La disparition programmée de l'Europe des Européens

Discussion dans 'Actualité' créé par Havok-, 20 Février 2010.

  1. Offline
    Havok- Touriste
    Le texte en parle. Si tu avais pris le temps de le lire, ça t'aurait évité d'intervenir inutilement.

    Havok-, 22 Février 2010
    #21
  2. Offline
    Paradis Obey, Buy, Consume
    Si on veut se faire une idée sur le personnage Chauprade, voici un article du journal "Le Point"
    http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-02-04/chauprade-l-homme-qui-forme-les-officiers-et-deforme-l-histoire/1648/0/313659

    Sinon que dire, Beau résumé Mr Jones !

    Paradis, 22 Février 2010
    #22
  3. Offline
    Havok- Touriste
    Et quelle idée t'en fais tu exactement ? Je suis curieux... ;)
    Havok-, 22 Février 2010
    #23
  4. Offline
    Fid3L Revolutionary
    ca veut dire quoi l europe des européens? lol désolé mais là faudrait m' éclairer...
    Un vrai texte de nationaliste...
    Fid3L, 23 Février 2010
    #24
  5. Offline
    spawny Elite
    Ah bah ca faisait longtemps tiens.

    Un bon article facho et macho.

    alors, outre le côté bien raciste de cet extrait, limite négationniste ("repentance permanente" fait évidemment référence à la mémoire de la Shoah), l'auteur parle de féminisation des valeurs. Ca veut dire quoi ? Qu'on refout les femmes dans les maisons et qu'elles n'ont plus qu'à fermer leurs gueules ?

    C'est juste un texte mieux écrit pour dire "les arabes dehors".

    Mais continue à argumenter, c'est comique. Faudrait que t'assumes tes pensées de manière claire à un moment.
    spawny, 23 Février 2010
    #25
  6. Offline
    spawny Elite
    Oh, et que l'auteur soit d'origine marocaine n'a absolument aucune importance, il y a eu des juifs bourreaux aussi en 40. Ca n'apporte pas de crédit à ton argumentation.

    Ta dernière réponse tend à me rassurer (quoique certains passages...), mais c'est alors ton analyse du texte qui me semble peu objective.
    spawny, 23 Février 2010
    #26
  7. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Faux, la donnée englobera aussi les personnes établies en Europe mais disposant de papiers extra-européens. Ce qui rend cette projection encore plus farfelue puisqu'elle ne tient pas compte des naturalisations (ou bien si c'est fait, que l'auteur me donne les chiffres de l'Euromillions tant qu'à faire), qui vont tendre au fur et à mesure à augmenter les chiffres de population européenne, et de facto de la natalité européenne.
    Parce que ces populations vont avoir du poids dans la balance.

    Maintenant, oui, désolé: on peut être Européen tout en n'étant ni blanc ni, juif ou chrétien. Et c'est bien là que se situe ton souci: tu fais quoi si les enfants ou petits-enfants d'immigrés font plus de gosses que les "purs" Européens? Tu vas venir gueuler à l'effet pervers, à l'islamisation à outrance de l'Europe comme ceux qui beuglent en voyant que le prénom le plus donné à Bruxelles aux bébés ces dernières années est "Mohammed"?

    --------------------------

    Ce n'est pas une question d'être manichéen en fait:
    - tu fais état de la trop faible natalité en Europe pour renouveler la population: OK
    - il faut donc trouver une solution: OK
    - il y en a deux: laisser le flux d'immigrés et leur descendance s'en occuper: pas bonne idée selon toi
    - ou faire faire plus de gosses aux blancs judéo-chrétiens

    Tout ça dans quels buts?
    Freiner l'augmentation de la population musulmane, qui imposera (Mme Irma bonjour) l'Islam et ses valeurs radicales à la population européenne bienveillante.
    Il s'agit de se protéger d'une culture qui n'est pas la tienne, qui lui fera du tort même: je suis très sceptique par rapport à ce fait, et ce n'est pas l'exemple que tu aimes répéter de post-apartheid qui va me faire changer d'avis.

