Mirror Mirror, Ghinzu revient fort !

Discussion dans 'Musique' créé par Elian, 30 Mars 2009.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    [IMG]


    Avec «Mirror Mirror», revient, et revient fort. Voir même bruyamment. Voir fort bruyamment, selon l'envie. Car d'entrée de jeu, on ressent que le son a gonflé. On est définitivement loin de l'ouverture progressive de «Blow» avec ce «Cold» love. Entre la basse qui vrombit et le son du clavier saturé, l'habitué peut être surpris. Jusqu'à ce qu'il arrive au premier refrain, où l'effet Ghinzu, celui où on sent la montée en puissance rimer avec une montée de plaisir le long de la colonne vertébrale, lui fait comprendre qu'il écoute enfin cet album, promis il y a longtemps et qui aura prit son temps.

    Évidemment, et malheureusement, le dépaysement est de courte durée car arrive un «Take it easy» bien plus conventionnel, mais tout de même teinté d'un rien de décalage. Les versions antécédentes sur scènes m'avaient vraiment fait craindre une horreur pop sans âme, mais l'ajout de ce chœur qui sort de nulle part (LALALA) rajoute un rien de tordu qui rattrape le chose. Bref, pas la meilleure, mais finalement pas si atroce.

    Mais quittons les morceaux standard pour plonger sur la version mirroiresque de Cockpit «Inferno/Jet Sex», à savoir l'enchaînement «Mother Allegra/Mirror Mirror/Dream Maker.» Les trois titres, fondus l'un dans l'autre, représente très bien cette nouvelle galette du groupe. Une introduction où John et son clavier captive l'attention et où l'ambiance éveille, titille et on attend, on attend l'explosion, la libération.

    Qui bien entendu, à l'image de Mirror Mirror, l'album, n'arrive pas. On se retrouve dans le vide, et d'un coup la basse survitaminée de Mika marque le rythme, et on sait qu'enfin on va pouvoir se défouler. Mais là encore, l'attente est longue, la montée est lente, chaque membre du groupe apporte progressivement son élément dans un crescendo d'une minute vingt pour finalement exploser sur le riff du titre. La track qui donne son nom a l'album est détonante, efficace et s'efface discrètement pour laisser la place à la relève, «Dream Maker» qui vient terminer ce triptyque, plus calmement, mais pas trop non plus. Si un moment de répit est accordé, la dernière ligne droite s'avère intense.

    Après cette dizaine de minute, on s'attaque au second titre qui m'avait laissé un arrière-gout désagréable. The end of the world, sorte de balade en tout-terrain, tantôt calme, tantôt cahotée, est beaucoup plus passe partout et au final peut s'apparenter à «Do you read me»

    Bien plus sérieux, «This light» est une très bonne surprise. Tout d'abord, car c'est la première fois que j'ai entendu Greg (guitares et trucs bizarres) se mettre au chant mais c'est surtout car on ressent très fortement la période Electronic Jacuzzi (1er album du groupe) derrière cette magnifique plage. De plus, le final est en canon, et dernièrement, je n'ai pas entendu beaucoup de titres utilisant cette forme de chant. Entêtant, très paisible, si j'écris cette chronique à trois heure du matin (quatre heure à la relecture), c'est parce que j'ai ce titre en tête et que je n'ai pas réussi à m'endormir.

    Passé le moment de tranquillité, il est temps de repartir. Et nous revoici sur la bonne vieille méthode Ghinzu. «This war is silent» fait rapidement monter la tension pour offrir un passage défoulatoire remuant, taillé pour la scène, à écouter bien fort pour un effet maximal.

    Pour la première fois, Ghinzu propose un titre chanté en français... teinté d'un accent hispanique (supposé être inspiré par Dalida) Pour la France cependant, le morceau sera comme prévu en anglais. Il s'agit ici d'une variante de ce qui était originalement prévu, suite apparemment à quelques débordement en studio. Ca remue un peu, le son est à nouveau bien gonflé, mais c'est vraiment étrange.

    Sur Blow, nous avions eu droit à des hennissements de chevaux sur «Horses», nous avons ici un titre dédies à des oiseaux... Une petite pause sous forme de cauchemar, sans réel intérêt. Aussi, attaquons nous à la dernière pièce remuante : «Kill the surfers». Concentré d'énergie, le synthé' fait ici un retour fracassant. Le rythme est extrêmement marqué et la foule va faire de sacrés bonds durant l'été sur cet air.

