Témoignage d'un papa qui ne voulait pas d'enfant

Discussion dans 'Santé' créé par Barna [PAPE], 23 Mars 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Barna [PAPE] Touriste
    Salut les Gamerz

    Je suis inscrit sur ce forum de discussion depuis un bail, même s'il est vrai qu'habituellement je suis plutôt discret. Je tenais néanmoins à témoigner ici de ce qui m'est arrivé cette semaine. je vous laisse à votre lecture, ça répondra peut-être à des questions que d'autres se posent.

    Témoignage d’un papa qui ne voulait pas d’enfant

    Elle m’a téléphoné un matin, j’étais au bureau. C’était en août, elle avait une voix bizarre. Elle pleurait, me semble-t-il. Elle m’a demandé si j’étais assis. Elle venait de recevoir les tests de son gynécologue, qu’elle était allé voir pour autre chose, et elle a appris qu’elle était enceinte. Moi, papa… J’ai mis un peu de temps à digérer l’information, et pour cause, notre couple était en train de battre de l’aile.

    Mais reprenons depuis le début.

    Je sors avec Magali depuis pas mal de temps, j’ai bientôt 34 et elle vient d’en avoir 25. Elle est jeune, spontanée, fraîche, mais a son caractère. J’ai le mien aussi, je ne suis pas forcément un gars facile à vivre, mais elle a plusieurs choses qui m’irritent, moi le garçon qui vis seul depuis longtemps, qui ai mes habitudes de célibataire, de filles qui ne restent jamais très longtemps, et qui avaient tendance à se succéder assez régulièrement avant notre rencontre. Mais elle avait ce quelque chose qui m’a séduit, qui m’a fait vibrer. Mais de là à faire un enfant, sans doute pas. Pas encore ! Pas avant qu’elle n’ait une bonne situation en tout cas. Et pas avant qu’on soit sûrs qu’on est faits l’un pour l’autre, car les disputes pour des conneries éclatent souvent. Elle est jalouse, maladroite, je ne suis pas très ordonné et j’ai tendance à lui reprocher trop de choses.

    Le jour où elle m’a annoncé sa grossesse, nous avions eu une dispute violente le week-end précédent, elle avait même fait ses valises mais sans aller au bout de sa décision. Tout ça pour une bêtise, une broutille. Ses hormones sans doute.

    Je me souviens en tout cas que la première chose qu’elle m’ait demandée après son annonce de grossesse, c’était de savoir si je souhaitais le garder. Je n’ai jamais été un grand fan de bébés, les pleurs ont tendance à m’énerver. Et puis je suis un garçon fort occupé, je suis indépendant, je bosse beaucoup, je joue à WOW dans une guilde qui joue le PVE HL, j’ai d’autres occupations, où vais-je caser un enfant dans tout cela ? Devrais-je faire l’impasse sur plusieurs raids par semaine ? Je n’étais vraiment pas prêt. Mais quand on est assez grand pour procréer, je pense qu’on doit être aussi assez grand que pour assumer les conséquences de nos actes. Elle a négligé sa pilule, j’ai négligé de me retirer au moment opportun, assumons. Je sais en plus qu’elle a la fibre maternelle très développée, je ne peux pas lui ôter cela, je n’en ai pas le droit. Tout comme je n’ai pas le droit de refuser qu’elle avorte si c’est son souhait. J’assumerai, tant pis si j’en suis malheureux.

