Une petite citation de Nietsche

Discussion dans 'La Poub3lle' créé par Carambar, 4 Mai 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    J'ai trouvé cette citation d'un certain Friedrich Nietzsche.

    "Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même. Si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, l’abîme finit par ancrer son regard en toi".

    Qu'en pensez-vous ?

    Cela me rappelle un incident il y a dizaine d'années qui a entouré un proche accusé de la détention de pornographie à caractère pédophile. A l'époque les agents ne se sont pas gênés pour me harceler, moi et ma famille, alors qu'on avais rien à se reprocher.

    Pour moi ces gens sont des monstres. A chaque fois que j'entends parler de pédophilie à la télé j'ai envie de casser le poste. J'ai aussi du arrêter de mes études, suite à un article indiscret dans un journal, de sorte que j'en suis encore à un diplome de secondaire aujourd'hui. J'ai l'impréssion que ces gens m'ont volé dix ans de ma vie.

    Quant à la phrase qui parle de l'abîme ca me fais penser au problème que j'ai actuellement, comme un trou au niveau des émotions et un semblant d'indifférence que j'essaye de surmonter.

    Je ne souhaite pas faire l'étalage de mon passé, même s'il est lourd, mais j'aimerais connaître vos avis et peut être vos propres expériences qui porteraient sur cette citation.
    Carambar, 4 Mai 2008
    #1
  2. Offline
    L_S_ ex membre
    Pour ton cas, tu sais bien ce que j'en ai dis sur msn... Il y a et il y aura toujours des crétins pour mettre tout le monde dans le même panier...

    Tu sais ce que tu vaut ! Tu n'as pas à te justifier ;)
    L_S_, 4 Mai 2008
    #2
  3. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Je sais. Il y auras toujours ces gens qui profiterons de leur position pour avoir leurs cinq secondes de plaisir ou de satisfaction sans vraiment se soucier des conséquences. C'est un peu dommage que certains apprennent à envoyer ces gens se promener que tardivemment. Autrement ce genre de comportement n'aurais pas lieu. Sinon il est clair que je n'ai pas à me justifier :) .
    Carambar, 4 Mai 2008
    #3
  4. Offline
    GUMBAL 1337
    O o
    GUMBAL, 4 Mai 2008
    #4
  5. Online
    linkiller aka Mayoche
    "Périssent les faibles et les ratés..."

    Sinon c'est assez choquant/bouleversant ton histoire :-(
    linkiller, 4 Mai 2008
    #5
  6. Offline
    aRok Abrax*s
    Nietzsche, Nietzsche! NIETZSCHE! :gne:
    aRok, 4 Mai 2008
    #6
  7. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Le titre est mauvais mais j'ai correctement retranscrit son nom dans le post d'introduction.

    Nietzsche n'étais pas connu pour son côté doux c'est certain. On pourrais se demander ce qui définit un faible de nos jours comme les prouesses physiques ont peu d'importance.

    Sinon il y a pire. Aux infos on vois des drames tous les jours mais il y a ces drames qui restent cachés parcequ'on ose pas en parler. On vois ce que ca donne avec un certain fait divers en Autriche. Moi je choisit d'en parler brièvement parcequ'il y a une certaine vérité dans la citation.

    Certains de ceux à qui ont fais confiance pour soutenir cette illusion des droits fondamentaux finissent un jour pour les transgresser pour assouvir leur soif de justesse. Je dis bien justesse car cela n'as rien à avoir avec la justice.
    Carambar, 4 Mai 2008
    #7
  8. Offline
    Squall89 Expert attitré en bugs
    Nietzche: Dieu est mort.
    Dieu: Nietzche est mort.

    HUhuhu

    Sinon histoire boulversante en effet :-(
    Squall89, 4 Mai 2008
    #8
  9. Offline
    Sigmund Philololologue
    Nietzsche :love:

    Chez lui, il y a le pire comme le meilleur.
    Sigmund, 6 Mai 2008
    #9
  10. Offline
    Sergei Buddha !
    Nietzsch ....

    Super .. savez vous que son œuvre et sa philosophie reste encore une grande interrogation ? Il a tout romancé au moins Kant a eu la gentilesse d'être direct . On peut tirer des conclusions mais aucune évidence .

    Ce type a fini fou .


    Bref pour la citation , ca ne reste qu'une citation . Delà elle n'a que des effets mimétiques , c'est un peu le syndrôme de l horoscope : ca n'arrive pas mais on se convainc que cela se passe/ s'est passé.
    Sergei, 6 Mai 2008
    #10
  11. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Je ne prétends pas connaître l'oeuvre de Nietzsch mais je pense qu'il avais un côté vision dure et peut être prétentieuse du monde. Celle-ci reflétais sans doute cette recherche ou besoin à la fin du 18ième et le début du 19ième siècle d'un surhomme.

    Ca ne m'étonne pas qu'il soit devenu fou car si la philosophie est une activité épanouissante pour certains, elle peut devenir une réelle obséssion pour ces personnes qui y trouvent un moyen pour exprimer leurs frustrations sans pouvoir s'en libérer entièrement.

    Sergei ton commentaire est assez pertinent :) .
    Carambar, 8 Mai 2008
    #11
Statut de la discussion:
Fermée.