Les maîtres du jeu vidéo

Discussion dans 'La Poub3lle' créé par bobmaurane, 25 Juillet 2010.

  1. Online
    Squall89 Expert attitré en bugs
    Hahaha merci t'as réussi à me faire rire. Je t'ai dit de continuer en MP, tu ne le fais pas. De plus j'ai réagit à une partie pertinente de ton post, d'où ma réponse. Le reste c'est du surplus histoire de mettre un terme à cette conversation. Visiblement tu ne le prend pas ainsi et en profite pour provoquer encore plus via des message aussi puéril que déplacé. Tu es le premier à ignorer mon invitation en te requotant pour faire genre "t'as mal compris lolwut" et lorsque je te dis simplement "que non, que tu confond deux partie du débat profondément différente, rien de plus", tu me ressort "lol tu voulais pas en causer par MP?".

    L'hopital qui se fout de la charité. Je suis resté polis néanmoins, en ne te traitant pas de con, où d'impotent (ce qui n'est pas ton cas, merci pour tes compliment), mais c'est clairement du foutage de gueule là.

    Mais merci j'aurais même pas besoin de MP. Cette page m'a permis de voir que derrière tes trolls tu n'a strictement aucune argumentation. Tu ne sais que te contenter de balancer des arguments tout sauf pertinent, de trouver des prétexte totalement déplacé pour justifier tes posts précédent, te rabattre sur des fautes dont tu es aussi responsable pour tenter d'arrêter de t'enfoncer, et si tu n'y arrive toujours pas, tu bascules dans des insultes gratuite. Plus besoin de prendre tes posts en considération, il y a rarement un intérêt. Et lorsqu'on engage un débat avec toi, c'est plus de la perte de temps qu'autre chose.

    Le "débat" lancé initialement par Elian (certes de manière provocante mais peut être qu'il manquait de temps pour apporter plus d'infos sur sa pensée) concernait "la place des MoH et des CoD dans les bons jeux". Pas une fois t'as été pertinent.

    bref, merci et désolé pour ce HS pour les autres :)
    Squall89, 26 Juillet 2010
    #41
  2. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    J'ai juste trollé pour comprendre la présence de ces jeux dans un truc pareil, car là c'était juste cité et moi je pige pas du tout l'engouement qu'il y a autour de ces trucs qui se finissent un une après-midi et à la re-jouabilité nulle. J'ai l'impression que c'est du vol pur et dur.
    Elian, 26 Juillet 2010
    #42
  3. Online
    Squall89 Expert attitré en bugs
    Disons que ouais maintenant les CoD ont tendance à bien vite se finir. Il me semble pas que c'était le cas de MoH A.A.. Maintenant, les durées de vie faiblarde, j'ai l'impression que c'est une tendance générale aux jeux solo malheureusement. Quand je vois un Metro 2033, très très bien réalisé mais qui se finit en une grosse journée voire deux, ça fait mal, car on reste sur sa faim.

    C'est justement d'autant plus vicieux car tu es à fond dans le jeu, et par conséquent, t'en redemande.

    Mais bon, je n'irai pas exemple pas jusqu'à considérer Metro 2033 comme mauvais. Idem pour les CoD. J'en ai un, ça me suffit les autres ayant tendance à lui ressembler. J'aime bien y rejouer quand je veux un jeu "direct", où je dois pas chipoter en attendant de l'action. Ici directement on est pris dans le jeu. Niveau gameplay et jouabilité je te trouve un peu dur, le gameplay, hyper classique reste efficace.

    Maintenant si je veux un jeux qui a une "âme", 'fin un peu plus de profondeur, où je me sens beaucoup plus joueurs que spectateur, j'irais d'office me tourner vers un Stalker par exemple. Tout dépend du public ciblé et de l'envie du joueur. :) Perso je considère aussi bien Stalker que CoD comme des bons jeux vu que les deux accomplissent leur objectif: divertir. Maintenant forcément, si t'es pas fan du genre, inévitablement tu ne vas pas aimer mais je pense pas qu'il faut du coup dire que c'est "objectivement" pourris.

