Insensible

Discussion dans 'Santé' créé par Carambar, 19 Janvier 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Insensible :
    - Et vous êtes en manque de sensation.
    - A la mort d'autrui, à la mort en elle même.
    - A des spectacles considérés comme terribles où l'on ne voit que désolation, souffrance et cadavres.
    - D'un point de vue émotionnel, au point où vous êtes incapables de ressentir quelque choses pour vos proches.
    - Et malgré vous, vous n'arrivez pas à générer le moindre sentiment lors de moments de tranquilité. Il reste comme une sensation de mal-être profond et intarrisable.
    - Et lorsque vous ingérez de l'alcool ou d'autres substances, vous avez des rares moments de bien être et votre corps se sens reposé.

    Ce que je décrit là est un état d'existence qui n'est pas si rare que cela dans un monde où les individus sont souvent bousculées, arraché de leurs racines ou tout simplement mal traité. Toutefois, il s'agit d'un état assez mal connu et si je l'évoque c'est bien parceque je la vit actuellement.

    En discutant de ca avec différentes personnes, il apparais que cet état peut être crée artificiellement dans des entrainements qu'on retrouves dans certains corps de l'armée. Seulement la nuance c'est que cet état est voulu pour former des individus qui sont capables de se débrouiller dans toute situation. Dans la vie civile, dans la vie quotidienne, c'est quelque chose qui peut devenir une véritable souffrance car il empêche de vraiment apprécier la vie.

    Est-ce que vous êtes passé par là ? Si oui, êtes vous arrivé à vous en sortir et comment ? Qu'est-ce qui vous a aidé entretemps et est-ce que vous êtes réellement rétabli ?
    Carambar, 19 Janvier 2005
    #1
  2. Offline
    L'étranger, Camus :p
    griZhihan, 19 Janvier 2005
    #2
  3. Offline
    Ahava Revenant
    A donf. Quel co**ard qd meme cet étranger :p
    Ahava, 19 Janvier 2005
    #3
  4. Offline
    [hcs]Thera ex membre
    Bhein moi ce serait plutot l'inverse en tout cas.... trop sensible à ce qu'on dit :? Mais je connais des gens ds ton cas et c'est super pénible pour eux .... je dirais même que pour leur entourage c pas le pied non plus :cry: ... ce que tu peux faire c'est en parler à un psy .. non non les psy c pas pour les fous (stéréotype que j'attends ds les réponses d'ailleurs :roll: )... En tout cas reste pas seul, sors, bouge, parle aux autres ....

    Courage

    Théra
    [hcs]Thera, 19 Janvier 2005
    #4
  5. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Je ne connais pas cet oeuvre. Tu pourrais la résumer un peu stp :p ?
    Carambar, 19 Janvier 2005
    #5
  6. Offline
    k o D Belge !
    Et bien cet un homme qui a ce problème là aussi mais en bien plus grave.

    Il est distant de tout.

    :arrow: Sa mère meure au tout début, il ne pleure pas, pas la moindre émotion.
    :arrow: Son amie lui demande de l'épouser, il lui répond "Oui si tu veux"
    :arrow: Il peut avoir une promotion énorme dans son boulot (aller à Paris plutôt qu'Alger), çà ne le tente pas.
    :arrow: Il tue un Arabe je dirais pas accident avec un pistolet et une fois qu'il tire la 1ère balle, il en tire après encore 3 (ou 4 je sais plus :p)
    :arrow: Au moment de son procès, dans sa cellule, il refuse la visite d'un pretre parce que çà ne l'intéresse pas.
    :arrow: Il se fait condamner à mort et çà ne lui fait rien rien du tout.

    Il est vraiment distant pour tout: l'existence des autres, la religion, la réussite professionnelle, et même sa propre vie.

    Enfin voilà, lis çà, je te le conseille.
    k o D, 19 Janvier 2005
    #6
  7. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Ca me semble un bouquin assez intéressant. Je vais aller chercher ca à l'écrivain publique ici à La Louvière. Est-ce que le bouquin vire vers une conclusion ou pas ?
    Carambar, 19 Janvier 2005
    #7
  8. Offline
    Ochinko Jedi
    ben lis le et tu verras bien ...

    C'est un bouquin assez court, écrit très gros, si t'accroches un peu, c'est lu en moins d'une semaine ...

    Et il ne faut pas te donner plus de détails d'après moi, c'est déjà fort bien résumé ici dessus, si on continue, t'auras plus rien à découvrir dans le bouquin.
    Ochinko, 19 Janvier 2005
    #8
  9. Offline
    k o D Belge !
    Une semaine :shock:

    En 2h il est lu :wink:

    Sinon ok pour ne pas en dévoiler plus mais bon je te le dis quand même, il n'y a pas de conclusion. çà tend vers la réflexion, point à la ligne.
    k o D, 19 Janvier 2005
    #9
  10. Offline
    THiBOo Elite
    Pour ma part je suis assez insensible, mais pas dans le fait que ça ne me touche pas, mais que je ne l'exprime pas ...