    La culture européenne s'est forgée à travers les diverses invasions, les différents changements politiques. En gros, elle a toujours été en mouvement, jamais à l'arrêt: pourquoi dès lors refuser l'évolution maintenant? Parce que ce serait contraire à tes intérêts d'Européen chrétien? C'est totalement faux: ce n'est pas avec des oeillères que l'on avance et refuser de manière aussi catégorique l'évolution du monde (car il s'agit bien de ça) et se retrouver dans une configuration de protectionnisme primaire ne serait que nier cette évolution.
    Et à quel prix SVP? La culpabilisation des gens, tout simplement: un détournement politique sans précédent. Mao a voulu l'enfant-unique parce que la Chine n'aurait pas assez de ressources pour nourrir tout le monde: c'était une nécessité vitale à la survie des enfants. Ici, est-ce que c'est vital? Non: il faudra juste réussir à trouver la forme pour dire "il y a de plus en plus d'immigrés musulmans et bientôt, ils seront majoritaires: si vous voulez éviter ça, faites plein de gosses et on ferme les frontières, OK?"

    Et si le flot d'immigration était la solution? Pourquoi n'entrevoir que la solution provoquée et non celle qui est naturelle du cours des choses et de l'évolution de l'Europe?

    - La très grande majorité de ces immigrés sont, aujourd'hui, de religion et de culture musulmane.

    Hum, tu parles quand même d'une situation figée et de la non-évolution des moeurs. Je te rappelle quand même que ce n'est pas une question de religion mais bien de culture. Ensuite, je te rappelle également que de plus en plus de femmes (et maintenant, la proportion est majoritaire) ont accès au monde du travail (et même en Arabie Saoudite SVP). D'ailleurs, vois-tu souvent des femmes avec un physique nord-africain dans différents lieux de travail? Moi, j'en vois tous les jours.
    Celles qui ont grandi en Belgique ont des aspirations personnelles et professionnelles assez prononcées: parle avec elles et vérifie si elles grandissent avec la mentalité "jresterai à la maison, c'est mon mari qui ramènera le pognon".

    Bein tiens, le voilà le mot magique que j'exècre, un mot bien puant et propre à l'idéologie d'extrêm-droite: ça m'étonnait de ne pas le voir plus tôt, tiens. "Assimilation": si tu t'attends à l'assimilation, je te conseille vivement de faire une croix dessus dès maintenant. L'assimilation intègre le fait de faire une croix sur ce que l'on était: privilégie plutôt "intégration". C'est bien de celà qu'il s'agit pour les primo-arrivants: s'intégrer dans une culture qui n'est pas sienne à la base tout en ne reniant pas qui ils sont ni d'où ils viennent.
    Ensuite, pour le communautarisme, c'est un autre débat mais les causes sont aussi diverses que variées et ce n'est d'ailleurs pas une chose illogique que des immigrés se retrouvent entre eux: il y a beaucoup de points positifs mais comme d'habitude, d'autres négatifs. Explique moi le souci d'être intégré à la société, de ne pas refuser le dialogue, de respecter les coutumes locales, etc si on reste majoritairement avec des personnes de même origine? C'est un fantasme des pro-assimilation ça, de croire que des gens ayant une origine commune ne vont pas se regrouper: c'est quand même quelque chose de naturel.

    Je te retourne le conseil: fais au moins l'effort de ne pas croire que tous les musulmans en Belgique et ceux qui vont arriver vont venir à coups de pompes dans la gueule faire passer des lois extrêmes. Fais l'effort de ne pas croire que tous les musulmans sont intégristes et voient la Belgique comme un futur pays musulman. Fais au moins l'effort de croire que la majorité des musulmans en Belgique ne crachent pas sur ce que tes ancêtres t'ont légué. Cette peur primaire est néfaste au dialogue actuel: c'est tout de même assez hypocrite d'avoir des raisonnements pareils et de chercher au bon dialogue entre les communautés. C'est un vrai discours de politicien, ça: on apparaît avec un grand sourire mais on veut quand même t'enculer à sec et sans élan.
    Tarouk, 23 Février 2010
    #27
  8. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    w00t le gros pâté :-D


    Et si on combattait les causes ACUTELLES des inégalités au lieu de ressasser le passé? Si tout le monde faisait un geste, tu crois pas que ça irait un peu mieux?
    Il y a des faits qui engendrent toujours de la frustration et qui en engendreront encore tant que la situation ne sera pas améliorée: manque de bol, vu l'économie capitaliste (que je ne critique pas, je constate simplement), certaines situations ne sont pas prêtes de s'arranger. Je parle de la pauvreté, qui touche principalement les immigrés/enfants d'immigrés, etc: c'est quand même un vecteur puissant de frustration et de communautarisme. Se retrouver entre personnes partageant les mêmes difficultés, c'est on ne peut plus normal.