    Maintenant je le redis, en terme de recherche, de liberté et de profondeur, Stalker >>>>> CoD et MoH, c'est très clair. Et si je devais choisir l'un des deux, ce serait clairement Stalker (malgré ses bugs :[])
    Squall89, 26 Juillet 2010
    #43
  4. Offline
    bobmaurane Antiélite
    Il n'y a plus de bugs dans STALKER call of Pripyat :-D

    Je ne sais pas s'il est plus pertinent de parler de studios plutôt que de personnalités.
    Car au départ,les JV c'était un ou deux passionnés dans le garage,ni plus ni moins.
    Les anciens cités ont presque tous commencé comme cela,sans équipes.

    Maintenant il est clair aussi que la réunion de certains programmeurs dans les studios mythiques (et souvent revendus puis fermés...) comme Westwood,Origin systems,Blizzard,ID software,Sierra et Bullfrog a contribué à faire avancer les choses.
    bobmaurane, 27 Juillet 2010
    #44
  5. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Je pense qu'il est tout aussi (voir plus) intéressant de parler des personnalités créatrices que des studios.

    Dire "tel ou tel studio fait généralement de bon jeu, parfois l'un ou l'autre mauvais" et discuter de la vision qu'elle a, ça ne veut finalement pas toujours dire grand chose pour beaucoup de boîtes : Dans les plus grandes d'entre elles, ce sont des équipes entières qui tournent sans cesse, et d'un jeu à l'autre, même au sein d'une même série, bien souvent des attributions de post auront changé. Parler du studio est alors tellement global que ça en est moins significatif.

    Alors bien sûr, certains studios sont plus petit ou une une "patte" immédiatement reconaissable et il est effectivement très intéressant dans parler, mais la plupart du temps, les équipes sont maintenant tellement hétérogène que ça ce ressent beaucoups moins. A moins d'avoir une grande gueule influente dans le tas.

    De même que certains Lead Designer, Level Designer ou responsables artistique à eux seuls peuvent orienter la conception d'un jeu de manière notable. Persone qui peuvent aller chercher un coup de mains auprès d'autres pointures : On voit de plus en plus souvent des studio qui vont recruter hors de l'industrie du jeux vidéo : Un écrivain célèbre pour faire le scénario d'un jeu, un dessinateur/artistique particulier pour des chara design, ou pour un univers spécifiques, un compositeur renomé pour l'ambiance sonore (ou un acteur pour le doublage) . Ou même débaucher un type d'un autre studio pour les mécaniques de gameplay.

    Sans parler des toute grosse personalité qui (souvent tôt dans l'histoire du jeux vidéo) ont posé des base qui sont devenu pratiquement des standard. Certaines têtes ont tout simplement eu des visions pour l'un jeu d'un génie créatif peu banal. Et certain y sont resté. Prenez Roméro : C'est tout à son honneur mais à une époque, avec toute sa grosse tête et la mégalomanie qu'on peut lui attribué, il a a une époque décidé de manière particulièrement butée de privilégier le côté créatif et artistique à toute réalité pécunière. Il s'est ruiné dans des projets trop ambitieux parce la vision qu'il avait était tout simplement trop en avance sur son temps, techniquement parlant. Ca ne lui a pas réussi, mais c'est quand même se sacrifier pour une idée et ça à un côté très naif et très louable.

    Bref, je trouve que c'est au moins tout aussi intéressant que de parler des boîtes qui ne sont pas toujours aussi personifiable et humaine. On ne peut pas les réduire à un seul esprit : Il y a souvent beaucoup de divergence au sein d'une boîte et elle ne va pas toujours dans le même sens d'un jeu à l'autre, ce qui fait qu'en parler n'est pas évident.
    Durango, 27 Juillet 2010
    #45
  6. Offline
    bobmaurane Antiélite
    Les personnalités que je cite sont à la base des principaux standards ;)
    bobmaurane, 27 Juillet 2010
    #46
  7. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Je répondais à la question lancée par Sig le troll ;)
    Durango, 27 Juillet 2010
    #47
  8. Online
    Sig le Troll Vî Troll
    Bin, comme toute discussion est impossible avec l'autre con vu qu'il préfère polémiquer et imaginer ses discussions qu'autre chose.



    Je disais studios en pensant à l'évolution du jeu actuel ... tout en prenant compte que cette notion est déjà dépassée.

    Comme je le relevais dans mon post en parlant du créateur de Tetris, cette époque a 20 ans dans la vue. Les gars qui développent un jeu dans leur garage est dévolue.

