Ma vie, mon problème.

Discussion dans 'Santé' créé par swatch, 22 Février 2010.

  1. Offline
    swatch ex membre
    Bonjour à tous,

    Je suis déjà inscrit sur le forum sous un autre nom mais étant donné que je voudrais parler de mes problèmes j'ai préféré me créer un nouveau profil.

    En gros je commence vraiment à "bader" avec ma vie en général et plus particulièrement avec mes études.

    Pour commencer je vais essayer de vous faire un petit topo de ma life.

    J'ai 23 ans et je vis à Bruxelles,
    J'ai une copine avec qui je suis depuis pas mal de temps et avec qui tout va bien.
    Du coté de la santé tout va bien sauf petit probleme de "bédo"...
    J'ai des amis en suffisance et des parents sur qui je peux compter.
    J'aime jouer aux jeux vidéos, zoner chez moi, regarder les m***** qui passent à la télé, de temps en temps sortir avec des amis, le ciné,...
    Je vis chez mon père, qui lui vit en France ce qui fait que j'ai une maison pour moi tout seul.

    Jusque la tout va bien.

    Je vais déjà revenir sur mon "petit" probleme avec le "bédo" (marijuana).
    Ca fait déjà quelques années (+- 4) que je fume occasionnellement un joint.
    Depuis environ 6 mois j'en suis a une moyenne de 3 joints par jour.
    Je ne sais pas expliquer comment ma conso a fait pour augmenter de cette facon mais aussi triste que ce soit a dire quand je suis bien "dèf" je ne pense plus trop à tout mes problemes et pour donner un exemple les programmes télé du genre "ferme celebrité" deviennent tres distraillant... (je sais c'est de la bonne )

    Je sors de moin en moin avec mes potes malgré leurs demandes, tristement avec un bon joint, je me contante d'etre chez moi de jouer a la PS ou de regarder la télé...et pour moi je passe des soirées qui me semble très bien...

    Le probleme est que je remarque que je me renferme de plus en plus mais pour le moment je suis dans un état qui me donne pas envie d'arreter. J'ai déja fais des pauses de genre une semaine sans fumer mais je me retrouve vite a m'ennuyer et tres franchement dans les moments ou je m'ennuie je n'aimes pas me retrouver a penser à l'avenir.

    La ou se trouve mon plus gros probleme c'est au niveau des études.

    En 2004 j'avais 18 ans et j'étais en 5ème année humanitée technique de qualification. Cette année la j'ai raté mon année et l'idée de recommencer ma 5eme à 19 ans a cette époque ne pas semblé bon.
    Je suis donc allé dans un centre de formation de promotion sociale (EPFC) ou on me proposait de faire une année regroupant une "rétho"+ une première année de graduat compta.

    Ma premiere année à l'EPFC (2005-2006) c'est bien passée j'avais 32 heures semaine et j'allais à tous mes cours. J'ai "tout" réussi avec succes.

    L'année d'apres (2006-2007) toujours à l'EPFC ayant réussi la première je suis en seconde.
    Cette année la j'ai tenu bon en début d'année mais des évenements tels que: nouvelle copine, mon pere qui part vivre en France,... enfin une deuxieme partie d'année ou je baisse les bras...

    Nous sommes en 2007-2008 je me réinscrit à l'EPFC en deuxieme année. J'en fou pas une.

    Je me retrouve en début d'année scolaire 2008-2009 toujours à l'EPFC. Je prend contience que je m'enfonce dans une "spirale d'échecs" ca devient dure a vivre et je decide d'arreter et de bosser. J'ai donc trouvé un boulot comme vendeur dans un magasin, j'y ai travailler 8 mois (de décembre à Juillet) tout c'est tres bien passé.

    Cette année 2009-2010 était bien partie, je m'étais réinscrit à l'EPFC en première année bachelier comptabilité. j'ai préféré tout reprendre depuis le début pour avoir de bonnes bases. Nous sommes fin février, je ne vais presque pas aux cours, j'vais trois exams en janvier que je n'ai pas passé...

