Pourquoi l'ADSL en Belgique est si chère....

Discussion dans 'Actualité' créé par admix, 19 Mars 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out
    j'vois pas pourquoi tu viens parler de communisme, là on parle de modérer certain salaires qui sont abusé.... même si il fait du bon travail, qu'il a des responsabilité et tout ça c'est abusé... c'est vraiment se foutre de la geule des gens de pouvoir payer des patron aussi cher et d'après virer des gens, maintenir des prix élevé et diminuer les frais de fonctionnement d'une entreprise au maximum sans baissé les salaires des hauts placé... ils doit avoir touché en même pas quelques années autant que le budget national des pays les plus pauvres... y'a même pas moyen de claquer tout ce fric en une vie... :pfiou:

    J'sais pas pour vous hein, mais moi j'sais que j'vivrai pas éternellement, j'ai pas envie d'ammasser un max de fric pour qu'on m'enterre avec et j'crois pas avoir plus besoin de fric que n'importe qui... ces gars là, le fric les rendent barge, j'vois pas comment y'a moyen de garder les pied sur terre en touchant un salaire aussi indécent...

    J4comprend que vu leurs responsabilité ils soient mieux payé, mais j'vois pas pourquoi 1000 fois plus que les autres... ils travaillent surement pas 1000 fois plus hein...
    cyriak, 26 Mars 2008
    #61
  2. Offline
    Yorel Rêveur
    Ouh... à bas les riches... Ouh...

    Qq veut un mars ?
    Yorel, 26 Mars 2008
    #62
  3. Offline
    Le communisme est voué à se vautrer, l'a déjà assez prouvé, et n'a rien à faire ici.


    Donc tu ne trouves pas ça bien mais nécessaire à la survie du système ? L'idéologie du patron riche a de beaux jours devant elle, évidemment pour un tas de raison c'est bien que la caisse du PDG soit pas une Fiat Panda, mais là ça atteint quand même des proportions faramineuses...


    La Hollande veut réguler les salaires des patrons pour éviter les salaires trop importants et les parachutes dorés, je ne dis pas que c'est la meilleure solution, mais c'est en tous cas le signe que tout le monde ne trouve pas évident qu'un dirigeant, si important soit-il, gagne l'équivalent de 250 salariés...
    Mr Jones, 26 Mars 2008
    #63
  4. Offline
    modérez les salaires des top manager ici et les meilleurs partiront ou c pas modéré...
    T-killah, 26 Mars 2008
    #64
  5. Offline
    C'est pas une raison pour pas poser une question sur le fond...
    Mr Jones, 26 Mars 2008
    #65
  6. Offline
    Je critique pas la question je critique les réponses de bisounours...
    T-killah, 26 Mars 2008
    #66
  7. Offline
    La Poubelle Elite
    ... RENSEIGNE TOI avant de critiquer facilement. Vu le cout de développement d'une infrastructure pour produire un médicament, tu aurais une crise cardiaque en entendant le montant :roll:


    Ca vire à quoi ce thread sur l'adsl en belgique :roll:


    http://www.glaxosmithkline.ch/fr/Desktopdefault.aspx/tabid-2/13_read-51/
    La Poubelle, 29 Mars 2008
    #67
  8. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Donc les pauvres se remettent à niveau mais les riches ne perdent rien: OK ça a de la gueule en théorie.
    Et après? Tu le trouves où l'argent pour faire ton nivellement par le haut?
    Si certains ne trouvent pas d'emploi (parce que le plein emploi dans une société équilibrée, ça relève du fantasme) et qu'ils ont un niveau de vie se rapprochant d'autres qui se tuent à la tâche, tu ne crois pas que ça va créer
    - frustration
    - aucune motivation pour le travail (ça se voit assez à l'heure actuelle: certains ont le choix de faire 35h pour 150-200€ de plus que le chômage: ça donne envie...)

    d'où une perte de productivité évidente?


    Et ensuite: dans ta super-société, si elle n'est pas admise au niveau mondial, faudra faire des murs de séparation avec champs de mines, barbelés et miradors aux frontières parce que ça va attirer du monde tout ça.

    Et plus t'as du monde, plus tu as besoin de ressources. Il faut donc vivre en autarcie parce que le commerce international sera très pénalisant pour une société pareille.

    Non non, ce n'est pas de l'utopie...
    Tarouk, 31 Mars 2008
    #68
  9. Offline
    Zaene *
    Encore une fois (ça doit bien faire 5 la non ? ) sort toi de la tete tout ce qui inclu le systéme dans lequel tu es ! La valorisation monétaire, le principe de marché ... l'argent ... en fait partie et donc est une part du probléme, sans doute la part la plus importante et celle qui parrait a ceux qu'on assome depuis leur naissance avec le capitalisme, la plus inimaginable a voir disparaitre, pourtant c'est salutaire et tout a fait possible. Celui-ci n'est en fait qu'un intermédiaire entre 2 choses : les biens et les services rien d'autre.

    Or ce "systéme" de régulation ne correspond plus du tout a la réalité, pour rien, il ne "régule" plus du tout, notament a cause de la spéculation et des dizaines de corruptions diverses qui lui ont été appliquée depuis des siécles, il a fait son temps mais est maintenant une veritable plaie et un obstacle a l'evolution sociale (au sens propre), a la civilisation.

    Il n'y a donc aucun "argent " a trouver, le principe n'existant plus.

