Les syndicats fossoyeurs de l'emploi ?

Discussion dans 'Actualité' créé par Atlantiste, 20 Février 2013.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Atlantiste Elite
    Un administrateur doit administré une société dans l'interet de ses actionnaires, c'est la loi.
    Atlantiste, 21 Février 2013
  2. Offline
    Vulture Coach K
    Evidemment qu'il y a une certaine éthique a avoir... mais pareillement pour les syndicats.
    Tu crois que des investisseurs ont envie d'investir quand ils voient une grève pour rien chaque mois? Non...
    Vulture, 21 Février 2013
  3. Offline
    grève pour rien chaque moi XD Loving it
    Kaporal_, 22 Février 2013
  4. Offline
    Vulture Coach K
    Allez, la grève d'aujourd'hui elle a servi à quoi? A part décourager les investisseurs et emmerder tout le monde?
    Vulture, 22 Février 2013
  5. Offline
    _TyTyz Elite
    A boosté le marché de la bière, OM NOMNOMNOM ( tant qu'à faire des les clichés :p)
    _TyTyz, 22 Février 2013
  6. Offline
    Samcai Noir à lunettes
    Oui, mais heureusement que certaines lois finissent par changer !

    Je ne vois pas ce qu'il y aurait d'infamant que la loi prévoit également que toute société se doive de traiter ses employés avec dignité
    Samcai, 22 Février 2013
  7. Offline
    koraz Tiède
    koraz, 22 Février 2013
  8. Offline
    koraz Tiède
    Exactement ce que je pense mais kaporal a du mal à l'entendre.
    koraz, 22 Février 2013
  9. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    arrête de repeter tes cours, ca devient lassant
    zoheir, 22 Février 2013
  10. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    je plains les actionnaires avec ce genre de gestionnaire sans état d'ame
    zoheir, 22 Février 2013
  11. Offline
    koraz Tiède
    AHhhh ça fonctionne un certain temps, quand t'es le premier à délocaliser mais quand toutes les grosses industries sont parties et que les européens n'ont plus les thunes pour leurs acheter, là ils s'étonnent du ralentissement de l'économie :D

    Vision à court terme, ridicule et qui caractérise le néo-libéralisme.
    koraz, 22 Février 2013
  12. Offline
    MacEugene POUICbuster
    Ouais regarde les chinois, on peut les payer des clopinettes et quand ils font grêve on peut leur tirer dessus? Si c'est pas magnifique. :love:

    [IMG]
    MacEugene, 22 Février 2013
  13. Offline
    koraz Tiède
    Comme ça été dis, t'as juste RIEN capté à ce qu'on dit.

    Qu'est ce que l’honnêté, suivre les lois? Oui, c'est à dire 99% des riches alors :)
    koraz, 22 Février 2013
  14. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    zoheir, 22 Février 2013
  15. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    zoheir, 22 Février 2013
  16. Offline
    _TyTyz Elite
    Je comprend pas... Tu dénonce un extrême pour un défendre un autre? Personne à dis qu'il fallait revenir à des conditions de travail dangereuse pour la santé, ni baisser les salaires... La seule chose que l'on dit ici c'est que les syndicats (et le gouvernement, qui a mes yeux est encore plus responsable) ont poussés les acquis sociaux TROP loin, ce qui rend notre marché du travail peu attractif, et incite à un certain laxisme de la part des travailleurs puisqu'ils peuvent se reposer sur un système pareil.

    En outre, les syndicats ne sont pas vraiment à même de résoudre ces problèmes dorénavant car, souvent ( pas toujours comme ça été illustré quelques articles plus haut) ils restent braqués sur leur positions et refusent de réfléchir à d'autre dynamiques de production.

    Oui, il y a des patrons véreux, comme il y a des syndicalistes véreux qui déclarent la guerre totale dans le seul but de justifier leur existence et de s'accrocher au pouvoir qui leur est donné.
    _TyTyz, 22 Février 2013
  17. Offline
    koraz Tiède
    A bon? Pourquoi délocaliser dans des pays ou c'est exactement ce que tu cites alors?

    Qu'est ce que "trop loin"? Oui peu attractif à cause de l'indexe qui coute 20 euros à la société ou alors les 50% sur ton salaire que prends l'état?

    Ce qui me pousse à ne pas engager, ce n'est pas l'indexe... C'est bien ce que je dois sortir, il faut qu'elle soit sacrément rentable!


    Quel genre de "dynamique de production"? Terme de bureaucrate, cela donne quoi dans les faits?

