Le parti populaire: Qu'en pensez vous?

Discussion dans 'Actualité' créé par Methylene, 2 Décembre 2009.

  1. Offline
    spawny Elite
    Vous feriez bien de le laisser débattre tout seul.
    spawny, 24 Décembre 2009
  2. Offline
    Tu dis que je suis encore fixé sur les années 80 etc etc... Or le terrorisme islamiste est une réalité actuelle.

    D'un point de vue interne ce n'est pas important? L'Europe, avec l'appui des US, ne laissera pas des bases arrières terroristes aux portes de l'Europe...

    Après les histoires de réconciliation nationale (absolution de terroriste ou de torsionnaire), ca a lieu dans pas mal de pays et ca me choque pas...

    Ca ne le justifie pas, mais c'est pas mon problème... Les algériens sont chez eux et gèrent le pays comme ils le veulent mais si ils refusent de lutter contre le terrorisme ils en assumeront l'entiereté des conséquences.

    La question de l'application et de l'opportunité de l'application de la démocratie à des pays qui ne l'ont pas vu naitre et qui sont culturellement différents est une question qui se pose... Je ne suis pas un américain qui prétend qu'il faut exporter la démocratie, je prétends qu'il faut exporter notre sécurité et je l'assume totalement... Pour le reste ca reste de la souveraineté des pays eux memes.

    Je ne suis pas pour l'occidentalisation des pays du magrheb ou du moyen orient... Chacun fait ce qu'il veut chez lui tant qu'il ne met pas en danger ces voisins... Tant que ces régimes luttent contre le terrorisme, le reste reste de l'affaire des habitants de ce pays.

    La Palestine est un probleme tout à fait différent.

    Je ne voterai pas Modrikamen, mais je reste convaincu qu'il est bien moins dangereux que des gens comme Mourreaux qui flattent l'islamisme radical (et qd je dis Mourreaux c'est parce qu'il est reellement dangereux, pas parce que je n'aime pas le PS qui reste un parti tout à fait démocratique et dans les règles)
    Methylene, 25 Décembre 2009
  3. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Methylène, le terrorisme islamiste algérien des années '80, c'était de la politique nationale à 95%. Ces derniers temps, c'est beaucoup plus international que national même si il reste actif: le gouvernement ne "lutte" pas du tout contre la même chose...

    D'un point de vue interne, non ce n'est pas si important que ça: ils en font suffisamment que pour pouvoir parader face aux gouvernements occidentaux mais ils ne veulent pas se donner les moyens d'en faire trop. En anglais, on dirait que c'est du tokenism.

    Exporter "notre" sécurité? J'espère que tu te rends compte de l'infaisabilité de la chose quand même: même les USA ne réussissent pas à exporter leur sécurité en Irak et en Afghanistan alors qu'ils ont des contingents impressionnants ainsi qu'une aide internationale, tant du point de vue humain que logistique et financier. Exporter "notre sécurité", cela relève du fantasme.

    Dis moi un peu quand est-ce que ce modus operandi a fonctionné pour la dernière fois? Guerre du Golfe? Juste une bombe à retardement. Guere du Golfe II? Non. En Afghanistan? Non. En Ossétie? Ca reste une bombe à retardement.
    Au Timor Oriental? Enfin! Maintenant, on regarde les raisons de la réussite: pays minuscule et contingent militaire important. Dès qu'un Etat a une grande superficie ou un soutien ou opposition étranger important, on devient incapable d'agir avec efficacité.

    Maintenant, explique moi comment lier "importer notre sécurité" et "souveraineté des Etats"? A l'ancienne, avec un bon gros putsch (comme au Chili) ou en poussant maladroitement un candidat aux présidentielles (remember la première élection de Karzaï)?
    Tarouk, 25 Décembre 2009
  4. Offline
    Chaque état est souverain... Maintenant si il soutient des terroristes ou ne lutte pas contre des terroristes nous menacant, il en assumera les conséquences, ce qui semble tout à fait logique.

    Pour le reste, ca releve d'une autre question, la démocratie et le droits de l'homme sont ils exportables partout? Et est il souhaitable de les imposer de force partout? On voit le résultat en irak, saddam hussein était un affreux dictateur mais le pays n'était pas une menace terroriste tant qu'il le tenait... alors pq avoir créer une révolution et pas laisser les irakiens faire la leur? Autant la guerre en afghanistan était indispensable, l'onu ne s'y étant pas trompé en la légitiment, autant la guerre en irak ressemble qd meme furieusement à un ressentiment de bush junior qui a voulu finir le travail de bush père...
    Methylene, 25 Décembre 2009
  5. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Ce n'est pas faisable et tu le sais aussi bien que moi: ceux qui sont menacés (Europe et USA) n'ont plus les moyens de lutter efficacement, ils ne font que répandre les problèmes. Le conflit a changé: on ne combat plus des nazis, des Arabes ou des bridés (aucune connotation raciste là-dedans), l'ennemi est insidieux et invisible.

    Entièrement d'accord sur la réflexion: je pense (avis à 2 balles dans ce genre de réflexion qui nous passe 20km au-dessus de la tête) qu'on n'est clairement pas habilité à répondre à une question pareille d'un ordre général: tout dépend des tenants et des aboutissements, des risques encourus, de la connaissance profonde de la situation avant, pendant et après l'action militaire.
    Je ne sais même pas si quelqu'un pourrait avoir LA réponse tellement les situations sont complexes et l'évolution sur le terrain aléatoire.
    Tarouk, 27 Décembre 2009
  6. Offline
    Exact et c'est pourquoi on doit les combattre tous ensemble et pas uniquement Europe et USA... D'ou le fait que ceux qui ne les combattent pas devront en asssumer les conséquences.


    J'ai pas la réponse à la question... peut etre devrions nous laisser ca à l'auto détermination?
    Methylene, 27 Décembre 2009