Le FBI sollicité pour la restitution des données Megaupload

Discussion dans 'Actualité' créé par fabian123, 15 Juin 2012.

  1. Offline
    fabian123 ૮(⋆❛ہ❛⋆)ა
    En fermant Megaupload, le FBI a saisi des millions de fichiers utilisateurs ainsi que des données propres à la société. Leurs propriétaires attendent qu'elles leur soient restituées.



    Le 19 janvier dernier, le FBI fermait Megaupload et bloquait par la même occasion 25 pétaoctets de données déposées par les utilisateurs du service sur les serveurs de la société hébergés par Carpathia et Cogent. En marge de cette quantité hallucinante de fichiers, lors du raid « musclé » sur la propriété de Kim Dotcom située à Auckland en Nouvelle-Zélande, la police néo-zélandaise a saisi 130 ordinateurs abritant, peu ou prou, 150 téraoctets de données en rapport direct avec les activités de Megaupload.


    Ces données qui concernent directement Megaupload ont été dupliquées, puis envoyées aux États-Unis afin qu'elles y soient passées au crible par le FBI. Cette saisie fait actuellement débat entre les autorités américaines et la justice néo-zélandaise. D'après le site Wired, les avocats de Kim Dotcom prétendent que le FBI aurait agi illégalement en s'appropriant ces données à des fins d'expertise sans en informer la police néo-zélandaise. Et ce, quelques jours après qu'une audience ait été ouverte pour savoir si l'agence fédérale américaine pouvait ou non se les procurer (et sans qu'une décision ait été prononcée).


    Une allégation jusqu'ici nuancée par l'avocat de la Couronne John Pike qui estime que la loi mentionnée par les avocats ne concerne que les supports physiques – en l'occurrence, les disques durs – et non les informations elles-mêmes. Récemment, la justice de Wellington s'est rangée du côté des avocats de Kim Dotcom et demande la restitution immédiate des données copiées sans autorisation. Le FBI, pour ne rien arranger, a fait savoir que la re-copie des informations pourrait prendre près de deux mois et demi. Stupéfiante réponse, – quand on connaît les moyens que peut déployer par ailleurs l'agence fédérale – qui, de toute façon, sous-entend expressément que les autorités américaines souhaitent conserver toutes les preuves « tangibles » de la culpabilité de Kim Dotcom en vue de son extradition et de son jugement aux États-Unis.
    Ces données qui m'appartiennent...

    L'autre versant de l'affaire, ce sont les 25 pétaoctets de données qui « appartiennent » aux utilisateurs et qui sont bloquées par les autorités américaines sur les serveurs de l'hébergeur Carpathia. Celles-ci comprennent bien entendu des fichiers « illégaux » qui tombent sous la loi du copyright, mais également nombre de fichiers « personnels » qui sont la propriété exclusive des utilisateurs ayant souscrit un abonnement à Megaupload pour leur hébergement en ligne.


    Carpathia, qui dépense quotidiennement 9 000 $ pour maintenir en fonctionnement les serveurs, a fait savoir qu'il lui était impossible de restituer individuellement les fichiers légaux à leurs propriétaires : la société ne peut en assumer le coût. D'un autre côté, l'avocat de la MPAA (Motion Picture Association of America) a indiqué que tout contenu légal pourrait être restitué à qui en ferait la demande.
    Aux États-Unis, Kyle Goodwin, un blogueur sportif qui hébergeait ses vidéos professionnelles sur Megaupload a déposé une motion, soutenue par l'Electronic Fontier Foundation, pour savoir à qui il devait s'adresser pour récupérer ses données sans débourser un centime. La réponse de Neil Mac Bride, le procureur en charge du dossier, est limpide : « Le gouvernement ne possède aucun des biens que réclame Monsieur Goodwin. (...) Et [il] ne s'oppose pas à ce que [ce monsieur] puisse accéder aux 1 103 serveurs précédemment loués par Megaupload. (...) Monsieur Goodwin peut se procurer les services d'un expert pour l'assister dans sa démarche ». En plus explicite, les autorités américaines ne sont absolument pas disposées à régler la facture d'une telle opération.
    Il est urgent d'attendre...

    Et pour l'internaute français qui aurait, par exemple, placé ses photos ou ses vidéos de mariage sur les serveurs de Megaupload ? Nous avons contacté à ce sujet Maître Van De Wiele, avocat pour le cabinet Alain Bensoussan, spécialisé dans le droit des technologies avancées. Sa réponse laisse peu d'espoir : « L'internaute français qui a déposé des fichiers légaux sur le site a pour le moment peu d'espoir de les récupérer. Sur le plan contractuel, les conditions de services de Megaupload sont soumises au droit américain. »
    Pour l'avocat, « il faudrait que les internautes concernés saisissent un juge français pour leur requête et que ce dernier soit jugé compétent par les autorités américaines. Ce qui en pratique, et dans l'hypothèse où la demande aboutisse, pourrait prendre une éternité. Et quand bien même la demande serait jugée recevable, il ne faut pas oublier que l'hébergeur, ou la société Megaupload, peut se retrancher derrière les limitations de responsabilité stipulées dans le contrat que l'internaute a accepté. » Le dernier conseil de Maître Van De Wiele est d'attendre que la situation se décante outre-Atlantique avant d'entamer toute action. Une attente qui va certainement durer... un certain temps.