    Ou trouver les moyens matériels ? D'une part ils apparaitrons simplement par la disparition de toute une série d'abus gigantestques et de manipulation fausses trés utilisées a l'heure actuelle (quota, bulle spéculative, systéme d'ancre financiére ... etc leur nombre et leurs applications sont extrémement vaste) et d'autre part grace a l'application du principe de coopération qui "produit" plus qu'il ne consomme (1+1=3 ... bien entendu il s'agit de travail, l'energie restant nécéssaire, c'est une loi physique) Ce surplus permettant l'égalisation matérielle.

    Ce principe n'a rien de purement théorique il a deja été employer avec enormement de succes : dans les Kolkoses avant que Staline ne les "renovent", arf, zut c'est vrai, les mechants coco ne peuvent pas avoir réussi quoi que ce soit, ... j'oubliais ... aaaaalors , dans les Kiboutz ? La ca va, c'est des juifs ! quoi de plus capitaliste normalement ... he ben non ... pas la et le moins qu'on puisse dire c'est que ça a marcher. De nos jours le principe est toujours etudier en pratique, notament en France par une Non-A, chef d'entreprise, qui est deja intervenue ici pour appuyer mon propos.


    Ce qui est pathétique, je trouve, c'est qu'alors que je suis ouvertement misanthrope, j'ai encore plus de foi que bcp ici en la nature humaine, peut-etre parce que je la connait au travers d'étude ménée par une science éprouvée et pas de faits divers ou de phantasme populistes.

    La disparition de "l'argent" entraine des modification sociétale tellement fondamentale que ça depasse logiquement au debut la capacité a les imaginer, maintenant en faisant preuve d'honnéteté intellectuelle et en réflechissant avec la précaution de ne rien tenir pour "aquis" ou "impossible" on se rends généralement compte de l'ampleur de ces changement et de leur bénéfices.

    Si j'ai bien compris ta question c'est : "pourquoi travalleraient ces sales chomeurs, ces fainéants de sans abris alors qu'ils ne veulent meme pas le faire actuellement pour une misére ? (j'ironise mais ce genre d'idée préconcue me revulse carrement) je ne vais meme pas entrer dans le detail de la bétise de ce raisonnement a l'heure et dans le systéme actuel.

    Dans notre principe, travailler est naturel, pour tous, tout simplement parce que ta participation a la société te donne droit a jouir de ce qu'elle produit, c'est extrémement simple, "ne pas participer" t'exclus d'office et il est demontrer que dans des communauté ou ce principe est appliquer et il y en a vraiment plus que tu ne crois ... les scouts par exemple :p ), les participant ne se pose meme pas la question.

    Les produits se divise en 2 catégories :

    Le nécéssaire vital : Logement - vétement - nourriture - soin de santé - moyen de locomotion => Du a tous quel qu'il soit.

    Le confort : Tout le reste => sur demande et fournit en fonction des possibilités matérielles

    N'oublions pas aussi (pour eviter les grands cri a l'impossible) que des changements fondamentaux sont présents, par exemple: Plus de "chomage" et oui, le "chomage n'est du qu'a une valorisation faussée de la rémunération du travail (ce que travailler rapporte inclus que je dois travailler autant pour avoir assez pour vivre et cela fait qu'il n'y a pas assez de travail pour tous ... ou pas assez d'argent .... :roll: ). Donc le temps de travail de chacun en est divisé, ce qui produit finalement plus, par le principe de coopération ... on gagne sur tous les tableaux.

    La technologie ... elle ne serait de fait plus un adversaire du travail !!! Mais bien une aide efficace (ce qu'elle aurait toujours du être ! ) Combien de temps crois-tu qu'il faudrais pour que l'essentiel des travaux pénible et dangereux soit effectuer inuquement par des machines ? D'ou une nette amélioration de la qualité de vie, pour tous.

    Le crime ... 85% des crimes et délits ont comme mobile : l'argent ... j'ai vraiment besoin d'aller plus loin ?

    Les changements sont légions, il me faudrait des pages et des pages pour les explicités tous, ici je suis lapidaire, je n'ai pas vocation a donner un cours, pas "ici", mais ceux qui en sont capable verront vite l'evolution que ça représente, face a nous, le capitalisme c'est l'homme de néanderthal face a l'homo sapiens, et ont sait tous comment ça se termine pour néanderthal.

    Enfin , bien sur, plus le systéme est global, mieux il fonctionne, c'est vrai pour le capitalisme aussi, deja entendu parler de "la mondialisation" ? Sauf que sous le capitalisme ça se fait au detriment des gens, de la base, en l'apauvrissant au profit d'une minorité (capitalisme = principe diviseur, pour avoir plus il faut que les autres aient moins). Notre "mondialisation" est inverse et puisque l'effondrement du capitalisme est a terme inévitable, mieux vaut avoir un systéme capable de fonctionner aussi, voir meme plus, globalement que lui !

    Il y a pourtant bel et bien une "utopie" cad une impossibilité pour laquelle il n'existe ni solution ni modéle : c'est la transition du capitalisme vers le Non-A. Sans évenements extérieur ce serait au mieux trés trés long ...
    Zaene, 31 Mars 2008
    #69
  10. Offline
    Yorel Rêveur
    Zaene nous propose sous des mots savants, de retourner à l'aire du troc (dans la première partie de réponse), et plus particulièrement du communisme (dans la deuxième). Tu me donnes cela si je te donne ceci. Je te rends ce service là, si tu me rends celui-ci.

    Mais quel est le problème de ce système de "troc" finalement :
    - problème dans le cas où personne n'a rien à proposer (à part son corps... qui ne serait pas tenter...
    Rappel : la prostitution est le crime le plus répandu... bien avant l'argent... hein Zaene...
    - problème où un service ne peut être rendu que par une personne (chantage, pouvoir apparaît)
    - accroissement du pouvoir local
    - dans ce dernier cas, possibilité de tentation "dictoriale"
    ( cela est d'autant plus amusant que Zaene souhaite imposer son système par la force)
    - qu'il va provoquer autant d'exclusion que maintenant...