    Alors oui, on cite des grands noms à côté de ça (avec bcp de /spit pour certains et des gars qui mériteraient pas d'être là) ... mais je soulevais que ces gars sans leur équipe ne font rien de bon à côté. Warren Spector, élevé au rang de légende pour Deus Ex 1 n'a plus rien fait de bien une fois qu'il a été retiré de son studio et soumis à une ligne éditoriale. Oui, moi aussi j'ai eu une érection en voyant le trailer de Deus Ex 3 ... mais ce jeu peut très bien être une rature comme le deux.
    Chris Taylor a fait un très bon TA qui n'a été accepté qu'auprès d'une communauté "hard core", il s'est lancé dans le str heroic fantasy avec un grand bide, le hack & slash avec Dungeon Siege qui a eu son petit succès sans jamais égaler le maître du genre, puis revenu avec son STR qui n'a encore eu qu'un succès d'estime pour faire sa suite bien plus accessible.
    Dans les noms qui ont vraiment fait qqch, on a Sid Meier, Will Wright (sims, c'est le TOP vente de jeux vidéos, c'est l'invention de la décennie) ou encore Peter Molyneux qui promet plus que ce qu'il donne. Mais encore une fois, c'est parce qu'ils ont leur studios derrière eux. J'ai envie de prendre American McGee qui a fait un bon Alice et puis qui essaie de vendre sous son nom et se plante en beauté. Même Romero était connu quand il était en équipe, quand il a voulu se la jouer solo il s'est vautré et ne s'en est tjs pas relevé.

    Comme je le disais dans mon post précédent, c'est Mark Pincus la star actuelle. C'est Monsieur casual gaming, qui a fait monter sa société à une valeur de 4.5 milliards de dollars avec une connerie comme Farmville. C'est le gars qu'on consulte pour faire un jeu actuellement.
    On peut aussi regarder Dofus/Wakfu en France pour une success story, mais ils ont vachement diversifié. Il y a aussi ceux qui ont fait bloodbowl et un f2p ou encore trackmania.

    Je parlais aussi de Bobby Kottick (ah tiens, on préférait dire des conneries et troller que d'enchainer sur une discu sérieuse), la tête d'Activision-Blizzard. On n'a qu'à lire ses déclarations dans la presse, on se dit que l'avenir du jeu va mal. Oui, on a encore des rêveurs qui veulent créer du jeu, mais c'est ce genre de gars qui a le dernier mot. On a des jeux aussi insipides actuellement à cause de la main mise des éditeurs sur le secteur. Rentabilité, rentabilité, rentabilité sont leurs seuls mots. Le casual et le neuneu console sont ce qui rapporte, avec le f2p, c'est notre future du jeu.