    L'heure de la fin approche, et la fermeture est assuré, comme toujours, par un titre calme. Mais ici, il s'agit d'une plage instrumentale, essentiellement électronique, articulée autour d'une (trop?) basique mélodie de trois notes. Pas particulièrement intéressant, j'aurais aimé retrouver un titre de la classe de «Bingo it's heaven» ou «Sea-side friends», mais bien entendu, qui suis-je pour leur dire quoi jouer ?

    Après ce rapide résumé, qui bien entendu, ne vous aidera pas à vous faire une idée vue mes piètres qualités de chroniqueur, on pourrait croire que je suis déçu. Bein en fait, pas du tout. Mirror mirror n'est certes pas l'album de fou-furieux que j'aurais aimé découvrir, mais il n'en est pas moins un très bon album, qui mérite largement ses 14€. Il est beaucoup plus compact que Blow, plus remuant, le son a été gonflé, mais les passages paisibles sont toujours aussi réussis : This light m'a vraiment scié, alors que lors de ma découvert fin 2008, j'avais été fort désappointé, entre autre par le chant de Greg' qui ne rimait à rien.

    Je l'ai écouté en long et en large, il tournera sans doute moins que Blow, car à l'époque je découvrais complètement l'univers de la bande à Stargasm, mais je continuerai certainement de les suivre en concert. Car c'est un des rares groupes qu'on peut suivre pour pas cher en Belgique proposant des sons aussi variés et de qualités, qui ose jouer le jeu Rock'n'Roll à fond, sans aucune retenue et qui se dévoue corps et âme à son public une fois sur scène.

    Je voudrais encore ajouter ceci. On parle sans arrêt de retard pour cet album, mais en y regardant de plus près, ils sont dans leur moyenne. En 1995, sortait le premier disque de Las Vegas Parano, composé du noyau fondateur de Ghinzu,. Cinq and plus tard, en 2000, sortait Electronic Jacuzzi pour être suivi en 2004 par Blow. Du coup, on remarque une belle constante pour que le processus créatif soit correctement exploité.

    La tournée


    01-04-2009 La Laiterie - Strasbourg FR
    02-04-2009 Le BBC - Caen FR
    03-04-2009 Bataclan - Paris Sold out FR
    04-04-2009 La Carène - Brest FR
    05-04-2009 Olympic - Nantes FR
    07-04-2009 Le Rockstore - Montpelleir FR
    08-04-2009 Le Fil - St-Etienne FR
    09-04-2009 Summum Club - Grenoble FR
    10-04-2009 Espace Julien - Marseille FR
    11-04-2009 Le 112 - Metz FR
    15-04-2009 Vooruit (Balzaal) - Gent BE
    24-04-2009 Trix - Antwerpen BE
    25-04-2009 Printemps de Bourges - Bourges FR
    30-05-2009 Papillons de Nuit - Saint-Laurent-de-Cuves FR
    13-06-2009 Skabazac Festival - Sebazac (Rodez) FR
    26-06-2009 Le Rock dans tous ses etats - Evreux FR
    04-07-2009 Main Square Festival - Arras FR
    05-07-2009 Rock Werchter - Werchter BE
    11-07-2009 Les Ardentes - Liège BE

    Site web du groupe, liens vers le Myspace avec extraits
    Interview sur le site du Vif.
    Interview sur le site Music Actu
    Interview sur StuBru
    Elian, 30 Mars 2009
    #1
  2. Offline
    XqrOn Mirror Mirror !
    Sympa la petite critique Elian :)
    Depuis quelques jours cet album tourne en boucle dans mes oreilles et est plus agréable et intense à chaque écoute.

    Par contre, suis je le seul a trouver une ressemblance avec les Strokes dans "Take it easy" par exemple?
    XqrOn, 30 Mars 2009
    #2
  3. Offline
    Sig le Troll Vî Troll
    J'ai un affreux gout de déjà entendu sur certaines plages de l'album ... sans savoir d'où ça vient.

    Mais il tourne aussi en boucle chez moi depuis son acquisition ... et vrai qu'il est bon.
    Sig le Troll, 30 Mars 2009
    #3
  4. Offline
    Evidemment, complètement strokesien, Take it easy !


    J’aime beaucoup cet album, sans doute encore plus que les précédents, qui avaient pourtant le mérite de sortir plus ou moins de nulle part et de foutre une bonne claque… L’attente a été longue, c’était du fucking quitte ou double, mais ils sont passés, et le groupe accouche d’un album vachement ambitieux sans y perdre son âme ; j’ai même l’impression qu’au contraire ils y ont trouvé un moyen de renforcer leur identité, cet art de l’outrance toujours « en équilibre entre la grande classe et la vulgarité » (et la formule n’est malheureusement pas de moi :-( ).

