SEB, grand ancien de joystick n'est plus

Discussion dans 'Actualité' créé par merton, 23 Janvier 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Zaene *
    jusqu'a preuve du contraire le suicide est une affection psychotique et pour un trouver les causes il faut l'etudier par une analyse psychologique ... y sont rare les symptöme suicidaire qui se traduise par des erruption cutanées :pfiou:

    Quoique ... tu finirais par me donner des boutons et je te suiciderais bien. :D

    Mais si t'aime pas celui-la, tu veux un autre ?

    :arrow: http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/conf&rm/conf/confsuicide/vanelle.html
    Zaene, 24 Janvier 2005
    #81
  2. Offline
    Tu réponds pas à ma question mon ptit zaene... Parce que si c'est un site de psychanalyse et non de psychologie ca change tout... Sachant que tout le monde peut pratiquer la psychanalyse: Tout le monde peut s'installer psychanalyste, il n'y a pas de condition légal(contrairement au psychiatre et psychologue)... Même si parfois il y a des psychiatre ou des psychologues qui sont aussi psychanalystes... La seule condition est d'avoir suivi soi meme une psychanalyse.

    http://www.partenamut.be/jsp/displaydoc.jsp?id=2599&origin=Common&language=Fr
    Scalozzzz, 24 Janvier 2005
    #82
  3. Offline
    La Poubelle Elite
    Et il suffit de lire les références
    La Poubelle, 24 Janvier 2005
    #83
  4. Offline
    D'accord alors... parce que pour moi la psychologie et la psychiatrie c'est du sérieux... Mais la psychanalyse c'est plutot du vent, j'ai même appris qu'un ancien prof de secondaire s'était installé psychanalyste comme ca, pourtant c'était très loin de sa formation.
    Scalozzzz, 24 Janvier 2005
    #84
  5. Offline
    Zaene *
    Le moins qu'on puisse dire c'est que tu n' as pas peur du ridicule hein ?

    Auteur du premier article (et de plein d'autres)
    Jacques Louys
    Expert psychiatre au barreau de Paris.


    auteur du second article :
    Jean-Marie Vanelle
    Professeur de psychiatrie, SHUPPM, CHU de NANTES 44
    Zaene, 24 Janvier 2005
    #85
  6. Offline
    En fait j'ai pas été lire l'article mais j'ai visité le site (je fais toujours ca pour jauger la fiabilité des sources) et leur lettre parle de psychanalyse... Maintenant je me suis trompé, mea culpa...
    Scalozzzz, 24 Janvier 2005
    #86
  7. Offline
    seeya ex membre
    mon père s'est également donné la mort, dans un moment de dépression mélancolique, qualifié comme tel par des spécialistes de la santé. c'était un homme respecté et aimé par un large groupe de personnes, autant au niveau familial que professionnel. un bon vivant et un homme courageux, travailleur, qui a tout donné à ses enfants, à sa femme, à ses amis. et qui en est arrivé finalement au bout du rouleau, comme il le répétait.

    je suis son enfant, son fils. je l'ai retrouvé, également, dans un état que je ne souhaite à personne de vivre.

    je n'en parle jamais. mais je t'assure que lire ce genre de propos, ça me fout hors de moi. vraiment.

    et mon père, sache le, est et restera l'etre humain, la personne que je respecte le plus tout au long de ma vie. même décédé. même s'il s'est donné la mort. je garde et garderais une image de lui que très peu d'homme ont réussi à me montrer, m'inculquer.

    tellement d'hommes, tellement de personnes n'arrivent et n'arriveront jamais à sa cheville. et c'est ce genre d'individus qui osent parler d'egoisme? ces memes personnes qui ont peu voire rien fait durant leur existence pour leurs proches? ces personnes qui osent parler d'egoisme alors que vivant ils ne feront pas la moitié du quart de ce que ce seul homme, mon père, à fait pour des dizaines, des centaines d'autres?

    qui est réellement égoiste dans tout cela? l'etre qui a passé sa vie pour les autres et se donne la mort dans un moment d'aliénation (oui, c'est le terme médical)? ou l'etre qui passe sa vie pour répondre à ses petits besoins personnels et qui accepte de se laisser mourir naturellement par l'usure de ce monde?

    des personnes a l'esprit tel que le tien, le seul sentiment que cela me procure, c'est de la pitié, de la tristesse, du mépris. après coup, cela se transforme en indifférence. fort heureusement.