    J’ai annoncé assez rapidement à mon entourage que j’allais être papa. Ils ont été assez étonné, j’avais mentionné à plusieurs reprises que ce n’était pas dans mes projets à court terme d’avoir un enfant. Ma mère s’est un peu inquiétée, a essayé de discerner ma réaction au fond de moi, j’ai parlé avec pas mal de monde puis je me suis fait une raison, me disant que j’allais être papa. Mais que veut dire être papa ? A part une phrase, pour moi ça n’a pas voulu dire grand-chose. J’ai rénové une de mes chambres pour en faire une chambre d’enfants, j’ai terminé quelques travaux dans la maison, on a acheté une lessiveuse et un sèche-linge (eh oui, c’est toujours ma mère qui faisait mon linge) mais pour le reste, pour la liste de naissance, je lui ai laissé carte blanche. Elle s’est occupé de toute la liste, des faire-part (oui oui sans S, j’ai vérifié), le tout comme une chef. Quand elle allait chez le gynéco, le plus souvent elle allait avec sa sœur, sa mère. Je l’ai accompagnée trois fois je pense, j’avais souvent du boulot, des rendez-vous ou alors ça se mettait mal pour moi. Bref, j’étais un peu détaché par rapport à sa grossesse. Quand on me demandait si je me réjouissais, je répondais oui sans conviction. Je me voyais mal dire aux gens : « vous savez, cet enfant je ne le désire pas vraiment, alors qu’il arrive en mars ou en avril, bah ça ne change pas grand-chose pour moi. Mais c’est vrai que finalement le plus tôt c’est le mieux, car une femme enceinte c’est quand même vraiment chiant ! » Ce sont des choses qu’on ne dit pas, mais que certaines personnes soit bien observatrices, soit qui me connaissent bien ont pu déceler.

    Le seul pincement au cœur que j’ai ressenti, c’était quand j’ai su que ça allait être une petite fille. Dans ma tête, une fille quand c’est petit c’est plus calme qu’un garçon, ça allait donc moins me déranger. Et il y a aussi une relation privilégiée entre la fille et son père, tout comme entre le garçon et sa mère. Ma mère, déjà mamie de deux petits garçons (les enfants de ma sœur) était toute contente que ce soit la première petite fille de la famille. J’étais aussi content pour elle. Est-ce qu’inconsciemment je me disais qu’elle pourrait venir la garder plus facilement ? Je ne vais pas aller jusque là, mais je ne l’exclus pas.
    Magali m’a réveillée ce mardi 18 vers 4 heures du matin, elle était en bas et elle me criait de descendre. Je dormais depuis un peu moins de deux heures, je me demandais ce qu’elle voulait. Une araignée dans la salle de bain ? Je suis descendu, elle était paniquée, pensant qu’elle perdait les eaux. Effectivement, elle devait sans doute avoir raison. La naissance était programmée pour le 26 pourtant, et le terme le 7 avril. Lors de sa visite chez son gynécologue, moins de 12 heures avant de perdre les eaux, il lui avait dit que la petite était encore bien en haut du ventre. Enfin, nous voilà partis pour la clinique, la valise était prête, le temps de s’habiller et on était en voiture. A la clinique, je me renseigne : elle va accoucher aujourd’hui ? Mon agenda me repasse devant les yeux, ai-je des rendez-vous ce mardi ? En plus, mon associé est au ski, j’ai un employé depuis 3 semaines mais il est en pleine phase d’apprentissage (on ne s’improvise pas intermédiaire en assurances en 20 jours) bref c’est mal tombé. A mon avis, la petite n’a pas envie d’être bélier comme son papa, trop mauvais caractère.

    Le gynécologue est prévenu vers 7h30, la césarienne était programmée à l’origine, le bassin de Magali étant trop petit pour le poids présumé de l’enfant. Nous attendions en salle de travail, et pendant qu’elle subit une batterie de tests, je préviens nos proches que la naissance va arriver plus tôt que prévu, je rassure ma compagne qui est terrorisée à l’idée de subir une anesthésie, je préviens mon employé en lui donnant des consignes, je repars chercher mon appareil photo à la maison, j’ai envie de filmer l’événement quand même. On entre en salle d’op un peu avant midi. On me met un beau masque de chirurgien, un beau chapeau, je suis près de Mag et je filme. On est nombreux dans la pièce, je plaisante, je suis à l’aise. Ce n’est pas si impressionnant que cela. Le gynécologue s’affaire aidé par un autre chirurgien, le temps passe. L’infirmière nous prévient que la naissance est imminente, et on sort du corps de ma femme une petite fille qu’on tient par les pieds et qu’on dépose, sanguinolente, sur le visage de Magali.