    Le syndicalisme est ridicule puisqu'il fait croire aux travailleurs qu'il a un pouvoir alors qu'il n'en n'a absolument aucun (ou pratiquement).
    koraz, 22 Février 2013
  18. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    oh non, je denonce que les oeilleres portées par ce brave atlantiste, c'est tout

    par contre toi tu as un discours un peu plus cohérent et nuancé mais encore une fois, il ne faut pas généraliser les comportements et actions de nos syndicats (qui ne sont pas tous de gauche comme on le pense souvent). Je trouve que nos acquis sociaux sont le strict minimum et d'en sacrifier plus pour etre aussi competitif que les allemands par ex nous emmenera droit au mur (voir les chiffres sur la précarité en allemagne, c'est effarant)

    Ne pas aussi oublier que les syndicats fonctionnent aussi sur base de consultation de leurs membres (ex récent: http://tempsreel.nouvelobs.com/fran...cats-consultent-leurs-bases-sur-l-accord.html), c'est un rapport de force comme expliqué par samcai et ne blamer que les syndicats me semble pas du tout juste.
    zoheir, 22 Février 2013
  19. Offline
    _TyTyz Elite
    C'est marrant ça, toujours à généraliser.. soit je vais quand même répondre. Mon propos ici concerne les biens dont les qualités des travailleurs européens sont reconnu. Vu qu'il y a un véritable savoir faire. La qualité du travail minutieux européen est reconnu pour certains produits à technicité plus élevée ( vu que ce de celles là que se gargarisent les ministres et syndicats pour défendre leur travail). Seulement voilà, pendant qu'on bataillait pour défendre ça ici, ceux qui faisaient de la merde ( la chine, l'inde) ont développés leur techniques et maintenant ils sont aussi capable de produire de la qualité.

    Forcément si c'est pour produire une vis produit blanc, on va pas se faire chier à acheter du produit local. Faut pas oublier que les entreprises sont motivées par le lucre mais dirigée par le marché. Si le consommateur ne voulait pas absolument des produits qui ne coute rien, on n'en serait pas là. Donc au lieu de jeter la pierre aux sociétés, plaint toi plutôt des habitudes de consommation de ceux qui veulent tout pour rien ( comment ça 99% de la population?). Si demain tout le monde veut absolument acheter de la vis belge, peu importe le prix, t'inquiète que les entreprises de production de vis vont fleurir...

    Ca, ca reste le propre à chacun de déterminer ce qui est trop loin. Mon opinion n'engage que moi, et forcément est forgée par mon point de vue. Les congés payés a foison, les grèves intempestives, le manque de rigueur dans le chômage.. C'est des nombreux sujets qui méritent leur débat propre à chaque fois, et j'ai pas trop envie de me lancer là dedans. Ca n'empeche, que sous couvert de protéger les plus faibles, on a retirer aux individus la volonté de déterminer eux-même comment ils veulent gérer leurs vies, et leur finances. Il n'y a pas d'incitant à progresser quand on sait que même si on échoue, il y a toujours un filet de sauvetage.

    EDIT : oui, je suis d'accord avec toi c'est la rage taxatoire qui est un vrai frein. Néanmoins ces impôts servent à payer la sécurité sociale dont bénéficies les travailleurs de toute façon. Alors faut voir, est ce qu'on préfère gérer soi même ses sousous et épargner, ou compter sur la pension automatique ? (par exemple)

    Blabla terme de bureaucrate, toi t'aime bien aller dans les généralités, et puis quand quelqu'un n'est pas spécifique, hop, c'est un théoricien. Pour rester dans le cadre de cette discussion, regarde simplement l'histoire ci-dessus avec le refus de la société de passer en mode de production 4x8. C'est ça que l'ont voit dans les PME et dans les équipes motivées. Des gens qui sortent du dogme du lundi-vendredi 9h-5h, et qui bossent parfois le Samedi ou le Dimanche, prennent congé le mercredi. Ou bossent jusqu'a 2h du matin, sans ce dire, bah c'est pas grave même si je fini pas , je serai quand même payé.
    _TyTyz, 22 Février 2013
  20. Offline
    _TyTyz Elite
    Alors rapidement deux point que je trouve intéressant, et qui découlent l'un de l'autre.

    1) Moi j'ai la conviction qu'entre patrons et travailleurs ( en partant du postulat, justement que l'un travaille bien pour gagner sa vie, et l'autre veille bien à la pérennité de son entreprise, le clivage est faible. Parce qu'ils ont des intérêts convergents et qu'ils ont besoins l'un de l'autre. D'un autre côté ce clivage est attisé par des intermédiaires et des forces extérieures qui retirent de l'énergie et de la légitimité aux conflits. En l'occurrence, les classes politiques et les syndicalistes. Ceux-ci, contrairement ne sont pas récompensé par leur travail, mais par leur popularité. Ils se doivent donc de "forcer" leur légitimité en promettant et en soulevant des crises, qui souvent peuvent être évitées.

    2) Par conséquent, oui, cela se fait sur base de concertation. Mais sur base de la réflexion ci-dessus, on est en mesure de se demander si la façon dont la situation est présentée ne conduit pas leur public à se ranger de leur côté. Est ce que c'est de la manipulation ou est ce que c'est un manque de recul je ne sais pas. Mais je pense qu'il n'est pas dur de convaincre une foule de se rallier à ton mouvement à partir du moment où on monte une épingle une situation et on ne montre qu'une seule solution "viable". (Encore une fois je me base sur ce que j'ai pu observer, et j'en fais pas une règle absolue. D'ailleurs, j'ai effectivement vu des syndicats, qui a contrecoeur ont présenté d'autres alternatives que celles qu'ils voulaient, et qui ont été retenue par les travailleurs)
    _TyTyz, 22 Février 2013
Statut de la discussion:
Fermée.