    et, pour ton info, sais-tu ce qui l'inquiétait le plus quelques heures avant de se donner la mort? c'est de ne plus être capable de s'occuper de ses proches, de ne plus être capable d'aider son cercle d'amis, de ne plus être capable de faire ne serait-ce que 10% de ce qu'il pouvait faire avant. sa peur était d'être condamné à être un fardeau pour ses proches alors qu'il était tout le contraire avant d'être "à bout".

    bref, l'extreme opposé de la definition d'egoisme.

    mais ça, je crois qu'on en parle pas dans tes bouquins...
    seeya, 24 Janvier 2005
    #87
  8. Offline
    Bon j'ai maintenant parcouru l'article, je reconnais aisément ne pas comprendre tout ce qui y est raconté... Tu peux pas me quoter les passages qui montrent que le suicide n'est pas égoiste(d'ailleurs on n'en parle pas du tout)? J'ai bien compris que c'était une pathologie mentale (ce que je n'ai jamais nié) mais je ne vois pas bien en quoi cela enlève l'égoisme de l'acte... Sinon, nouveau problème que je me pose, je vois pas pourquoi on doit dire qu'il était libre de faire ce qu'il veut de sa vie si comme l'article le sous entend (en tout cas de ce que j'en comprend) c'est une pathologie mentale?

    En tout cas c'est un lien très intéressant, mais trop chiant à lire... Si tu veux sur le net y a tout "Le suicide" de durkheim à lire mais c'est bien trop long tout comme ton article pour que ca en soit intéressant dans notre contexte
    Scalozzzz, 24 Janvier 2005
    #88
  9. Offline
    Vinchy Touriste
    Un post plus haut :roll:
    Son témoignage se passe de tout écrit psycho- (à toi de complèter le mot) ...
    Vinchy, 24 Janvier 2005
    #89
  10. Offline
    La Poubelle Elite
    [THEO],

    Pour te rassurer, beaucoup aiment içi "discuter" sur des sujets qu'ils n'ont jamais connu ... juste entendu parler.

    Lorsque ça ne leur aie pas proche, ils savent discuter et philosopher pendant des heures avec leurs jugements préconcus.

    De vrais philosophes en herbe ... tant que c'est loin .


    J'ai même lu un jour des critiques car Alan voulait faire une pétition par rapport à l'incinération de la CCB (prés de Tournai) de déchets toxiques. Et il y a eu des petits malins qui ont fait des discours sur cette inutilité car il fallait s'attaquer à la pollution, et qu'il fallait bruler ces déchets => Ils habitent à plus de 200 KM
    La Poubelle, 24 Janvier 2005
    #90
  11. Offline
    merton Troll Grognon
    quand j'ai crée ce thread c'était pour informer mais aussi dans l'espoir que les personnes qui ont connus ou apprécié sont travail, ses mots laissent 1 message. le débat sur le suicide m'a gonflé au plus haut point et me conforte dans l'idée de ne plus poster que des sujets moins sèrieux et qui me tiendront moins à coeur. je suis déçu.

    ps: merci à batto pour son message sur gamekult.
    merton, 24 Janvier 2005
    #91
  12. Offline
    Machiavel666 ex membre
    Ce serait p.e. être bien qu'on arrête ces petites joutes verbales ça devient pitoyable.

    Vous parlez d'égoïsme avec de belles phrases sur le suicide, plein de grandiloquence. Moi je me dis juste que s'il en est arrivé là, c'est que sa douleur était au delà de la simple tristesse. Quand quelqu'un commet un tel acte, c'est parce que sa perception des choses est complètement faussée, il n'y a rien de rationnel.

    Je vais juste ajouter quelque chose. Après avoir appris la nouvelle, quand je suis arrivé chez moi, j'ai juste attrapé un de mes plus anciens n° de Joystick(81) avec en couverture une preview de LBA2, et j'ai sauté à la page 62 pour relire l'article.
    J'avais à peine 13 ans à l'époque mais je m'en rappelle comme si c'était hier. Cet article je l'avais bien lu une dizaine de fois. C'est avec des rédacteurs tel que lui que je pouvais rêver d'un jeu des mois avant sa sortie, déjà m'imaginer évoluant dans un de ces mondes fantastiques.

