[OMYGAD] Un musée créationniste aux Etats-Unis

Discussion dans 'La Poub3lle' créé par MaRTIaL, 3 Août 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    à qui le dis tu ! la preuve:



    USA 5 septembre 2002

    Série "L’Amérique m’inquiète".
    L’homme qui plaide contre Dieu

    Avant de devenir l’emblématique antéchrist de l’Amérique, d’incarner le cauchemar de la droite chrétienne, de déchaîner la fureur du Congrès, le mépris des sénateurs, l’acrimonie du président des Etats-Unis, Michael Newdow était simplement un homme de 49ans fraîchement divorcé et exerçant, au bénéfice de ses semblables, l’ingrate profession de médecin urgentiste dans un petit hôpital de Sacramento, Californie. Et puis, sans doute par habitude de prodiguer des soins, l’envie lui vint de guérir son pays de ses penchants théocratiques. Par le canal de la justice des hommes, il s’attaqua donc à Dieu. Ou plutôt aux innombrables incantations qu’en toutes circonstances lui adresse l’Amérique présumée laïque. Ainsi, au nom d’un athéisme procédurier, Michael Newdow décida d’intenter une action en justice au motif que sa fille, âgée de 8ans, était obligée chaque matin, à l’école publique, lorsqu’elle récitait son « Pledge of Allegiance », sorte de serment civique, de faire une claire référence à Dieu, cela en dépit des principes constitutionnels consacrant la séparation des intérêts de l’Eglise et de l’Etat : « Je serai fidèle à mon drapeau et à la République qu’il représente, une nation respectueuse de Dieu, unie, avec pour tous, la liberté et la justice. » En « temps de paix », une telle démarche serait sans doute passée inaperçue et aurait été classée sans suite dans les hangars de la justice. Mais après les événements du 11 septembre, détonateurs de nouveaux sentiments patriotiques et d’irréductibles actes de foi, il devenait impensable qu’un tribunal accède à la patiente requête de l’urgentiste et déclare inconstitutionnelle cette allusion religieuse dans les salles de classe. C’est pourtant ce que firent, le 26 juin dernier, les juges du « 9e circuit », cour qui regroupe les neuf principaux Etats de l’ouest. Sitôt le verdict rendu, Newdow devint pour l’Amérique conservatrice une sorte de Rosenberg méphitique, un communiste endiablé. Au lendemain du jugement, le pays jaillit de son bénitier : un sondage affirma que 88% des Américains voulaient garder la référence à Dieu dans le corps du serment. Le président Bush trouva ce jugement « ridicule » et ajouta que « la Déclaration d’indépendance se référait à Dieu à quatre reprises ». Les membres du Congrès rappelèrent qu’ils commençaient chacune de leurs sessions par une prière. Les sénateurs, face aux caméras de télévision, récitèrent debout, la main sur le coeur, « The Pledge of Allegiance » pour réaffirmer que les Etats-Unis étaient une « nation under God ». Sur quoi, d’honorables parlementaires se mirent à chanter haut et fort « God bless America » et un élu de l’Ohio insista pour préciser que la devise de son Etat était « With God all things are possible ». Dans ce concert des anges, le porte-parole de la Maison-Blanche rappela que la devise de la monnaie américaine était « In God we trust » et que le serment prêté par les nouveaux présidents se terminait par « So help me God ». Michael Newdow, modeste athée, n’en espérait pas tant. Lui qui voulait seulement faire respecter la Constitution et préserver son droit à élever ses enfants dans un monde sans Dieu venait, en réveillant les volcans de la foi, de dévoiler les innombrables annexes divines qui, au fil du temps, s’étaient incrustées dans le corps laïque de l’Etat. Par exemple, cette fameuse référence à Dieu n’existait pas dans le texte original du « Pledge of Allegiance », écrit par Francis Bellamy en 1892. Ce n’est qu’en 1954, sous l’influence du maccarthysme, qu’on rajouta les mots « under God » pour bien se démarquer des « godless communists ». Aujourd’hui, Michael Newdow s’apprête à quitter la médecine pour entamer une nouvelle carrière de juriste. Assis dans l’herbe d’un parc public qui jouxte sa maison, il songe à son aventure : « J’avais intenté mon procès bien avant les attentats. Mais les gens m’ont jugé à la lumière de ce qui s’est passé le 11 septembre, faisant de moi un antiaméricain alors que mon action n’avait pour but que de pouvoir envoyer ma fille à l’école publique sans qu’elle soit endoctrinée par une foi quelconque. » Scandalisée par une telle attitude, Marta Carrera, qui habite à deux pas de chez Newdow, a donné consigne à ses enfants d’éviter leur voisin. Nuit et jour, l’urgentiste reçoit des appels insultants et des menaces de mort. Il vit en permanence avec un petit émetteur que lui a remis la police et qu’il doit actionner en cas d’agression. « On ne peut plus être athée en Amérique depuis le 11 septembre. Rendez-vous compte : un sondage vient de révéler qu’aujourd’hui, un Américain sur deux refuserait de voter pour un homme politique qui ne croirait pas en Dieu. Les lobbyistes de la foi sont devenus plus puissants que jamais. Sur 534membres du Congrès et du Sénat, 531 ont condamné mon action et 3 seulement se sont abstenus. » Le lendemain de notre rencontre, Sandra Banning, l’ex-femme de Newdow, militante de la droite chrétienne, vint à Sacramento en avion spécial affrété par ses amis politiques pour tenir une conférence de presse et affirmer que leur fille, désormais confiée à sa garde, se désolidarisait des actions de son père et se réjouissait de réciter le « Pledge ». Pendant ce temps, Newdow, homme sans Dieu, cohérent, fidèle à ses convictions, mais infiniment seul, attend le verdict final de la Cour suprême. Il prépare aussi son premier combat de juriste : s’attaquer à la formule « In God we trust » imprimée sur chaque billet de banque américain et qu’il juge également inconstitutionnelle, pour les mêmes motifs. On imagine déjà les saillies des bedeaux de Wall Street, les remontrances des cardinaux de la finance et les anathèmes des faux moines du 11 septembre. Aussi, sur le point de quitter Newdow, considérant l’ampleur de sa tâche, on lui souhaite bonne chance en le réconfortant de ces quelques mots si chers à l’Ohio : « With God all things are possible. »