    Je voulais parler de studios / "écoles" car pour moi c'est la bonne époque. Même si il y avait p-e un nom ou l'autre derrière Westwood ... c'est quand même le studio dont on se souvient pour ceux qui ont mis en place la base du STR, les principes qui ne sont même pas remis en cause depuis Dune II et C&C.
    Je vois que ça se touche sur l'école japonaise du RPG (même si il y a bcp de discu à ce sujet), mais c'est oublier toute l'école occidentale du RPG. Black Isle en tête (dans la mienne en tout cas). Fallout, Baldur, Planescape, Arcanum, NWN avec bcp de pincettes ... c'est des mythes qu'on essaie tjs d'égaler actuellement. Je veux bien que Mass Effect est un putain de bon jeu ... mais il s'arrête là, il ne pose rien. A côté on a encore Ultima Underwolrd et les Elder Scrolls où Oblivion fait tache à côté de ses ancêtres.
    En FPS, on parle de DOOM qui a créé un standard (voir même le genre) ... mais je trouve qu'on oublie trop vite le gros Gabe Newel (et Valve, vu que mon focus sont les studios). Il y a un avant et un après Half-Life. Et surtout il y a un avant et un après Steam. Rien qu'en lançant cette plateforme il a changé tout le paysage vidéoludique. Ca peut sembler naturel maintenant, mais c'est une révolution ce truc.
    Tjs dans les fps, contrairement à ce qu'a été délirer l'autre imbécile (et contrairement à ce que dit Elian), MoH (qui commence) et CoD (qui affirme et pousse le concept jusqu'au bout), les premiers en tout cas, ont créé leur propre genre. J'ai presque envie de dire qu'ils surfent tjs sur la vague du succès de leur premier épisode ... mais ils ont créé le style hollywoodien. Scriptés et couloir à mort mais t'en prend plein la vue. Perso c'est pas trop mon genre, mais ça plait à mort et ça vend à crever sur console / PC. Ils apportent autant au monde du JV que les autres.
    Ca spit très vite sur les MMOs dans les 20 premiers posts ... mais oui. Le multi est un jeu contrôlable et rentable. Sur que les studios poussés au cul par les éditeurs vont tous sortir un jeu online. Tous ne vont pas marcher par contre. D'ailleurs, l'abonnement est "déjà mort", le "futur" c'est le F2P et les DLC (ça, les DLC, je pourrais raccrocher aux autres thèmes).
    J'ai failli oublié de parler de l'école Lucas Arts. Le jeu d'aventure, c'est eux. Pourrait-on vraiment placer un nom derrière tout ça (surtout un nom qui a réussi une fois sorti de là). Pourtant, ils ont tout fait ou presque et on n'arrive tjs pas à leur cheville actuellement. Je remettrais bien Simon the Sorcerer et Discworld dans le tas. J'ai presque envie de dire qu'ils sont aussi fondateur pour le jeu actuel que tout le reste.
    Et là encore une fois ça /spit bcp, ça doit être à la mode ... mais Blizzard (et pourtant il y a du monde là-derrière). Ils n'ont rien inventé (enfin, si, p-e le hack & slash ... et encore) ... mais c'est un studio qui a posé des standards. Tu as un avant et un après quand ils sortent un jeu. Après un Diablo, un Warcraft, un Starcraft ... et même un WoW ... il y a juste des jeux que tu peux plus sortir, que le public n'acceptera plus. Et pour rajouter de l'eau à mon moulin, ceux qui se sont barrés de bli² pour aller faire leur Hellgate London, les gars qui ont inventé Diablo et tout ... génial le nom, ils se sont quand même plantés en beauté.
    Je ne passe même pas sur les studios qui nous sortent les simus et wargames ... surtout par manque de connaissance de ces derniers.

    Donc voilà, oui il y a qq noms derrière certains jeux qui ont "régi" le domaine viédoludique, des idées de gars géniaux mais l'univers du JV ne se prête pas bien à une starification de qq personnes. C'est un univers qui reste "collectif", c'est une équipe / un studio qui à un moment donné dans le temps (le Westwood d'antan n'est plus le même que maintenant) a posé des standards, des mythes du JV.
    Et j'ai presque envie de dire que maintenant ce ne sont plus les créateurs qui dirigent ce monde, mais plutôt les éditeurs derrière les finances ... ou qq rares success story de casual gaming (LE truc du moment).

    Sinon, la question originelle de savoir ce que sont devenu les gens qui ont participé et (fortmement ?) influencé des projets majeurs du JV son devenus est une question qui a sont intérêt, mais comme je l'ai développé (et redéveloppé) c'est un monde de collectif, où on ne fait plus rien tout seul ... ou si peu.
    Il faut retourner dans l'indé et les mods pour retrouver de petites équipes de développement (même dota c'est 2 personnes).
    Il faut aussi prendre en compte tous les aspects du jeu "virtuel", le gars qui fait le premier casse-brique est aussi déterminant que la grande gueule de Gears of War qui n'a "rien inventé".


    Sur ce, je crois que je suis bon à aller dormir. Si là je n'ai pas apporté assez d'éléments de réflexion, c'est que vous n'en aviez vraiment pas envie.
    Sig le Troll, 28 Juillet 2010
    #48
  9. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Ben oui. Et c'est d'ailleurs entre autre pour ça que je trouve intéressant de s'intéresser aux personnalité et à leurs idées. Parce ques les studios dans leurs globalité ont des contraintes que eux n'ont pas. (Ce qui les mets parfois dans le caca d'ailleurs, mais c'est une autre histoire)

    Bien sûr que c'est un monde collectif (et depuis presque toujours), il n'empêche certaine tête dans une équipe laisse une empreinte plus profondes que d'autre ou qui apporte une touche récurrente.

    Et même sans parler de leur carrière solo (qui n'a pas toujours le même intéret, nous sommes d'accord; encore qu'il y ait des choses à dire même sur un flop. *Breumh Daïkatana Tousse tousse* Le problème n'est pas qu'ils se vautrent : Ils ont toujours les idées, avec ou sans équipe. Mais sans, ils ne savent plus les mettrent correctement en application.

