Ingénieur de Gestion : Suis-je capable , (besoin d'avis)

Discussion dans 'Etudes' créé par amjahad, 23 Juillet 2015.

  1. Offline
    amjahad Fanatique
    Salut à tous les GamerZ

    Je viens de terminer ma rhéto en option scientifique 6 h math et 6h de sciences. J'ai réussi mon année du premier coup sans examen de passage alors qu'en mai j'étais complétement largué avec 5 échecs dans tous les cours mais lors des examens de juin j'ai réussi à inversé la tendance. Vous dire comment je suis fière de moi hahah mais bref passons.

    J'hésitais fortement entre Sciences informatiques, sciences éco/gestion où Ingénieur de Gestion.
    Finalement j'ai laissé tombé l'informatique pour me diriger vers les études économiques (je suis assez bon en langues). Mon problème aujourd'hui est que j'hésite vraiment entre Sciences éco et Ingénieur de Gestion à l'UCL sachant que je n'ai jamais été très doué pour les matchs et les sciences.
    J'ai eu 63/120 Math, 63/120 physique et 70/120 en chimie comme totaux finaux autant dire que c'est faible pour quelqu'un qui veut faire Ingénieur de gestion.

    Alors je m’adresse surtout à ceux qui ont choisis cette option (ingé gestion), même en étant peu doué en Math et en Sciences en secondaire y a t il réllement moyen de s'en sortir ?
    Faut il avoir une excellente base mathématique et scientifique ou bien c'est mort dès le début ?
    J'ai jamais été vraiment bon en sciences et math bien que j’appréciais la matière.
    Par contre Anglais et néerlandais j'étais très doué à l'école avec une moyenne de 15 sur 20 sans bosser vraiment.

    Dois-je me diriger vers Ingénieur de gestion où plutôt vers Sciences écos au vu de mes capacités ?

    Aussi j'ai une autre question imaginons que je sois à l'UCL en bac 1 ingé gestion et que je décide finalement de faire sciences éco, sachant que la base des deux études est la même est il possible de passer de bac1 ingé à bac 2 écge ?

    Merci à ceux qui prendront la peine de me lire mais surtout de me répondre
    amjahad, 23 Juillet 2015
    #1
  2. Offline
    Axel44 Elite
    T'inquiètes à l'instar des CEB, CE2D, CESS d'aujourd'hui, le niveau de l'unif actuellement lui aussi a considérablement baissé et n'est plus du tout comparable aux niveaux d'exigences demandés avant la réforme de Bologne.


    Bien que ce n'était pas le cas avant, sache qu'actuellement même un mec sortant de professionnelle ou de sciences humaines en secondaire (maths 2h) est tout à fait capable de réussir des études d'ingé à l'unif.
    Axel44, 23 Juillet 2015
    #2
  3. Online
    horny Elite
    Right.
    horny, 23 Juillet 2015
    #3
    eGm_ aime ça.
  4. Online
    Akabane The Chemical Stig
    Réponse à tes questions dans l'ordre : Oui y'a moyen, non ce n'est pas mort, va où tu veux si t'es motivé(e) tu réussiras quel que soit ton niveau initial, et je pense que c'est possible mais à confirmer via le secrétariat (je vois pas pq tu voudrais changer d'ingé gestion à sc eco si tu réussis mais soit).


    horny est la preuve vivante du contraire, si j'ai bien suivi ses interventions, il date de pré-Bologne et il a réussi ingé civil en sortant du professionnel, si je ne m'abuse, mais à lui de confirmer :p
    Akabane, 23 Juillet 2015
    #4
  5. Online
    horny Elite
    Nan je viens d'une école professionnelle et technique donc j'ai côtoyé des professionnels (c'est pour ça qu'il m'arrive d'en parler) mais j'étais en section technique avec 4h de math
    Je ne suis pas encore diplômé et j'ai un sale parcourt ( :oops: ) mais c'était à cause de raisons personnelles et pas de mes acquis de secondaire

    Quant à bologne, je dois bien t'avouer que je n'ai aucune idée de ce que c'est et je m'en moque comme de l'an quarante :p

    Après avoir fait une recherche de 5secondes sur google je crois que je suis post bologne mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas dû en chier pour rattraper mon retard (rattraper le niveau pour pouvoir passer l'examen d'entrée, tenter de suivre le cours de chimie sans en avoir jamais fait, avoir un genre de déclic pour pouvoir comprendre la théorie des cours de science, ...)

