Sarkozy va porter plainte contre le groupe Sniper

Discussion dans 'Actualité' créé par zoheir, 6 Novembre 2003.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Paradis Obey, Buy, Consume
    pour votre culture générale.

    Art. 1er
    Dans la présente loi, il y a lieu d'entendre par 'discrimination' toute distinction, exclusion, restriction ou préférence ayant ou pouvant avoir pour but ou pour effet de détruire, de compromettre ou de limiter la reconnaissance, la jouissance ou l'exercice, dans des conditions d'égalité, des droits de l'homme et des libertés fondamentales dans les domaines politique, économique social ou culturel ou dans tout autre domaine de la vie sociale.

    Tout comportement consistant à enjoindre à quiconque de pratiquer une discrimination à l’encontre d’une personne, d’un groupe, d’une communauté ou de leurs membres est considéré comme une discrimination au sens de la présente loi.

    Est puni d'un emprisonnement d'un mois à un an et d'une amende de cinquante francs à mille francs, ou de l'une de ces peines seulement:

    1° quiconque, dans l'une des circonstances indiquées à l'article 444 du Code pénal, incite à la discrimination. à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne, en raison d’une prétendue race, de sa couleur, de son ascendance ou de son origine nationale ou ethnique;

    2° quiconque, dans 1'une des circonstances indiquées à l'article 444 du Code pénal, incite à la discrimination. à la ségrégation, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe, d'une communauté ou de leurs membres, en raison d’une prétendue race, de la couleur, de l'ascendance ou de l'origine nationale ou ethnique de ceux-ci ou de certains d'entre eux;

    3° quiconque dans l'une des circonstances indiquées à l'article 444 du Code pénal, donne une publicité à son intention de recourir à la discrimination à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne en raison d’une prétendue race, de sa couleur, de son ascendance ou de son origine nationale ou ethnique;

    4° quiconque dans l'une des circonstances indiquées a l'article 444 du Code pénal, donne une publicité à son intention de recourir à la discrimination, à la haine, à la violence ou à la ségrégation à l'égard d'un groupe, d'une communauté ou de leurs membres en raison d’une prétendue race, de sa couleur, de son ascendance ou de son origine nationale ou ethnique de ceux-ci ou de certains d'entre eux.


    Art. 2.
    Quiconque, fournissant ou offrant de fournir un service, un bien ou la jouissance de celui-ci, commet une discrimination à l'égard d'une personne en raison d’une prétendue race, de sa couleur, de son ascendance ou de son origine nationale ou ethnique, est puni d'un emprisonnement d'un mois à un an et d'une amende de cinquante francs à mille francs, ou de l'une de ces peines seulement.

    Les mêmes peines sont applicables lorsque la discrimination est commise à l'égard d'un groupe, d'une communauté ou leurs membres en raison d’une prétendue race, de sa couleur, de son ascendance ou de son origine nationale ou ethnique de ceux-ci ou de certains d'entre eux.

    Art. 2bis.
    Quiconque, en matière de placement, de formation professionnelle, d'offre d'emploi, de recrutement, d'exécution du contrat de travail ou de licenciement de travailleurs, commet une discrimination à l'égard d'une personne en raison d’une prétendue race, de sa couleur, de son ascendance ou de son origine nationale ou ethnique, est puni des peines prévues à l'article 2.

    Les mêmes peines sont appliquées lorsque la discrimination à l’égard d’un groupe, d’une communauté ou de leurs membres est fondée sur la prétendue race, la couleur, l’ascendance ou l’origine nationale ou ethnique de ces membres ou de certains d’entre eux.

    L'employeur est civilement responsable du paiement des amendes auxquelles ses préposés ou mandataires ont été condamnés.

    Art. 3.
    Est puni d'un emprisonnement d'un mois à un an et d'une amende de cinquante francs à mille francs, ou de l'une de ces peines seulement, quiconque fait partie d'un groupement ou d'une association qui, de façon manifeste et répétée, pratique la discrimination ou la ségrégation ou prône celles-ci dans les circonstances indiquées à l'article 444 du Code pénal, ou lui prête son concours.

    Art. 4.
    Est puni d'un emprisonnement de deux mois à deux ans, tout fonctionnaire ou officier public, tout dépositaire ou agent de l'autorité ou de la force publique qui, dans l'exercice de ses fonctions commet une discrimination à l'égard d'une personne en raison d’une prétendue race, de sa couleur, de son ascendance ou de son origine nationale ou ethnique, ou lui refuse arbitrairement l'exercice d'un droit ou d'une liberté auxquels elle peut prétendre.