    Ah bon, je ne savais pas que l'immigration était quelque chose d'interdit. J'aime bien cette idée d'immigration sélective proche à ce cher Sarko: on ne fait venir que les cerveaux les plus brillants en dépouillant les pays pauvres de leurs intellectuels mais on refoule tous les autres.
    C'est un autre débat, mais je me demande quand même quand est-ce que le FMI abolira la dette des Etats du tiers-monde qui l'ont en fait déjà remboursée (mais grâce aux intérêts, il leur reste le double à payer). Si tu veux faire sortir ces Etats de la merde, faut aussi leur donner les moyens à moyen- et long-terme. Parce que bon, je les vois mal pouvoir s'assumer avec une chape de plomb pareille au dessus de leur tête. L'annulation graduelle est trop faible pour qu'ils en ressentent efficacement les effets.
    Tarouk, 23 Février 2010
    #28
  9. Offline
    Havok- Touriste
    spawny, on a donc cela de complémentaire que l'on se fait rire mutuellement.

    Alors, par où commencer...

    1. Macho ! Le mot est lancé ! Sérieux, rassure-moi, tu ne l'as placé là que dans l'unique but de le faire rimer avec facho, non ? Ou bien ne comprends-tu réellement pas ce que les termes "féminisation des valeurs" signifient ?

    Dans le doute, je vais tout de même tenter de te faire un très bref résumé de ce que cela englobe ; si, à tout hasard, tu souhaitais pouvoir ouvrir ta bouche sur le sujet en toute connaissance de cause à l'avenir, je ne saurais toutefois que trop te conseiller le livre "Le premier sexe" d'Eric Zemmour (je vois déjà les critiques de type "je n'ai rien lu, mais je m'informe sur le tas" pleuvoir, n'est-ce pas Paradis ? pas de problème, je les attends).

    La féminisation des valeurs vise l'homme, non la femme. Homme qui se transforme de plus en plus en "femme comme les autres", pour reprendre les termes de l'auteur, sous le poids d'une société de consommation qui y trouve là tout son intérêt. Parce que Egalité et Similarité se sont confondues, on assiste aujourd'hui à des déviances dont on ne mesure même pas encore pleinement l'étendue des problèmes que cela risque de susciter. Combien de personnes vivant seules aujourd'hui ? Combien d'hommes n'assumant plus leur rôle de père ?

    L'impact de la disparition progressive de la notion de famille, on le constate déjà au niveau de la natalité. Quant à celui qui aura lieu sur les générations futures, privées d'une véritable éducation parentale et d'un véritable cadre familial, on ne le découvrira que bien assez tôt.

    2. En revanche, le "les femmes à la maison et qui ferment leurs gueules" que tu répugnes, il se reflète assez bien dans certains pays de culture musulmane. Puisque c'est bien d'une émergence de la culture musulmane en Europe que je traite ici, pourrais-je savoir comment envisages-tu de concilier influence musulmane et droit au travail des femmes ?

    3. Le "ta dernière réponse tend à me rassurer", tu peux te le garder, en cela qu'il est impliqué là que je retourne ma veste face aux critiques et aux insultes, ce qui n'est nullement le cas. Ma positon est clairement établie depuis le début de ce thread, si elle ne t'apparaît pas clairement, tu ne peux rejeter la faute que sur toi-même. Si tu as l'impression que mon avis diverge au fil du thread, je t'invite à m'indiquer très clairement les endroits qui font défaut...

    A moins que tu ne veuilles absolument me voir endosser fièrement l'habit de "nazi fachiste macho raciste" ? Je n'en ferai rien, mes propos étant suffisamment nuancés que pour que j'aie à assumer les insultes dont vous m'affublez.

    4. Ha, le négationnisme. Pour tout t'avouer, bien que prédit dans mon précédent post, je ne m'attendais pas réellement à le voir surgir ici. Une fois de plus, je te rappelle que les mots ont une signification : le négationnisme est la négation ou la remise en question de la Shoah et de l'existence des chambres à gaz. Si la définition de ce terme est précise, c'est que le négationnisme est puni par la loi. Aussi, avant de me balancer des conneries, renseigne-toi à l'avenir.

