Cali.....méro

Discussion dans 'Musique' créé par Solea, 6 Janvier 2004.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Solea [Revenante]
    Je voudrais vous présenter Cali, un chanteur de chez moi (Perpignan_sud de la France ouiiiiii! :D ) qui a sorti son premier album solo à la rentrée de septembre, et qui commence à faire son petit bonhomme de chemin :)


    Biographie:
    Bruno Caliciuri, alias Cali, est né en 1968 à Vernet-les-Bains. Il apprend seul la guitare et se lance en groupe en 1994 avec les formations Indy puis Tom Scarlett. Il participe ainsi à la conception de 3 albums autoproduits. En 2001, il est repéré en solo par Labels lors de son passage aux Francofolies de la Rochelle. Voici son 1er album produit par Daniel Presley (Breeders, Venus, Spain).


    Album: L'amour parfait


    [IMG]

    - C'est quand le bonheur
    - Elle m'a dit
    - Pensons à l'avenir
    - Il y a une question
    - J'ai besoin d'amour
    - Dolorosa
    - Tes désirs font désordre
    - C'est toujours le matin
    - Le grand jour
    - Fais de moi ce que tu veux
    - Différent
    - Tout va bien
    - L'amour parfait


    Critiques:
    Cali, ce Catalan de trente cinq ans ne mâche pas ses mots. Le verbe acéré et la voix bien trempée, son premier disque est une des meilleures surprises du moment. Intitulé de façon grinçante "L’amour parfait", l’album chante les déchirures et les cruautés des relations de couple, vues d’un côté très garçon. Cette pose de mâle douloureux contribue d’ailleurs beaucoup au charme du personnage.

    Ecorchée, volontiers crue et directe, l’écriture rugueuse de Cali a le mérite d’échapper au policé du politiquement correct. Le premier extrait, sélectionné pour tourner en radio, donne le ton, en martelant "C’est quand le bonheur ?" Une question essentielle, mais, si le bonheur c’est quand elle dit "Le oui qui sauverait ma vie", la chanson se termine sur un constat amer : "On perd l’amour aussitôt qu’on le gagne".

    Qu’il évoque la peur de l’engagement (Je redoute juste le moment où tu murmureras / Pensons à l’avenir babe), les affres de la jalousie (Dolorosa), ou la dérisoire violence des chagrins d’amour (Mais je n’ai pas trouver le courage / Par la fenêtre de ma jeter / Mourir d’amour n’est plus de mon âge), Cali ne se départit jamais de sa morgue ou de son ironie.

    L’album ne manque d’ailleurs pas d’humour. Sa façon de gratter là où ça fait mal évoque un Miossec qui chanterait pour de bon, dans un univers musical tiraillé entre l’énergie rock des guitares, le côté chanson du piano et des élégances de quatuor à cordes. Une musique qui colle, entre fiel et douceur, au monde de Bruno Caliciuri, dit Cali.

    Jean Marc Jacob. (LPJ) octobre 2003


    Le style de Cali se rapproche de celui de Miossec, Bénabar,Louise Attaque, Thomas Fersen, Mickey 3D...


    A écouter:
    - C'est quand le bonheur (1er single de l'album, mais pas le meilleur)
    - Pensons à l'avenir
    - Dolorosa..
    Plusieurs styles se mélangent, il est difficile de résumer Cali à une seule chanson.


    Site officiel:
    http://www.cestquandlebonheur.com
    Solea, 6 Janvier 2004
    #1
  2. Offline
    Solea [Revenante]
    Sniff pkoi mon image ne s'affiche pas? :roll:
    Solea, 6 Janvier 2004
    #2
  3. Online
    RedCross ex membre
    Sans doute le % dans l'url. Pas grave, on copie/colle. Ou alors, faut trouver un autre lien ;)

    J'ai récemment écouter cet album. pas mal, même si c'est pas trop mon style.
    RedCross, 6 Janvier 2004
    #3
  4. Offline
    Solea [Revenante]
    Bon ça marche tjs pas...snifeuhh

    Sinon pour l'album c'est un style assez particulier, j'avoue qu'au début j'ai pas aimé...
    Solea, 7 Janvier 2004
    #4
  5. Offline
    Solea [Revenante]
    Je fais remonter ce post juste pour signaler que Cali est nominé aux victoires de la musique (bouhhh il va pas gagner)

    Donc pour ceux qui connaissent pas ----->
    Solea, 9 Février 2004
    #5
Statut de la discussion:
Fermée.