    Pourquoi l'argent est apparu, selon toi si ce n'est pour justement contrer ces effets ?

    Quant à ta déclaration d'amour pour un système communiste, bien que tu n'emploies pas le mot, on a tous vu ce que cela donnait...

    Ce qui me révolte dans le fond, c'est que tu te sers d'un manque de législation, de cas marginaux, pour mettre en avant un système aussi peu viable au niveau d'un pays et dans lequel la science aurait encore moins que maintenant la possibilité de s'épanouir... Dans un tel système, finit le progrès... En somme, contrairement à ce qu'il affirme, on retourne au temps des cavernes...
    Yorel, 31 Mars 2008
    #70
  11. Offline
    Zaene *
    Ca et tout ce qui suit (imposer par la force mais lol !!!) ... c'est n'avoir strictement RIEN compris a ce que je viens de dire et s'enfoncer la tête dans le sac... tout en étant complement ignorant des matiéres qu'on décrie, comme la vie communautaire, l'organisation sociétale ...etc pour finir en agitant les épouvantails populiste aussi éculé que stupide du vilain coco qui va te piquer tes joujoux et ta precieuse tirelire (alors que nulle part je ne fait part d'une quelconque perte du droit a la propriété ou aux libertés, bien au contraire)... c'est consternant mais sincérement, ça ne m'etonne guére et la raison pour laquelle mon propos ici est inutile.

    En réalité tu n'est simplement meme pas capable de comprendre qu'il n'y a rien a echanger... Tu travailles dans la société ou tu vis : c'est le service et cela te donne le droit de profiter du resultat du travail de tous : c'est les produits.

    Aucun "troc" la dedans, si ce n'est celui que tu effectue déja a l'heure actuelle en offrant ton travail pour de l'argent de donnant acces aux produits, on supprime simplement un intermédiaire nuisible.

    "fini le progres " BOUAHAHAHAHAHAHA !!! Tu nous rappelle quel est la principale entrave a la recherche ? Tout au contraire, libérée de la speculation de marché d'un coté et de la libéralisation du temps grace a une mécanisation au service du travail le recherche fera obligatoirement un bond en avant formidable.

    Et histoire d'enfoncer un clou auusi imbécile : Pour autant qu'on considére la prostitution comme un délit (et pas un crime mais on en est meme plus la hein ... -_-° ) quel est le mobile de la prostitution ? Mmmm ? pour savoir hein ... :pfiou:
    Zaene, 31 Mars 2008
    #71
  12. Offline
    Yorel Rêveur
    Ce n'est pas moi qui parle du "grand soir".

    Je ne pense pas que ton ton hautain soit justifié. On essaie de te montrer que les travers que tu dénonces vont se retrouver dans ton système également. Il va même en amplifier certains travers. Je félicite ton esprit auto-critique. L'effet "Janis" doit en être responsable... à moins tu élabores tout cela, seul dans ton coin... :-D

    L'argent est un intermédiaire qui permet de diminuer la dépendance à un vendeur particulier et au pouvoir de gestion de la société. Tu le fustiges, je le trouve indispensable.

    A partir du moment où la société donne à tous, tout ce qu'elle peut fournir (sauf les 2/3 biens de conforts qu'elle ne produirait pas en masse...), la notion de propriété n'a plus de sens aucun pour la personne de base. De plus, je crains que le principe comme quoi, "la société peut reprendre ce qu'elle t'a donné" apparaisse rapidement... Vu l'extrême dépendance envers les pouvoirs organisateurs (tu te doutes bien qu'il ne sera pas possible de mettre 6 millions de personnes - pour la belgique - autour d'une table pour l'auto-gestion), permets moi de douter de la survie des libertés d'expression. S'il n'y avait que celle-là... Bien entendu, aucune critique ne serait à formuler, la société (que tu décris) étant parfaite... Un exclu de ta société serait automatiquement condamné à mort (plus accès aux biens élémentaires)... Pour en revenir à la notion de propriété, je me demande comme tu vas faire pour envoyer des gens dans les champs pour "produire" de la nourriture sans retirer la propriété des champs aux fermiers... Et au fait, le mobile de la prostitution est avant l'argent, le besoin de nourriture...

    Qu'est-ce que la recherche avant tout ? La capacité de personnes à aller chercher et trouver réponses à des questions, là où personne n'est aller, là où parfois certains/certaines pensaient qu'il était inutile d'aller... Dans ton système, si on dépense du temps à qqch que le système trouve inutile, on en sera exclu (irrémédiablement). Dans la notre si certains (indépendants) le trouvent au contraire intéressant, ils le financent. Cela va des choses sur lesquels les gens pensent avoir un retour (sur investissement) ou non. Ne vantais tu pas dans un autre post, le fait que ton "système" ferait retourner les gens aux valeurs fondamentales... Je doute qu'on trouve de la place pour aller envoyer 5 gugusses sur Mars, cela ne rapportant pas de produits pour toute l'énergie/l'investissement personnel que cela demande... Ce qui entrave la recherche, ce n'est pas l'argent à l'heure actuelle mais le manque de cerveau... faute d'un enseignement potable... Enfin c'est un autre débat.
    Yorel, 31 Mars 2008
    #72
  13. Offline
    Zaene *
    Mon "ton" s'adapte au mépris et a la prétention consécutive a l'ignorance.

    Ca avoue juger sans avoir la moindre idée de ce dont je parle ni de ceux a qui nous le devons, ça amalgame joyeusement des concepts dont c'est copieusement ignorant avec le "communisme" et c'est incapable d'extraction philosophique mais c'est moi qui serait victime "d'effet de groupe" ... bien sur ... :roll: !

