Ingénieur industriel: quelle valeur à l'étranger pour la robotique ?

Discussion dans 'Etudes' créé par Yngvi, 5 Août 2014.

  1. Offline
    Yngvi Touriste
    Bonjour à tous,

    Je suis actuellement en plein dilemne par rapport à la suite de mes études, désolé pour le pavé mais j'ai du mal à être concis :p'

    J'ai eu un parcours scolaire assez atypique, mes parents changeant très souvent de pays j'ai été amené à changer de système scolaire plusieurs fois; j'ai passé les deux dernières années à Djibouti où j'ai passé un bac français (je suis belge) en série ES, économique et sociale.
    Parce qu'au début je souhaitais faire des études de sciences politiques. Mais réalisant que c'était très certainement un aller simple pour le chômage ou un boulot morne et inintéressant (je ne me vois pas m'occuper de paperasse à longueur de journée), je me suis tourné vers ma passion pour les sciences et j'ai décidé de tenter des études d'ingénieur. Sauf que les maths chez les français, et particulièrement en ES, c'est pas folichon... Donc j'ai pris des cours particuliers et tout ça, histoire de pouvoir passer l'examen d'entrée à l'Ulg.
    Mais plus j'y réfléchi plus je me dis qu'un choix plus judicieux serait de faire ingénieur industriel; j'ai pas non plus fait de physique et de chimie pendant 2 ans, et je pense que des cours particuliers ne fournissent pas des bases en maths assez solides pour suivre sereinement les cours de la fac (je suis un peu faignant, en plus). Or ingé industriel on reprend des bases de ce que j'ai lu, ce qui serait parfait pour moi. Et étant très timide et introverti, le cadre d'une haute école (je pensais à la haute école Robert Schuman à Arlon) serait plus rassurant pour moi qu'un complexe monstrueux comme l'ULg

    Je lis partout que ingé industriel est un diplôme tout aussi bon que civil, et je ne me fais pas de soucis pour trouver un emploi. Mais voilà: mon rêve serait de travailler dans la robotique, pas pour l'industrie mais dans le domaine de la recherche (ces merveilleux robots humanoïdes me font rêver). Et ce n'est pas dans notre beau pays qu'on trouve ça, du coup je dois me tourner vers l'étranger: France, Japon, USA,... Mais j'ai peur qu'ingénieur industriel ne soit pas un diplôme reconnu chez eux et que je ne puisse jamais bosser dans la recherche en robotique sans être ingénieur civil... Est-ce bien le cas ? :/
    Je me suis dis qu'il y avait peut-être moyen de faire une ou deux années de spécialisation en robotique à l'étranger pour remédier à ça, mais je ne sais pas du tout où chercher.
    Ou bien faire un master en ingénieur civil après mes 5 années d'industriel ? (il me semble que c'est possible)

    Voilà, en clair je me pose beaucoup de question et je n'ai jamais eu l'opportunité de parler à des gens ayant fait des études d'ingénieur (civil ou industriel) ou ayant travaillé dans la robotique, du coup je me tourne vers vous en espérant obtenir quelques informations.

    Merci d'avance ! :)
    Yngvi, 5 Août 2014
    #1
  2. Offline
    pacharout Elite
    Je comprends ton inquiétude liée à une grosse machine telle que l'ULG.

    Cela dit, ça a aussi l'avantage de t'ouvrir des portes que d'autres structures ne peuvent t'offire.

    Maintenant, je n'ai pas fait "ingé" mais "info".
    De mon temps, seule les universités proposaient les échanges Erasmus, et rien que pour cette denrée j'ai opté pour l'Unif, et je ne l'ai jamais regretté.

    N'étant plus à l'affut des nouvelles de l'enseignement, cela à peut être évolué, l'Erasmus n'est peut-être plus une exclusivité Universitaire.

    D'autres membres pourront peut-être te renseigner...
    pacharout, 5 Août 2014
    #2
  3. Offline
    Metabolik Touriste
    Bonjour Yngvi, la robotique est un domaine d'avenir, tu n'aura pas de souci pour trouver du travail.
    Je travail dans le domaine de la recherche en robotique humanoïde en France. J'ai commencé par faire un diplôme universitaire en électronique et informatique industrielle. Ensuite j'ai intégré une petite école d'ingénieur en informatique embarqué très peut reconnu. J'ai terminé mes études d'ingénieur il y a 2 ans.
    Il n'y a pas vraiment de diplôme reconnu ou non pour faire de la robotique, c'est un domaine beaucoup trop vaste pour être étudié à l'école. En robotique chacun à sa spécialité (électronique, mécanique, logiciel, traitement du signal...).
    Ce qui fait généralement la différence entre un étudiant et un autre pour entrer dans ce domaine ce sont ces projets extrascolaire.
    Personellement j'ai participé plusieurs fois à la compétition Eurobot et aujourd’hui j'ai ma propre association de robotique (www.makingbot.fr).
    Maintenant avec toutes les cartes simple d'utilisation (arduino, raspberry-pi, ...) je pense qu'on peut commencer des petits projets mesuré avec un petit budget et des petites connaissances. Il suffit de se rapprocher des communautés sur internet ou dans les Fablabs.
    Metabolik, 6 Août 2014
    #3
  4. Offline
    titoum GMZ Crew optc 970.342.646
    si tu es sur liege, tu peux aller a l'inpres. ils font aussi info industriel avec machine etc...
    ecole a taille humaine avec des profs accessible