    "Repentance permanente" fait, ici, davantage référence au passé colonisateur de l'Europe, pour ton information. Cela ne te semble-t-il pas plus logique et davantage en phase avec le texte ?...

    -------------------------

    @Fid3L: Europe des Européens, cela est expliqué en long et en large au travers de ce thread, notamment avec ma référence à une culture européenne. N'aurais-tu lu que le titre ?

    -------------------------

    Enfin, toujours aucun véritable argument en vue, juste une liste d'insultes à rallonge, aucun traitement de fond.

    Je constate que, bien que je m'efforce de répondre à toutes vos attaques, personne n'a cependant pris la peine de répondre aux questions qui vous sont adressées au travers de mes posts. Peur de se mouiller ? Manque de confiture à étaler ?

    Y a-t-il au moins un seul mes détracteurs qui ait pris ne fut-ce qu'un jour le temps de réfléchir réellement à ces sujets ? Qui ait lu ne fut-ce qu'un livre en rapport avec ceux-ci ?

    Jusque maintenant, j'ai l'impression d'avoir affaire à des slogans mal digérés, qu'on me vomit au visage. Qu'on réponde ne fut-ce qu'à la question soulevée dans la fin de mon précédent post. Encore une fois, je suis curieux...

    EDIT: Ha, Tarouk, je lirai et te répondrai en soirée, je n'ai plus le temps de le faire maintenant. ;)
    Havok-, 23 Février 2010
    #29
  10. Offline
    En fait, si, on a répondu. C’est juste qu’on n’a pas la prétention de régurgiter du prêt-à-penser douteux en appelant ça "un traitement de fond", surtout pour solutionner des thématiques complexes, qui demandent un peu plus de réflexion qu’une succession de lieux communs planqués dans un texte indigeste.

    Aller plus loin relève tout bonnement de la dépense d’énergie inutile, d’autant que tu as déjà largement eu l’occasion d’étaler ta vision simpliste et partiale des enjeux de l’immigration. Alors compte pas sur moi pour te donner l’impression que le débat Islam vs Travail, famille, patrie est un débat légitime, car même si le postulat de départ est indiscutable (L’Europe vieillissante accueille un nombre important d’immigrés), ta façon de l’aborder est profondément tronquée par la xénophobie.

    De toutes façons, vu la teneur du discours (et la façon de le défendre !), il est clair que tu n’as pas lancé ce thread pour ouvrir une discussion, mais pour imposer TA pseudo-vérité, et susciter une prise de conscience genre "Maiwai, buiten les étrangers, l’Europe aux Européens" chez quelques bas-de-plafond. Et j'ai aucune envie de participer à ta petite opération de propagande à la con.


    Penser qu’on peut répondre aux défis du XXIè siècle par le repli sur soi est juste aberrant.
    Mr Jones, 23 Février 2010
    #30
  11. Offline
    Havok- Touriste
    [FONT=&quot]
    [/FONT]
    [FONT=&quot]Si les européens de souche ne se reproduisent plus, c'est bien qu'il y a un problème quelque part. J'ai donné des exemples de diverses pistes que l'Etat pourrait suivre : réglementation accrue des avortements (qui sont effectués à outrance, vas voir les statistiques) et établissement d'un salaire parental (qui permettrait à la mère de quitter son boulot et de se consacrer à sa famille, si elle le désire... car le droit au travail de la femme, qui est très louable, s'est en réalité transformé aujourd'hui en obligation au travail...) devraient déjà être des priorités. Il ne s'agit pas de forcer les gens à avoir des gosses ni à les culpabiliser... juste d'apporter une véritable solution de fond à un problème qui touche une population, et non pas une solution simpliste de mondialiste telle que "ok, pas grave, on vous remplace par d'autres populations"...

    [/FONT]
    [FONT=&quot]Pas d'accord. Ce qui est naturel pour une population, c'est de se reproduire afin d'assurer, au minimum, sa survie. Sans les vagues d'immigration, on constaterait, dès aujourd'hui, que la population de l'entièreté des pays européens est en train de décliner: clairement, il y a un problème quelque part dans la société, mais plutôt que de tenter de le diagnostiquer et d'y apporter un remède, on a choisi la solution préconisée par l'ONU : augmenter l'immigration. L'immigration ne s'est donc pas faite de manière naturelle, comme tu le prétends : elle a été provoquée.

