses. Le COSSAC : Chief Of Staff to the Supreme Allied Commander (Chef d’État-major du commandant suprême allié) alors créé va mettre au point, en mai 1943, les grandes lignes du projet Overlord (Seigneur suprême), qui comprend à la fois le débarquement proprement dit (l’opération Neptune) et les objectifs militaires à atteindre les jours suivants. La date suggérée pour Overlord est le mois de mai 1944.

    Le lieu choisi est la Normandie, car les plages y sont moins bien défendues que dans le nord de la France. En décembre 1943, le COSSAC devient le SHAEF, Supreme Headquarters Allied Expeditionnary Forces (Commandement suprême des forces expéditionnaires alliées), dirigé par le général américain Eisenhower. Sa mission est ainsi définie, en janvier 1944 : «Vous pénétrerez en Europe conjointement avec les autres nations alliées, vous entreprendrez des opérations dont le but sera le cœur de l’Allemagne et la destruction de ses forces armées».

    Grâce à l’opération Fortitude, le plus grand mensonge du siècle, les Alliés vont leurrer les Allemands, en leur faisant croire qu’ils vont débarquer là où on les attend, à savoir dans le nord de la France. Pour que l’intoxication soit parfaite, ils créent une armée fantôme, composée de décors et de chars en caoutchouc gonflables stationnés en Grande-Bretagne, le plus près des côtes françaises. Les Allemands tombent d’autant plus facilement dans le piège que le commandement de cette fausse armée est confié au général Patton !

    Ce débarquement est certainement l’opération aérienne et amphibie la plus importante du siècle. Les préparatifs en Grande-Bretagne sont rigoureux et minutieux. Rien n’est laissé au hasard. Ainsi, les soldats répètent inlassablement leur rôle pour le D Day (Jour J). Des exercices grandeur nature sont effectués sur les côtes anglaises. Telle l’opération Fabius, en mai 1944, dans le Devon, qui occasionne la mort de 900 soldats !

    Les Alliés mettent aussi à profit les expériences acquises lors des raids et débarquements précédents. Ainsi l’échec de l’opération Jubilee, à Dieppe, le 19 août 1942, est la démonstration qu’il est impossible de prendre un port de front. Peu importe, les Alliés viennent avec leurs propres ports (projet Mulberry).

    Ainsi, dans les jours qui suivent le débarquement, deux ports artificiels sont construits : à Saint-Laurent-sur-Mer (détruit par la tempête du 19 au 22 juin) et à Arromanches. Tout comme 33 aérodromes provisoires sont élaborés au cours de l’évolution du front en Normandie.

    Ces photos venues du ciel

    Mais le débarquement ne peut réussir que si les Alliés possèdent toutes les informations nécessaires relatives aux fortifications allemandes en France et aux nombreux obstacles érigés sur les plages. Elles leurs sont fournies par la reconnaissance aérienne, qui photographie pendant des mois chaque parcelle de plage et de côte, et par la Résistance, qui transmet à Londres les renseignements sur les constructions de casemates du mur de l’Atlantique. L’ensemble des fortifications allemandes comprend plus de 1 000 ouvrages divers (postes de tir ou de commandement, stations radars, petits blockhaus dissimulés près des plages), dont 150 canons puissants, sur les 200 kilomètres de côtes allant de Barfleur à Antifer. Elles sont sous le commandement du général Rommel, qui dispose de près de 40 000 soldats et de 500 chars pour contenir les Alliés. Rommel qui doit aussi mener un autre combat, celui avec le maréchal von Rundstedt.

    Les deux hommes s’affrontent entre deux stratégies à adopter pour empêcher les Alliés de débarquer. Rommel souhaite rejeter les Alliés à la mer dès le début de l’invasion. Les premières vingt-quatre heures seront décisives. Le sort de l’Allemagne en dépendra. «Pour les Alliés comme pour nous, ce sera le jour le plus long», déclare-t-il le 21 avril 1944. Or von Rundstedt, qui qualifie le Mur de l’Atlantique de «bluff gigantesque», estime nécessaire de les laisser établir une tête de pont pour que les troupes allemandes, aidées des blindés, les combattent sur terre. Stratégie valable si elle est appuyée par une couverture aérienne suffisante. Or à cette date, la suprématie des airs est l’atout majeur des Alliés et non des Allemands. Ce qui est d’ailleurs une des raisons de la réussite du débarquement.

    [IMG]
    Tavar3s, 2 Juin 2004
    #1
  2. Offline
    Sata K9
    Beau post, GG.

    Ca me refait penser à : "Il faut sauver le soldat Ryan".
    Super film qui retrace le débarquement en début de film.
    Sata, 2 Juin 2004
    #2
  3. Offline
    Pecosbil Polo Masta
    Faut pas oublier le boulot incroyable et suicidaire des commandos parachutés la veille à l'arrière des lignes là-dedans, c'est pas le 6, mais ça a joué!
    Une des plus belles retranscription cinémétographique de ça, c'est l'histoire de la 101e par spielberg et hanks, qui ont produit Band of Brothers.

    Superbe hommage qu'est cette série de films à classer dans les films les plus cohérent et les plus juste historiquement de l'histoire du 7e art.