    Je n'en doute pas, tes incapacités sont patentes, inutile de les préciser, ce que tu trouve "impensable" d'autre et non des moindre, le pense, l'imagine et le réalise, comme quoi, tu encore de serieux progres a faire pour nous rattraper. Incapable encore de concevoir qu'il n'y a plus de "vendeurs" ni "d'acheteurs", c'est abscon.

    Vraiment ? Et pour quelle merveilleuse raison ? Le mensonge de la sous production ? Ou le fait que pour toi il faut conserver des différences de "classes" et que la pauvreté est la fatalité des faibles ? Explique qu'est-ce qui ne pourrait pas être produit ? Je suis curieux de voir si tu va toi-meme te rendre compte de l'impasse dans laquelle ton raisonnement t'engages.

    Tout au contraire, cette propriété est exactement identique , l'intermédiaire de l'argent en moins, simple principe d'education. Il n'y a aucune différence, ce que tu as tu l'a gagner par ton travail et ça t'appartient.

    Voila autre chose ... Mieux vaut en tous cas qu'avec des phantasme pareil tu n'ais jamais aucun pouvoir car le but d'une société est de perdurer notament en assurant la subsistance et le bonheur de ses concitoyens ... evidment quand on s'auto-suggestionne que tout ce qui n'est pas néo-libéral est le pendant du stalinisme on arrive pas a imaginer que le but soit d'avancer AVEC les autres et pas CONTRE eux...

    Deja entendu parler de démocratie justifiée ? D'elections ? De réferendum ? ... Clairement la gestion devra être serieuse et sous contrôle d'instances élues, de la justice et finalement en toute transparence, des citoyens ... c'est pas le cas pour le moment ? Ah, non, c'est vrai la corruption des groupe financiers et le lobbyisme, c'est tellement mieux et surtout bien occulte, ça permet de phantasmer a se voir faisant partie de cette "elite", pas vrai ?

    ...

    Pardon , Tu me cite ou je dis qu'elle est parfaite choupinet ? Parce qu'elle ne l'est pas, elle est simplement eminament supérieure, c'est tres différent et il est impossible d'imaginer l'entiéreté des problémes car il est evident qu'il y en aura, et la critique sera d'autant plus la bienvenue, je ne vois d'ailleurs pas pourquoi ce ne serait pas le cas sauf de nouveau en associant toujours avec autant d'imbécilité ces principe avec le régime de l'ex-URSS, c'est juste la terreur face a l'evolution, rien de plus, c'est le fond de commerce de tout bon réac néoconservateur.


    Quels "exclus" ? Le principe est justement que l'exclusion n'existe plus, car a partir du moment ou tu participe a la société, tu en fais partie cela incluant tous le indigeants pris en charge par la communauté, naturellement, comme ça devrait l'être actuellement. Les seuls "exclus" ne le seraient que par leur seule volonté et dés lors ils leur incombent de se demerder, oui, mais a ce que je sache c'est déja le cas actuellement, sauf que pour l'instant les "exclus" le sont contre leur gré !

    "Envoyer" ? Encore le principe dictatorial soviétique ? Y a pas de fermiers de nos jours ? La différence est qu'il n'y a aucune régulation, aucun interet autre que le benefice a tirer d'une activité, aucune place a l'interet de la société, aucune education au service et a l'achévement personnel, seulement la recherche du profit. Des fermiers je connais bcp de gens que cette vie attire mais qui ne peuvent s'y risquer tant c'est une "carriére" risquée financiérement.

    A partir du moment ou on rationnalise l'education et ou on le lie aux besoin de la société chacun a le choix a travers ses propres capacités et désirs de "servir" de la meilleure maniére pour lui ET pour les autres.

    Tout ça aussi sans compter le bond technologique qui suivrait et limiterai donc la peine au travail.

    ... Et la mauvaise foi elle ne t'etouffe pas trop ? ... :pfiou:

    Pardon ? o_O , de nouveau l'archétype dictatorial ... je peux savoir pourquoi au juste il en serait ainsi a part dans tes cauchemards anti-communistes ? Non seulement la recherche serait soutenue puisque "chercher" est une activité nécéssaire a la société participant a sa bonne santé et a son évolution, mais en plus chacun est parfaitement libre d'utiliser son temps libre (bcp plus important pour toutes les raisons que j'ai deja cité) exactement comme il l'entend, comme pour le moment mais sans être retenu par les moyens financiers, seulement par les moyens matériels.


    Et si il n'y a pas de profit a la clef, ils peuvent se brosser, sans aucune préoccupation pour le bien commun, c'est vrai tu as raison c'est bcp mieux ! :D

    Je n'ai pas souvenir de comment j'ai formuler ça mais ce n'est pas faux, maintenant je ne vois pas en quoi il est contraire a des valeur "fondamentales" (qui dans ton esprit semble bien éloignées de ce qu'elles sont dans le mien a te lire) d'envoyer quelqu'un sur mars, au contraire le seul probléme est justement que "l'investissement" ne garantis pas de bénéfices immédiats et rapide , sans interet pour l'avancée de la recherche. Le systéme actuel pose de bien plus grands obstacles que le nôtre a l'exploration spaciale.
    Zaene, 31 Mars 2008
    #73
  14. Offline
    Yorel Rêveur
    Je ne sais pas moi... peut-être... uhm la limitation des ressources... aussi bien les matières premières que les ressources humaines... bien sur, comme on va produire la même chose pour tous et toutes... cela ne va pas nécessiter bcp de "cerveau"... Ah bas la diversité... Ah non, ton monde est formidable, toute le monde aura les trucs les plus mieux, en cashmire et tout... et tout...

