L'utilité du Latin à l'école

Discussion dans 'Etudes' créé par Total, 10 Décembre 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    kayt0r G*3*3*K
    Et en science tu n'apprends pas une méthode de travail ? Une démarche scientifique ?
    Bah si... (Ex : quand je fais un labo de physique, j'ai quand même l'impression de suivre une démarche apprise en secondaire)
    Et je dirais même que c'est plus important d'avoir une méthode d'analyse scientifique qu'une méthode d'analyse du latin qui sera plus utile pour décortiquer une phrase dans une langue étrangère (ou en français)

    Mais en plus de ça tu as des bases plus solides. Parce que c'est vrai ce que tu dis, je suis en première medecine et on a aussi revu la matière de secondaire assez vite, ca représente tout de même plus que 50 pages sur 3000 pour nous, un bon quart/tiers de la matière quand même. MAIS la matière de secondaire c'est la dessus que s'articule les nouveautés, plus de précisions, des calculs plus poussés, etc. mais si tu as les bonnes bases c'est bcp plus simple de comprendre la suite.

    D'ailleurs j'ai eu cette discussion avec d'autres personnes avec moi en medecine, et ceux qui étaient en latin/grec sont tous d'accord pour dire qu'il auraient plus facile si il avait étés en sciences.
    kayt0r, 13 Décembre 2007
    #81
  2. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Est-ce que le latin est une tare dans l'horaire de secondaire pour un futur étudiant en médecine? Si on lui laissait la possibilité d'en plus prendre sciences fortes avec, of course.
    Je pose sincèrement la question vu que je fais tout sauf ça.
    Tarouk, 13 Décembre 2007
    #82
  3. Offline
    Moving 1337
    Non, l'élitisme n'est pas nécéssaire dans une école. Pour reprendre l'exemple de la Finlande cité précédemment, les réseaux d'enseignement ne se séparent que vers le 16ème anniversaire de l'élève et avant ça (et même après), les "bons" les moyens et les moins bons sont mis ensemble et ça fonctionne bien mieux parce qu'en Finlande ils cherchent à faire réussir la masse et pas 3 pelés et 2 tondus. (et non ca n'entraine pas de nivellement vers le bas de mélanger les plus forts et les plus faibles).

    Sinon pour en revenir au débat, je dis que le latin à l'école c'est bien. Sincèrement ça ne m'aurait pas dérangé de le continuer s'il n'avait pas été associé aux sciences mais bon en même temps ça reste l'enseignement d'une langue morte et ce qui m'aurait moins botté c'est faire de la simple analyse de phrase, version&cie alors que moi je cherche un apprentissage de langue actif. (enfin qui comporte les 4 compétences, oral, écrit, audition, lecture)
    Moving, 13 Décembre 2007
    #83
  4. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    C'est une question d'éducation aussi hein, c'est plus un problème de société qu'autre chose: on a beau vivre dans le même continent, on est à l'opposé niveau mentalité.
    Simple exemple: les chtis Finlandais ne peuvent pas redoubler avant 15-16 ans et ça marche très bien: tant mieux pour eux.
    En Belgique, on ne peut pas doubler en fin de première secondaire et bon sang, quel bordel en deuxième! Il y a des écarts assez monstrueux entre certains élèves.
    Soit, c'est trop difficile à combler, soit l'élève a la flemme en continuant sur sa lancée de première. Et là, fin de deuxième c'est le drame: au conseil de classe, tu passes pour un âne de course et on t'envoye manu militari en professionel où tu n'as peut-être pas ta place (genre t'as une grande touffe dans chaque main).
    Tarouk, 13 Décembre 2007
    #84
  5. Offline
    Thegigi Elite


    MDR, en 6 ans de latin, on l'a jamais apprise ! Par contre qu'est-ce qu'on a sué à tout apprendre les règles de grammaire...
    Thegigi, 13 Décembre 2007
    #85
  6. Offline
    L4GaFF' ex membre
    Nous on l'a apprise avec aqua en 3ème année :0)
    L4GaFF', 13 Décembre 2007
    #86
  7. Offline
    Total Titre d'utilisateur perso
    on me barratine toujours avec cet exemple de Finlande !
    Mais personne a jamais su me dire quel est le lien entre mixité ( de niveau, ou sociale d'ailleur) et réussite générale. Tu peux faire des stats sur le nombre de viol pendant l'année et le nombre de glace au chocolat vendues, iaura une correspondance, et pourtant aucun lien! ( exemple de mon prof de stat :p )
    Ca veut pas dire qu'il y en a pas dans notre exemple de Finlande, mais moi je vois pas... Donc mefiez vous des chiffres !

    Et mon experience perso m'a montré que dans une classe de mauvais eleve je me fesais encore plus chier que dans les autres... on avance au niveau des mauvais, meme si les mauvais sont un peu tiré vers le haut. Et on s'acharne a les faire réussir en générale, on les fait doubler 3 fois, on les engueule, avant de se rendre compte qu'ils sont bien mieux en technique et que ca leur plai. Ya pas comme un problème ?
    Total, 13 Décembre 2007
    #87
  8. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Ouais mais bon, là c'est aussi un problème d'orientation et des parents: un type qui double trois fois en secondire général, c'est vraiment parce que ses parents veulent qu'il réussisse de force en général parce que si le technique ou le professionel l'attirait, il n'aurait pas attendu aussi longtemps avant d'y aller.
    Mais clairement, le nivellement par le haut, c'est bien quand il n'y a qu'une minorité à la traine: si c'est une majorité, c'est clairement pas gagné d'avance.
    Tarouk, 13 Décembre 2007
    #88
  9. Offline
    Digitql Slap the monkey
    Idem (tiens par hasard un mot latin)