    Mon grand père est mort, je l'aimais bien, pas une larme. Un de mes chats est mort, je l'aimais bien aussi, bin tant pis, ça m'a rien fait de plus que ça ...
    et bien d'autres choses encore ...
    THiBOo, 19 Janvier 2005
    #10
  11. Offline
    Bowman 2busy4u
    Jusqu'au jour ou tout va ressortir d'un coup, c'est du vécu... tu resteras pas insensible à ce qu'il s'est passé toute ta vie, parfois les effets ne viennent que quelques mois, voir années plus tard :?
    Bowman, 19 Janvier 2005
    #11
  12. Offline
    J'ai cité ce livre parce que j'y ai directement pensé en lisant ton post, c'est exactement ca ...

    Moi j'aurais pas vraiment dit qu'il est distant, j'aurais plutot dit qu'il "ne joue pas le jeu de la société".

    Tu peux le lire, c'est vite lu, mais bon, n'espere pas obtenir une conclusion a la fin du livre ... Par contre tu peux aussi avoir le commentaire du livre ( plus gros et plus long que le livre en lui meme ) qui est très bien
    griZhihan, 19 Janvier 2005
    #12
  13. Offline
    [hcs]Thera ex membre
    c klr que c pas en te plongant ds le mm style d'histoire que ce sera bénéfique pour ton cas
    [hcs]Thera, 19 Janvier 2005
    #13
  14. Offline
    Froggy fake geek
    :shock: comme toi moi qui croyais être seul, ça fait plaisir on se sent omins con :D
    Froggy, 19 Janvier 2005
    #14
  15. Offline
    Kaman Elite
    Si tu veux de l'émotion, de la vraie... quelque chose qui te fait réagir, je te conseille vivement "Midnight express" et "The Wall", tous deux des films d'Alan Parker:

    Midnight express peut donner des envies de violence face aux injustices en général, c'est l'histoire d'un homme détenu pour possession de drogue... Si ce n'est envers le système turc, le film est surtout centré sur l'oppression que peut ressentir quelqu'un d'enfermé dans un système involontairement et dont il n'arrive pas à échapper.

    A peu près la même chose pour the Wall... Tout est à prendre au sens métaphorique! Il y a aussi "25th Hour" de Spike Lee et "Taxi Driver" de Martin Scorsese pour ce qui est de secouer quelqu'un qui se sentirait pris au piège de lui-même... En tout cas c'est mon sentiment par rapport à ces films :wink:
    Kaman, 19 Janvier 2005
    #15
  16. Offline
    Mayhem Elite
    perso ca fait 4 ans que j'ai vu un pote mourir devant moi et depuis plus rien ne me choque, j'en rigole même ...
    Je n'arrive plus a avoir de sentiment lors de mes relations , même si je bois plus de guinze etc ... :s mais bon jme sens pas plus mal au contraire :)
    Et bon je pense pas qu'un jour tout s'éffondrera et je resentirais tout ... parce que depuis le temps j'en ai vu des choses et bon toujours rien
    Mayhem, 19 Janvier 2005
    #16
  17. Offline
    k o D Belge !
    Bah j'ai le même aussi... avec ma soeur, depuis plus rien ne me choque non plus je dois dire...
    Sauf un truc, je deviens violent et fou de rage si on s'attaque à qq 1 de ma famille...

    Mais quand je dis violent, c'est à un point... franchement je pense que je serai capable de le tabasser à mort...

    Enfin bon... voilà quoi :roll:
    k o D, 20 Janvier 2005
    #17
  18. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Curieux ca. Une fois, un type d'environ 16-17 ans que je connaissais de vue s'en ai pris a ma mère juste devant chez elle avec deux de ses amis et j'ai commencé à les engueuler.

    Ils n'arrêtaient pas de sortir de bête remarques et il a fini par me pousser et, là dessus, je l'ai attrapé entre les bras histoire qu'il se calme. Il a réussit a casser la prise en me tordant un doigt et m'as lancé toute sortes de menace. Là dessus j'ai pété un plomb et je lui ai dit que lui couperais la gorge. J'aurais pas du, je sais mais quand quelqu'un se permet tout et se montre vulgaire, il n'y a rien à faire pour arranger les choses.

    A partir de là, la police est arrivée, moi j'ai gueulé comme un fou sur la mère du type qui prétendais que c'étais un petit ange ainsi que des employés du home d'en face qui laissaient tout faire. Je crois que seul moment où je ressens de la coloère c'est quand quelqu'un agit de sorte que je me sente mal et j'ai tout de suite envie d'arrêter ca.

    P.S: C'étais il y a quelques années et je ne sais si je mettrais encore en colère comme ca.
    Carambar, 20 Janvier 2005
    #18
  19. Offline
    Tovaritch Kifflom!
    On fait tous des conneries... :wink:
    Avec l'age on en rit (pas dans tout les cas)
    Enfin bref retour au thread....
    Tovaritch, 21 Janvier 2005
    #19
  20. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Ce n'est certainement pas mon cas. S'il y a bien une chose que je souhaite le plus au monde, c'est de retrouver mes émotions. Qu'importe si j'ai une vie de merde. Au moins je pourrais profiter des rayons de soleil, des chants des oiseaux, l'odeur de l'herbe fraichement coupée et le spectacle des grandes étendues.
    Carambar, 21 Janvier 2005
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.