    EDIT²: c'est aussi fait avec une justesse de terrain incroyable.
    Les campagnes, les paysages sont refait avec une extreme minutie, Hanks a été maladif sur ça.
    Les courses sur le champ de bataille vues en caméra "à travers les yeux", tout simplement incroyables.
    Le para de la 101e avec de 60 à 120kg (oui le gars qui s'occupe du mortier c'est pas triste. d'équipement sur luiLe socle, le mortier, les munitions et y sont pas 20 à porter ça) équipement de saut compris, qui cours et on y voit rien! La vision troublée, qui vibre, le son comme les oreilles qui bourdonnent dans le vacarmes des mortiers-MG 42, explisions diverses, l'équipement qui lacère les épaules et bras du gars, c'est incroyable!
    Pecosbil, 2 Juin 2004
    #3
  4. Offline
    Elohim Touriste
    Hommage et honneurs a nos sauveurs qui sont tombés pour nous :cry:
    (PS:Churchill-Rosevelt c'était quand même autre chôse que Bush-Blaire :? )
    Elohim, 2 Juin 2004
    #4
  5. Offline
    Tavar3s Touriste
    Skler que Band Of Brothers est sublime, ca me fait pensé qu'à l'occas faudra acheter le Pack de DVD :)
    Tavar3s, 2 Juin 2004
    #5
  6. Offline
    Pecosbil Polo Masta
    Sans ces américains, tant critiqués aujourd'hui, le monde parlerait allemand et quiconque de moins de 50ans n'aurait jamais connu le monde libre.

    Le devoir au souvenir, c'est vital de ne pas oublier.
    Pecosbil, 2 Juin 2004
    #6
  7. Offline
    [Gooniesbr@D] Come on Sporting
    c clair respect pour tout ces mecs morts pour libérer nos pays et retablir la démocratie .
    Encore merci aux americains et aux autres qui sont morts par milliers ici ...

    et je penses pas qu'aujourd'hui nous irions mourrir pour eux chez eux d'ou une pensée d'autant plus forte

    n'oubliez pas que la majoriter de ces soldats avaient notre age!!
    [Gooniesbr@D], 2 Juin 2004
    #7
  8. Offline
    ProfX Elite
    ouais mais qu est ce qu il nous la font payer cher la facture :wink:
    ProfX, 2 Juin 2004
    #8
  9. Offline
    mts_ ex membre
    claire sur se point ont peux bien les remercier les ricains
    mts_, 2 Juin 2004
    #9
  10. Offline
    [Gooniesbr@D] Come on Sporting
    :?: :?: :?:
    [Gooniesbr@D], 2 Juin 2004
    #10
  11. Offline
    Pecosbil Polo Masta
    La Liberté n'a pas de prix, des hommes mettent encore à l'heure actuelle une vie à la regagner dans certains pays, après souffrances et tortures (alors que ça devrait etre un droit pour tous cette Liberté, quand on l'a on ne se rend pas compte de la chance qu'on a).
    Pecosbil, 2 Juin 2004
    #11
  12. Offline
    Elohim Touriste
    C'est totalement normal qu'on leurs soit redevable,maisc'est pas pour ca qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent après :roll:
    Elohim, 2 Juin 2004
    #12
  13. Offline
    Kaman Elite
    Idem :]

    Pour une fois que je suis d'accord avec toi... OK on n'a pas à se plaindre comme le dit Pecosbil mais les politiques américains voient en nous une énorme redevabilité pour cet immense service qu'ils nous ont rendu il y a maintenant 60 ans. Il faut bien se dire que si les méchants japonais n'avaient pas attaqués Pearl Harbor les européens auraient été bons pour s'en sortir tout seuls et la guerre aurait duré bien plus longtemps.

    Reconnaissance: OK, Obeïssance aveugle: pas OK!

    Nuance :wink:
    Kaman, 2 Juin 2004
    #13
  14. Offline
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    on est le 2 juin non
    Fist, 2 Juin 2004
    #14
  15. Offline
    Elohim Touriste
    Bans of Brothers ca me fait penser il va bientôt passer sur RTB ou RTL,j'ai vu la pub,spour les 60 ans,mais je sais pas les dates,quelquun saurait quelque chose la dessus :?:
    Elohim, 2 Juin 2004
    #15
  16. Offline
    ProfX Elite
    surtout que bon , ils ont pris leur temp pour venir , si ils avaient mis les pieds dans le plat plus tot peutetre que ca aurai peut etre evite la guerre :wink:
    ProfX, 2 Juin 2004
    #16
  17. Offline
    Ashishin Ashiiiiiiiiiiiiiiiii
    Pas de source, pas de lecture :wink:
    Ashishin, 2 Juin 2004
    #17
  18. Offline
    [Gooniesbr@D] Come on Sporting
    ça derape ...
    va ouvrir tes livres d'histoire :wink:
    [Gooniesbr@D], 2 Juin 2004
    #18
  19. Offline
    [Clad] Elite
    Il y à un reportage sur ARTE ce soir !
    [Clad], 2 Juin 2004
    #19
  20. Offline
    Pecosbil Polo Masta
    Je rejoins la nuance de Kama :)
    Pecosbil, 2 Juin 2004
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.