    Je ne sais plus trop que faire...

    Ma journée type en ce moment commence vers 6h30 au moment ou j'éteind mon réveil pour finalement me rendormir avec des remorts. A 11h30 je me lève allume la télé, roule un bédo, trouve un truc a manger et passe l'aprem avec un 2ème voir 3ème bédo devant la PS en attendant que mes pots finissent leurs cours.

    Je ment à mes potes, enfin ils savent que je suis pas le meilleur des étudiants mais en général j'évite le sujet...

    Je ment à ma famille.

    Je suis souvent en colère contre moi-même, je pense avoir perdu beaucoup de mon estime.

    Je suis un sale gosse qui profite d’une situation favorisée mais je me sent incapable de me redresser.

    J’ai penser partir à l’étranger ou commencer à travailler directement…

    Je n'ai plus vraiment l'impression de vivre, je vis avec des remorts en me disant "jusqu'ici tout va bien"

    swatch, 22 Février 2010
    #1
  2. Offline
    tqz_ Elite
    Te rendre compte de la situation est déjà un pars vers la guérison. Maintenant il te reste à trouver l'effort qui va te permettre de te sortir du lit et seul toi peux le trouver...

    Allez remue-toi !
    tqz_, 22 Février 2010
    #2
  3. Offline
    Bowman 2busy4u
    Bon, file moi ton adresse et je viens confisquer toute cette marijuana! Ensuite va falloir te motiver, penser à ta copine et au fait que tu ne veux pas la perdre par exemple, personne veut d'une larve qui passe ses journées devant la TV en guise de petit(e) ami(e)
    Bowman, 22 Février 2010
    #3
  4. Offline
    >>AkA<< Elite
    Je pense que ton premier problème...c'est le bedo

    Je connais pas mal de personnes qui arrivent à combiner les 2, la vie normal et le bédo, mais c'est chose très dure...surtout quand tu termines à en fumer 3par jour et donc être "défoncé" la grande partie de ta journée.
    Je comprend que c'est très difficile à arrêter, mais tu dois te dire une chose, que ta vie part en couille à cause du bédo...pour le moment ça va, tu te rends comptes du problème...déjà un bon point....
    Mais si tu n'arrêtes pas ça n'ira jamais mieux, ou au moins limiter la consommation ;)

    Pour le reste, c'est reprendre tes études, rien à faire, les études changent ta vision des choses, mais la chose la plus important c'est l'envie et la conviction...
    Tout est une histoire de travaille, certains ont plus façile d'autre moins, mais je te garantie si toi tu "bûches" un cours pendant 10h et que tu comprends tout, tu auras autant de chance que celui que tu considères l'intello de service:)

    Donc en gros essaye d'arrêter de fumer
    Retourne sérieusement à l'ecole, ou trouve toi un boulot sérieux
    Et reprend toi en main, pour le moment il est pas trop tard, mais si tu te réveilles pas assez tôt tu seras FOUTU
    >>AkA<<, 22 Février 2010
    #4
  5. Offline
    z[e]d Series seeker
    Oulà, je comprends tes remorts... Mais c'est sur que t'en rendre compte, et en discuter est déjà un bon début. Maintenant, il faut vraiment que tu aies la persévérance !
    Il est vrai que c'est facile de ne rien faire, de zoner, et de glander. J'avoue que j'ai tendance à faire pareil.
    Déjà est-ce que les études que tu as entreprises te plaisaient ?
    Ressens tu un domaine dans lequel tu te verrais bien plus tard?

    As-tu déjà regardé un peu les programmes de l'IFAPME ? Je ne sais pas trop ce qu'est l'EPFC mais bon à l'IFAPME tu travailles et tu as cours. Soit cours du soir soit une journée. Et je pense qu'il y a une grande diversité. Ma copine par exemple a préféré faire ça, ici elle est dans sa dernière année ( sa 2ème ), et après elle aura son statut officiel. Elle a décidé de prendre des cours du soir l'année prochaine, pour approfondir.