    Bref, c’est plein de morgue et de désinvolture, on sent l’envie de repousser leurs limites (et celles de leur musique), de s’amuser un bon coup et de s’asseoir sur les complexes du rock à la Belge tout en pondant des compos dont certaines valent franchement le détour.

    Ca fait quelques semaines qu’il tourne très régulièrement chez moi et l’ensemble tient très bien sur la durée ; maintenant on verra ce qu’on en pense dans un an…
    Mr Jones, 30 Mars 2009
    #4
  5. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Jamais jeté un oeil sur les Strokes, mais si c'est si proche, ça m'intéresse pas :p


    hop, quelques p'tits liens en plus.
    Elian, 30 Mars 2009
    #5
  6. Offline
    Disons que le côté "petite chanson décalée jouée avec une voix de crooner-branleur" colle pas mal à certaines compos des Strokes (ou de Little Joy quand ils font du Strokes), mais on peut pas dire que ce soit représentatif de leur son... ;)
    Mr Jones, 30 Mars 2009
    #6
  7. Offline
    Kaman Elite
    Je suis en train de le découvrir, je ne l'ai pas encore complètement écouté mais jusque là ça me plait... Arrivera-t-il pour autant à détrôner Blow? J'écoute j'écoute, puis je dirai quoi =]
    Kaman, 30 Mars 2009
    #7
  8. Offline
    Yeah, Ghinzu a même les honneurs d'un petit coucou de Kaman en personne...

    Comment ça va ma grande ? ;)
    Mr Jones, 30 Mars 2009
    #8
  9. Offline
    Kaman Elite
    Evidemment, la sortie de cet album était un évènement que j'attendais avec un mélange d'impatience et de grande méfiance, donc je venais voir si Elian avait fait cette critique qu'on attendait tous de sa part :-D

    Pour ma part ça roule, là je découvre aussi le nouvel album d'Archive, j'en ponds un article sur Blogtendances ce soir :p

    P.S hors sujet: Début juillet je fais une """LAN""" spéciale Gamerziens à l'appart, t'es le bienviendu, et Elian aussi, je vous contacterai...
    Kaman, 30 Mars 2009
    #9
  10. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Nice :)
    Effectivement, j'ai eu pas mal de pm concernant cet album.

    J'ai pas encore fait assez d'écoute du nouvel Archive (acheté en meme temps que Ghinzu vendredi), mais si j'aime bien, j'tenterai de faire un p'tit sujet. Acheté sur un coup de tête, car j'ai écouté dans la nuit de jeudi à vendredi et ça me semblait pas super. Y'a juste le single Bullets (qui passait chez Caroline quand j'achetais les cd... pour ça que j'ai craqué) qui m'a accroché l'oreille. Mais elle est bel et bien finie l'époque des grattes bien épaisses :-(
    Elian, 30 Mars 2009
    #10
  11. Offline
    useless # supersonic !!!
    quel fou .. ué moi aussi ça m'a fait tout de suite pensé au Strokes, sinon j'accroche vraiment même si j'ai moins eu la claque que Blow ... Pour le reste c'est du tout bon ...
    useless #, 30 Mars 2009
    #11
  12. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    les strokes sonnent plus garage tout de même :[]
    zoheir, 30 Mars 2009
    #12
  13. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    fuck j'écoute je t'attendrai en boucle
    joe dassin is back :[]
    zoheir, 31 Mars 2009
    #13
  14. Offline
    Elle cartonne cette chanson...

    Evidemment, les Français ont pas compris... tsss...
    Mr Jones, 31 Mars 2009
    #14
  15. Offline
    JetseX02 3*X*P*4*T
    Je t'attendrai Roxx à l'abus, aux premières écoute j'ai pas aimé parce que c'était plus trop le style de john et ça ma perturbé mais maintenant :love: !
    JetseX02, 1 Avril 2009
    #15
  16. Offline
    Sig le Troll Vî Troll
    Elian, fait un papier culture chez canard à propos de cet album. :cool:
    Sig le Troll, 1 Avril 2009
    #16
  17. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Ah, oui là mon style merdique pourrait convenir. Ils vont surement en faire un, ils avaient causé de Blow à l'époque.
    Elian, 1 Avril 2009
    #17
  18. Offline
    Amo Templar@LamZ
    J'accroche énormément !

    Et je rejoins les commentaires précédents sur la ressemblance avec les Strokes pour Take it Easy.
    Amo, 1 Avril 2009
    #18
  19. Offline
    Vixa Touriste
    Il l'a fait!!! Merci Elian :cool:
    Vixa, 1 Avril 2009
    #19
  20. Offline
    Bowman 2busy4u
    Une grosse claque qui me réconcilie avec le groupe :)
    Bowman, 2 Avril 2009
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.