Nuits des étoiles (filantes) 10-11-12 août 2007

Discussion dans 'La Poub3lle' créé par C@n, 31 Juillet 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    C@n Elite
    Les nuits des étoiles 2007

    La Nuit des étoiles est une manifestation astronomique estivale destinée au grand public. Elle est organisée chaque année par les associations nationales Planète Sciences (ex ANSTJ), Association française d'astronomie (AFA) et certaines années avec la Société astronomique de France (SAF). Très médiatisée, cette manifestation est traditionnellement relayée sur le terrain par de nombreux clubs d'astronomes amateurs qui proposent plusieurs centaines (entre 300 et 500 selon les années) sites d'animation pour le grand public. Les coordonnées des sites sont diffusées sur le site via le site de l'association française d'astronomie a partir duquel on peut aussi s'inscrire pour proposer soi-même une manifestation locale.


    Les larmes de Saint-Laurent


    Du 17 juillet au 24 août la Terre croisera, comme chaque été, la trajectoire d’un essaim de poussières échappées de la comète Swift-Tuttle.

    L’activité, c’est-à-dire le nombre d’étoiles filantes auquel l’essaim donne lieu, est variable selon les années. En cette période ordinaire, on signale 110 météores à l’heure le soir du maximum.

    Lorsqu’elles entrent dans l’atmosphère terrestre, ces poussières sont visibles sous forme de traînées lumineuses très brillantes : ce sont les étoiles filantes, appelées « météores » par les astronomes. Dans le ciel, par un effet de perspective, elles semblent provenir d’un point de fuite, le « radiant », dans la constellation de Persée, d’où le nom poétique de « Perséides ». Petits objets solides, cailloux rocheux ou poussières minuscules, les météores voyagent parfois en essaims, espacés, entre eux, de quelques dizaines à quelques centaines de kilomètres. Ils déboulent à une vitesse de l’ordre de 210 000 km à l’heure dans l’atmosphère terrestre et se consument alors. En pénétrant dans l’atmosphère, leur température s’élève à 2000°C, produisant les traînées lumineuses, les micrométéorites, que l’on peut admirer à l’½il nu. Les Perséides s’illuminent vers 115 km d’altitude pour s’éteindre vers 90 km en moyenne.

    En une année, 100 000 tonnes de poussières brûlent ainsi dans l’atmosphère. Les Perséides sont parmi les plus anciennes repérées. Des relevés ont été établis en Chine dès l’année 36 et les premiers rapports européens connus datent de 811. La mort de Saint Laurent recoupant leur venue, le 10 août 258, on les connaît aussi sous une expression romantique, « Les larmes de Saint-Laurent ».






    Ces quelques jours de juillet passé, j'ai du à peine lever les yeux pendant 20 minutes et j'ai vu 4 étoiles filantes, de la fine traînée courte à la longue et lente traînée bien visible.

    C'est toujours assez exceptionnel de voir une chose pareil, quand je m'imagine tout le chemin qu'a du parcourir ce morceau de roche, ce grain cosmique avant de tomber dans notre atmosphère.
    C@n, 31 Juillet 2007
    #1
  2. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Merci de l'info, c'est la classe !

    P'tet que mes voeux se réaliseront, ce coup-ci :proud:
    Durango, 31 Juillet 2007
    #2
  3. Offline
    Gregounet ex membre
    Rien que d'y penser je trouve cela magnifique, une nouvelle occasion de nous rappeler que nous ne sommes qu'une infime poussière.

    Merci pour la news, je trouve cela très interessant :]
    Gregounet, 31 Juillet 2007
    #3
  4. Offline
    Frutos ex membre
    merci pour cette infos :proud:
    Frutos, 31 Juillet 2007
    #4
  5. Offline
    batto Mendokse Familialu
    MMM

    nuit d'étoile filante +eos 350d + trépied = experience photographique intérressante ! :-D
    batto, 31 Juillet 2007
    #5
Statut de la discussion:
Fermée.