Le cannabis contre les maladies

Discussion dans 'La Poub3lle' créé par XOU_, 14 Juin 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    XOU_ a TDK boy
    Oue, je ne vois aucun avis/propose se basant sur le reportage...
    XOU_, 19 Juin 2007
  2. Offline
    Tetsuya ...
    j'ai pas honte de dire que je l'ai pas regardé... mais j'en ai déjà vu plein d'autres :-D
    Tetsuya, 19 Juin 2007
  3. Offline
    XOU_ a TDK boy
    Ok, mais à quoi bon lancer un débat sur la vidéo (et les idées qui en ressortent) si on la regarde pas...
    XOU_, 20 Juin 2007
  4. Offline
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    lol ne t'etonnes pas si tu croules sous la Daube...
    C'est la que ce system de reputation prend toute sa mesure...
    Allez je vais arreter de te faire pitié je retourne dans la piscine .
    Fist, 20 Juin 2007
  5. Offline
    Mc.Gyver Le vrai ^^
    J'hesite à lui en mettre une, mais d'autre on déjà pris l'initiative et il a plus bcp de coeur :D
    Mc.Gyver, 20 Juin 2007
  6. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    A l'heure actuelle, tu respires l'air et tu risques plus de maladies que de fumer quelques joints dans ta vie. Regardez dans les mégapoles comme Pékin, Tokyo, ...

    Et de rappeler que dans les joints, ce n'est pas le cannabis qui est (Le plus) nocif mais le tabac qu'on y met.

    Il a toujours des risques à tout : Tu sors dans la rue, tu as des chances de mourir. L'alcool a proportionnellement tué beaucoup plus de gens que le cannabis mais dans nos moeurs, ça passe mieux. Le travail peut tuer. Et le sport, combien de personnes ayant fait du sport toute leur vie, ont plein de problèmes après (articulations, ... ). Si tu manges mal, tu risques aussi de mourir. Je dirais que vivre tout simplement tue. On peut même généraliser : L'excès tue !

    Il y a des choses qu'on n'apprend pas dans les livres et tant qu'on n'en fait pas l'expérience : L'équilibre n'est pas connu, le juste équilibre entre excès et trop peu.

    Il faut un peu ouvrir son horizon et pas toujours faire les "perroquets".
    Arrêtez de marcher dans tout ce que le système veut nous faire croire et tout ce qu'il veut diaboliser pour mieux nous faire passer leurs "mensonges". Il n'y a qu'à voir la tournure que prend le défi du XXI ème siècle (Sauver la planète) : c'est devenu un argument de vente...

    Avec ce genre de raisonnement, on ne peut plus rien faire.
    Et de toute façon, les gens font ce qu'ils veulent, ils l'assumeront quand même de gré ou de force plus tard.

    A part ça, ce n'est que mon avis. Je respecte complètement le point de vue des gens et je ne forcerai jamais personne à faire quoi que ce soit.

    P.S. : Les médicaments à base de la molécule THC (entre autre) sont sous la forme de pillules ou d'herbe à fumer.
    Dieu Bisounours, 7 Septembre 2007
  7. Offline
    Fleur de Lotus Nạk citwithyā
    sauf qu'on a le choix de fumer ou non, le reste c'est inhérent a la vie. Et en effet, la vie apporte sa dose de risque, donc pourquoi en rajouter consciemment?
    Fleur de Lotus, 7 Septembre 2007
  8. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Inhérent à la vie ? Parce que ce genre de "méga-pollution" fait partie des choses normales de la vie...

    Et puis, je voudrais avoir ton avis sur le reste de ce que j'ai dit si c'est possible s'il te plaît et relis car j'ai modifié certaines choses :)
    Dieu Bisounours, 7 Septembre 2007
  9. Offline
    Fleur de Lotus Nạk citwithyā
    Je crois que j'ai deja repondu a ce que tu as dit, précedemment dans le thread.

    Me dire que le cannabis n'est pas aussi dangereux que..., ca ne prouve l'est pas. Ca nen fait que dévier le sujet.
    Et je trouve qu'il ne faut pas parler d'une autre drogue, quand on parle de cannabis.

    l'air qu'on repsire, tu ne peux pas t'empecher de respirer, si?