    JEAN-PAUL DUBOIS

    http://www.grands-reporters.com/L-homme-qui-plaide-contre-Dieu.html
    MaRTIaL, 3 Août 2007
    #21
  2. Offline
    Digitql Slap the monkey
    y'en a des frappés jte jure :dead:

    le mec il croit aux dragons et à la 'création' de Dieu :pfiou: Limite qu'il croit à Dieu c'est son problème mais des histoires pareilles à nan :cool:
    Digitql, 3 Août 2007
    #22
  3. Offline
    Ashishin Ashiiiiiiiiiiiiiiiii


    Donc, TOUS les français sont des cons.
    Ashishin, 3 Août 2007
    #23
  4. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    MaRTIaL, 3 Août 2007
    #24
  5. Offline
    .MalixXx ex membre
    C'est juste une idée communément reçue après visionnage de la vidéo :-D
    .MalixXx, 3 Août 2007
    #25
  6. Offline
    kreatuR- kreature.be
    [anti-fr]
    Oui, ils le sont.

    Heureusement que je suis Belge (ou Italienne si ça m'arrange selon le cas de figure)
    [/anti-fr]
    kreatuR-, 3 Août 2007
    #26
  7. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    sempre meglio quando dici che sei italiana o italiano anch'io lo so :p


    mon frère qui bosse à l'ULG dans un département scientifique vient de m'expliquer que des profs recevaient parfois des gros bouquins sur le créationnisme

    ça fait du papier à recycler mais bon, des acharnés ....
    MaRTIaL, 3 Août 2007
    #27
  8. Online
    Squall89 Expert attitré en bugs
    Mais naaan...