    Cependant, une population qui ne se reproduit plus, ça traduit un véritable problème, qui a de nombreuses répercussions terribles, non seulement démographiques mais également individuelles.

    [/FONT]
    [FONT=&quot]L'Arabie Saoudite, aux dernières nouvelles, c'est encore ça : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/co...9/pays_12191/arabie-saoudite_12199/index.html

    Culture et religion sont étroitement liés. Davantage encore avec l'Islam qui, aujourd'hui encore, règle la vie de bon nombre de ses pratiquants.

    Attention, je ne prétends pas que tous les musulmans sont des extrémistes, mais il ne sert à rien de se voiler la face sur certaines choses.

    [/FONT]
    [FONT=&quot]Ha, mais je suis bien conscient de ce phénomène, qui consiste à se regrouper avec ceux qui présentent des caractéristiques communes, mais également à œuvrer en priorité pour eux. D'où ma "crainte" que l'homme blanc chrétien, victime de son propre suicide démographique, se retrouve fondu dans une masse de musulmans, tu vois ?

    Combien d'arabes ou de noirs refoulés aujourd'hui à cause de leur couleur de peau ou encore de leurs croyances religieuses ? Croire que la situation inverse ne se produira pas est assez naïf. L'arabe de demain, ce sera le blanc laïque ou de confession chrétienne.

    [/FONT]
    [FONT=&quot]- Je n'ai pas prétendu que cela se fera à coup de pompes dans la gueule, que du contraire. Cela se fera tout naturellement, la démocratie étant, comme je l'ai déjà dit, la loi du plus grand nombre.

    - Je ne vois pas tous les musulmans comme des intégristes ou des extrémistes. Mais, si l'Europe en vient à être peuplée en majorité de musulmans, au nom de quoi l'Europe ne deviendrait-elle pas alors également musulmane, dans sa culture et dans ses lois, de la même manière qu'elle a été basée sur des valeurs chrétiennes parce que peuplée en majorité de chrétiens ? La loi du nombre, si cela semble basique, n'en est pas moins réelle.

    - La mixité et les immigrés ne m'effraient pas. Mais, comme je l'ai déjà demandé dans un autre post, où se situe la mixité exactement si l'une des deux parties est vouée à disparaître à très court terme ?

    Maintenant, bien sûr, tout le monde fait une fixation primaire de bobo de gauche parce qu'il s'agit de blancs et de gens de couleur. Mon point de vue n'aurait pas été différent si j'avais constaté que les Wallons étaient progressivement remplacés par des Flamands, faute de natalités.

    De même que tout le monde s'émeut lorsque Frédéric Lopez leur présente des peuples destinés à disparaître tout autour du monde, moi je m'émeus de constater que nous nous apprêtons à subir le même sort, emportant avec nous notre culture, qui nous est propre.

    Et je ne te parle pas de nationalité Tarouk, mais bien de culture. Je n'ai jamais remis en cause le fait que tu sois Belge et Européen.

    EDIT: Désolé pour la taille d'écriture, mais, mon texte étant trop volumineux, j'ai du l'importer dans Word afin de le recouper en deux posts, ce qui a modifié la taille d'un des deux textes...
    [/FONT]
    Havok-, 23 Février 2010
    #31
  12. Offline
    Havok- Touriste
    Est-ce l'homme blanc qui le ressasse en permanence le passé ? Regarde les vidéos d'émissions où interviennent rappeurs et gens des cités pour dénoncer les problèmes de pauvreté, trouve m'en une où le mot colonisation n'intervient pas ?

    C'est uniquement cela que je mets en avant dans le paragraphe que tu as cité, ni plus ni moins.

    Ai-je dit le contraire ? Je ne fais que le mettre en avant ce sentiment de frustration, en vue de justifier mes craintes quant à une situation qui se verrait renversée.

    Oui, beaucoup de descendants d'immigrés ont encore en tête l'humiliation qui avait été réservée à leurs pères par les occidentaux. Oui, beaucoup de personnes de couleur ont gardé la haine de la colonisation (dont ils ne gardent qu'une vision sélective, toutefois). Oui, beaucoup d'immigrés se trouvent encore soumis à la pauvreté et cloisonnés dans des cités, aujourd'hui. Oui, de tout cela nait beaucoup de frustration. Frustration encore plus grande qu'ils se retrouvent sans réel moyen d'action, puisque minoritaires.