    J'ai un ami qui a eu le même déclic un peu plus tôt, après avoir raté son année, il s'est rendu compte qu'il faisait la même chose que toi, par exemple, disait à ses parents qu'il allait aux cours, ne donnait jamais de résultats, etc... Mais bon, il s'est retrouvé le bec dans l'eau à la fin de l'année. Maintenant, il vit en kot, et je suis sûr que rien qu'a voir ses collocs bosser ça le motive.

    Mais maintenant qu'est-ce que tu désires faire toi ?
    Comment te vois-tu "plus tard" ? T'as un désir particulier?

    Sinon ben.... l'école de police.... l'armée... et là c'est sur que le pétard, ce sera bel et bien fini :D
    z[e]d, 22 Février 2010
    #5
  6. Offline
    soline Sal*pe de merguez!
    pour ma part, j'ai plutôt envie de dire (même si j'me trompe peut-être) que tu te cherches des excuses avec le bédo.

    3 bédos par jour c'est pas le truc qui te colle toute la journée comme une grosse larve. T'as pris un moche rythme de vie, c'est surtout ça le truc. Et ce rythme, que le joint soit présent ou pas, c'est à toi de le briser avec de la volonté et du courage. Quand ton réveil sonne tu vas en cours c'est tout! Et si ça ne te plait pas tu cherches quelque chose qui pourrait te convenir...


    Bien sûr fumer des bedos c'est pas extra pour avoir une journée épanouie non plus. C'est sur qu'en étant stone on préfère la PS ou le divan et que ça ne pousse pas à aller bosser mais bon... au final c'est pas ça qui fout tout en l'air. Avec de la volonté on peut toujours s'en sortir ;)

    En plus t'en as conscience... Ce qui est déjà un grande aide en plus :)
    soline, 22 Février 2010
    #6
  7. Offline
    TheKiller Elite
    Bah déso mais de la façon dont tu roules ton bédo et tout tu peux quand même être salement transformé en larve hein. Mais c'est sur que c'est une bonne excuse de rien glander, ça je te l'accorde...
    TheKiller, 22 Février 2010
    #7
  8. Offline
    Sergei Buddha !
    Mais bouge toi le cul . Geindre ça ne sert a rien.

    Etre un homme ce n'est pas seulement être capable de voir ce qui en va pas c'est aussi être capable de se prendre en main et de se dépasser pour passer outre les difficultés .

    le premier ennemi de l'homme c'est lui-même .

    Alors si tu veux te sortir de cette galère faut penser : je m'y suis mis seul je dois m'en sortir seul .

    La volonté c'est la clé de toute réussite . Bouge toi le cul , motive toi et tu verras qu'en empruntant ce chemin d'autres voies s'ouvriront à toi mais le premier pas il doit venir de toi et de toi seul , après d'autres viendront surement t'aider et la lutte que t'as commencée seul , tu la continueras avec d'autres .

    Et , putain , j'ai Raison !


    AMEN !
    Sergei, 22 Février 2010
    #8
  9. Offline
    swatch ex membre
    Une des choses qui me gène le plus est que je n'ai pas mon CESS (humanité sup) ce qui me limite déjà dans les choix d'études.

    Quand je pense que même ca je ne l'ai pas:-(

    Très franchement les études que je "fais" ne me dérangent pas, les cours sont "interessants" et l'idée de devenir comptable ne me déplait pas.
    Je n'ai que trois matinées de cours par semaine, ce qui n'est vraiment pas une torture

    Mais mon manque de volonté me rend malade.