    Donc, qq qui travaille moins, aura moins ? Qq qui travaille plus, aura plus ?...

    Et on ne va pas retomber dans certain travers dans notre société actuelle ? Non... non...

    D'ailleurs, comment on va prouver qu'on a travaillé plus, qu'on a le droit à telle ou telle chose quand on se présentera là ou sera entreprosée les marchandises, un ticket rose ? En somme on remplace l'argent par des bons...

    Et on ne va pas retomber dans certain travers dans notre société actuelle ? Non... non...

    Comme si ton "système" allait garantir la transparence, le non-détournement de bien... J'applaudis.

    Ah mais j'en suis convaincu : Dans ta petite tête (c'est affectueux) et celle des amis avec lesquels tu refais le monde, cela marche; ton système n'a aucune faille. C'est ça l'effet "Janis". Tu avouras néanmoins l'incohérence de tes propos, tu passes successivement d'une idée de "coopération", de "troc" à celle d'un pouvoir organisateur surpuissant. Et bien sur, tes petits amis et toi, en tant qu'hommes et femmes éclairés, prendraient le pouvoir pour le bien de tous lors du fameux "grand soir"... Ah ! Ah !


    Le bond technologique... Mdr...

    Une question : Dans ton système, tu te doutes bien que tout le monde ne va pas avoir envie de construire des maisons, de tenir le stock de patate, de ... Et s'il n'y en a pas assez (qui veulent faire une tâche), comment on fait ? Et si les gens ne veulent pas ? Ramasser les poubelles par exemple, nettoyer les toilettes des halls de gare ?

    Tu te doutes bien qu'une majorité de jeunes qui vont avoir le choix entre 'passer pour un indigent - et jouer tt le temps à wow et manger ce qu'on lui donnera' et 'aller cultiver des patates', ne vont pas tarder à faire le choix...

    La majorité des personnes qui se prostituent dans le monde, c'est la faim... pas la possession d'une télévision plasma HD full option... Dsl.

    Ah mais je te rassure, je ne suis pas "anti-communiste". J'ai d'ailleurs des conversations très intéressantes avec certains membres des jeunesses du PTB. Mais il est vrai que je suis effaré à voir le fanatisme de certaines des personnes qui prônent la "révolution"...

    Ce qui me fait rire, c'est que qq comme toi, qui semble si à cheval sur la définition des mots (délit/crime), n'ose énoncer clairement son courant politique (ce qui en soit te rattache de facto à un groupuscule). Moi, j'appelle cela de la manipulation - on fait passer son idée comme révolutionaire - ou de la honte. Dis nous, qu'on puisse lire des livres sur le sujet...

    Pour en venir au propos, ci-dessus. Si une personne décide, à la place de "produire" pour la communauté, de découvrir combien il y a de lapin dans Wow, quelle formule mathématique relie le nombre de bulles d'une duvel à la surface du verre, c'est bon ? Il aura droit à sa patée ?

    Ce que tu oublies c'est que pour faire de la recherche scientifique, il faut du matériel qui demande énormément de ressources (humaines et en matière première). Et que cette étendue de production, tu ne pourras la garantir...

    Tu veux des domaines où il n'y a pas de profit direct du à la recherche... où notamment, elle est due à de e généreux donnateurs... La médecine, la recherce spatiale*, le nucléaire (au tout début)... Et j'en passe...

    * Je pense notamment à un champ d'antennes aux USA qui a couté plusieurs milliards de dollars (tout financer par la bonté des gens) pour écouter le ciel...

    A nouveau, on rentre dans l'élucubration, la déclaration non fondée... Pfff.
    Yorel, 1 Avril 2008
    #74
  15. Offline
    - Lo0 Elite
    C'est justement le probleme, à celui qui fait le plus la pute qui tire le pompom

    Zaene, et pour les personnes désirant faire plus, voulant créer quelque chose qui n'existe pas, mais pas nécessairement destiné à la majorité (vétement de "luxe" par exemple, équipement destiné au sportif, ...). Comment ces bien seront ils distribué, quelle contributions complémentaires recevera la personne donnant à disposition ce travail ?

    Je sais qu'il y a eu un débat (en tout cas un topic) de ce dont tu parlais (avec cette chef d'entreprise il me semble), peut tu me fournir le lien s'il te plait ?
    - Lo0, 1 Avril 2008
    #75
  16. Offline
    Zaene *
    C'est beau la petitesse d'esprit a l'oeuvre.

    Je ne doute pas que dans ton éducation tu cherches le mimétisme identitaire, mais c'est un défaut. La diversité fait partie de la nature humaine, si effectivement on irait vers une uniformisation qualitative supérieure de tous les produits (et renseigne-toi avant de nous servir l'imbecilité comme quoi ce qui est "plus cher" est "meilleurs" parce que ce serait vraiment le comble du pathétique, pitié pour notre bon sens... ) il est evident pour n'importe quel sociologue, meme débutant, que chacun chercherait a se distingué, la diversité ne sera donc en rien menacée c'est seulement la médiocrité qui le sera, pas de bol hein ?

    Pour la limite de ressources :D ... je t'avais prévenu pourtant ...



    Quand je dis qu'il n'a rien compris et qu'il est totalement incapable de s'extraire de son marais idéoloque. Non, plus de quantitativité. Tous les travaux sont nécéssaire a la société, chacun fait sa part de travail, au mieux pour le bien commun.