    Je reste persuadé qu'une tête qui dépasse du groupe, même si elle doit être entouré d'une bonne équipe (qui abat énormément de boulot et ou tout le monde amène son avis), peut influencer une développement ou la réception du public, ne fût-ce que par son image médiatique. On parlait de Spector, mais avant d'être Project Director de Deus Ex, ce gars était quand même un des lead producer de System Shock. Entre la série des system shock et des Deus Ex, il y a quand même des touches qui sont trop similaires que pour être de la coïncidence. C'est de l'influence assimilée, et des idées transférées de l'un à l'autres. Sans compter qu'elles ont été reprises bien plus tard dans un bioshock. Bref, ce mec n'est certainement pas à l'origine de tout le jeu (hqhq la bonne blague) mais en changeant de studio, il a un peu "propagé sa parole" si je puis dire. Des studios différents ont produit deux jeux différent mais avec des touches similaires : C'est l'influence du mec, seul. Quand il change de studio, il amène des idées, et quand son ancien studio fait un nouveau projet, sans lui, son "spectre" reste quelque part et on ressent encore son influence. Je trouve ça assez sympa.

    Et pour moi c'est pour ça que c'est aussi intéressant dans parler. Même si il s'est vautré sur Deus Ex 2 et si il n'est même pas appelé pour le troisième volet. (Dont la bande annonce HD de 650 Mo m'a également fait bander sévère.)

    A part ça, tu cites des choses très intéressante en l'exemple (un parmis d'autre) de Black Isle. C'était toute une équipe presque en synergie complète à tel point que tout les mecs n'en formait presque plus qu'un ! Une mise en commun complète, et de projet en projet, tu revois les même têtes. Entre Fallout et Planescape, il y a un paquet de crédit en commun ! Bien sûr, quelques changement mais l'équipe est bien mieux conservée que dans les studio actuels ou l'effectif tourne et change tout le temps. Parfois même entre un jeu et sa suite, 3 personnes sur 4 ont changé. Alors qu'avant, ou dans les plus petits studio, 50% des gars, c'est les mêmes, même en cas de projet différents. Et honnêtement, ça a donné pas mal de bon résultat :)

    Mais de nouveau, tout ça, c'est souvent "dans le temps" à une époque ou les studio étaient moins gargantuesque et hétéroclite que maintenant. Disckworld & co (et Discworld Noir ! Superbe !) ne sont, tu l'avouera pas récent de primeur. Tout comme bon nombre de tes exemples sont des vieux jeux; ou finalement, les studios sont pratiquement comparable à un mec qui développe un jeu dans son garage, comparé aux studio actuels.

    Mais bon, ça tu le dit toi même : La notion de studio est (peu ou prou) dépassée. Quoiqu'American McGee est encore paraît-il très familial et leur Alice II d'assez bon augure.

    Après, c'est sûr que les studio ont leurs importance, notamment comme tu dis dans le positionnement marketing. Ton exemple de Steam est très représentatif. Bien que détestable, et si il n'a pas posé les bases en temps qu'inventeur de la distribution numérique, il a clairement affirmé et ancrer la tendance au rang d'incontournable.

    Bref, Studio/personalité ? je trouve qu'il y a moyen d'en parler de manière intéressante dans un cas comme de l'autre et je ne pense pas qu'on devrait se limiter ou en occulter un.

    A part ça.. Tant de véhémence, c'était peut-être pas nécessaire, crévin' non didju ;)
    Pas sûr que cracher les un sur les autres soit vraiment indispensable :-D
    Durango, 28 Juillet 2010
    #49
  10. Online
    Sig le Troll Vî Troll
    C'est une façon de voir les choses.

    Perso, j'ai l'impression que c'est plus de la repompe de concepts que vraiment une influence. Pour reprendre W. Spector, oui il a des idées et il influence le développement, mais il ne les a probablement pas eu seul et je pense qu'il a surtout été engagé comme façade et meneur de projets, avec tout le respect qu'on lui doit, je ne veux en rien diminuer son mérite. Mais je trouve que dans un univers si "collectif" il est plus difficile de trouver des individualités que de reconnaître l'influence d'un grand cinéaste, écrivain, etc.
    ("Petite" parenthèse, vrai que je n'ai pas cité system shock, car je le connais mal et je vois plutôt deus ex premier du nom comme l'aboutissement, la mise au point de ce type de gameplay, avec l'influence flagrante que ça a pu avoir sur d'autres jeu par après, dont Bioshock)