    Avec aqua :)
    Digitql, 13 Décembre 2007
    #89
  10. Offline
    Digitql Slap the monkey
    Hé je veux pas être méchant moi je fais répéter ce que mon prf de sciences m'a dit, enfin lui :roll: :D

    Sinon pas mal l'exemple :cool:
    Digitql, 13 Décembre 2007
    #90
  11. Offline
    kayt0r G*3*3*K
    En faite c'est surtout le problème que le latin empiete forcement sur une autre branche. Tu peux pas avoir latin 4h, sciences 6h, math 6h, anglais 4h. Et pour moi les math, sciences, et l'anglais seront bien plus utiles à un futur étudiant en medecine.

    Voilà, sinon évidement que le latin n'a pas d'effet néfastes ! Mais simplement à choisir les autres matières sont bien plus utiles ;)
    kayt0r, 13 Décembre 2007
    #91
  12. Offline
    arsenic Mr.FunkyFunk
    Je crois que chez nous on pouvait avoir latin + math 8 / sciences 6 et les deux cours de langue à côté.
    M'enfin je ne sais pas si ce n'est pas une embrouille :-D
    arsenic, 13 Décembre 2007
    #92
  13. Offline
    L4GaFF' ex membre
    Aquarium
    Aquarius
    Aquabon

    ok :porte:
    L4GaFF', 13 Décembre 2007
    #93
  14. Offline
    Bxl Nash Elite
    j'ai tjs cru que le latin me servirais jamais après mes secondaires, suis en 1candy et ca me sert deja ( j'suis en info-comm ) ca aide pour tout ce qui est de la langue pas seulement française, mais tte les langues issues du latin...
    j'ai aussi des facilités pour l'histoire de l'art ( antiquité )

    voilà moi suis pour le latin, et comme d'autres l'ont dit : la classe est en général plus sérieuse...
    Bxl Nash, 13 Décembre 2007
    #94
  15. Offline
    Clown come on belgium
    Dites, le latin élitiste, c'était les années 50 hein..
    Dans mon école (Collège sint michel gosselies) le latin n'est pas du tout consideré comme "élitise"
    C'est plutôt les grosses options comme math et sciences fortes qui sont considerées comme "dur".
    A part ça, j'ai jamais aimé le latin, j'étais une grosse bouse en 2eme( 47% à l'exam si jme souviens bien :cool:) et quand j'étais jeunes et con je pensais que c'était une langue de merde, qu'on devrait foutre à la poubelle comme le néerlandais.
    Maintenant que je suis jeune, mais un peu moins con, j'aime bcp le neerlandais et je trouve que le latin à tout à fait son utilité dans les écoles. C'est quelque chose qui apporte beaucoup, notamment un sens de la reflexion et une ouverture d'esprit differents...
    De toute façon, le latin est et restera un choix que des parents ou des éleves font. Personne n'a le droit de supprimer ce choix pcq elle pense que le latin, "ça sert à rien"
    Clown, 15 Décembre 2007
    #95
  16. Offline
    Clown come on belgium
    ah, tu devrais voir la classe de latin dans mon école toi :cool:
    Clown, 15 Décembre 2007
    #96
  17. Offline
    L4GaFF' ex membre
    Chez nous , en latin il y a quand même beaucoup de "grosses têtes" :-D
    L4GaFF', 15 Décembre 2007
    #97
  18. Offline
    C@n Elite
    Moi mon prof de latin est morte quand j'étais en première secondaire... :-s très gentille et patiente puis on a eu un homme qui supportait pas l'originalité, et surtout qui était gentil avec toutes les filles. o_O

    Donc en gros le latin m'a pas servi, vu qu'a cet âge là, ce posait le problème de l'ennui en cours.
    C@n, 16 Décembre 2007
    #98
  19. Offline
    eXen.exe Be-Dance.be
    Et moi en 2eme avant d'en être dégouté
    eXen.exe, 16 Décembre 2007
    #99
  20. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    En gros, tout à été dit, mais j'y vais quand même de ma petite expérience.

    J'ai fait 6 années de latin (J'était en Latin-Sciences), et je n'en regrette aucune des six.
    Je vais pas vous sortir un baratin comme quoi ça "apprend une méthodologie de travail et une analyse systématique de machin bazar", parce ce ne fut absolumlent pas mon cas. Je suis toujours aussi feignasse et bordélique dans mes cours :-D

    Mais c'est vraiment un cours très riche. On en apprend un paquet sur tout et n'importe quoi. Politique, histoire, philosophie... Rrien que pour la culture générale, ça vaut son pesant de cacahuètes. Ensuite pour la tournure de phrase, la syntaxe générale, le vocabulaire, la rédaction et surtout l'argumentation, c'est exellent. Vraiment. On s'en rend pas compte, mais c'est inhérent à l'étude du latin. A force de devoir justifier ses réponses à propos de phrase latine qui font 12 lignes de long, qui comportent 16 p2, 8 inversions, 17 conjonctions et 9 verbes tous conjugués à des temps différents, on finit instictivement par faire des progrès notable en argumentation et en syntaxe. Quelque soit la langue. :cool:
    Durango, 17 Décembre 2007
Statut de la discussion:
Fermée.