    Ce que je me demande simplement, c'est ce en quoi se transformera cette frustration, une fois ces minorités se retrouvant majoritaires et en position de pouvoir ?

    Une régulation de l'immigration ne pourrait s'effectuer qu'à condition d'assurer une situation stable et durable aux populations de ces pays. Je ne leur en veux pas, à tous ces immigrés et à tous ces clandestins qui souhaitent, tant bien que mal, quitter la misère de leur terre natale afin de tenter de s'installer en Europe. Quoi de plus naturel ?

    Outre la dette, le FMI impose tout un tas de mesure aux pays pauvres qui sont plus que discutables (je développerai demain, au cas où il y en aurait que ça intéresse).

    Mais comme toujours, plutôt que de s'attaquer au cœur du problème, que l'on a soi-même créé, on y appose quelques rustines. Ainsi, si l'ouverture des frontières permet de "sauver" plusieurs centaines de milliers d'immigrés de la misère (et encore, c'est relatif, dans beaucoup de cas), des milliards d'autres continuent de crever dans leur situation de merde.

    Je manque de temps, je reposterai demain, afin d'apporter une vision plus globale de mon point de vue. Intégrer le problème de la misère des pays du Tiers Monde, bien que tu le considères relever d'un autre débat, est une bonne idée.
    Havok-, 23 Février 2010
    #32
  13. Offline
    Paradis Obey, Buy, Consume
    Bien vu Mr.Jones !

    Paradis, 23 Février 2010
    #33
  14. Offline
    Groszours Elite
    Gros HS

    :D

    ps : pardon, mais ça m'a vraiment fait rire. :)
    Groszours, 23 Février 2010
    #34
  15. Offline
    Arnpsyke Charlatan
    De toute façon la Belgique a fait un choix : l'immigration. Et son problème est que pas mal d'immigrés n'arrivent pas à s'intégrer et quand je vois l'évolution de Bruxelles sur 10 ans, ce n'est pas gagné ! Je préfère le choix de la Russie : pas d'immigration et relance de la natalité (cela commence déjà à porter ses fruits) ou encore le Japon qui est aussi dans la même situation
    Arnpsyke, 24 Février 2010
    #35
  16. Offline
    Paradis Obey, Buy, Consume
    J'ai corrigé l' aberration ;)
    Paradis, 24 Février 2010
    #36
  17. Offline
    ça manque de méthylène tout ça
    killarg, 24 Février 2010
    #37
  18. Offline
    Fid3L Revolutionary
    juste pour alimenter tes préoccupation Havok, l' avenir de l' homme n est pas blanc ou blond ou d'un certain type. Avec tous les flux migratoires dans 50ans les blonds seront une espece en voie de disparition et les blanc bien plus minoritaires.

    Mais voilà au lieu de le déplorer comme si c'était la fin d'un grand empire blanc, voit le comme quelque chose de superbe car pour moi le métissage c'est ça l' avenir du monde. Comment veux tu etre raciste si on est tous bronzé et brun de cheveux ? Les théories fascites et racistes n auront plus aucune crédibilité et ça ça serait bien.

    Mais voilà si tu es attaché a ta couleur de peau et a la connotation que ça a libre à toi de rejoindre les joyeuses petites troupes de nationalistes ou fascistes.

    Et pour ce qui est de la culture européene, elle est déjà le fruit de multiples peuples qui ont migré et mélangé leurs connaissances. Pourquoi changer maintenant?
    Je ne pense qu' une culture est propre à un continent ou à un visage. Car déjà rien qu' en Belgique un tout petit pays de l' Europe, la culture flamande et wallonne ont rien à voir! Et pourtant c est ce qui a fait et fait(ca c est un autre débat) la richesse de la Belgique...
    Fid3L, 24 Février 2010
    #38
  19. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Je vais essayer de répondre en bloc et non par citation, autrement je ne vais pas m'en sortir.

    De ce que j'ai lu de toi, il y a plusieurs choses qui me frappent.