    il t'apprenne asm et toutes les joyeusetés :)
    titoum, 6 Août 2014
    #4
  5. Offline
    Noex La peur est le chemin vers le côté obscur.
    D'abord a tu réussi l'examen d'entrée?

    Vu que tu es quelqu'un de curieux et interessé par la recherche, qui plus est de la mener à l'étranger, je n'ai qu'un mot en bouche : doctorat.

    Le docotorat est avant tout le diplome universelle de la civilisation humaine. Sa valeur est reconnue au delà de toute frontière et de toute race. (faudra revoir si y a une autre civilisation dans le cosmos)

    Je pense que c'est très positif de reconnaitre sa fainéantise. Ce qui n'est pas positif c'est d'en faire une fatalité et pas la combattre.

    Je t'encourage donc à te lancer dans les études d'ingé civil sans sourciller face à la difficulté. Tu pourra ensuite revoir ta motivation au bout de ces 5 années, et selon les opportunités qui se présenteront. Le gain en vaut la chandelle.
    Noex, 6 Août 2014
    #5
  6. Offline
    Yngvi Touriste
    Non, je l'ai loupé en juin parce que malgré mes cours particuliers de l'année dernière je n'avais pas eu le temps de rattraper la géométrie (j'en avais pas fait depuis...3 ans). Les autres matières j'ai réussi (de peu) mais j'ai rien su faire en géométrie du coup je dois tout repasser.
    Plus qu'une question de motivation, c'est une question de bagage mathématique. Je suis bon en maths, seulement devoir rattraper 2 années de maths en une seule à raison de 2 heures par semaine, même en étant bon ça ne permet pas d'acquérir des bases aussi solides qu'avec 6h de cours par semaine pendant deux ans. Si les questions de l'examen d'entrée que j'ai passé ne sont qu'un amuse-gueule à côté du premier bachelier, je le sens mal.
    J'ai pas non plus fait de sciences pendant deux ans.

    Du coup même si je réussi l'examen j'ai peur de me vautrer, car de ce que je sais les cours de maths sont assez costauds dès le début (et ça représente un tiers des cours en première année) et je ne connais pas les prérequis en sciences à l'ULg (ils donnent peu d'infos faut dire).

    J'ai vu que en haute école les cours de maths sont plus softs au début pour que tout le monde parte sur de bonnes bases (en tout cas à la HERS ils indiquent bien une volonté de remise à niveau des étudiants), c'est beaucoup plus rassurant, car là je suis assuré de ne pas avoir de problèmes en maths.

    Je préférerais ne pas perdre bêtement une année à l'université si les différences avec ingénieur industriel sont minimes, d'autant plus que me connaissant ça me démotiverait sévère (jusqu'à l'examen de juin, "échec" ne faisait pas partie de mon vocabulaire, le choc a été rude j'en ai chialé :D).
    J'ai lu qu'il était possible de faire une année postgraduate en Angleterre dans le domaine de la robotique après le master, ce qui serait tout de suite plus attirant sur un CV; je suppose que c'est valable aussi pour les industriels même si les sites des universités anglaises sont pas clairs du tout à ce sujet x)

    Après le problème des hautes écoles c'est qu'il n'y a pas de clubs de robotiques comme dans les universités, ce qui, d'après ce qu'a dit Metabolik, pourrait m'être préjudiciable pour travailler dans ce milieu (d'autant que j'ai toujours voulu en intégrer un), et j'ai beau chercher sur internet je vois aucun club amateur en Belgique, si ce n'est à Bruxelles ou dans le Hainaut (un peu la mouise quand on habite au fin fond des Ardennes)

