Jarhead - la fin de l'innocence

Discussion dans 'Cinéma' créé par Zuper, 3 Janvier 2006.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Zuper Trotter
    Jarhead - la fin de l'innocence

    [IMG]
    Date de sortie : 11 Janvier 2006
    Réalisé par : Sam Mendes
    Avec : Jake Gyllenhaal, Peter Sarsgaard, Jamie Foxx
    Film américain.
    Genre : Guerre, Drame
    Durée : 2h 3min.
    Année de production : 2005
    Titre original : Jarhead
    [IMG]
    Synopsis
    Eté 1990. Anthony Swofford, fils et petit-fils de militaires, vient tout juste de fêter son vingtième anniversaire lorsqu'il est envoyé dans le désert saoudien. La Guerre du Golfe vient d'éclater, son bataillon de Marines est parmi les premiers à se déployer dans cette aride et immense étendue de sable.
    Pour ces jeunes déracinés, gavés d'images et de phraséologie guerrières, ivres de rock et de bière, commence alors la longue et dérisoire attente d'un ennemi fantôme. La soif, la peur, l'épuisement, l'ennui, les frustrations lancinantes, les tensions extrêmes s'additionnent dans un climat de plus en plus délétère et explosif. Dans cet enfer naîtront pourtant de surprenantes et inaltérables amitiés entre compagnons d'armes liés par le vieux serment des Marines.

    Site Officiel

    [IMG]
    Acteur(s)
    Swofford : Jake Gyllenhaal
    Troy : Peter Sarsgaard
    Le Sergent Siek : Jamie Foxx
    Davis : Skyler Stone
    Kuhn : Lucas Black
    Major : Wade Williams
    Fowler : Evan Jones
    Cortez : Jacob Vargas
    Le lieutenenant-colonel Kazinski : Chris Cooper
    Bedouin : Mike Akrawi
    Escobar : Laz Alonso
    Rini : Rini Bell
    La femme de Dettman : Becky Boxer
    Marine STA : Michael Broderick
    D. Gillooly, le marine du camp d'entraînement : Byron Browne
    Le marine imbécile : Brian Casey
    Kristina : Brianne Davis
    Le voisin des Dettman : Mark Davis
    Guarde de la tour : Matt Duggan
    Vétéran du Vietnam : V.J. Foster
    Doc John : Peter Gail
    Infirmière : Riad Galayini
    Fergus : Brian Geraghty
    Chevitz : Chris Kephart
    Lance Corporal : Kurt Larson
    D.I Fitch : Scott MacDonald
    Foster :Jamie Martz
    Mrs. Swofford, jeune : Katherine Randolph
    Mr. Swofford : James Morrison
    Swofford, jeune : Arman Zajic
    Brain Dettman : Marty Papazian
    La soeur de Troy : Katharine Phillips Moser
    Harris : Tyler Sedustine
    [IMG]
    Scénario, production
    Scénariste : William Broyles Jr.
    Productrice : Lucy Fisher
    Producteur : Douglas Wick
    D'après l'oeuvre de : Anthony Swofford
    Production : Universal Pictures, U.S.A.

    Equipe Technique
    Compositeur : Thomas Newman
    Directeur de la photographie : Roger Deakins
    Ingénieur du son : Willie D. Burton
    Costumier : Albert Wolsky
    Directeur artistique : Stefan Dechant, Christina Wilson
    Monteur : Walter Murch
    Chef décorateur : Dennis Gassner

    Distribution
    Distribution : Universal Pictures, U.S.A. / United International Pictures (UIP), France
    [IMG]
    D'après une histoire vraie
    Jarhead est adapté du livre éponyme d'Anthony Swofford publié aux Etats-Unis en 2003. L'ancien marine y raconte ses expériences pendant l'opération Tempête du désert, lors de la première guerre du Golfe.

    Les sentiers de la guerre
    Sam Mendes évoque sa vision du livre et ce qui l'a poussé à en diriger l'adaptation : "A ma première lecture du livre d'Anthony Swofford , j'ai surtout été sensible à son approche subjective de la guerre, vue à travers les yeux d'un homme à la recherche de lui-même. J'ai été passionné par le mélange de machisme, d'humour, de situations surréalistes, et d'observations politiques très pointues. Ce récit de guerre, qui ne ressemblait à aucun autre, nous parle d'une guerre qui ne ressembla à aucune autre. Pouvait-il donner naissance à un film de guerre qui ne ressemblait à aucun autre ?"

    Qu'est-ce que ça veut dire?
    Le titre original "Jarhead", littéralement "tête de jarre", est le nom que se donne les Marines entre eux. Le mot renvoie à la coupe de cheveux qui leur confère une allure si caractéristique.