    La première, c'est que tu crois que tous les étrangers vont arriver ensemble avec la même vision de la religion. Déjà qu'ils ne seront pas tous de confession musulmane, ceux qui le seront n'en auront pas du tout la même vision.

    La seconde, c'est que tu crois qu'ils vont imposer l'Islam dans le législatif et la vie de tous les jours. Déjà que la plupart des constitutions européennes font bien la séparation entre pouvoir politique et législatif d'un côté et religion de l'autre, je crois qu'aller plus loin serait inutile.

    La troisième se base sur ta conception de la religion que les immigrés auraient. Tu as peur des extrémistes, soit, c'est ton droit. Mais ne crois pas que tous les immigrés musulmans auront une vision radicale de l'Islam. D'ailleurs, je doute très fort que la majorité des immigrés qui viendront en Europe proviendront de pays où l'Islam est vue de façon radicale: l'Iran, l'Irak, etc. Ces gens ont plus à coeur de développer leur pays contre les vilains Européens et Américains.

    La quatrième est que tu es tellement obnubilé par le terrorisme religieux que ton raisonnement est tronqué, tu passes à côté des éléments les plus importants. Quand je te parle de la modification de la condition de la femme en Arabie Saoudite, tu me renvoies un texte plat (que tu n'as même pas lu dans son entièreté, autrement tu aurais compris qu'il n'avait AUCUN rapport avec mon message) où on parle pèle-mêle de terrorisme, de censure culturelle et de conseils en cas de séjour.

    La cinquième concerne le communautarisme: je ne vois dans tes propos aucune piste éventuelle pour les immigrés ou leurs enfants déjà établis en Belgique. Je te signale quand même qu'ils sont là et qu'il faut également trouver quelque chose MAINTENANT. Le dialogue entre les communautés, une situation de respect mutuel, de partage et d'entraide serait un bon pas. Maintenant, je n'ai pas besoin de te dire que vu dans quelle société d'individualistes on se trouve, mes différentes pistes ne seront jamais que simple utopie: personne n'a envie de faire le premier pas, la peur et les à-priori l'emportant sur la volonté de dialogue et c'est bien malheureux. Ce sont les mentalités qu'il faut changer, et ce n'est pas près d'arriver...

    La sixième est ta phobie de voir disparaître les Européens "pure souche": elle s'estompera au fur et à mesure. Prends exemple sur les purs Brusseleers qui étaient légion il y a 50 ans, t'en vois encore beaucoup en dessous de 70 ans? Il y en a oui mais de moins en moins et la situation va suivre une courbe descendante. Il y a 50 ans, on aurait trouvé ça scandaleux, Bruxelles aurait perdu son identité, etc: et maintenant? On s'en fout à la limite, c'est devenu du folklore. Maintenant, il y aura toujours des gens qui feront vivre l'âme de Bruxelles au travers de témoignages, de musées, de discussions de (grand-)père à fils, d'une descendance fière de ce qu'elle est et qui veut faire perdurer cet état d'esprit.

    Mais croire que dans 40 ans, il n'y aurait quasiment plus d'Européens pur souche et que nos villes ressembleront plus à un souk qu'à autre chose, c'est quand même grotesque.
    Parce que c'est là que j'ai le plus de mal, c'est le fait que tu prennes le pire des scénarios, avec l'immigration la plus hostile à la conservation du patrimoine culturel et que tu fasses passer le tout comme une projection réaliste de l'Europe dans 50 ans. Et le tout, bien entendu, en occultant totalement les modifications identitaires des immigrés actuels, de leur descendance ainsi que celles des futurs immigrés. Parce que oui, les gens changent en fonction du milieu dans lequel ils vivent, et oui des changement s'opèreront dans leur mentalité.
    Et oui, les projections que l'ONU a faites seront peut-être justes, mais les conséquences qui en découlent ont été traitées de manière beaucoup trop primaires, suivant un scénario qui convient à Chauprade qui réussit à faire dire ce qu'il a envie à ces chiffres, suivant un raisonnement dénué de nuances et qui n'entrevoit pas les différents scénarios possible, en faisant croire que seul le sien est bon.
    Tarouk, 24 Février 2010
    #39
  20. Offline
    spawny Elite
    Tarouk, tu sais face aux réponses nauséabondes de ce connard condescendant, il existe un remède radical: l'ignorer.
    spawny, 24 Février 2010
    #40