    J'ai toujours travaillé durant les vacances, j'ai eu pas mal de jobs d'étudiant, je n'ai jamais brillé à l'école mais j'ai toujours été un bosseur à coté.(job étudiant)

    Le fait d'avoir depuis longtemps besoin de cacher par honte ou par "manipulation" ma situation scolaire fais que je me suis éloigné de certaines personnes de ma famille.
    Il est évident qu'à mon age les études sont un sujet sur lequel les gens te questionnent, parfois et souvent par gentillesse mais pour moi c'est devenu le sujet qui me braque.

    J'évite le dialogue avec certaines personnes autour de moi de peur que le sujet soit abordé. Je me perd parfois dans mes mensonges.

    Mais même avec les autres "jeunes" je me sent "nul". J'ai pas mal d'amis, je suis assez bien aimé en général mais à présent c'est voir les autres avancé qui me rend malade.

    Pour ce qui est de travailler directement il est évident qu'avec les qualifications que j'ai je ne pourrai pas prétendre à grand chose. Sans vouloir sembler "snob" ou "prétentieux" je suis d'une famille d'"intellectuels" mon frere a terminer des études d'architecture, mes parents sont juristes, et disons que je ne suis pas en "droit" de me contenter d'un travail disons peu valorisé.
    swatch, 22 Février 2010
    #9
  10. Offline
    Sergei Buddha !
    Tu ne pourras rien changer temps que tu n'acceptes pas la réalité : temps que tu continueras a mentir a ton entourage , tu ne pourras trouver la volonté nécessaire que pour changer de cap . Parfois on a besoin de voir la pitié dans le regard des autres pour qu'elle vous fouette l'orgueil et que sa bouge . Parfois on a besoin d'un coup de pied au cul pour décoller .

    Fuir la réalité c'est mourir peu à peu .

    Il n'y pas de sot métier mais que de bêtes gens . Moi perso à refaire , je me ferais plombier !
    Sergei, 22 Février 2010
    #10
  11. Offline
    swatch ex membre
    Ma "décadence" ne remonte pas au moment ou j'ai commencé à beaucoup fumer. Le bédo n'est pas une escuse ni la seule raisonde ma situation.

    J'ai fais preuve d'un grand manque de maturité lorsqu' au cours les présences n'étaient pas obligatoires.

    Comme expliqué plus haut durant l'année 2006-2007 pour moi la vie était belle:

    - J'ai rencontré ma copine actuelle (la vie est belle rien d'autre n'a d'importance)
    - Mon père me laisse la maison (quand le chat n'est pas lales souris dansent)
    - Job d'étudiant parfait (genre aller bosser plutot qu'aller au cours me rapporte 100 €/j)

    Depuis ce moment la, n'ayant pas la maturité sufisante et personne pour me gronder j'ai pas geré...

    Mais aussi idiot que ce soit il ne m'est pas trop compliqué de calmer voir stoper le bédo mais ca m'aide à "oublier".
    swatch, 22 Février 2010
    #11
  12. Offline
    swatch ex membre
    Je ne concidère pas plombier comme étant un sous métier! Je suis tres loin aujourd'hui de pouvoir remplir son role!

    Je parle de métier qui me sont possible dans ma sitation présente.
    swatch, 22 Février 2010
    #12
  13. Offline
    Sergei Buddha !
    En gros tu te comportes comme un dépressif alcoolique : au lieu de faire face au problème tu le noies momentanément à l'aide d'un subterfuge grossier .

    De tout façon le problème n'est pas là . Ne t'attarde pas sur les causes mais engage toi plutôt dans les solutions .

    La soeur de mon meilleur pote est sur le point de devenir manager d'un point de vente TPH . A la base elle a arrête l'école avant la fin de sa rétho pour suivre un mec qui magouillais dans le vol de voiture . Au bout d'un an tout flanchait , ses compagnons étaient des escrocs ou des dealers . Pendant 3 ans elle a vécu des galères et un jour elle à ouvert les yeux , décider de se prendre en main et maintenant elle s'en sort à merveille .

    tout est une question de volonté et de combat contre soi même pour ne pas abandonner : il ne faut pas attendre d'avoir tout tout de suite , il faut se battre pour chaque miette de son succès .
    Sergei, 22 Février 2010
    #13
  14. Offline
    swatch ex membre
    En tout cas je vous remercie déja de l'attention que vous apportez à mon histoire.