    Assurément, ceux qui le critique sont ceux qui ne l'ont jamais lu. Dire que c'est lâche de laisser ceux qui reste est un lieu commun. Libre à vous de créer un post sur le suicide en général et vous pourrez y dire que vous trouvez cela stupide. Mais laissez au moins tranquille ceux que la nouvelle attristent vraiment.
    Machiavel666, 24 Janvier 2005
    #92
  13. Offline
    Avec tout ses commentaires, je sais plus trop quoi penser,je retire deux théories:
    Soit le suicide vient d'une aliénation/pathologie mentale(ou appelé ca comme vous voulez) et on ne peut pas dire alors "chacun dispose de sa vie comme il l'entend"...
    Soit c'est reellement "un acte volontaire sans aucune contrainte mentale" et là c'est de l'égoisme...
    Scalozzzz, 24 Janvier 2005
    #93
  14. Offline
    La Poubelle Elite
    Non, ce serait punir les autres utilisateurs à cause de petits moralisateurs en herbe.
    La Poubelle, 24 Janvier 2005
    #94
  15. Offline
    Zaene *
    Le "resumé" je te l'ai deja doinner mais tu n'en veux pas , que veux-tu que j'y fasse ?

    C'est une pathologie, elle revait plusieures forme (2 bien distincte), une rapide et brutale, une lente et degenerative et on peut meme passer de l'une a l'autre, mais dans les deux cas il s'agit d'une psychose ...
    ce qui comprend donc que le suicidaire ne raisonne plus en terme de valeur comme le commun des mortels, son raisonnement est tronqué, altéré ... etcetcetc ... je vais pas te repeter ce que j'ai dis une page avant. :shock:
    Zaene, 24 Janvier 2005
    #95
  16. Offline
    Donc si c'est une pathologie mentale, il n'est pas réellement libre de ses actes, il est sous influence d'une forme de démence ou d'aliénation mentale?
    Donc l'argument comme quoi "il fait ce qu'il veut de sa vie" est également caduque...

    Si c'est bien ça, cela me semble tout à fait plausible, mais tu es le premier sur ce sujet à avoir considéré le suicide comme une forme de démence ou d'aliénation mentale, d'ailleurs je ne l'avais pas considéré comme tel dans ton premier post... Si c'est bien ca que tu veux dire, mea culpa, je pense que tu peux avoir raison.
    Scalozzzz, 24 Janvier 2005
    #96
  17. Offline
    Zaene *
    Oui, c'est ce que je me tue a dire depuis le debut, ce n'a aucun rapport ni avec le courage, ni avec l'egoïsme, c'est un ...effondrement moral qui "bloque" le raisonnement (c'est la meilleure definition que je pusse donner) il est donc completement futile autant d'en vouloir que d'honnorer un suicidé pour son geste, il est sa propre victime, tout simplement et c'est aussi triste pour lui que pour les autres.
    Zaene, 24 Janvier 2005
    #97
  18. Offline
    4-In ex membre
    On est peut etre pas la pour juger un homme qui a eu un acte "de lacheté" pour certains et un acte "de désespoire" pour d'autre. Un gars est mort ceux ki veulent soutenir ça famille le disent ici, ceux qui veulent un débat sur le suicide le créée. J'ai rien contre les débats mais la sa fait je vais sur sa tombe pour lui dire soit ke c'est un "nul" soit je te "comprends". On sera peut etre un jour ou l'autre a ça place et on pourra dire ce qu'on pense vraiment de ça.

    Je trouve ça un ptit peu déplacer pour l'instant de juger un homme qu'on a connu que par une revue et de dire tout ce que j'ai lu de la part de certain.

    ON EST PAS JUGE. Je pense que là en haut une personne sera le faire peut etre mieux que nous
    4-In, 24 Janvier 2005
    #98
  19. Offline
    merton Troll Grognon
    enfin quelqu'un de sensé.
    merton, 24 Janvier 2005
    #99
  20. Offline
    D'accord je t'avais mal compris... T'aurais du employer les termes démences ou aliénation mentale... Peut être aussi au lieu de me prendre à parti, tu aurais choisi qqun comme drog my pils qui n'arretait pas de dire "il peut disposer de sa vie comme il veut" comme toute réponse à mes propos.... ce qui si je suis bien ton raisonnement est faux? on est pas libre en cas de démence/aliénation mentale
    Scalozzzz, 24 Janvier 2005
Statut de la discussion:
Fermée.