L'avenir de l'Eolien en Belgique ...

Discussion dans 'Actualité' créé par L@rgo_XIII, 29 Juillet 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    BelZe *
    Je sais pas vous, mais je préfère GRANDEMENT payer quelques ¤¤ de plus et préserver la nature que le contraire...


    De plus, comme ça a été dit, ces pseudos rapports sont toujours tellement "neutres", que c'est complètement débile :x


    PS : Je ne suis pas du tout contre le nucléraire... Pour ceux là-bas au fond que je voyais déjà venir.
    BelZe, 29 Juillet 2007
    #21
  2. Offline
    Total Titre d'utilisateur perso
    http://www.etopia.be/IMG/pdf/Comparaison_prix.pdf

    Quelques infos suplémentaires, malheureusement le comparatif s'arrete au gaz/nucléaire, jvais en chercher un plus global :)

    Total, 29 Juillet 2007
    #22
  3. Offline
    N@sH Touriste
    Si les prochaines générations de centrale répondent aux attentes, il fait aucun doute que le nucléaire sera LA solution au problème énergétique que l'on va rencontrer d'ici les prochaines années.

    Concernant la Belgique, il faut savoir que l'on enterre pas encore les déchets, car ils sont encore beaucoup trop chauds (on les stocke 50ans avant des les enterrer je pense).

    Comme déjà dit plus haut, le gros problème du nucléaire, c'est pas lui, mais l'attitude des gens fasse au nucléaire (il y a également un problème avec les politiciens qui se bougent pas le cul il me semble).

    Car oui, la gestion des déchets a des solutions (comme les enterrer dans l'argile) qui préservent notre santé et la nature (cfr les recherches à Mol).

    Donc tout ceux qui pensent comme proume, ne vous inquiètez pas, les solutions existent !

    Ensuite, je pense qu'en effet, la gestion des déchets ET du démentellement de la centrale est compris dans le prix de l'électricité (je peux me tromper).

    Si vous le pouvez, allez visiter le site de Mol en Belgique, il comprend le démentellement d'une centrale, des propositions pour la gestion des déchets pour le future (c'est assez drole de descendre a 150m sous terre pour visiter une galerie) et le centre qui s'occupe actuelement la gestion des dechets belges. Une fois sorti de la, vous verrez probablement que le nucléaire n'est pas une si mauvaise solution.

    Cependant, je ne dis pas qu'on doit oublier les énergies vertes (bien que selon moi, le nucléaire en est une aussi) tel que les éoliens et le solaire.
    N@sH, 29 Juillet 2007
    #23
  4. Offline
    proume ex membre
    Les solutions existent, mais on a aucune idée réelle des effets à longs termes sur le nucléaire.

    Et comme je l'ai dit, c'est pas la moins polluante ni la plus polluante.
    Maintenant, avec le lien que j'ai collé, on voit qu'effectivement y'a des solutions.
    proume, 29 Juillet 2007
    #24
  5. Offline
    N@sH Touriste
    Bah si. Il y a des résultats très concluants. Et donc, si on rajoute à ça un facteur de sécurité, les effets à long terme ne poseront aucun problème.
    N@sH, 29 Juillet 2007
    #25
  6. Offline
    proume ex membre
    Les seuls tests qui ont été fait jusqu'à présent, sont des tests basés sur le court terme, des estimations.

    RIEN n'a été fait sur le long terme. On parle d'une durée de vie des déchets de 50 ans, voire plus, mais on nous dit maximum 100 ans, mais on a aucune idée de ce que ça sera dans 100 ans.

    C'est bien de vouloir rassurer, mais jouer sur des hypothèses, c'est assez osé.
    Maintenant il est vrai que si à chaques fois qu'on émettait une hypothèse, on attendait de faire des tests concluants, on serait toujours à l'âge de pierre.

    Et puis sur les effets de la radioactivité, les seuls tests faits sont ceux sur les bombes qui sont tombées où justement, il y a toujours une grande présence de radioactivité.
    proume, 29 Juillet 2007
    #26
  7. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    il est interessant aussi de comparé les dires du Commissariat à l'Énergie Atomique (lieu plus haut) avec les dires de greenpeace, histoire d'avoir 2 points de vue sur le même sujet. C'est comme pour la dette, se limiter aux déclarations du FMI c'est à se demander pourquoi il y a encore des pauvres dans les pays du sud. ( je ne sais pas sur quelles sources tu t'es basé pour tes travaux mais, conseil personnel, c'est toujours d'aller voir les détracteurs de l'information et leurs arguments qui peuvent être très interessants surtout si très peu de médias les relayent)