    C’est à ce moment que j’ai fondu en larmes. Des larmes d’émotion, mais surtout des larmes d’amour. En un regard, ce petit bout de femme a réussi à se faire aimer comme jamais je n’ai aimé avant. Elle est passée en un instant du statut d’empêcheuse de vivre à ma guise au statut d’enfant chéri. Quand nous sommes rentrés dans la chambre, elle était enveloppée dans un plaid que nous avions amené. Elle était toute petite, mais déjà si pleine de vie, si curieuse, si attachante, si belle ! Les jours qui ont suivis, j’allais au bureau m’occuper des affaires urgentes, mais je remettais tout ce que je pouvais à la semaine suivante, car son petit visage me manquait trop. Sa manière de bouger la tête, la bouche ouverte, à la recherche du sein de sa mère, sa manière qu’elle avait de me chercher du regard quand elle entendait ma voix, sa manière de se calmer quand je la berçais en lui chantant des chansons… Tous des moments que je n’aurais jamais crus si agréables à peine 12 heures auparavant !

    Je suis rentré ce dimanche de la maternité, j’ai pu montrer à notre petite Cléa sa nouvelle maison. Encore un moment d’intense émotion, à rouler comme un « pèpère » pour éviter de la réveiller, pour éviter de faire un accident dans lequel elle souffrirait. Elle a réussi à me faire changer, et ce changement que je redoutais, je me dis que c’est la plus belle chose qui pouvait m’arriver. J’avais parfois peur avant sa naissance. Peur de ne pas l’aimer, peur que ma compagne, ma famille ou la sienne ne se rende compte que je négligeais l’enfant, peur de faire encore une petite malheureuse sur terre. Peur d’avoir un enfant qui ne recevrait pas assez d’amour. Peur d’avoir commis une erreur en la gardant.

    Là, je suis un homme heureux, un homme comblé. Je suis heureux d’avoir connu une sensation comme celle-là. Ma vie va changer ? Tant mieux, j’ai vécu égoïstement trop longtemps ! Elle ne saurait de toute façon ne changer qu’en bien ! Quand je me remémore tout ce que j’ai écrit ici, je me sens honteux… Honteux pour Mag qui a vécu la grossesse avec un copain « absent » voire même « démissionnaire », honteux d’avoir pu être quelqu’un d’aussi individualiste, égocentrique. Je te demande pardon Mag. Je te remercie Cléa de m’avoir remis les idées en place. Je vous aime toutes les deux, et je vais vous le montrer.
    Barna [PAPE], 23 Mars 2008
    #1
  2. Offline
    GUMBAL 1337
    Sympas l'histoire, félicitations et bonne chance pour la suite.

    (j'ai eu peur en lisant "je joue à WOW dans une guilde qui joue le PVE HL etc.", mais cela se términe bien apparamant).
    GUMBAL, 23 Mars 2008
    #2
  3. Offline
    [HCS]VaLiuM Elite
    Félicitation, continue
    [HCS]VaLiuM, 23 Mars 2008
    #3
  4. Offline
    linkiller aka Mayoche
    Felicitation :)

    J'espere de tout coeur que ton couple va repartir, avec une base solide :)
    linkiller, 24 Mars 2008
    #4
  5. Offline
    Insanity Elite
    Emouvant :) Belle preuve des surprises de la vie :)
    Insanity, 24 Mars 2008
    #5
  6. Offline
    sANCHEZ_- POKERPADAWAN
    PTDR on se ressemble trop :D

    J'ai failit le demonter pareil sans plus de lecture :p

    Heureusement j'ai tout lu :)

    Pour avoir vécu aussi la naissance de ma fille ...

    Clairement ca resteras un des plus beau jours de ma vie, et clairement ... On en est dingue a la première seconde.

    Félicitations !
    sANCHEZ_-, 24 Mars 2008
    #6
  7. Offline
    real007 Dad of Twins
    Tu as su cerner le principal et c'est une bonne chose pour toi que tu as su réagir à temps. Ne sombre pas dans WOW et tout devrait bien ce passer.

    Félicitation

    PS: Je sais pas si ta femme est au courant mais il serait intéressant de lui faire lire ceci aussi. Et ta réaction est tout à fait humaine dans le sens que tu ne saurais te sentir vraiment père que lorsque cet enfant est né.