    Par exemple Max Payne sort le bullet time, tous les jeux commencent à en avoir à la pelle aussi. On peut pas vraiment dire que le même gars est passé partout. Les sims sont sortis ... et hop, on commence à voir arriver les clones plus ou mois bien fait des "simulateurs" de vie. Ca devient même un mécanisme de gameplay intégré dans d'autres jeux, où on doit gérer sa petite équipe (ex : incursion dans silent hunter ...).
    On peut aussi reprendre les Alone in the Dark et Resident Evil (l'un créant le genre, l'autre le popularisant, oublié dans mon post précédent) qui ont été archi repompé pour ce qui concerne l'ambiance et "l'horreur" en jeu vidéo. Rien de tel que l'angle de caméra "mal placé" et le monstre qui surgit de nul part à la dernière seconde.

    J'ai presque envie de dire qu'actuellement, dans un soucis de rentabilité on souffre d'une repompe systématique des concepts de gameplay. Il y en a un qui vend (CoD par ex), tout le monde veut son fps hollywoodien 2nd guerre mondiale. Et on en a bouffé.
    Battlefield (ou CS) est un énorme succès multi, tout le monde veut faire son multi élaboré (et ça fait vendre des jeux vu qu'il est plus délicat de pirater un multi avec des serveurs d'auth, etc).

    Comme tu le fais remarquer, oui, je ne cite que des vieux jeu. Ma connaissance de ce monde ayant quand même ses limites, j'ai essayé de ne parler que de ceux que je connaissais mieux et qui ont été fondateur au point de vue gameplay, ceux qui ont créé un genre ou qui l'ont défini dans ses standards. Des mécanismes qu'on retrouve tous les jours ajd et sur lesquels on ne s'arrête même plus car on n'imagine plus de jouer sans.
    Exemple flagrant et caricatural : le strafe. On n'imagine plus jouer à un fps sans cette technique ... et pourtant elle a ausi dû être créée en cours de route. Je dis strafe, mais on pourrait aussi parler du fait de pouvoir se pencher dans un fps tactique, d'avoir un menu contextuel pour un jeu d'aventure, les groupages d'unités dans un str, etc.
    C'est aussi pour ça que je ne m'avance pas trop sur l'univers de la console que je connais très mal.

    J'ai l'impression qu'actuellement on cherche plus à innover du point vue de la technologie et des graphismes plutôt que du gameplay. J'ai trouvé Mass Effect énorme d'un point de vue histoire et expérience de jeu ... mais point de vue gameplay et innovation, rien ne m'a surpris, rien ne m'a semblé neuf.
    Je ne pense pas que tout ait déjà été inventé ou que tous les mélanges de styles ont été essayés ... voir qu'on est obligé de le faire pour avoir un bon jeu. Je trouve juste qu'on a un appauvrissement généralisé du gameplay "grand public" / grosse production. Plus de simplicité, plus d'accessibilité, reprise de ce qui marche bien car c'est rentable, ça fait rentrer des ronds et ça nourrit son homme (ce qui est aussi logique et normal).

    A côté de ça, on a encore des ovnis (je pense à in memoriam, plus tout jeune non plus) et surtout le "retour" des "jeux de garage" avec les indés et le casual gaming (il y a plus de joueurs de solitaire que de WoW et CoD dans le monde). Et c'est là qu'une plateforme comme steam ou le truc de microsoft (dont j'ai oublié le nom) ont bcp apporté. De la distribution facile, digitale, à un large public, avec un prix modulable à souhait ... on retrouve un nouveau boom de l'originalité si on se donne la peine de chercher. Mais ce ne sont pas les jeux blockbusters que l'on voit partout et dont on parle partout.

    Ici je n'ai pas de transition facile ou évidente pour expliciter ma "vision" quand je parle de studios. :cool:
    J'en vois facilement 3 acceptations. Tu as le petit studio indépendant, comme on avait avant. Oui, il en existe tjs. Généralement ils sortent un bon titre puis se font souvent racheter. Tu as le studio "moyen", qui travail avec un éditeur et sort ses jeux "de commande", du formaté au marché. Puis on a encore qq "grands" studios qui peuvent encore imposer leurs vues et résister à la pression de l'éditeur.
    Donc on a encore des structures qui permettent d'avoir un groupe, un collectif créateur sans devoir mettre en façade une personnalité. Mais ils se font, se défont, se font racheter et revendre si vite ... et ils ont vite une pression de rentabilité.