    Ici cela concerne la France


    Loi sur la gestion des déchets nucléaires : Greenpeace livre 331 bouteilles d'eau radioactive au Sénat et dévoile la menace sur le Champagne

    ça date d'il y a un an
    extrait:

    Docu de 4 min sur le sujet



    Projet de loi sur la gestion des déchets nucléaires : 6 organisations nationales se mobilisent pour refuser l’enfouissement


    En France en tout cas, c'est le foutagedegueuleAttitude niveau gestion des déchets. On agit au moins coûteux et on s'enfou. Ce qui n'a pas de quoi rassurer.

    edit:


    La France est parsemée de déchets radioactifs. Ce fléau trouve sa principale origine dans le vaste programme électronucléaire lancé il y a maintenant plus de 30 ans, mais aussi dans le développement militaire de la bombe atomique.
    Des déchets tout au long de la chaîne nucléaire :
    La pollution nucléaire commence dès les mines d'uranium. Des centaines de tonnes de minerais sont nécessaires pour obtenir une tonne d'uranium pur. Il faut ensuite procéder à un enrichissement isotopique visant à augmenter la proportion d'uranium 235 qui va réagir en réacteur. Là encore, des tonnes d'uranium appauvri sont produites afin d'obtenir de l'uranium enrichi utilisable pour la fabrication de combustible. De la même manière, chaque étape ultérieure va créer ses propres déchets. (voir l'illustration "L'impasse du nucléaire")

    Des déchets près de chez vous :
    L'ANDRA (1) a recensé plus de mille sites où sont actuellement entreposés, de manière plus ou moins légale, avec ou sans conditionnement, des déchets radioactifs de toutes catégories. Des milliers de tonnes de résidus de retraitement attendent un conditionnement à La Hague, d’autres à Cadarache ou à Marcoule. De surcroît, le démantèlement des anciennes installations n'a pratiquement pas démarré.

    Des déchets pour des milliers d’années :
    Les déchets nucléaires sont avant tout caractérisés par leur extrême toxicité dont il faut se prémunir sur des périodes pouvant être de l'ordre de plusieurs milliers voire millions d’années. Les combustibles irradiés des centrales nucléaires (et leurs dérivés) sont les plus dangereux et les plus problématiques car ils sont hautement radioactifs et à longue durée de vie. Le parc nucléaire français en rejette environ 1200 tonnes chaque année. Très peu au regard des autres déchets, scande l’industrie : environ 20 grammes par habitant et par an. Mais ce qu’elle passe sous silence, c’est que ces 20 grammes de déchets contiennent des milliers de fois la quantité de plutonium susceptible de déclencher un cancer. Autre détail : ce plutonium perdra la moitié de sa dangerosité dans … 24 000 ans !


    La gestion des déchets nucléaires est un enjeu écologique majeur à l’échelle de la planète. Le potentiel toxique de cet héritage des guerres chaudes ou froides entre les nations et contre notre environnement est immense et derrière les bombes atomiques se profilent les bombes à retardement des dizaines de milliers de sites de déchets nucléaires.
    Après un demi-siècle d'existence, le nucléaire n'a toujours pas trouvé de solution à la gestion de ses déchets et commence seulement à tenter de faire face à ce vaste problème. En attendant, les déchets s'accumulent faisant peser une menace de plus en plus grande sur l'environnement et les générations futures.
    Il est temps de sortir de cette impasse : si l'industrie nucléaire n'a aucune solution pour ses déchets, elle doit arrêter d'en produire.

    http://www.greenpeace.org/france/campaigns/nucleaire/dechets


    olé!

    alors le nucléiaire énergie ... verte :p
    MaRTIaL, 29 Juillet 2007
    #27
  8. Offline
    MOSFET ex membre
    Une demi-vie, ca se calcule assez précisement et c'est très fiable :-D
    MOSFET, 29 Juillet 2007
    #28
  9. Offline
    N@sH Touriste
    Il me semble que déjà, on parle ni de 50ans, ni de 100ans, mais bien de 300ans (pour le stockage dans la terre).

    Si tu voulais parler des 50ans de mon post, ceci concerne le stockage TEMPORAIRE entre la sortie des déchets de la centrale et de l'enfouissement sous terre.

    Je t'invite sincerement à visiter au moins le site web du site de Mol, pour voir que les recherches ne s'adapte pas qu'au court terme, et qu'elles ne se limitent pas à "les seuls tests faits sont ceux sur les bombes qui sont tombées où justement".
    N@sH, 29 Juillet 2007
    #29
  10. Offline
    proume ex membre
    Au départ il me semble qu'on parlait de 50 ans, ou je peux faire un amalgame sur les durées, justement avec les 50 ans après la première explosion, bref.

