[Anime] Bokurano

Discussion dans 'Livres, BD, Manga, Anime' créé par Iry', 17 Avril 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Iry' .
    Bokurano

    [IMG]

    Titre original: ぼくらの
    Année de parution: 2007
    Production: GONZO
    Directeur: Hiroyuki Morita
    Musique: Yuuji Nomi
    Character Designer: Kenichi Konishi
    Opening: Uninstall de Chiaki Ishikawa
    Ending: Little Bird de Chiaki Ishikawa

    [IMG]

    Synopsis (source, mononoke-bt) :

    Au cours d'un voyage d'étude se déroulant en été, 15 écoliers, huit garçons et sept filles,
    découvrent une grotte sur le littoral.
    Ils décident d'entrer dans cette grotte afin de l'explorer.
    Ils y découvrent tout un tas d'ordinateurs ainsi qu'une importante installation électronique.
    C'est alors qu'un homme nommé Kokopelli, visiblement locataire de ces lieux, se présente devant eux.
    Il prétend être un programmeur en informatique travaillant sur un tout nouveau jeu vidéo,
    dans lequel un gigantesque robot de plusieurs centaines de mètres de hauteur est censé combattre quinze aliens, et ce afin de protéger la Terre.
    Il réussi à convaincre les enfants de participer au jeu et ces derniers se retrouvent catapultés dans le cockpit du mécha.

    Est-ce un jeu vidéo ou bien la réalité ?

    Quoi qu'il en soit, le choix de ces quinze enfants sera lourd de conséquences.

    [IMG]

    Avis :

    Bokurano, une anime que je voulais vous présenter (pour ceux qui auraient pu l'avoir raté) depuis quelques temps.
    Le dernier épisode vu (13ième) m'aura mit le pied à l'étrier pour écrire ces quelques lignes.

    Comme vous avez pu le constater sur les images et dans le synopsis, Bokurano est un anime basé sur les méchas.
    Mais à l'instar d'animes comme Evangelion, ces mechas ne sont que pur prétexte pour commencer l'histoire, car les combats sont ici rapidement expédiés et ce n'est pas du tout l'intérêt de la série.

    L'intérêt lui, se retrouve principalement au niveau de la psychologie des personnages ayant chacun un caractère bien défini.
    Des personnages assez jeunes vont se retrouver dans un engrenage difficilement arrêtable, installant une certaine routine qui ne sera pas facile à regarder sans s'endormir pour certains.
    Mais pourtant cette routine du début participe d'une très bonne façon à l'anime et met en évidence une des facette la plus intéressante à mon goûts de l'anime.
    Facette qui se développera de plus en plus avec le scénario que je vous laisse découvrir.

    Bokurano réussit pour l'instant là où Narutaru (du même auteur) qui dans sa version anime avait échoué.
    Même si ce dernier reste un anime bien sympathique pour quelques épisodes et sans doute une bonne "introduction" pour commencer le manga (dommage qu'il ne soit plus édité en Belgique/France, je serai vraiment curieux de voir ce qu'il donne).

    Bokurano est d'ailleurs sous-titré par une très bonne équipe de fansub francophone ajoutant une petite plus-value à l'anime, ne vous en privez donc pas si vous avez le temps (à moins de ne rechercher seulement de l'action).

    Petite mention spéciale aussi pour le très beau générique de début.

    [IMG]
    Iry', 17 Avril 2008
    #1
  2. Offline
    Noir Never forget who i am !
    thx je connaissais pas plus que ça.
    Noir, 17 Avril 2008
    #2
  3. Offline
    Merci pour l'info, je cherchais quelque-chose à regarder depuis la fin de Onime no Kyo (Kyo aux yeux de démon).
    Alucard, 17 Avril 2008
    #3
  4. Offline
    SkYlEsS Kawai
    C'est un peu chiant comme anime j'trouve ... Moi j'ai même cessé de regarder.

    Sinon Kyo en anime, ça vaut la peine tiens ?
    SkYlEsS, 18 Avril 2008
    #4
  5. Offline
    Kyo en anime: BEURK !

    L'histoire n'est pas du tout la même, aucune classe, j'ai tout regardé et j'ai vite fait de passer à autre chose.
    Alucard, 18 Avril 2008
    #5
  6. Offline
    arsenic Mr.FunkyFunk
    Vraiment un excellent anime (avec une sublime op, à l'époque je me lassais pas de la repasser en boucle).

    Ca me gène que tu emploies le mot "routine", ça a une connotation négative pour moi =P
    En tout cas moi je ne me suis jamais lassé une seule seconde et si on adhère : on est happé par la détresse de ces enfants, livrés à eux-mêmes au pied du mur, et ça ne laisse pas indifférent.
    Bien-sur il ne faut pas regarder cet anime pour espérer voir non stop des combats de méchas, on explore plutôt l'âme des Hommes et les relations humaines ;)

    L'op : Chiaki Ishikawa - Uninstall
    arsenic, 18 Avril 2008
    #6
  7. Offline
    Iry' .
    Effectivement, j'aurais pu trouver un autre mot pour ce schéma qui se répète au début, mais je n'ai pas réussi.
    Mais bon il faut dire que cette répétition contribue fortement à l'anime et comme pour toi, ne m'a pas lassé une seule seconde (enfin j'ai encore la moitié à voir).

    Spoiler, épisodes 4-5 (texte à recouvrir, la balise spoiler ayant disparue).

    Mais en soit le terme n'est pas si inapproprié.
    L'anime met le spectateur dans un schéma qui en devient presque normal, on joue finalement très peu sur les sentiments malgré l'hécatombe et de ce scénario à sens unique.
    Ceci accentuant très fortement le côté un peu malsain de l'anime qui est un de ses gros point fort.
    Iry', 18 Avril 2008
    #7
  8. Offline
    behybe L'inintelligible
    Malgré le fait que je n'ai d'habitude pas trop les mêmes goûts que toi en anime, là tu m'as donné envie. ;)
    behybe, 5 Juin 2008
    #8
Statut de la discussion:
Fermée.