    Les mêmes peines sont applicables lorsque les faits sont commis à l'égard d'un groupe, d'une communauté ou de leurs membres, en raison d’une prétendue race, de sa couleur, de son ascendance ou de son origine nationale ou ethnique de ceux-ci ou de certains d'entre eux.

    Si l'inculpé justifie qu'il a agi par ordre de ses supérieurs pour des objets du ressort de ceux-ci et sur lesquels il leur était du obéissance hiérarchique, les peines sont appliquées seulement aux supérieurs qui ont donné l'ordre.

    Si les fonctionnaires ou officiers prévenus d'avoir ordonné, autorisé ou facilité les actes arbitraires susmentionnés prétendent que leur signature a été surprise, ils sont tenus en faisant, le cas échéant, cesser l'acte de dénoncer le coupable; sinon, ils sont poursuivis personnellement.

    Si l'un des actes arbitraires susmentionnés est commis au moyen de la fausse signature d'un fonctionnaire public, les auteurs du faux et ceux qui, méchamment ou frauduleusement, en font usage sont punis de la réclusion de dix ans à quinze ans.

    Art. 5.
    Lorsqu'un préjudice est porté aux fins statutaires qu'ils se sont donné pour mission de poursuivre, tout établissement d'utilité publique et toute association, jouissant de la personnalité juridique depuis au moins cinq ans de la date des faits, à l'exception du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme qui n'est pas tenu par ce délai, et se proposant par leurs statuts de défendre les droits de l'homme ou de combattre la discrimination, peuvent ester en justice dans tous les litiges auxquels l'application de la présente loi donnerait lieu.

    Peuvent également ester en justice dans tous les litiges auxquels l'application de l'article 2bis donnerait lieu:

    1° les organisations représentatives des travailleurs et des employeurs, telles qu'elles sont définies à l'article 3 de la loi du 5 décembre 1963 sur les conventions collectives de travail et les commissions paritaires;

    2° les organisations professionnelles représentatives au sens de la loi du 19 décembre 1974 réglant les relations entre les autorités publiques et les syndicats des agents relevant de ces autorités;

    3° les organisations représentatives des travailleurs indépendants.


    Toutefois, en cas d'infraction visée aux articles 1er, 1°, 2, premier alinéa, 2bis, et 4, premier alinéa, contre des personnes physiques, l'action de l'établissement d'utilité publique, de l'association ou de l'organisation représentative ne sera recevable que s'il prouve qu'il a reçu leur accord.

    Art. 5bis.
    En cas d'infraction visée aux articles 1er, 2, 2 bis, 3 et 4 de la présente loi, le condamné peut, en outre, être condamné à l'interdiction conformément à l'article 33 du Code pénal.

    Art. 5ter.
    Sans préjudice des attributions des officiers de police judiciaire, les fonctionnaires désignés par le Roi surveillent le respect de la présente loi et de ses arrêtés d’exécution.

    Ces fonctionnaires exercent cette surveillance conformément aux dispositions de la loi du 16 novembre 1972 concernant l’inspection du travail.

    Art. 6.
    Toutes les dispositions du Livre Premier du Code pénal, sans exception du chapitre VII et de l'article 85, sont applicables aux infractions prévues par la présente loi.
    Paradis, 9 Novembre 2003
  2. Offline
    Abe@Mat Touriste
    c'est la loi belge ou la loi française?
    pcq faut pas oublier que sniper y sont de france
    Abe@Mat, 9 Novembre 2003
  3. Offline
    Marco [HOONIGAN]

    :shock: Tout les gosses n ont pas la chance d avoir une bonne education ...
    Ya des gosses , dans leur famille , ou le pere utilise ces mots la , et donc pour l enfant , c est normal de les utilisers ...
    Et quand les parents volent .. C ets normal de voler , c est un fait normal pour lenfant ...
    Marco, 9 Novembre 2003
  4. Offline
    Paradis Obey, Buy, Consume
    Y a des lois contre le vols et pour toutes les conneries qu'ils font, le reste ne me regarde pas.......je suis pas leur père ni leur mère.....

    Un pit-bul mal éduqué et dressé pour tuer par un imbecile de maitre, doit-on le laisser vivre, même si à la base c'est pas sa faute ?? bien évidement non...

    Un nuisible, même si c'est pas sa faute doit être puni par notre société , et surtout ecarté de celle-çi afin de garantir aux autres citoyens l'application des lois..