    Les Français ont tellement la grosses tête et les chevilles enflées que cet excès de masse à un poid suffisant (ainsi qu'une taille conséquente) pour pouvoir faire graviter le Soleil autour de la terre, selon les lois de Newton

    CQFD :D
    Squall89, 4 Août 2007
    #28
  9. Offline
    [L56] Elite

    Oui, elle s'appelle EUROPE, ils l'on montrée dans le film "2010", mais on peut pas y aller :-( ça nous est interdit par des forces supérieures...mais ellle existe hein, on nous l'a montrée :-D
    [L56], 4 Août 2007
    #29
  10. Offline
    Zaene *
    Ici on a quand meme droit a l'officialisation de théories completement farfelues dans un cadre pseudo scientifique ... et puis si ce qui est donné comme chiffre est exact a savoir que 44% des américains accrédite la thése créationiste beeeeeenn non ils ne sont pas tous con ... seulement au moins 44% ...
    Zaene, 4 Août 2007
    #30
  11. Offline
    gogoprog Oprahiste vaudou
    Hehe quand ils interviewent le type, on dirait quelqu'un qui bafouille et dit l'inverse de ce qu'il doit dire ;)
    gogoprog, 4 Août 2007
    #31
  12. Offline
    kreatuR- kreature.be
    moi j'ai l'impression que la femme allait dire un truc censé puis qu'il l'a interrompue....
    kreatuR-, 4 Août 2007
    #32
  13. Offline
    Gregounet ex membre
    Et bah dis donc...enfin pour certains visiteurs, on peut pas leur en vouloir , ils sont bercés dans la 'connerie' dès la naissance, si on ne leur a pas inculqués le contraire c'est normal qu'ils ont cette vision du monde...
    Gregounet, 4 Août 2007
    #33
  14. Offline
    Sim* Border Community
    :maboul::chi:
    hé ben bravo :pfiou:

    44% ca fait quand meme un paquet de con (je ne suis pas anti-americain mais ca c'est fort!)


    "...les chevaliers ont tués pleins de dragons au moyen-age..." okay et la marmotte emballe le chocolat dans le papier alluminium c'est cela ouiiiii
    Sim*, 4 Août 2007
    #34
  15. Offline
    tifrit 13:37
    j'allais le dire
    heureusement que nous sommes Belges :-D
    tifrit, 4 Août 2007
    #35
  16. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Et l'eau qui supporte le bateau alors? Van Damme a longtemps séjourné aux States, CQFD les Belges ne sont pas des abrutis, c'est le lavage de cerveau made in USA qui a fait office. HOURRA, l'honneur est sauf :D
    Tarouk, 4 Août 2007
    #36
  17. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    MaRTIaL, 5 Août 2007
    #37
  18. Offline
    Angy \o/
    Je vois mal des dinosaures dans l'arche de Noé :cool:
    Angy, 5 Août 2007
    #38
  19. Offline
    batto Mendokse Familialu
    Moi je vois mal l'arche de Noé tout court, à savoir un bateau construit par un unique homme, capable d'acceuillir un couple de chaques espèces animales vivantes afin de les préservées de l'extinction!

    J'arrive pas à croire que des personnes à qui on donne le droit de vote, pense sincèrement ce genre d'inepsie :pfiou:
    batto, 5 Août 2007
    #39
  20. Online
    Squall89 Expert attitré en bugs
    +1, d'autant plus que si on est vraiment terre à terre, on se dit qu'il y a des millions d'espèce d'insectes différente (à "l'éppoque", ca devait être pareil) et qu'il était impossible de dénicher chaque espèces et surtout, de les différencier, vu les moyen de l'époque...

    Des foutaises, surtout si elles sont pris à la lettre =/
    Squall89, 5 Août 2007
    #40
Statut de la discussion:
Fermée.