STARSAILOR

Discussion dans 'Musique' créé par Guest, 12 Novembre 2003.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Guest ex membre
    [IMG]

    STARSAILOR : "Silence Is Easy"

    Très attendu, le second album de Starsailor, “Silence Is Easy”, est une œuvre particulièrement révélatrice aux plans musical et personnel.

    Pour les membres du groupe, sa composition et son enregistrement ont confirmé leur place dans le monde du rock et leur aptitude à communiquer leurs émotions à travers des chansons.

    Quant au public, il va assister au déploiement d’un talent énorme. Assez incroyablement, le nouvel album de Starsailor rajoute des facettes au diamant qu’était “Love Is Here”, son premier disque.

    Le groupe Starsailor sera le 05 novembre en concert à l'Elysée Montmartre (Paris).
    http://divertissements.msn.fr/musique/starsailor/default.asp
    découvrir la bio ci-dessous
    http://divertissements.msn.fr/musique/starsailor/bio/default.asp

    L'histoire du groupe...

    Tout cela ne s’est bien sûr pas fait en un jour. Quand une formation modeste, originaire du Lancashire, se met à vendre plus d’un million d’exemplaires de son premier album, les répercussions sont forcément colossales. Lorsque le groupe a arrêté de tourner en 2002, James Walsh, son principal compositeur, savait que Starsailor aurait besoin d’une période de réajustement.

    “Nous avions une chanson nouvelle ou deux à la fin de la tournée, dit-il. Mais je ne savais pas trop ce qui allait venir ensuite. Après un premier album, on a toujours le sentiment de ne plus avoir de chansons. Puis nous avons réalisé à quel point nous avions la chance de faire quelque chose de gratifiant : nous ne travaillons pas à l’usine ou ne sommes pas en train de ramer pour décrocher un deal. Nous sommes dans le groupe dont nous rêvions depuis toujours et nous progressons avec lui.”

    C’est ce constat qui a inspiré au groupe la chanson qui définit le nouvel album, “Silence Is Easy”. C’est une véritable déclaration cathartique identitaire. Starsailor a ensuite composé d’autres titres de la même trempe, certains inspirés par la naissance de Niamh, la fille de Walsh, d’autres par l’amour.

    “Le dernier album a été écrit du point de vue de quatre personnes qui avaient des jobs merdiques et se retrouvaient au même pub toutes les semaines. Aujourd’hui, trois d’entre-nous ont des maisons, j’ai un bébé, et nous avons fait le tour du monde. Nos chansons reflètent cette évolution.” confirme Walsh.
    ../...


    L'histoire du groupe (suite... et fin)

    La composition de l’authentique hymne “Music Was Saved” par James Walsh, a été une autre étape décisive de l’élaboration de l’album. “Quand j’ai entendu cette chanson pour la première fois, dit le bassiste James Stelfox, j’ai cru avoir la tête arrachée. J’ai tout de suite su qu’elle était vraiment spéciale.” Il s’agit en fait d’une déclaration d’amour au métier de musicien.


    “ ‘Music Was Saved’ et ‘Bring My Love’ évoquent aussi le fait de sortir de la fange : recevoir des coups et s’en relever grandi. La musique nous a tous sauvés, celle que l’on écoute, celle que l’on fait et nous aide à nous trouver. J’adore le football mais je me suis vite aperçu que j’étais nul pour y jouer. La musique m’a montré la voie. Devenir meilleur est tellement excitant, et cela peut prendre toute la vie.” affirme Walsh.

    Une fois les chansons écrites, Starsailor allait vivre l’une des expériences les plus décisives de sa carrière : aller en studio avec Phil Spector, un génie de la production, fan du groupe, rencontré par l’intermédiaire de sa fille Nicole. L’inventeur du wall of sound et Starsailor se sont retrouvés à Abbey Road où ils ont travaillé ensemble sur deux chansons, “Silence Is Easy” et “White Dove”. “Cette expérience a été bénéfique, précise Walsh, mais avec ces deux titres, nous avons fait le tour ce que nous attendions de Phil Spector. Pour le reste du disque, nous avons souhaité travailler avec quelqu’un qui nous aide véritablement à mettre en forme notre propre vision. C’est la raison pour laquelle nous avons fait appel à l’ingénieur du son Danton Supple qui a coproduit les neufs titres restants.” John Leckie a également travaillé sur ‘Shark Food”.

    “Silence Is Easy” est un album étonnant qui expose tous les talents de Starsailor. “Ce disque est plus assuré que le premier, dit Walsh. Cette fois, nous étions désireux de brusquer un peu les choses et avions une idée claire du son des chansons. J’ai le sentiment que cette confiance s’entend. Avec un premier disque, on essaye en général de faire impression, d’inciter les gens à vous écouter. Désormais, je suis plus à l’aise avec le chant. La tournée "Love Is Here" a fait souffrir ma voix : je rêvais de sonner comme Jeff et Tim Buckley mais au bout de six mois, je ne tenais plus que grâce au miel et au citron. Ecouter Johnny Cash, Kris Kristofferson ou Dion a été une révélation : je veux chanter avec un sourire sur les lèvres plutôt que d’essayer d’atteindre une note impossible dans chaque vers.”

    “Silence Is Easy” évoque le fait de savoir qui on est, où se placer et reconnaître ses propres dons. “Ce disque parle de la place que chacun doit occuper dans ce monde” conclut James Walsh. Et il semblerait bien que Starsailor ait trouvé la sienne.

    Starsailor :
    Le clip de « Silence is easy »

    http://fdl.eu.msn.com/fr-fr....rHD.wmv
    Guest, 12 Novembre 2003
    #1
  2. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Ce serait bien que tu mettes les sources d'ou tu copies le sujet..
    Elian, 12 Novembre 2003
    #2
Statut de la discussion:
Fermée.