    Du coup je te vois arriver avec tes gros sabots crier au communisme, bien entendu, primaire jusqu'au bout ... ben non, on va prendre l'exemple populiste classique : le maçon et le médecin (d'une part, l'enseignement demandant un revision en profondeur également, cette comparaison est d'une bétise a pleurer, mais faut bien se mettre a ton niveau) un médecin le sera parce qu'il en a la capacité, le gout et le talent, un maçon le sera parce qu'il en a la capacité le gout et le talent, chacun exercant sont art de son mieux et puisque le rapport de richesse n'existe plus, seul le desir d'exercer et de participer joue donc pas de rapport matériel.

    La ou le communisme faisait fortement fausse route c'est dans sont rapport au prolétariat, tous prolétaires, ouvrier de l'état, ce qui supprime l'individu qui n'a plus de raison de faire "de son mieux", mais juste "ce qu'il faut". Ce n'est en rien le cas ici, chaque individu est responsable de son travail et oeuvre pour la communauté, grâce a lui, elle avance et il est reconnu en tant qu'individu pour ce qu'il fait. Bien entendu il aurait des différences de prestations selon toutes une série de critéres mais le "droit" a jouir des produits de la société restant lui, le meme


    Ben oui, merci pour les applaudissements, fallait pas.




    Soit pas affectueux, c'est un amour a sens unique, tu serais deçu.

    Ce type imagine que c'est un phantasme de coin de comptoir, c'est consternant d'ignorance et en plus de ça dans sont amalgame d'incompréhention il me prette a moi ses propres délires. Tu es le seul a t'auto-suggestionner avec tes concepts étriqués, ta vision courte et tes peurs de réactionnaire, tu es le seul a parler de "troc", je denie, de "grand soir", je ne sait pas ou tu l'a inventé ? De "pouvoir organisateur" surpuissant ... seulement au fond de ton crâne ... terroriser par "Stan le rouge".

    Tu sais bonhomme, c'est pas du haut de tes 3 pommes et entre tes oeilléres que tu risques de réussir une critique un tant soit peu valable d'un systéme qui existe depuis 3/4 de siécle et qui est le fruit d'une science reconnue de tous et du travail de millier de personne adhérant a cette idéologie. Ton ironie est seulement le reflet de tes incapacités, rien de plus aussi avant d'essayer de juger, entraine-toi a imaginer, tu as deja bcp de boulot.



    Je ne doute pas que dans ta conception et ton éducation tu nous livre la TA vison, heureusement pour nous, elle est trés minoritaire (un petite preuve ? Malgrés le peu de différence entre les emploi précaires et le chomage, 94% des chomeurs sont reconnu pour chercher "activement" du travail, alors que celui-ci n'existe pas ... si c'est pas une pruve d'abnégation je ne sais pas ce qu'il te faut).

    Comme tu semble en plus de melanger tes désolantes répartie et les miennes, ne meme pas lire ces derniére je vais répéter : il est evidement certain que le travail sera tres rapidement allégé par la mécanisation, celle-ci n'etant enfin plus un "concurent" du travailleur ... tu veux un dessin ou ça ira ?



    Mais ça persiste ... La prostitution est due a la précarité financiére, la nécéssité de trouver un moyen de subsistance via l'argent gagné ! Fin du cours.




    Mais je l'ai fait, tu est trop borné pour l'accepter, trop ignorant pour savoir ce que c'est, ou trop mauvais lecteur pour l'avoir raté, dans un cas comme dans l'autre c'est navrant mais je n'y peut rien.


    Ce qui est magnifique c'est de se contredire d'une phrase sur l'autre (et moi au moins, je cite ;) ) Si justement ton champs d'antenne a du être financée par la bonté de donnateurs populaire c'est précisement parce qu'aucune industrie les détenteurs de moyens donc, refusait de le faire ! Le principe selon lequel des projets non immédiatement rétribuant sont financé par de "généreux donnateurs" ... qu'il faut espéré trouver ... c'est précisement parce ça participe d'un meme principe, la foi en la recherche, cette foi libérée du carcan financié pourra donc librement s'exprimer, sans entrave autre que les limites matérielle NON-SPECULEES !!!

    Deja expliqué, je ne répéte plus, soit tu est capable de mettre les elements qu'on te donne en relation soit tu t'écrases, au choix.
    Zaene, 1 Avril 2008
    #76
  17. Offline
    Yorel Rêveur
    C'est la tienne de petitesse d'esprit que tu es en train de nous démontrer en ne concevant pas des réalités telles que la limitation des ressources (temps, terreste, humaine), ou le caractère/la nature de l'homme... Tu pars comme à ton habitude dans l'énoncé d'hypothèses non démontrées/non démontrables et tentes de faire passer cela pour des faits. Tu n'arrêtes pas. (voir transparence, ou ce dernier post). Cette démarche est pitoyable.

    Tu agites une série de fantasmes plus titanesques les uns que les autres, comme la réduction de la pénibilité des tâches, la suffisance de chaque ressource. De plus, je m'aperçois que tu fais une nouvelle fois preuve d'incohérences. Tu passes d'un modèle où on va réduire la pénibilité du travail en le répartissant auprès d'un nombre important d'individus à un modèle où les gens ne feraient que ce qu'ils ont envie de faire (et les capacités*), ce qui diminue de facto le nombre de personnes disponibles...

    Prenons le cas d'un chirurgien, discpline ô combien difficile, que peu de personne sont à même de pratiquer convenablement. Une intervention peut durer jusqu'à 13 heures - sans manger, en restant debout - et ne peut généralement être réalisée par une machine. Voilà, on décide d'appliquer ton système aujourd'hui, là maintenant, penses tu que vas trouver suffisamment de personnes pour travailler dans de telles conditions pour l'ensemble de la population ? On peut parler des métallurgistes et des températures extrêmes auxquelles ils doivent résister, ...