    (Pour le racisme la loi que j'ai copie ci-dessus c'est la loi belge, je l'ai mis ici même si elle ne s'applique pas à sniper qui sont français, rencontre le débat de fond ici au sujet du racisme et de la liberté d'expression...)
    Paradis, 10 Novembre 2003
  5. Offline
    Guest ex membre
    Source: http://www.jeunesses-identitaires.com/

    Le combat des jeunesses identitaires en France a permi d'annuler de nombreux concert de SNIPER dans plusieurs grandes villes.
    Guest, 12 Novembre 2003
  6. Offline
    prozax Bite my shinny metal ass
    C'est limite fn ca ...
    prozax, 12 Novembre 2003
  7. Offline
    Abe@Mat Touriste
    juste un peu quoi ...
    Abe@Mat, 12 Novembre 2003
  8. Offline
    prozax Bite my shinny metal ass
    Il répond plus now :p
    prozax, 12 Novembre 2003
  9. Offline
    Guest ex membre
    "limite FN", et?

    j'ai rien à rajouter..

    ps: je ne vote pas FN
    Guest, 12 Novembre 2003
  10. Offline
    prozax Bite my shinny metal ass
    Bah pq tu le poste alors :roll: ?
    prozax, 12 Novembre 2003
  11. Offline
    Guest ex membre
    ce que j'ai posté ne vient pas du tout du FN
    Guest, 12 Novembre 2003
  12. Offline
    Abe@Mat Touriste
    d'ou ça vient alors?
    Abe@Mat, 12 Novembre 2003
  13. Offline
    Guest ex membre
    des Jeunesses Identitaires.. j'ai cité la source dans le post en question
    Guest, 12 Novembre 2003
  14. Offline
    Abe@Mat Touriste
    " La semaine dernière, à Nice, dans le quartier "chaud" (c'est-à-dire un quartier où les habitants d'origine européenne sont désormais en minorité) "

    une phrase tirée du site ... rien à dire ...
    tu vas pas faire long feu ici toi je pense ;)
    Abe@Mat, 12 Novembre 2003
  15. Offline
    jestrO - Rhune ex membre
    LoL
    jestrO - Rhune, 13 Novembre 2003
  16. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    Voici qq extraits du site jeunesse identitaire

    Je sais pas pour vous mais ce texte me rappelle bizarrement le discours de Le Pen ...
    Communautarisme,racisme,islamophobie,... jeunes de banlieues=racaille arabes ...
    zoheir, 13 Novembre 2003
  17. Offline
    Zaene *
    Effectivement , c'est une discourt "LePenniste" de la a savoir si ce sont ses propre paroles , mystere?

    Mais somme toutes peu importe, c'est a l'extreme limite de ma tolerance. Je permet qu'on exprime son opinion, meme si elle n'est pas "populaire" mais je ne tolererais en aucun cas la moindre propagande pour des théses illegales a savoir : raciste, negationniste, revisionniste ou incitant a la haine ou a la differenciation raciale (ex: Nazisme) dans un sens ou dans l'autre.

    En clair dire: je crois que les juifs sont des indiens d'amerique deguisés en garde suisses pour empoisonner la vie du Pape parceque.....etc. = ok

    Dire : Les juifs sont des indiens d'amerique deguisés qui n'ont jamais ete exterminé et c'est bien dommage = deletage pur et simple (au minimum des reply et plus si affinités).

    De meme si certaine reponses vous choquent vous pouvez toujours m'en parler en pm et j'aviserais.
    Zaene, 13 Novembre 2003
  18. Offline
    La Poubelle Elite
    Certains parents n'éduqent PLUS leurs enfants:
    - on les fout à l'école,
    - on écoute leurs caprices,
    - et dés qu'il y à un probleme
    - c'est à cause de l'école et des fréquentations.

    Ma copine étant éducatrice , j'en entends des vertes et des pas mures.

    Va demander à un prof d'une école professionnelle (parcque malheureusement quand on vire du général , on mets en professionnel ) la facon dont réagissent les parents si leur progéniture balance un marteau pres de leur tête et que le prof a le malheur de le prendre par la peau du cul et de le foutre dehors. Celui qui risque d'être viré, c'est pas l'élève. C'est ca le pire. [Rmq, ca c 'est un cas réel.]
    La Poubelle, 13 Novembre 2003
  19. Offline
    Abe@Mat Touriste
    y a de l'exagération, on dirait que ça arrive tout le temps ce genre de truc pfffff
    Abe@Mat, 13 Novembre 2003
  20. Offline
    Abe@Mat Touriste
    pour répondre à zaene: c'est à la limite de ta tolérance? lol elle est bien large ta tolérance, ces propos incite à la haine raciale je vois pas ce qu'il te faut de plus ... à merde j'oubliais c'est contre les arabes là pas contre les juifs c'est pas pareil c'est moins important biensur

    ....
    Abe@Mat, 13 Novembre 2003
Statut de la discussion:
Fermée.