    Bonne chance pour la suite ;)
    real007, 24 Mars 2008
    #7
  8. Offline
    F@t Boy Born to grill
    Toutes mes félicitations

    :=)
    F@t Boy, 24 Mars 2008
    #8
  9. Offline
    Onefive Freddy Tougaux
    Félicitation!!!
    Onefive, 24 Mars 2008
    #9
  10. Offline
    Barna [PAPE] Touriste
    :) Merci à tous pour vos témoignages et félicitations. Pour ceux qui s'intéressent à WOW, c'est vrai que j'ai clairement laissé tomber il y a 2 mois, ne me connectant plus que sporadiquement, jouant avec un reroll et avec ma compagne qui a fait un perso (on joue tous les deux et on s'amuse beaucoup) donc je ne vais pas laisser un jeu dicter ma vie. Le sevrage a été assez facile quand même.

    Quant à lui faire lire mon message, j'y compte bien ! Elle tombait de sommeil, la maternité c'est vrai que ça use ;-D je pense que dès demain elle le lira (d'autant plus que j'ai mis le même message sur Doctissimo en utilisant son compte pour le poster) Elle est au courant en tout cas que j'ai écrit quelque chose.

    Hé oui, là il est presque 5 heures du mat, on a essayé de se faire rendormir notre puce qui pleurait, ça a l'air bien parti :-D
    Barna [PAPE], 24 Mars 2008
    #10
  11. Offline
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    Tu m'as mis larme a l'oeil, c'est exactement ce que bc d'homme ressent. Cette sensation lorsque le bb arrive est indescriptible. Nous ne sommes plus "les fils de " mais les peres de"
    Cette vérité acceptée et ta vie bascule d'un coup .

    Felicitations a vous 3 . Apres cette déclaration il ne reste plus qu a prendre soin de ta femme . De ta fille ,je ne me fais aucun souci elle a un pere. Bienvenue dans un autre monde
    Fist, 24 Mars 2008
    #11
  12. Offline
    J'ai eu un peu les boules quand j'ai lu le passage sur wow, mais au final tout se termine bien (bien que terminer n'est pas vraiment correct, ça fait que commencer en fait :p).

    Mais surtout, je me reconnais VRAIMENT quand tu dis que tu ne t'imaginais pas du tout avec une petite famille... mais jsui encore jeune, ça changera ptête (si je vis assez longtemps...).
    Alucard, 24 Mars 2008
    #12
  13. Offline
    aquila Elite
    Félicitation!

    (Je viens d'avoir une petite fille, tu vas voir dans +- 1mois et demi, quand elle te regardera avec un regard et un sourire ravageur en gigotant bras et jambes.....:love: )
    aquila, 24 Mars 2008
    #13
  14. Offline
    xlr8 Elite
    Félicitations :) Et merci pour ton texte qui a réussi a me titiller ;)
    xlr8, 24 Mars 2008
    #14
  15. Offline
    BelZe *
    Waouw, c'est plutôt bien écrit et assez touche comme texte..

    Bravo et bonne chance ;)
    BelZe, 24 Mars 2008
    #15
  16. Offline
    Switch Elite
    Ce que j'adore dans ton récit, c'est qu'on ressent vraiment l'évolution de tes sentiments au fur et à mesure ! C'est touchant ... et ca ouvrira les yeux de certains :)

    Ca risque de pas toujours être facile (car parfois l'égoïsme revient au galop) mais je te souhaite pleins de moments heureux :)
    Switch, 24 Mars 2008
    #16
  17. Offline
    Le Lensois Sang & Or
    eh ben ca fait plaisir a lire :D

    felicitations en tt cas :p
    Le Lensois, 24 Mars 2008
    #17
  18. Offline
    Zian[0] Imaginated
    C'est tendre comme tout, le passage où tu découvres la petite était tout mignon =D

    C't'un bon papa lui !
    Zian[0], 24 Mars 2008
    #18
  19. Offline
    .Vinc. Oh, un LamZ !
    Waouuuw !! Très belle histoire !!!

    Félicitations aux deux parents !! et plein d'bonheur à vous 3 ;)
    .Vinc., 24 Mars 2008
    #19
  20. Offline
    akuMz^ #21
    Félicitations !!
    akuMz^, 24 Mars 2008
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.