    Source

    Encore quelque chose qui va faire débat...

    Ca m'fait un peu flipper perso...

    fabian123, 15 Juin 2012
    #1
  2. Offline
    koraz Tiède
    Qu'est ce qui te fait flipper? Le droit d’ingérence des USA? C'est pas nouveau

    Que les USA font ce qu'ils veulent, quand ils veulent, comme ils veulent? Pas nouveau non plus. Mais no stresse, on vit en démocratie, tout va bien!
    koraz, 15 Juin 2012
    #2
  3. Offline
    fabian123 ૮(⋆❛ہ❛⋆)ა
    Bien je me demande ce qu'il y avait dans ces 150 000 Go...
    fabian123, 15 Juin 2012
    #3
  4. Offline
    RentaHero Eviscérateur de castors
    Environ la moitié de ma collection de pr0n.

    Plus sérieusement, après cette affaire il y en a qui croient encore au Cloud? Je veux dire, si on stocke des fichiers illégaux sur le Cloud (faut pas se leurrer, y en aura fatalement), la Justice peut légalement tout bloquer et tout saisir, y compris les données personnelles?

    Donc non, si on me vend du Cloud j en'achète pas.
    RentaHero, 16 Juin 2012
    #4
  5. Offline
    el_phenomen0 Elite
    Un jolie bibliothèque 25 000 000 Go :s
    el_phenomen0, 16 Juin 2012
    #5
  6. Offline
    brieuc1 Touriste

    on se comprend...
    brieuc1, 16 Juin 2012
    #6
  7. Offline
    Benji It's caturday!
    J'suis d'accord avec toi.
    Rien ne vaut d'avoir ses données chez soi :p Le Cloud c'est beau dans la théorie, si après le service ferme, nothx... (et quid de l'analyse des données, etc?)
    Benji, 16 Juin 2012
    #7
  8. Offline
    MacEugene POUICbuster
    Ou des cloud qui stipulent dans leur EULA que tes données leur appartiennent. ;-D
    MacEugene, 16 Juin 2012
    #8
  9. Online
    Vulture Coach K
    +1
    Le cloud c'est sympa pour les fichiers pas hyper importants, qu'on garde quand même en double/triple chez soi...

    Mais tout foutre dessus c'est n'imp. Le service ferme et t'as plus rien. Un bug informatique, un virus, un hack, .... faut vraiment être inconscient. Un bon vieux HDD (externe) et des backups, y a que ça de vrai.

    Et même si le service Cloud dit que les données t'appartiennent, GL HF pour les récupérer une fois le site mort.
    Vulture, 16 Juin 2012
    #9
  10. Offline
    Sigmund Philololologue
    Le problème avec les back up HDD externe etc c'est que:

    - t'as pas d'automatisation (ie: faut avoir la discipline de faire le back up tous les jours, etc)
    - en cas de vol/incendie chez toi, tu perds tout

    La seule solution que j'ai trouvée pour l'instant: https://www.gamerz.be/hardware-matos/t-nas-nas-best-cloud-ever-279076.html
    Sigmund, 16 Juin 2012
    #10
  11. Offline
    Sigmund Philololologue
    Sinon:

    fermez vos putains de gueules
    Sigmund, 16 Juin 2012
    #11
  12. Offline
    bOweL Intestin
    :love: :love: :love: :love:
    bOweL, 16 Juin 2012
    #12
  13. Offline
    BelZe *
    ^ this
    BelZe, 16 Juin 2012
    #13
  14. Offline
    linkiller aka Mayoche
    A quand un film?
    linkiller, 16 Juin 2012
    #14
  15. Offline
    Atlantiste Elite
    Le débat ne porte effectivement pas là dessus, alors pourquoi venir cracher sur les USA ? Qd c'est pas sur eux, c'est sur l'Etat d'Israel...

    Après si il y a un probleme avec des fichiers légaux, le recours doit etre fait contre Kim DotCom et non contre le gouvernement us, car si il est condamné, ce sera bien sa faute qui aura conduit à cette situation, le gouvernement us n'aura commis aucune faute en faisant respecter la loi us... Après si Kim DotCom n'est pas condamné, là on pourra discuter de la responsabilité du gouvernement us....

    Remarquez que les gens ont signés les T&C du site, et si ces T&C ne sont pas contre la loi, et bien elles sont applicables.
    Atlantiste, 16 Juin 2012
    #15
  16. Offline
    ishou Wombo Combo
    Y a moyen qu'un sujet survive à votre débat éternel?
    ishou, 16 Juin 2012
    #16
  17. Online
    Vulture Coach K
    Et dire qu'au départ ça parlait de Megaupload...
    On en est à Hitler maintenant, GG guys :-D
    Vulture, 16 Juin 2012
    #17
  18. Offline
    Benji It's caturday!
    Shut up avec vos débats à la con, continuez ça en MP si ça vous chante mais le sujet c'est: "Le FBI sollicité pour la restitution des données Megaupload"
    Benji, 16 Juin 2012
    #18
  19. Offline
    Fish Bouillant même !
    la loi US n'est pas la loi du monde non plus et par exemple la simple arrestation de Kim était illégale.

    mais bon vivement que tu aille vivre la bas :)
    Fish, 18 Juin 2012
    #19
  20. Offline
    Washi_sama Lucky age
    Washi_sama, 21 Juin 2012
    #20