    Dieu sais que vous pouvez le dire, je suis vraiment un gland! Le nombre de fois ou je me foutrais des claques!

    Ma déprime vient du fait que j'ai le sentiment d'avoir déjà cramé mes cartouches...
    swatch, 22 Février 2010
    #14
  15. Offline
    GUMBAL 1337
    Un gars qui kiff beasties boys, qui habite bxl, qui a 23 ans, qui aime les jv, qui connait gamerz et qui fume des oinjs, easy, j'ai trouvé qui c'était \o/.

    Si tu veux je connais un g4ng de d3alers sur bxl si tu veux encore plus §§ :cool:
    GUMBAL, 22 Février 2010
    #15
  16. Offline
    Sergei Buddha !
    T'es un tocard , un gland , une merde etc.

    voilà ca c'est fait ...

    Mais bordel ca ne sert a rien de se dénigrer de ne mettre en avant que ces défauts . Commence par positiver voir le beau en toi . Ensuite dis toi que tu n'auras grillé tes cartouches qu'a l'heure de ta mort . Avant tout reste possible pour tout le monde .

    Mais une chose est sur si tu t'enfermes dans ta déprime tu ne t'en sortiras pas . Il est temps de voir le beau en toi et de cesser de te considérer comme une merde !

    Maintenant tu cesses de geindre , tu cesses de fuir . Stop rester assis comme un con sur le chemin de ta vie . Reprends la route , t'as juste un peu de retard !
    Sergei, 22 Février 2010
    #16
  17. Offline
    _TyTyz Elite
    Moi il y a quand même plusieurs trucs que je capte pas : déja

    1) tu dis que la vie est belle en 2007 pcq tu rencontre ta gonz, ton père te laisse la maison etc et plus haut tu dis : Je baisse les bras... y a un truc qui dois m'échapper la :/

    2) Euh en gros jcomprend pas trop ce que t'essaye d"oublier" avec le duj ? Que t'as un parcours scolaire houleux ? En gros quand ça se passe bien t'étudie pas et quand ca va pas , tu déprime tu fume et t'étudie pas...

    Je suis d'avis de manon, t'as toutes tes chances dans la vie, t'as une tête bien faite, des amis une copine 2 bras deux jambes, etc, alors arrête d'essayer" d'oublier" et bouge toi pour vivre :cool:, 3 dujs par jour c pas ca qui ruine ta vie, c'est ton manque d'entrain de motivation et de courage de te reprendre en main ! J'ai assisté à bien pire, maintenant que t'as touché le fond, stop de te regarder le nombril. Et si tu pense ne pas y arriver tout seul, demande de l'aide ! Si ta copine t'aime elle devrait te pouvoir t'aider à t'en "sortir" non ?!

    Bref un message moralisateur dans la mesure ou je trouve que c'est un véritable gachi de se sentir abattu par des choses tout à fait surmontable! Je te souhaite bon courage !
    _TyTyz, 23 Février 2010
    #17
  18. Offline
    BLun- y u do dis
    Equipe GamerZ.be
    Bouge ton cul de ton divan. stoo.
    BLun-, 23 Février 2010
    #18
  19. Offline
    My two cents...


    Déjà, arrête de tirer des buzz au réveil. 'Y a rien de mieux pour flinguer sa journée, oublie, surtout qu'en commençant aussi tôt, on est vite tentés de les enchaîner.


    Ensuite, réalise que tu es le seul à avoir les choses en main, et que ce qu'il t'est demandé n'est pas SI difficile. C'est juste que t'as la lose et que tu cultives la parano du tireur de sticks.