    Tu parles d'équilibre, et bien je fais partie des gens qui croient que le corps humain en lui même est une machine bien équilibrée.
    Il n'y a pas "d'équilibre", quand on fait pencher la balance vers le poids du maivais pour la santé (je parle de fumer le joint, avec ou sans tabac).
    Fleur de Lotus, 7 Septembre 2007
  10. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Si l'humain était si "équilibré", il y aurait moins de probèmes primaires (guerres, jalousie, ...) dans le monde.

    Et il n'y a pas que l'air que j'ai pris en exemple. Qu'en est-il du reste?

    Et j'essaye de parler de la vérite, pas de mon point de vue.
    Parce que pour moi le cannabis est plus qu'une question de santé, c'est une manière de vivre, une philosophie mais ce n'est pas pour ça que je suis une loque, que je suis con ou fermé d'esprit ou inconscient, que je mourrai nécessairement plus tôt que les autres.

    (Je ne cautionne pas tous ces dires mais j'admets qu'il n'a pas totalement tort ! Je vais lui demander d'arrêter d'utiliser mon compte même si c'est sans faire exprès)
    Dieu Bisounours, 7 Septembre 2007
  11. Offline
    Fleur de Lotus Nạk citwithyā
    c'est le seul exemple que j'ai pris pour montrer la différence entre inhérence à vivre une vie, et faire un choix conscient et intentionnel de nuire a sa santé (en ce sujet donc le cannabis).

    "Ouaih, mais tu peux mourrir de pleins d'autres trucs dans la vie, je peux rentrer a la maison maintenant et tomber des escalier et mourrir"

    oui, mais la différence est que tu ne t'es pas jetté des escalier, tu es tombé. Il y a des choses qui nuisent et qui t'arrivent sans ta volonté, et des choses que tu choisis de te faire pour te nuire, comme la fumette.

    Que ce soit une maniere de vivre, un mode de vie, une philosphie ou quoi que ce soit, ne change pas au fait que ce soit mauvais pour la santé.
    Fleur de Lotus, 7 Septembre 2007
  12. Offline
    Sl4pStIcK shadow member
    Arretons de manger des durums, de boire des sodas, et de gringnoter des snickers aux ogm...
    A force de se priver de tout, la vie n'a plus de saveur...
    Si on devait se priver de chaque chose qui nous tente parce que cela comporte un risque potentiel, on ne ferait plus rien, et on s'enfermerait dans une bulle asceptisée, triste vie...

    Je respecte le point de vue des non fumeurs, j'en suis moi même devenu un, après 8 ans de consommation régulière.mais si il y a bien quelque chose que j'ai appris, c'est que la diabolisation qui est faite est principalement culturelle...
    Bien sur une forte consommation aura chez certains des répercussions négatives, il ne faut pas se voiler la face, moi d'ailleurs, j'ai arrêté pour cette raison.

    Cela ne m'empeche pas de constater que des gens bien équilibrés peuvent avoir une consomation régulière et modérée sans que cela ne les affecte (psychologiquement du moins, puisque c'est cela dont il est question).
    Bien au contraire. Un fumeur aguerri est comme un bon amateur de vin, il ne fume pas "pour fumer", mais pour passer un bon moment entre amis et en consommant un produit de qualité, pas de la savonette coupée au henné....

    J'ai personellement vécu autour de moi, bien plus de drames et d'embrouilles liées a l'alcool plutôt qu'au cannabis, que l'on parle de consommation exessive ou pas...

    Comme toujours, c'est l'abus qui nuit, et que cela n'en déplaise à certains, le "sacro saint sport" aussi nuit à l'excès , comporte des risques et peut racourcir sensiblement la durée de vie...
    Curieusement personne ne blame les sportifs qui ont choisi cette voie, je pense pour ma part qu'il vaut mieux mourrir plus tôt d'une vie ou on se fait plaisir que vieux névrosé de tout les dangers potentiels qui nous guettent...

    Pour conclure, et pour répondre aux gens qui citent des études cliniques , je ne dirai jamais que c'est sain, ou que ces études sont non fondées, mais si on dresse une liste de tout ce qui peut potentiellement nous nuire , sans parler des psychoses alimentaires et pharmaco-bactériologiques de ces dernières années, je crois que le cannabis est loin d'en atteindre le sommet...
    Sl4pStIcK, 7 Septembre 2007
Statut de la discussion:
Fermée.