Stage IEC/IPCF + cours du soir ICHEC

Discussion dans 'Etudes' créé par Azinou, 29 Mai 2009.

  1. Online
    Azinou Ancienne LV
    Bonjour,

    Arrivant bientôt (fin juin ! plus que ce TFE :-( ) au terme de mon baccalauréat en comptabilité à l'EPHEC, je m'interroge un peu sur les possiblités qui s'offrent à moi.

    Dans tous les cas, c'est une certitude, je travaillerai en journée.

    Ce que je souhaitais savoir, c'était la faisabilité du stage IEC/IPCF couplé avec des cours du soir à l'ICHEC en sciences commerciales. En effet, en terme d'horaire, c'est 18-21.30 chaque soir de la semaine avec le samedi matin ! Je me suis renseigné auprès de stagiaires IPCF et IEC afin d'avoir leurs retours sur la charge de travail lié au stage et ce ne m'a pas l'air excessif.

    Voilà, qu'en pensez-vous ? Connaissez-vous des gens qui ont fait cela?

    Merci !
    Azinou, 29 Mai 2009
    #1
  2. Online
    Azinou Ancienne LV
    Alors, y a personne qui a fait / envisagé de faire comme moi ou qui connait quelqu'un qui l'a fait ? :eek:
    Azinou, 31 Mai 2009
    #2
  3. Online
    Azinou Ancienne LV
    Tit up, y a vraiment personne qui saurait m'aider ? :p^'
    Azinou, 13 Juin 2009
    #3
  4. Offline
    Switch Elite
    Moi je dis (je suis comptable - Ephec- de formation mais je bosse dans l'IT et je fais un master en management en cours du soir à Namur) qu'il ne faut pas vouloir être trop gourmand (ou alors tu abandonnes tous tes projets à coté).

    Pourquoi ?

    Il faut bien se rendre compte que tu vas travailler du lundi au vendredi de 8h à 17h voir plus car on aime attendre bcp des comptables. Ensuite tu vas aller plusieurs jours par semaine à tes cours du soir de 18 à 21h. Finalement pour ton IEC tu vas devoir apprendre et réviser des concepts que tu ne connais pas et passer des évaluations.

    Maintenant imagine et tu le sais surement qu'un comptable à des périodes de rush assez fortes (genre autour du 20 .. et principalement en fin de trimestre, fin d'année pour les bilans, ...) mais qu'à coté de ça c'est comme par hasard la période des examens ICHEC. Tu m'excuses mais en tant que comptable, je vois mal ta fiduciaire t'accorder 5 jours de congés pour que tu puisses étudier (et oui les cours du soir il faut étudier de temps en temps).

    En plus de ça tu voudrais rajouter une couche supplémentaire pour corser une vie où il faut déjà bien jongler pour garder un équilibre et une vie (bosser + étudier ... si tu vis seul ce sera pas la joie).

    Maintenant rien n'est impossible mais dis toi qu'il vaut mieux y aller progressivement (t'es pressé ?) comme ça tu peux tout de même faire d'autres activités à ton aise et avoir des moments de repos (et il t'en faudra plus que probablement). Je dirais également que ça dépend de :

    - ton travail
    - tes aptitudes à apprendre (vite ou pas vite)
    - tes besoins extra boulot/études
    - ta famille
    - ta situation personnelle

    Pour ma part j'explique un peu mes choix et les conséquences :

    J'ai toujours aimé apprendre, voir j'ai besoin d'apprendre mais je déteste étudier. Je travaille actuellement dans une boite de développement software (winbooks que tu connais avec l'ephec) où j'ai comme fonction "support - qualité produit".

    J'ai eu fini en septembre 2008. Je n'ai jamais voulu faire de la compta pure (et je déteste la fisca) car je me voyais mal me faire exploiter (encodeur, pas de mission intéressante, ...) jusqu'à ce qu'on comprenne mes qualités (en fait que je puisse les montrer). Bon c'est purement bidon ce que je dis, certains de mes amis ont l'air d'avoir un job hyper intéressant et prenant (un ami bosse chez Deloitte fiduciaire et il est vraiment très très pris par ce qu'il fait). Pour ma part j'ai toujours adoré l'informatique et au moment de choisir mes études j'ai pas forcément commencé du bon coté.

    Mes parents ne voulant pas entendre parler des hautes écoles, j'ai commencé à l'ucl en ingénieur de gestion et c'était ultra fail. 3 ans de perdu mais j'ai appris à me connaitre terriblement. Les échecs pour ma part ont été déterminant dans mes choix de vie et ma façon de travailler. Ensuite j'ai commencé l'ephec où tout s'est trèèèèèès bien passé. Enseignement pragmatique qui me convenait à merveille.

    Cependant en sortant j'avais un goût de trop peu. J'avais l'impression d'avoir une coupe de glace énorme .. et de m'arrêter à la moitié car j'avais plus faim ... mais je suis gourmand :) Le choix était après cours du jour ou cours du soir ?

    J'ai finalement un équilibre qui m'épanoui très fort :

    - le jour, je travailles dans un milieu que j'adore où j'apprends un nombre incroyable de choses (je suis autodidacte). J'ai la chance d'avoir un boulot où on ne me force pas à faire des heures supp.. mais j'en fais de temps à autre parce que je me sens bien là (pas 20 000 .. mais quand j'ai un truc prenant je reste facilement 1h ou 2 en plus pour finir) et surtout j'ai pleins d'idées. Je suis vraiment stimulé car je sens que je peux apporter des idées, qu'elles seront considérées et parfois appliquées. Ca fait plaisir de se sentir écouté alors que je suis un "petit jeune". Et clairement quand on commence, il ne faut pas s'attendre à ce qu'on t'installe un trône et un tapis rouge .. tu as tout à prouver et personne ne te connait vraiment.

    - le soir, j'ouvre mon esprit à d'autres choses, je m'évade dans quelque chose qui m'est moins familier mais m'intéresse tout autant. De plus j'ai une revanche à prendre sur l'université. J'ai décidé de faire cette formation car je ne voulais rien regretter dans 10 ans. Pour le moment mon boulot m'éclate mais est-ce que ce sera le cas dans 5 ans ? Cependant plus j'avance plus je me rend compte que même si ca m'intéresse .. c'est pas ma passion. Ici j'ai fini mon année (je croise les doigts pour la première session) et j'ai hâte que la deuxième se finisse aussi :p (il faut avouer que l'année passerelle n'est pas hyper bandante ... en dehors de math, stats, économie, .. bah la gestion j'ai rien vu).

    Mais clairement l'un ne va pas sans l'autre. Il arrive même parfois que je ressente un gout de trop peu si bien que je vais me lancer dans de nouvelles formations (technofuturtic) en plus de tout le reste. Disons que maintenant que je travaille depuis 9 mois, je vois ce qu'on attend de moi, ce dont je suis capable et dans quoi je peux m'engager. Ca aurait été impensable avant et complètement ingérable. L'avantage de ces formations est que je peux choisir de suivre une session ou pas .. donc c'est en fonction du reste et je ne me surcharge pas inutilement :)

    Bon j'vais arrêter de déballer mais ca te donnera une idée. Si tu as des questions plus précises n'hésites pas.
    Switch, 20 Juin 2009
    #4