    Donc viendre dire qu'on peut réussir ingé (déjà ce serait bien de faire la différence entre les différents ingénieurs ... j'ai l'impression que les gens pensent que c'est le même niveau ingé civil et gestion) en sortant de professionnel et en ne sachant pas résoudre une équation du premier degré ça me fait un peu rire ... (en tout cas axel m'a semblé sérieux en disant ça :rolleyes:)
    horny, 23 Juillet 2015
    #5
  6. Online
    Akabane The Chemical Stig
    Math 2 ou math 4, y a-t-il vraiment une différence? :D
    Akabane, 23 Juillet 2015
    #6
    Charkzul aime ça.
  7. Offline
    Charkzul Kazem 745 600 377
    Please ... Tu dis vraiment de la merde! Sérieusement, non le niveau n'est pas plus faible les exigences sont toujours les mêmes !
    Franchement tu en dis des conneries à longueur de journées ! Les études scientifiques demandent énormément de rigueur et les profs sont intransigeants ! Ce sont pour la majorité des docteurs (dans leurs domaines) ils savent ce qu'ils enseignent et tu vois la matière qui est à voir !
    Tu peux y arriver, mais c'est sur que tu auras dur ! Le secondaire est vraiment facile et 100 niveaux en dessous du niveau à l'unif tu vas devoir t'accrocher !
    Charkzul, 23 Juillet 2015
    #7
    Imladris aime ça.
  8. Online
    horny Elite
    Math 2, en prenant en compte la mentalité des élèves suivant ce cours, ça sait tout juste faire les opérations arithmétiques

    Math 4 on est sorti de rhéto en sachant faire des analyses de fonction (donc dérivée, intégrales, ...), en ayant une connaissance des nombres complexes suffisantes pour résoudre certains circuits électriques (requis pour le cours d'élec de secondaire)
    horny, 23 Juillet 2015
    #8
  9. Offline
    RTCVulcain Everybody loves the sunshine !

    C'est bien pour motiver mais c'est aller un peu vite en besogne. Le fait qu'une personne sortant d'un enseignement pauvre en math réussisse des études d'ingénieur ne signifie pas pour autant qu'une personne sortant du général réussisse à coup sur les mêmes études.

    Comme dans tout, c'est une question de motivation et de capacité (pour éviter de générer un tollé général, j'entends par là que certaines personnes ne se sentent tout simplement pas capable d'entreprendre des études poussées en math).
    RTCVulcain, 23 Juillet 2015
    #9
  10. Online
    freedumz Chasseur de castors
    C'est marrant
    C'est marrant car en 1ere Inge indus, le taux de reussite d'il y a 20 ans était proche des 80%. 20 ans plus tard, le taux de reussite n'était plus que de 15% donc je ne sais pas trop d'où t'avance tes chiffres, mais j'aimerais les voir.
    C'est justement de là que vient le viol actuel Renove/supérieur
    Enfin, j'ai eu de la chance, en étant sortie d'une ecole renovée assez poussé (science10, math6), j'ai pu passer mes études a la cool comparé à d'autres qui ramaient toute l'année scolaire
    freedumz, 23 Juillet 2015
    #10
    Imladris, Charkzul et RTCVulcain aiment ça.
  11. Offline
    Ofing Elite
    Pour avoir fait des études scientifique ( bio-ingé gembloux bac+3 ) pour aller ensuite en ingé gestion a l'ucl il y a un monde de différence principalement dans la rigueur demandé .

    Perso je dirais qu'ingé de gestion sont des études universitaire qui ne sont pas les plus simple certes mais loin d’être insurmontable elles te demanderont du travail et une discipline de travail, avec ce la ces études sont relativement accessible a tout le monde.

    En final ne t'inquiète pas trop pour les maths ou les sciences cela n'a rien d'insurmontable ;)
    Ofing, 23 Juillet 2015
    #11
  12. Offline
    Axel44 Elite

    J'hallucine sérieux ... voilà que l'autre type ose se la ramener maintenant face à moi (je suis diplômé universitaire pour rappel) pour causer études .... mais je te rassure niveau débitage de merde et de conneries (pour reprendre tes termes) t'es clairement champion et de loin.

    Par quoi donc commencer pour démonter ton post ... ah déjà tu te permets d'affirmer que les exigences sont restées identiques à celles d'avant Bologne .... :burp:

    Je sais parfaitement de quoi je parle car j'ai été moi même étudiant sous Bologne (en 2003; j'étais justement en 1ère candi d'ingénieur de gestion) ... et toi t'avais quel âge à cette époque là hein ? 4 ans ? Déjà rien qu'à voir ton avatar (qui indique clairement que t'as découvert le jeu vidéo avec la pléstécheune) on a une bonne indication en cette matière.