    Plus j'y pense plus je me dis qu'il serait plus raisonnable d'intégrer une haute école (en plus le programme des cours me botte bien, à part un ou deux cours pratiques trop axés "chantier" pour moi), mais j'ai peur de me fermer l'accès à mon rêve.
    Yngvi, 9 Août 2014
    #6
  7. Offline
    Guigui94 Elite
    Quand je lis ce que tu écris, je pense sincèrement que ça serait dommage pour toi de ne pas essayer l'université. Tu prends le risque de le regretter plus tard. :-(
    Guigui94, 10 Août 2014
    #7
  8. Offline
    Akabane The Chemical Stig
    Je crois que tu devrais pas avoir peur de l'unif, si tu bosses bien pendant le mois qui vient tu peux être à jour et réussir ton année (oublie pas que t'auras des assistants & co pour les exos et dont le taff est de t'aider, tu peux prendre rdv avec eux pour avoir des explications supplémentaires, en général ils se font un plaisir d'aider les étudiants motivés, en tout cas qd j'ai fait appel à eux par le passé ça a tjs été super chouette).
    Si tu réussis sans soucis en ingé indus, tu risques de passer le restant de tes jours à te demander "et si j'avais essayé l'unif?"
    Imo, même si tu essaies et que tu te vautres, ça vaudra tjs mieux que des regrets.
    J'étais comme toi avant, et quand j'ai raté en 1e j'étais dégouté, j'avais envie de me jeter sous un train plutôt que rentrer chez moi après les délibés...
    Pour finir j'ai profité de ma 1e bis pour me reprendre physiquement et mentalement, et au final mnt je ne regrette pas, mes études se passent exactement comme je le prévois, enfin voilà l'échec n'est pas une finalité mais une opportunité de rebondir.
    Mais si t'es motivé franchement fonce, j'ai vu des gens avec 0 bases réussir alors qu'ils touchaient rien en sciences, et moi j'ai raté alors que j'avais vu 40% de la matière de 1e en secondaire. D'ailleurs, si pendant le mois qui vient tu dois faire un truc, c'est pas tant te mettre à niveau (même si ce serait bien que tu le fasses), mais trouver qqch qui te motivera à étudier au jour le jour. 99,9% des étudiants qui choisissent des études par conviction (et pas "parce qu'il faut bien que je fasse qqch de ma vie") et qui échouent quand même ratent à cause de cela. Réussir, avoir un diplôme dans 5 ans et la vie que tu veux, ..., c'est du vent, c'est pas ça qui te fera étudier alors que tous tes potes sortent/y'a la coupe du monde/autre truc que tu voudrais faire à la place.
    Avec le recul, c'est vraiment ce conseil que j'aurais aimé recevoir avant d'entamer mon cursus (j'aurais surement quand même raté mais bon).
    Akabane, 10 Août 2014
    #8
  9. Offline
    Noex La peur est le chemin vers le côté obscur.
    Ah la motivation, ce truc magique pas facile à décrire.

    Tu pourrais te faire peur : Etudies ou tu finiras à la rue.
    Tu pourrais essayer de réaliser la chance que tu as : des études quasi gratuites, 95% des frais payés par la collectivité grâce au modèle de société belgicain.
    Tu pourrais être poussé par l'ambition

    Mais je crois qu'au final, chacun réagira différement, avec un mix de différentes choses.

    Je pense aussi que tu devrais retenter l'examen de aout/septembre
    Noex, 10 Août 2014
    #9
    StarflaM aime ça.
  10. Offline
    freedumz Chasseur de castors
    La robotique reste vaste, comme precisez plus haut, tu n'as pas d'étude qui te permettent de devenir expert en robot
    J'ai un ami diplomé en ingé Indus en informatique indus qui bosse dans une boite où il fait de la robotique.
    Sinon tu me fais un peu penser à moi, j'ai également hesité entre aller faire ingé civil et ingé indus, j'ai été passer l'examen d'entre à l'UCL avec des amis qui étaient sur de vouloir faire ça, examen que j'ai réussi (en sortant de math 8, ça n'a pas été trop dur) mais au dernier moment, je me suis dit que l'unif n'était pas pour moi et j'ai choisi la voie de l'indus.
    Par contre, je sais que à la HERS a arlon, tu ne peux avoir qu'un cours de robotique de quelque crédit en 1Master pour l'orientation mecanique (donc c'est pas avec ça que tu seras un expert en robot)

    Si tu as peur que ton diplome ne soit pas reconnu, tu peux toujours faire une année bateau à l'unnif pour avoir le tampon universitaire qui te permettra d'avoir un diplome reconnu dans le monde (coucou master en gestion)
    Mainteant, les Erasmus sont ouverts aux hautes ecoles par rapport aux erasmoundo qui eux ne sont qu'ouvert aux unifs. Et surtout arrete de te mettre la pression, le diplome n'est qu'un morceau de papier, c'est à toi de montrer que tu es bon dans ce que tu veux,
    freedumz, 10 Août 2014
    #10