    Tu sais que c'est pas bien de zoner chez toi au lieu de faire des trucs constructifs, mais t'as fumé, t'as pas envie de bouger, et tu sautes sur la moindre raison pour nier les cours (ou quoi que ce soit comme activité dont tu n'as pas envie). Ensuite, tu culpabilises parce que tu sais que t'aurais pas dû et comme t'es stone, tu ressasses le problème dans ta tête, tu le mélanges à un peu tout ce que tu foires dans ta vie, et au final tu te retrouves devant une montagne de stress qui te paralyse. Alors que si tu prends les problèmes un par un et que tu y cherches une solution calmement, c'est pas la mort.


    Attention à pas tomber dans le piège classique du "J'ai du recul sur la situation, je reconnais mes torts et c'est déjà pas mal" dont arrivent à se satisfaire de nombreuses personnes dans ton cas ('y en a plein). Ca sert à rien de se lamenter sans agir (à ce prix-là, autant s'en foutre), alors agis. C'est plus facile que ce que tu penses, w00t. o//


    Remets un peu d'ordre dans ta vie, ce serait con que tout t'échappe comme ça. T'as une gonzesse, des potes, un toit pour toi, un minimum de perspectives d'avenir et tout l'machin, alors te casse pas la tête à outrance et 'mords sur ta chique', comme disaient les Anciens.


    Le plus dur c'est le premier pas, le moment où tu te dis 'Putain, c'est bon, je le fais/je m'y mets/je sors de mon putain de pieu' plutôt que de te complaire dans la lose. Tu dois récupérer le contrôle de ce que tu ressens et te poser les bonnes questions...

    Quand tu sais que fumer va juste te plomber ou te lancer dans un trip de culpabilité, garde ton putain de contrôle et fume pas.

    Quand t'as pas envie de faire un truc, mais que le remord qui va t'emmerder sera pire que la corvée en elle-même, just do it. Comme ça au moins c'est fait et le poids de ta lose ne vient pas s'ajouter à toute la mauvaise conscience que tu trimballes déjà (fais une liste à la Earl, ça peut marcher :cool:).


    Evidemment, c'est pas facile, d'ailleurs je dis pas que j'y arrive tout le temps, mais c'est vachement faisable... Arrête de te casser la tête, fixe-toi des priorités simples (objectifs par jour, par semaine) et essaye par tous les moyens de t'y tenir.

    Ca passe sans doute par une diminution (ou au moins un changement, pourquoi ne pas commencer à fumer que quand il fait noir, histoire de garder des chances d'avoir une journée constructive ?) de ta consommation de beu, et à côté de ça, trouve-toi des trucs à faire, c'est clair que si tu zones dans ton salon, devant ta console comme tu l'as fait pendant des mois, t'auras envie de fumer. Alors bouge, vois des potes, fais du sport, nicke ta femme, va photographier des oiseaux dans la forêt, lis Tolstoï, refais la déco, n'importe quoi, mais occupe-toi. :p


    T'as tout en main pour réagir, c'est 'juste' de la volonté, de voir à quoi tu tiens le plus, la lose dans le canapé ou la vraie vie... ;)
    Mr Jones, 23 Février 2010
    #19
  20. Offline
    KikouzZz Elite
    C'est pas juste une dépression ? Une maladie ( pas une faiblesse d'esprit) qui peut se résoudre en voyant le doc.

    Pour t'en sortir, je pense que tu dois te faire violence. Changer tout au tout, un matin tu te réveille et tu te dis c'est finit les conneries et tu fais tout à fond. Comme beaucoup de petits font avec la tute, un jour ils se réveillent et se rendent compte qu'ils ont grandit et la jettent.

    Enfin c'est sur que sans motivation ca sera dure ... puis le bédo tue la motivation
    KikouzZz, 23 Février 2010
    #20