    Sans compter également le fait, outre le niveau qui a baissé, avant il n'y avait pas de platerformes internet, smartphones, tuyaux sur facebook, tutorats actuels, réussites à 10/20 de moyenne et toutes les autres facilités d'aujourd'hui ce qui est loin d'être négligeable.

    Tu vois mon grand, c'est toute la différence entre moi (propriétaire immobilier, diplômé universitaire qui a notamment connu Bologne) et toi; moi je sais de quoi on parle contrairement à toi.


    Ensuite quel rapport avec le fait que les profs sont docteurs ? (ce qui au passage est loin d'être vrai; des tas de profs invités et de maîtres de conférence n'ont pas ce diplôme) ..... "ils savent ce qu'ils enseignent" oui et ? rapport ? Tu veux dire que l'institutrice qui n'a qu'un diplôme de supérieur type court "ne sait pas ce qu'elle enseigne" aux enfants étant donné qu'elle n'a pas de doctorat ?? :rolleyes:

    @freedumz ... je te retourne la question d'où tu tiens toi ton histoire de taux de réussite ? D'où tu avances tes chiffres ? Facile de balancer ce genre d'affirmations sans liens à l'appui.

    En attendant pour te répondre en comparant le aujourd'hui d'il y a 20 ans, le nombre de diplômés universitaires n'a fait que croitre de façon exponentielle et ce ne sont pas les nombreuses sources qui manquent sur le sujet.

    http://www.enseignement.be/download.php?do_id=1406&do_check=

    https://www.ulb.ac.be/ulb/presentation/docs/cahierspecial_almamater.pdf

    https://www.uclouvain.be/cps/ucl/doc/girsef/documents/cahier_78_Vermandele_et_al_corr2(1).pdf
    Axel44, 23 Juillet 2015
    #12
  13. Online
    horny Elite
    Pour un universitaire t'es sacrément débile en fait (d'ailleurs c'est pas toi qui la ramène toujours avec son master 60 crédits ? :rolleyes:)
    Si il y a de plus en plus de diplômés, il y a aussi de plus en plus d'aide pour rendre ces études accessible, de moins en moins de travaux manuels
    Je ne vois pas en quoi le nombre de diplômés a un quelconque rapport avec le taux de réussite
    Mais bon je sors de math quatre, donc la logique et moi ça fait 2
    Alors éclaire ma lanterne stp (je ne lirai pas tes 200 pages qui sont sans doute de toute façon irrelevant)
    horny, 23 Juillet 2015
    #13
    Imladris aime ça.
  14. Offline
    Ofing Elite

    Fieu pète un coup , c'est dangereux d’être aigris .
    Ofing, 23 Juillet 2015
    #14
  15. Offline
    Axel44 Elite


    Et c'est toi qui te vante de faire polytech ? Ok. Prenons un exemple tout con si tu ne vois vraiment aucun rapport.

    Donc, pour reprendre ses chiffres, freedumz affirme que :

    - Il y a 20 ans : taux de réussite = 80%
    - Aujourd'hui : taux de réussite = 15%

    Sur 100 étudiants ça nous donne, tjs d'après freedumz :

    - Il y a 20 ans : 80 réussites
    - Aujourdhui : 15 réussites


    Voilà. Venons en donc à la conclusion logique maintenant :

    si les chiffres de freedumz sont corrects ça signifie OBLIGATOIREMENT que la population estudiantine a du + que quintupler en seulement 20 ans (genre pour 100.000 étudiants à l'époque, on en a forcément bien + que 500.000 actuellement) !!!!!

    Je veux bien que le nombre d'étudiants a certes progressé mais dans cette proportion faut pas déconner.