    Mais ce que je veux dire, c'est que tout est basé sur des calculs, que des estimations.
    Je sais que je suis pompant avec ça, mais j'insiste sur le mot : estimation.
    proume, 29 Juillet 2007
    #30
  11. Offline
    N@sH Touriste
    Je suis d'accord sur le fait que c'est une estimation étant donné que l'on ne l'a jamais fait à long terme.

    Mais meme si l'estimation est incorrecte, vu la marge de sécurité prise, je doute qu'il y ait des risques.

    Mais je déteste voir des articles disant que les solutions n'existent pas.
    N@sH, 29 Juillet 2007
    #31
  12. Offline
    proume ex membre
    Y'a des recherches, mais on est sûr de rien quoi, c'est surtout ça qui me pose problème.
    Mais si on devait être sûr de tout, on avancerait plus, c'est certain, ce pourquoi ma remarque sur l'âge de pierre auquel on serait toujours si on attendait d'être sûr pour avancer.
    proume, 29 Juillet 2007
    #32
  13. Offline
    N@sH Touriste
    Oui, le risque est toujours présent, mais il est controlé entre autre par des facteurs de sécurité.

    Parce que sans cette culture de la sécurité, on ne ferait plus rien (un pont peut casser, un tunnel peut s'effondrer, idem les buildings, voitures, ...)
    N@sH, 29 Juillet 2007
    #33
  14. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Ben voyons, c'est la solution la moins cher, alors ils en profitent :pfrt:. Il se foutent des éventuelles conséquence, c'est vraiment irresponsable. Notons tout de fois que c'est plus les politiques qui représente le danger que le nucléaire, dans ce cas ci. Ils pourraient choisir une solution plus sûre, mais ils s'en foutent :dead:

    Un tas de truc sont susceptible de filer le cancer. Le tout est de prendre des mesures de sécurité efficace. Après, si on est sur de ces mesures, le problèmes est restreint, c'est limite si ça me dérange pas.

    Question de substance susceptible de filer le cancer, c'est de toute façon hypocrite. Un petit rappel du chiffre de vente de la cigarette en france ? :roll:
    Durango, 29 Juillet 2007
    #34
  15. Offline
    - Lo0 Elite

    Bheu. L'astuce, c'est que ces milliers de tonne de minerais appauvris, on ne les produits pas, on les extraits de la terre. En d'autre mot, quoiqu'on fasse, ils sont la.
    ( rien a redire sur le passage en blanc )


    Sinon, un site super interessant, l'auteur a l'air assez callé sur le sujet ( et sur d'autre )

    http://www.manicore.com/

    Quelques explications sur divers idées recues sur le nucléaires civils
    - Lo0, 29 Juillet 2007
    #35
  16. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Mouhaha, j'avais pas tilté, mais c'est tout à fait exact :)

    Site très intéressant (Le passage sur l'écosystème de Tchernobyl est du jamais entendu, pour ma part), mais il commence à dater un peu, me semble t'il...

    Il parle nottamment de SuperPhenix comme d'un prototype unique, alors que sa conception est maintenant adaptée un peu partout dans le monde dès qu'on construit une nouvelles centrale, mais en un peu moins performant (on utilise plus ce fameux sodium fondu, par exemple). Ce qui fait qu'au lieux des milliers d'année de réserve prévu, on est à 500 ans. Il faudra attendre les générateur de type trois, pour les millénaire de réserve.

    Tu sais quand ça a été écrit ? Ce serait interssant de savoir

    [Edit : Mon mode Boulet devait être en mode On, c'est écrit juste dans le titre :-D janvier 2002, en effet, il commence un peu à prendre de la bouteille, l'article. Il n'en reste pas moins très intéressant et instructifs, malgré l'aspect pro-nucléaire un peu flagrant, mais bon, comme je le suis aussi, je m'en carre un peu :-D ]
    Durango, 29 Juillet 2007
    #36
  17. Offline
    Total Titre d'utilisateur perso
    ouai ouai ouai...

    Mais oui bien sur, quelques dizaines de morts, certainement !
    Je trouve que comparer l'exemple de tchernobil avec les centrales actuelles, c'est ridicule. Mais ne pas admettre que ca a été une catastrophe, c'est soit être ignorant soit etre démago.
    poubelle.
    Total, 29 Juillet 2007
    #37
  18. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Non, pas quelque dizaines de morts. Quelque dizaines de morts immédiates. Et ça, le rapport le plus neutres au mondes ne dira jamais le contraire. Ce n'est pas parce que tu vois dans ton esprit un catastrophe de type "Bombe Nucléaire" que ça c'est produit comme ça.