    Je suis heureux cependant que tu reconnaisses que tout le monde ne pourra pas exercer le même métier, que tout le monde n'a pas les mêmes capacités... On peut remarquer que la question de l'évaluation de ces dernières (pour chaque individus) sont laissées pour plus tard...

    Les raisons pour lesquelles les gens se surpasseraient me laissent pantois également. Le du étant finalement le même quelque soit la dureté/quantité/qualité de travail fourni. Vive le cran d'arrêt dans le progrès...

    Quant aux personnes qui n'auraient aucune capacité suffisante... soit...

    Honnêtement, je vous admire, ta foi, ton obstination est remarquable. Je me permets ne noter que le système (réel) dans lequel nous vivons là est le fruit de plusieurs siècles de pratique et qu'il est construit jour après jour par des hommes et des femmes disposant d'une intelligence éminent supérieure à toi, à moi et tous tes petits amis. Aussi votre idée "révolutionnaire" et ces 3/4 de siècles, fait bien pâle figure. J'attends impatiemment le post où tu nous déclareras partie dans une contrée lointaine où vous auriez acheté qq terres pour expérimenter en autarcie ton système. Honnêtement, j'ai hâte de lire les résultats.

    Dans le cas présent, je ne me contredis pas. J'ai juste omis de spécifier que les généreux donateurs... étaient des industriels...


    Pour conclure sache que cette énorme concentration de pouvoir, l'omniscience dont devront faire preuve les "élus" de ce système, cette idée d'unification "1+1=3" - slogan digne d'une grande surface - contredit dans les faits, cette idée de performance. Je citerai sans métendre la notion de "Core business" qui a fait son apparition récemment. Je te laisse également t'interroger sur les bienfaits de la compétition (saine ou non) et de comprendre l'antagonisme existant entre les notions d'abondance et de performance.

    Yorel.

    Au fait, puisque apparemment tu as des pertes de mémoires faciles, va relire quelques posts ci-avant.

    Yorel, 2 Avril 2008
    #77
  18. Offline
    Zaene *
    Ce que j'enonce sont des faits, ton ignorance n'est pas un critére pour les transformer en hypothéses et je convient de toute limitation , en commençant par celle de du capitalisme comme systéme, ce que je prétend c'est qu'elles sont tres loin d'avoir les limites que tu balance. Le caractére et la natuire de l'homme sont des élements que tu ne connais simplement pas et tu pars joyeusement dans tes phantasmes populistes pour croire, a la différence d'autres qui eux savent, si pitié on doit avoir c'est pour autant d'ilotie.

    Evites les conseils d'etude et commence a t'instruire, je te le repete, avant de juger tu as des années de travail rien que pour savoir de quoi je parle.

    Biennn sur, j'agite des phantasmes ... c'est moi qui suit trop limité pour ne pouvoir imaginer autre chose qu'un antagonisme binaire capitalisme/communisme et qui le chante toutes les 2 phrases. Encore une fois, que tu ne sois clairement pas capable de COMPRENDRE simplement ce que j'ecrit au travers d'un aveuglement effarent (ce dernier paragraphe est un prodige d'incompréhention ... Je ne sais meme pas ce que tu as compris tellement tu es a coté de la plaque... Puisque si on reduit la peine du travail FORCEMENT on génére de la disponibilite pour autre chose, c'est parfaitement logique ... :pfiou: :pfiou: :pfiou:

    Oui .
    Parce que les chirurgiens que je connait (et y en a pas qu'un) le font tous par idéal et de leur propre avis, ils méprisent ceux qui le font par matérialisme qui sont d'office considérés comme "mauvais" (ce qui n'est pas nécéssairement vrai) je connait meme un médécin, généraliste, borgne, qui a etudier la chirurgie toute sa vie en sachant parfaitement qu'il ne pratiquerai JAMAIS ! Le serment d'hypocrate, je te conseil sa lecture car ce n'est pas que du folklore pour nombre de ceux qui l'ont préter, heureusement, ça aménera peut-etre un peu d'air frais dans ton marais idéologique.

    Bien sur quand on est le produit d'une education mediocre dont on voit ici directement les atroces lacunes au travers de tes incompréhentions, de tes stéréotypes et de tes amalgammes a deux balle (ou tu as en plus la prétention de croire que "tu sais" ... quelques chose, c'est juste que nous on ne sais pas quoi :p ) on a du mal a imaginer que l' education, renovée, en tant que telle puisse produire des gens capable et une évaluation positive et intelligente, je n'en doute pas un instant, je t'assure !

    C'est splendide avec quelle facilité on te fais avouer des travers méprisables digne de la derniére pourriture capitaliste: Les "efforts c'est pour gagner plus", " pour consommer plus" , "pour croire être plus" ... pas de place pour la valeur, le dépassement de soi, l'epanouissement ... je suis meme sur que tu n'imagine meme pas ce que ressente les gens qui travaille par idéal, par plaisir de faire ce qu'ils aiment, sans LA MOINDRE considération financiére, tu n'est meme pas capable de concevoir la différence prodigieuse de qualité entre leurs produits (quel qu'ils soient) et ceux de ceux qui bossent pour le blé !, "yeah, parce que c'est ça la classe mec, yeah !" Pitoyable tu disais ? ... sans blague ? :D



    Tu connais des gens qui n'ont aucune capacité ??? :gne: Hé ! l'homme ici a decouvert "une nouvelle race de fainéant !*(coluche)



    BOUAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!! ... celle la elle est quand meme grandiose, non sans déconner, elle est magnifique, j'en connais que ça va faire pisser de rire, je la note !!! Rassures-moi, t'es pas sérieu ? Parce qu'en arrivé la, c'est sans espoirs sinon !