    Sinon comment expliquer alors que le nombre de diplômés lui a augmenté ??? Si le nombre d'étudiants était resté stable et/ou avait triplé / quadruplé tout au plus, tjs selon les chiffres de freedumz, il y aurait forcément du y avoir beaucoup moins de diplômés aujourdh'ui qu'il y a 20 ans. CQFD.
    Axel44, 23 Juillet 2015
    #15
  16. Offline
    Charkzul Kazem 745 600 377
    T'as un master de merde je te rappelle. Ah ouais c'pas toi qui a fait HE-:pfrt:asserelle-> unif ? :dead:
    T'arrives quand meme à parler de mon avatar, chaud quand même. T'as aucun autre argument ?
    Ton cou, pas trop enflé ? T'arrives encore à respirer?Descends de ton petit nuage et arrête de te croire supérieur aux autres :love:
    Charkzul, 23 Juillet 2015
    #16
    horny et Axel44 aiment ça.
  17. Online
    horny Elite
    "- Il y a 20 ans : taux de réussite = 80%
    - Aujourd'hui : taux de réussite = 15%

    si les chiffres de freedumz sont corrects ça signifie OBLIGATOIREMENT (HOLY SHIT MEC ! OBLIGATOIREMENT 888!!!!!!!!) que la population estudiantine a du + que quintupler en seulement 20 ans"

    Mais what the fuck ?
    Quel est le rapport entre les deux ? On aurait très bien pu n'avoir que 3 étudiants qui ont réussi cette année pour 20 inscrits, ça représente quand même 15% o_O

    C'est toi qui vient dire que les études sont de plus en plus facile et moins exigeantes
    Alors certes le taux de réussite n'est normalement pas une fonction de la difficulté uniquement (on pourrait avoir baissé le niveau et avoir des étudiants d'autant plus cons pour arriver à ce résultat, mais ça semble quand même peu probable), mais il vient amener quelque chose de plus logique que toutes les merdes que tu racontes
    horny, 23 Juillet 2015
    #17
  18. Offline
    Charkzul Kazem 745 600 377
    Genre t'avais pas de tuyaux quand t'as fait ton cursus ? Ah ben oui, personne voulait te les filer avec ta tête d'aigri. Je suis sur en secondaire tout le monde te tappait pcq t'as une tête à claques, on te prenait tes biscuits et ton diner !
    Tu sais y a pas que toi qui est diplomé universitaire! Mes parents le sont, mes grands parents également. Mes parents connaissaient déjà les tuyaux à leur époque ! Juste qu'a l'heure de l'informatique ca facilite d'autant plus l'échange d'info ! Donc viens pas faire le type "c'était plus dur avant". Je suis persuadé que tu refais ton cursus mtn, tu aurais du mal :D Mon medecin traitant me disait que si il devait refaire ses etudes de medecine, qu'il aurait du mal ! ca veut tout dire .. Mais Axel le grand est tellement fort, grand, beau, intelligent qu'il te reussit n'importe quel cursus les doigts dans le cul!
    T'as vraiment une tête à claque, j'aimerais vraiment voir comment tu es, je suis sur que t'es le genre de type qui n'en touche pas une et qui fait le chaud derriere son PC. Pour un diplomé universitaire, propriétaire immobilier (mais c'est quoi le rapport ? Haha) tu n'as rien d'autre à foutre ? :beuh:
    Tout le monde te bash sur le forum, c'est quand meme dingue
    Charkzul, 23 Juillet 2015
    #18
    Akabane aime ça.
  19. Offline
    Ofing Elite
    Fuuuuu vous êtes pas drôle , fallait lui laisser le comeback possible :D
    Ofing, 23 Juillet 2015
    #19
  20. Offline
    Axel44 Elite
    @horny : si ce qu'il vient de ramener est plus "logique" soit disant, attendons donc ses sources. En attendant même si l'on suppose un instant que ce qu'il dit est vrai (à savoir le taux de réussite qui aurait grandement diminué actuellement) il y a très certainement bien d'autres variables à prendre en considération également comme par exemple tout simplement le fait qu'aujourd'hui les conditions d'accès à l'enseignement supérieur sont bien plus souples que celles d'il y a 20-30 ans .... d'où la présence bien plus importante de "déchets" en classe qu'il y a 20 ans (pour rappel avant le CESS c'était un certificat d'aptitude à pouvoir accéder à l'enseignement supérieur) ...

    Charkzul : je maintiens qu'actuellement n'importe quel kéké ou quidam peut réussir l'unif alors que ce n'était pas le cas il y a 20 ans.

    D'ailleurs dans mes projets actuellement, et je le dis sans rire, je suis entrain de me toucher sur ce cursus ci :

    https://portail.umons.ac.be/fr/univ...ire_decale/masteringenieur/pages/default.aspx

    Autant il y a 12-15 ans jamais je ne me serais vu faire polytech, autant maintenant je suis sûr d'avoir ce diplôme vu qu'on les donne actuellement (merci marcourt).
    Axel44, 23 Juillet 2015
    #20