    Je ne renie absolument pas le fait que ce soit une catastrophe : C'est une catastrophe. Y'a pas à en chier, les mecs se sont planté en beauté, il y a eu des conséquences exctrèmement graves pour l'agriculture environnante, désertion de Prypiat, conséquence catastrophique pour le tourisme ( :-D ) tout ce que tu veux.

    Mais on peut (et doit) distinguer mort Immédiate, directes et indirectes.

    Il faut savoir que parmis les dizaines de milliers de militaires envoyé sur place, près de 4000 ont choppé un cancer.

    Et c'est cette affirmation qui marque les gens et qui font qu'on s'imagine que les morts dû à Tchernobyl se comptes par milliers.

    Ce qu'on sait moins, c'est que c'était pratiquement toujours des cancers de la thyroïdes (c'est elle qui absorbe tout les rayonnement). Et ça se guérit pas trop mal. Au pire, (et c'est surtout comme ça qu'on à soigné les gens, à l'époque) l'ablation est très bien supportée. On ne meurt pas d'une ablation de la thyroïde. Ce provoque quelque désagrément, mais tu peux vivre sans.

    Du coup, ben faut savoir que très peu des 4000 cancers se sont révélé mortel. Du reste, il y a les quelques dizaines de mort immédiate (quelques un sur le coup, et des pompiers ayant reçu une dose massive de radiation, considéré comme immédiate aussi, ou directes).

    Après, je ne me voile pas la face, il y a eu probablement des centaines, peut-être même quelques milliers de mort du à l'incidents par après, mais ils sont difficile à distinguer car indirects. Des gens morts de cancers, mais comment identifier l'origine du cancer ?

    Donc voilà, comme tu le cite dans ton exemple, on parle de mort immédiat

    Donc pas poubelle. :-D
    L'article, même si il joue un peu sur les mots, ne ment pas. Et contrairement aux Détracteurs du nucléaire contre lesquelle je pestais tout à l'heure, il ne masque pas d'infos : Il est clairement dit après qu'il y a eu de nombreuse morts indirectes, mais qu'elle sont très difficile à identifié, et donc à estimer. Ce qui n'est pas faux non plus. Même si c'est un peu déloyal de mettre en avant une phrase choc sur les mort immédiate, ça n'en reste pas moins honnête dans l'ensemble
    Durango, 30 Juillet 2007
    #38
  19. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    +1


    les exemples que tu as donné, ils pètent, des morts et basta

    techernobyl, ça a pété mais je n'irai pas faire un tour dans le coin pour combien d'année encore?


    (source Wiki

    tients et jette un oeil sur ces gosses : http://www.dissident-media.org/infonucleaire/special_tcherno.html

    la controverse sur les chiffres : http://fr.wikipedia.org/wiki/Conséquences_sanitaires_de_la_catastrophe_de_Tchernobyl

    bref, et d'après un canard enchaîné qu'il faudrait que je retrouve, le sarcophage en béton se scinde tout doucement, je me souviens plus exactement du scnéraio mais c'était catastrphique et c'est gérer n'importe comment

    De plus le nuage radioactif a parcouru de nombreux pays. Sauf bien sur en France où il s'est arrêté à la frontière, à déposer sa valise et a fumé une clope.
    Un ami qui a travaillé dans une station d'épuration (j'ai plus tous les détails) m'a expliqué que les chiffres datant de la catastrophe ont été bloqué jusqu'il y a peu. L'eau était touché mais on a rien dit ( en Belgique).
    MaRTIaL, 30 Juillet 2007
    #39
  20. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    De nouveau, y'a pas à en chier, c'est catastrophique. Mais 7 millions de personnes affectées ne signifiant pas 7 millions de morts (encore heureux), on ne peut que difficielement estimer l'ampleur du désastre. D'autant plus que 7 millions est vraiment un chiffre à la ramasse. Ca pourrait être aussi bien 2 millions que 12 millions.

    Edit : Après relecture, je me suis rendu compte que ce post est assez chiant puisqu'il n'apporte strictement rien de neuf comparé au posts qui me précedent et qu'il ne fait que dévier le sujet. Soit. j'assume :-D
    Je suis chiant. :-D
    Durango, 30 Juillet 2007
    #40
Statut de la discussion:
Fermée.