    La face cachée de la Guerre du Golfe
    "Nos souvenirs de la Guerre du Golfe ce sont ces minuscules images télévisées, parfaitement propres, de frappes " chirurgicales " sur des villes en modèle réduit, dont on ne pouvait même pas concevoir qu'elles fussent habitées, explique le réalisateur. Sur le terrain, les militaires n'avaient aucune idée de la situation. Nous non plus, d'ailleurs, puisque nous n'y avions pas accès. C'est pour cela que j'ai eu envie de découvrir ce conflit à travers les yeux d'un fantassin. Les expériences de Tony dans le désert révèlent la face cachée de la Guerre du Golfe, elles sont à l'exact opposé de ce que nous croyons être " normal " dans le déroulement de tout guerre ".

    Un tournage éprouvant...
    Lors du tournage, l'équipe du film s'est retrouvée dans des conditions climatiques proches de celles du désert saoudien : Tempêtes de sables, intempéries, et le froid glacial nocturnes sont ainsi venus perturber le travail des comédiens et des techniciens... Une équipe principalement masculine comme l'explique Peter Sarsgaard : " J'avais déjà travaillé au milieu de groupes exclusivement masculins, où se nouent de forts liens de solidarité. Mais ici, c'est toute l'équipe, à l'exclusion de la scripte et de deux ou trois autres femmes, qui était masculine. Même les coiffeurs et maquilleurs étaient des hommes. Cela devient vite insupportable car on se lasse des grosses blagues machistes qui tournent autour de la violence et du sexe. Des factions se forment, des bagarres éclatent. Je n'avais jamais vu autant de disputes - ni autant d'amour - sur un tournage. "
    [IMG]
    Paysages californiens et mexicains
    Le tournage de Jarhead débuta aux Studios Universal, puis se déroula sur le terrain d'aviation de Holtville et la George Air Force Base de Victorville. Quelques prises de vues ont aussi été effectuées sur les vastes salants de Baja au Mexique. Le tournage dura en tout cinq mois avant de s'achever dans le désert de Glamis en Californie.

    A hauteur d'homme...
    Sam Mendes revient sur ses choix de cadrage : " J'ai délibérément omis les sacro-saints " master shots " d'exposition. Chaque scène démarre par un plan rapproché de Swofford pénétrant en un lieu donné, agissant ou observant. C'est à partir de lui que l'ensemble du film s'articule, " au ras du sol ", puisque nous ne voyons à l'écran que ce que lui et ses camarades sont en mesure de voir. Donc, aucun plan de survol du " point de vue de Dieu ", aucun mouvement de grue géant, aucun plan pris d'hélico sur ces " fourmis " perdues dans l'immensité du désert. Le cadreur se déplace avec les acteurs, à leur rythme, et chaque mouvement d'appareil est motivé. "

    Stage de Marines
    Le réalisateur, Sam Mendes, souhaita que ses comédiens subissent un entraînement physique précis afin qu'ils apprennent les gestes et les comportements leur permettant d'incarner des Marines convaincants. Avant le début du tournage, les comédiens suivirent ainsi un stage de quatre jours à la George Air Force Base, sous la direction du sergent-major James Dever, conseiller technique et collaborateur sur Le Dernier samouraïet Nous étions soldats.

    Artifices visuels

    Afin de rendre le désert plus proche visuellement d'un véritable désert saoudien, les équipes responsables des effets visuels furent chargées d'occulter toute trace de végétation hivernale sur le paysage. Parallèlement, pour recréer la vision infernale des puits de pétroles en feu, la production filmèrent un seul puit en feu qu'ils multiplièrent ensuite sous différents angles. D'autres effets furent employés lors de scènes présentant un risque physique (l'explosion d'une tour de contrôle, le tatouage au fer...) ou prohibées par l'American Humane Association (le duel de scorpions).

    Un parfum d'Apocalypse
    Le chef monteur de Jarhead, n'est autre que Walter Murch, qui s'était chargé du montage d'un certain... Apocalypse Now. Un film que l'on retrouve justement dans Jarhead au cours d'une scène où les Marines assistent à une projection du film.
    [IMG]

    Source: Allociné.fr
    Zuper, 3 Janvier 2006
    #1
  2. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Ca m'tente beaucoup !!
    Elian, 3 Janvier 2006
    #2
  3. Offline
    Jereck Procrastinateur
    Equipe GamerZ.be
    moi aussi
    Jereck, 3 Janvier 2006
    #3
  4. Offline
    neo 23 HOUR PARTY PEOPLE
    A fond,jai vu la bande annonce au cinoche et ca avait l'air méchant :cool:
    neo, 3 Janvier 2006
    #4
  5. Offline
    Akutama Sex, Drug and Rock'n Roll
    Moi aussi! Je pense que le film va être excellent.
    Je m'y intéresse depuis que j'ai vu l'affiche au ciné et que je vu le nom du réalisateur!
    Akutama, 3 Janvier 2006
    #5
  6. Offline
    Kaman Elite
    Ce film me tente beaucoup mais juste une chose, cite ta source, je ne suis pas persuadé qu'Allociné serait content que tu t'appropries leur travail :wink:
    Kaman, 3 Janvier 2006
    #6
  7. Offline
    [LinK] Touriste
    ca peut etre pas mal :cool:
    [LinK], 3 Janvier 2006
    #7
  8. Offline
    paf_ rider // gsxr600 k5
    scotché par la bande annonce :eek:

    ca vas cartonner celui la je le sens bien !
    paf_, 3 Janvier 2006
    #8
  9. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    film prometteur
    zoheir, 3 Janvier 2006
    #9
  10. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    avec l'acteur de Donnie dArko, le sujet paraît interessant
    MaRTIaL, 3 Janvier 2006
    #10
  11. Offline
    [ Vins ] Hattrick Manager
    Il a recherché quoi le réalisateur avec ce film ?

    Démystifier le côté tout le monde il est, tout le monde il est gentil ? Critiquer le gouvernement américain (pour pas dire Bush) ?

    Parce qu'avec la B-a, j'avoue que jcomprends pas trop votre engouement. Ca a l'air sympa mais bon, sans + quoi...
    [ Vins ], 3 Janvier 2006
    #11
  12. Offline
    Kaman Elite
    Déjà ce n'est âs au niveau du réalisateur que la question se pose vu que c'est l'adaptation sur grand écran d'une expérience vécue par un soldat américain. Ce n'est pas un pamphlet ou une tentative d'ouvrir les yeux aux gens, il faut plutôt voir ça comme une envie de montrer cette guerre sous un autre angle.

    Ce n'est plus la représentation que donnent les médias des soldats mais bien la vie telle qu'un soldat l'a vue là-bas, avec les réflexions, les troubles et tout ce que celà implique. Cela a souvent été fait sur les guerres, mais toujours à titre rétrospectif. Ici, ce qu'il est important de remarquer c'est qu'ils s'agit d'évènements toujours au goût du jour...

    Que ça ne t'emballe pas, je peux le comprendre, chacun est libre de donner son avis, mais par contre je pense que tu te méprends beaucoup sur les intentions du réalisateur :)
    Kaman, 3 Janvier 2006
    #12
  13. Offline
    ttt3566 ex membre
    ha ben plus que quelques jours :D ça va etre bon!
    ttt3566, 3 Janvier 2006
    #13
  14. Offline
    [ Vins ] Hattrick Manager
    Du calme Pedrolito, j'ai jamais dit que ca m'emballait pas lol.

    Mais bon, jvois que tout le monde est chaud couscous sur ce film (et ca va jusqu'à en parler dans d'autres posts ciné) alors que j'ai l'impression que ce n'est qu'un film de + parmi tant d'autres sur la vie de soldats pendant une guerre.

    En voyant la B-A, j'ai cru voir un mix de La chute deu faucon noir (terrible!) et Les rois du désert.

    Jtrouve juste que ca fait un peu réchauffé...
    [ Vins ], 3 Janvier 2006
    #14
  15. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    D'un côté, la découverte de lla guerre par un chtit jeunot, c'est un peu intemporel aussi hein, donc à part le cadre (politique, géographique, linguistique, bref on a pigé), c'est pareil à 500.000 autres histoires vécues par d'autres jeunes gars.

    Mais ici, ça me semble partiulièrement intéressant => réalisteur doué, acteurs que j'apprécie (et puis bon, un GI avec un bonnet de pere noel, il n'en faut pas plus pour tenter un crétin comme moi ;) )
    Elian, 3 Janvier 2006
    #15
  16. Offline
    Kaman Elite
    Marqué par Donnie hein toi :p

    Sinon c'est vrai que c'est intemporel mais clairement, si l'on ressitue l'histoire dans un contexte proche des gens, ça touchera plus facilement le grand public :)
    Kaman, 3 Janvier 2006
    #16
  17. Offline
    Zwane Elite
    vu y a 1 mois et c'est pas mal du tout

    les 5premieres minutes du film vont rappelés a bcp d'entre vous un passage fort plaisant de full metal jacket :D
    Zwane, 3 Janvier 2006
    #17
  18. Offline
    Hamilton The Doc'
    ça à l'air monstrueux ! La BO cartonne (en tout cas ce qu'on entend dans la bande annonce).
    Hamilton, 3 Janvier 2006
    #18
  19. Offline
    doggydogfabio ex membre

    Jesus Walks With Me - Kanye West -->si ca t interesse :wink:
    doggydogfabio, 3 Janvier 2006
    #19
  20. Offline
    Hamilton The Doc'
    Merci bcp !
    Hamilton, 3 Janvier 2006
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.