    Maiwai ... et la marmotte ? Si un groupe financiers finance c'est qu'il attent un rerour d'investissement parce que le mécénat c'est tout sauf rentable (bien que , parfois ... ) et si ce sont des personnes "fortunées" qui le pratique, soit c'est dans la meme optique, soit c'est par foi dans un projet ou un idéologie, il n'y a pas d'exception.

    Ca n'a rien d'un slogan, c'est une réalité scientigfique, encore une fois, ton ignorance n'est pas un argument, et meme si il est la source de tes constructions phantasmatique l'omniscience, la concentration de pouvoir, elles n'ont de réalité que dans le brouillard de ton incompréhention.

    "Bienfait de la compétition" maintenant ? a part sportive ou anectdotique, elle en a fort peu de "bienfaits" la "compétition" vraiment vraiment tres peu car si elle "PEUT" mener a faire "mieux" que l'autre elle mene trés majoritairement a obliger les autres a faire "moins bien" que soi, elle est donc l'archétype du nivellement par le bas, alors que la coopération est systématiqueent un nivellement par le haut !

    .

    Donc tu comprend ce que j'ai dit la comme la préparation d'un "grand soir" (expression méprisante s'il en est, surtout de la part de bas de plafonds n'ayant plus que que ça pour se cacher de leur incapacités) ? Sacrebleu, on touche quand meme a l'extréme ridicule la ... J'enonce un fait, purement et simplement, c'est une constatation, rien d'autre. ...
    Zaene, 2 Avril 2008
    #78
  19. Offline
    Yorel Rêveur
    Il est évident que lorsqu'on prend ses fantasmes pour de la réalité, des hypothèses deviennent des faits. Je suis certain qu'à force de te les répéter 100 fois, tu es devenu incapable de t'en extraire, persuadé de détenir une vérité quelconque. Les seuls arguments que tu as employés jusqu'à présent ne sont pourtant que ceux d'autorité :
    - Oui, mais moi, je sais...
    - Oui, mais vous êtes tous trop bêtes...
    - Oui, mais mon système est âgé... et conçu par des gens intelligents...

    Désolé, si tes arguments ne convainquent que toi et que tu penses qu'ils te donnent une certaine constance (pourtant inexistante).

    Pourtant, certaines notions sont simples...

    Contrairement à ce que tu penses, je ne suis pas attaché à un système plutôt qu'un autre et aime me dire que la société à laquelle nous arrivons (en Belgique, en Europe) et celle que je désire. Je me permets de te signaler que le système belge et dans d'autres pays européens sont des hybrides avec un système social fort. Alors oui, je n'ai pas peur de le redire, j'ai en admiration les gens siégeant à la commission européenne et travaillant chaque jour à la construction de notre société future. Je n'ai que faire de tes moqueries. Quant à leur compétence par rapport à la tienne et d'autres de tes amis, ... elle ne fait aucun doute.

    Je conçois certainement que des gens puissent faire des choses par plaisir sans la moindre considération matériel au contraire. Mais conçois-tu, toi l'inverse, non. Tu es sur ton petit nuage à penser que tout ce qu'il y a à faire trouvera suffisamment de personnes pour le faire avec plaisir et avec toute leur énergie un nombre important de fois, ... Ta bêtise est plus grande que celle que tu me prêtes. Mais tu changes encore de discours, il me semblait qu'il fallait avoir le plaisir et les capacités... (ce qui réduit d'autant plus le nombre)

    J'admire la facilité avec laquelle tu évites de répondre aux questions (pourtant simples) que l'on te pose dès qu'elles touchent un tant soit peu à l'organisation de ton système. Tu ne fais que prouver qu'elle ne repose sur rien, si ce n'est les fantasmes et l'utilisation de formule mathématique dont tu ne connais visiblement pas le sens ( alors que les symboles + et = devraient être connus depuis la 2ième primaire... ).

    Non, allez franchement, faisons comme si. Toi et tes amis avez réussi ton coup d'état. Vous voilà au pouvoir, tous les dirigeant actuels sont exécutés (et ceux qui se trouvaient là). Qu'est-ce qu'on fait, ensuite ?

    Je te remercie pour celui qui a utilisé cette expression, mais dis moi, à part insulter les autres, nous donner ta "vérité" sur le monde, qu'est-ce que quelqu'un comme toi fait sur un forum de joueurs ?

    Quant à ce que tu prends pour des "faits"...
    Yorel, 2 Avril 2008
    #79
  20. Offline
    Zaene *
    J'ai strictement repondus a tout, tout au moins ce qui n'est pas la simple expression de l'imbécilité (comme ta remarque sur les formules mathématiques), desolé si tu en produit plus que nécéssaire. Ton incapacité simplement a lire ce qui est écrit, a en comprendre le minimum syndical et cette persistance a me retourner tes penibles lacunes est fatiguante mais finalement je n'y peut rien.

    Je l'ai deja dis, je n'ai aucun gout a instruire les minus habens, je me borne a contredire les fasaises et éventuellement a donner une explication sur ce qui me parait nécéssaire. Je ne cherche en rien a "te" convaincre et j'ai suffisament de de soutient et de témoignage d'interet pour ne pas du tout ressentir le besoin maladif de me repeter 50 fois dans le vain espoir que ça finisse par faire son chemin entre tes oreilles.

    Quant a mon interet pour le site, rassures-toi, deviser avec ton engeance n'y participe pas :D ...
    Zaene, 2 Avril 2008
    #80
Statut de la discussion:
Fermée.