    Enfin, voilà. Pour moi la recherche de ce qui est devenu de ces grands "génies" du jeu vidéo va de paire avec ce contexte et que ces gars n'ont p-e plus la structure nécessaire pour laisser parler leur talent, voir que c'est cette dernière qui a permis l'éclosion de telles personnes.
    Sig le Troll, 28 Juillet 2010
    #50
  11. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Vrai dans pas mal de cas, je reconnais.

    Vrai aussi, mais en imaginant que le concept ait été inventé par un seul gars; le fait que d'autre studio reprenne ou repompe son idée est quand même une forme d'influence, non ? Si un un mec créatif à un éclair de génie et pond une idée de gameplay géniale et qu'elle est reprise à un peu toutes les sauce par après, il aura quand même laisser sa marque à titre personelle, même si il ne quitte jamais son studio. Cela dit, globalement, je suis plutôt d'accord avec l'idée que les grandes gueules du jeu vidéos ont tendance à rentrer dans le rang. Ou alors ils s'agit de directeurs de project ayant rencontré des précédents succès qui sont là comme argument commerciaux. Ou alors des forte têtes friquée qui mène la danse dans leur studio lors de l'annonce d'un jeu, mais en étant à prori moins actif dans le développement.

    Ho, c'était pas une critique. C'était juste pour faire remarquer que oui, les vieux jeu ont posé les bases, mais que parallelèment, ça devait être "plus faciles". Je veux dire que quand il n'y a pas grand choses, c'est toujours plus simple d'avoir une idée 100% originale que personne n'a jamais lancé.

    Il est vrai que l'appauvrissement en terme de prise de risque/idée novatrice correspond sans doute pour beaucoup à des impératifs de rentabilité, de dead-line ou autre pression. Mais je pense quand même qu'il est plus difficile à l'heure actuelle d'avoir un nouveau mécanisme qui roule bien et qui soit décrété génial quand beaucoup à déjà été fait.

    Imposer un nouveau standard n'es jamais facile, mais ça arrive encore. Prend le système de contrôle de zone par Warhammer 40.000 ou Company of Heroes. Avant le premier, si un RTS n'avais pas de ressource à récolter, c'était soit un système de tactique pure, comme dans Sudden Strike. Ou tu te démerde avec tes unité de base, ou il y a un système de Renfort par vagues minutées, par réussite d'un objectif de mission, etc.

    Donc bon, 40k n'a peut être pas fait à 100% du neuf, mais à imposé un système peu courant, dynamique et graissé comme une roulement à bille comme une alternative béton qui à été reprise par après. De temps en temps, on voit encore des bonnes idées surgirs. Mais là ou avant chaque idée était nouvelles (bonne ou pas), ici c'est moins faciles. C'est comme découvrir une nouvelles molécules ou classifier un nouvel animal : Quand on a rien décrit, c'est "facile" (on se comprend). Je suppose que ça joue aussi. Peut-être pas autant que l'impératif de vente, mais j'aimerais le croire.

    Et tu brosse un tableau qui est probablement assez proche de la réalité. Mais les grands studio se font de plus en plus rare : Même ID Software vient de se faire racheter par Bethesda. (Id Software, merde quoi, c'est pas n'importe quelle ramassis de klette, c'était une des toutes grosses poitures dans le paysage vidéo-ludique quand même !) Bon, ils gardent leur locaux, leur personnel et Carmack reste maître à bord de cette nouvelle branche de l'arbre, mais ça veut dire que maintenant, tout projet doit avoir un aval d'en haut et que des commande peuvent être passée, ils perdent encore en liberté.

