L'avenir de l'industrie en occident

Discussion dans 'Travail, jobs' créé par freedumz, 9 Octobre 2014.

  1. Offline
    freedumz Chasseur de castors
    Je me posais une question, selon vous quel est l'avenir des opérateurs, des techniciens, des ingénieurs,... s'étant spécialisés dans ce secteur?
    Faites vous parties des plus optimistes qui croient à la reprise de ce secteur économique? Ou selon vous, c'est un secteur mort, s'engager dans ce genre de secteur est un signe d'emploi précaire?

    Pour ma part, n'ayant que peu d'expérience dans ce milieu , je ne sais pas encore trop me prononcé; il faudrait continuer à regarder comment cela va continuer. C'est le genre de débat où il y a a boire et a manger, certains disent que nos industries tiendront le coup grace à la spécialisation des produits, d'autres disent que c'est une question de temps avec que la main d'oeuvre low cost puisse commencer à nous copier.

    Je crée ce Topic afin que chacun puisse s'exprimer sur son point de vue de l'avenir de l'industrie

    Ps: C'est pas pour les cours, j'ai du faire un travail sur la délocalisation l'année passée ;)
    freedumz, 9 Octobre 2014
    #1
  2. Offline
    Akabane The Chemical Stig
    Je pense vraiment qu'on atteindra d'ici peu une situation d'équilibre.
    Faut pas oublier qu'avec le temps, les pays en voie de développement vont se développer, et avec ça tout ce qui est sécurité sociale, droits, ..., et leurs charges vont augmenter proportionnellement, rendant le coût de la main-d'oeuvre moins intéressant par rapport au notre. Une fois qu'on sera tous +- au même stade de développement (ce qui inclut la qualité de vie etc, pcq si les coûts sont si bas c'est parce que les ouvriers sont payés des cacahuètes même en tenant compte de la différence du coût de la vie), et que leurs connaissances scientifiques en seront au même niveau, y'aura plus de différence sensible d'un endroit à l'autre.
    Donc je pense pas que nos industries soient condamnées à terme, il leur faut juste s'adapter aux changements et à la mondialisation.
    Pour le moment, je pense que cela signifie se spécialiser et miser sur la qualité, parce qu'on peut clairement pas lutter sur la quantité. Faut pas oublier que quand la main-d'oeuvre low cost pourra faire jeu égal ou nous battre sur la qualité, elle ne sera plus low cost pcq le niveau d'éducation des ouvriers va augmenter et leur salaire avec.

    Perso je compte m'engager dans l'industrie, mais je vise la recherche de pointe et le développement de nouveaux matériaux (idéalement je veux des applications dans l'aérospatial ou dans la fusion nucléaire et autres énergies du futur, mais je suis disposé à aller dans l'aéronautique ou la compétition automobile), donc je me fais pas de soucis, mon but étant que personne ne sache faire mieux que moi dans mon domaine, et je n'ai rien contre aller vivre en Chine/Inde/Allemagne/aux USA/... pour pouvoir bénéficier des infrastructures requises à mon travail.

    PS : il faut quand même dynamiser l'esprit patriote et donner foi en des produits locaux "Made in Belgium", un peu comme aux USA où les gens sont fiers de dire "I buy American", pcq si qqun va soutenir nos industries, c'est le peuple.
    Akabane, 9 Octobre 2014
    #2
  3. Offline
    StarflaM Elite
    On est sur le mauvais continent pour les 30 prochaines années. Pas de bol, ça tombe sur nous, faudra s'y faire ou prendre son destin en main.
    StarflaM, 9 Octobre 2014
    #3
  4. Offline
    T41.1 Sgt Brody
    Un "presque-équilibre" alors, parce que pendant que les pays émergents vont se tanner à "rattraper" notre niveau, ici le développement va continuer (principalement technologique j'imagine), donc l'un dans l'autre la situation ne risque pas de fort changer ;)

    Une standardisation technologique va tout doucement s'installer mais on aura toujours un coup d'avance (bon, ça c'est l'histoire qui le veut) et je ne doute pas que les pays de l'occident vont beaucoup se gêner pour garder jalousement les technologies les plus importantes et continuer à faire casquer les autres aux prix fort :dead:
    T41.1, 9 Octobre 2014
    #4
  5. Offline
    Akabane The Chemical Stig

    Je pense que ceux qui en ont les compétences seront accueillis à bras ouvert à l'étranger, mais sinon effectivement l'Europe va prendre très cher lors des prochaines décennies.
    Akabane, 9 Octobre 2014
    #5
  6. Offline
    Noex La peur est le chemin vers le côté obscur.
    C'est une très bonne interrogation. Il y a beaucoup d'angles par lesquels on peut aborder la question. Je retiendrai d'abord historiquement pour relativiser la fatalité que l'on subit. Ensuite, en prenant en considération l'inquiétude citoyenne et l'action que nous pouvons mener et ce qui est entrain d'être fait par les gommes de terrains. Mais il y a encore bcp d'autres manières d'aborder les choses

    Historiquement, l'Asie a pendant longtemps été le centre de gravité de la planète. L'occident ne culmine au sommet que depuis 300 ans environ. On pourrait dire qu'ils ne font que reprendre leur place légitime (40% de l'humanité habite en Asie).

    Un bref aperçu :





    L'inquiétude du citoyen européen est assez justifiée. Comment va t on vivre ce shift de pouvoir ? Va t on l'accepter? Risque de guerre.
    Un niveau donné de pouvoir et de bien être n'est jamais vraiment acquis. Le retour de la pauvreté en masse, la difficulté croissante d'avoir des Mat Prem bon marché, ect ..Le dicton dit que le plus dur c'est de rester numéro 1, pas le devenir.
    L'Europe a encore des cartes à jouer, mais la petite forteresse qu'est l'Europe doit comprendre qu'elle ne pourra tenir si les briques qui la façonnent ne sont pas soudées.

    #ConstructionEuropéenneFTW
    Noex, 9 Octobre 2014
    #6
  7. Offline
    koraz Tiède
    Au delà même de l'industrie qui a disparu, le dernier bastion de l'emploi qui est le tertiaire va, peu à peu, disparaitre également au profit des multinationales sur internet... Les même erreurs, les même conséquences :)
    koraz, 9 Octobre 2014
    #7