    Et c'est vrai, sans doute. Je comprend ton point de vue. Mais néamoins, je pense ces bonshommes qui ont marqué l'histoire ne peuvent complètement être rattaché ou englobé dans leurs studios. La plupart du temps, c'est quand même des grandes gueules hautes-en-couleurs qui font un peu de leurs nez pour un oui ou pour un non, qui parlent beaucoup (mais qui apportent / apportaient beaucoup également, heursement). A ce titre, je pense qu'il doit rester l'un ou l'autre irréductible. Bon après, il en reste des qui font pas trop de vague mais qui font leur bout de chemin peinard comme Sid Meier, mais même lui : A la base, il fonde MicroProse, mais il est pratiquement tout seul dans son trip, et de nos jours, il fait (toujours le même genre de jeu d'année en année, j'avoue) régulièrement des jeux qui repose beaucoup sur ce qu'il apporte à titre personnel.
    Durango, 28 Juillet 2010
    #51
  12. Offline
    bobmaurane Antiélite
    Quelques infos :

    - Ken et Roberta Williams,considérée comme la mère du jeu d'aventure sur PC,sont retirés du monde du JV depuis des années et ont revendu leur compagnie,la célèbre Sierra.

    - David Lester,grand fan du club de foot de Watford,a différentes activités (éditions,charité,...) selon ce que j'ai trouvé sur le net.
    Il a travaillé sur les séries bien connues Caesar,Lords of the realm et Stronghold par exemple.Des séries que j'ai toutes apréciées

    - David Braben,après son boulot actuel (le jeu The Outsider),voudrait continuer sa très connue série Elite avec un quatrième opus

    - Warren Spector,qui a travaillé sur Deus ex,ultima underworld,system shock et dark project par exemple,travaillerai pour un studio Disney pour un jeu sur wii.

    - Richard Garriot,alias Lord British,concepteur des Ultima et précursseur des jeux online du genre mmo,voyage dans l'espace...

    - John Romero,selon wiki,serait toujours dans le monde du JV et serait aujourd'hui à la tête du bureau de direction de la Cyberathlete Professional League et développe un MMOG pour son entreprise Slipgate Ironworks.

    - Brett Sperry était un des fondateurs du studio Westwood,nom ultra connu du JV surtout pour Dune 2 (l'ancêtre des STR) et Command and conquer,mais aussi Eye of the beholder et lands of lore.
    Il aurait fondé une nouvelle compagnie de JV en 2008.

    Le point commun de ces personalités semble être l'esprit d'entreprise et le goût de l'aventure.Dernier détails : ils sont en général devenus assez fortunés.
    A remarquer aussi que certaines de ces personnalités se sont croisées sur divers projets ou jeux,le monde du JV est petit.
    bobmaurane, 29 Juillet 2010
    #52
  13. Online
    Sig le Troll Vî Troll
    Je sais, je déterre, mais j'ai un peu de temps à "perdre" ce soir pendant mes pauses (je gardais dans un coin de ma tête l'envie de poursuivre de temps en temps ce sujet, suivant les news du milieu ...) et la découverte de Minecraft m'a un peu relancé dans ces considérations.


    Je ne sais pas si on peut vraiment qualifier Minecraft du jeu le plus innovant du moment, qui influencera toutes les générations à venir ... mais il a indéniablement une fraicheur dans son gameplay et dans ses concepts avec bcp de potentiel. Comme je le pressentais, cette originalité et cette liberté créatrice vient de la scène indé.
    Et tout ça vient de Notch, effectivement un développeur (créateur?) seul (et de son suivi de la communauté). Il va d'ailleurs se mettre en groupe / studio afin de pouvoir mieux avancer, même si dans ce cas on sait qu'il restera la pièce centrale du développement de ses jeux.


    Maintenant, dans les gars que tu cites ... ya pas de projet que le "monde des gamers" attend avec impatience. P-e une bonne surprise possible ... mais pas de grande annonce. Soit ils arrêtent, soit ils repartent dans un petit studio et font ... bin je ne sais pas trop quoi. Pas tjs facile à suivre le travail d'un individu.

    Quoique, j'ai vu une preview sur le jeu Disney avec W. Spector ... ça a l'air vraiment pas mal quand même. Faudra voir à l'oeuvre, mais ça a l'air bien avec de chouettes concepts. Je l'ai p-e un peu vite enterré.

    Sinon, je parlais de Sid Meier, mais même lui s'est mis à vouloir faire du f2p et une version de civ en f2p. Comme quoi ce style de "non jeu" est en train de prendre tout le marché. Je ne sais plus si je l'ai dit dans un post précédent, mais Canard PC a fait un dossier très intéressant là-dessus justement.


    Enfin, voilà, my 2 cents de ce déterrage.
    Sig le Troll, 8 Septembre 2010
    #53
  14. Offline
    RozenKreutz Touriste
    RozenKreutz, 10 Septembre 2010
    #54