Comprendre une chanson, pas si évident !

Discussion dans 'Musique' créé par XKisssss, 12 Août 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    XKisssss aka Mireille is back !
    Petit exercice un peu sympa quand vous avez du temps à perdre, écouter les chansons de notre ami Cabrel en tentant de bien comprendre ce qu'il veut dire.

    C'est pas toujours très clair ce qu'il tente d'exprimer, parfois même, on se demande si ce garçon à l'allure "bien propre sur lui" ne cultive pas des feui-feuilles dans son 'tit jardin.

    Bref, analysons l'une de ses chansons et tentons de bien cerner ce qu'il essaie de nous dire.


    Vous trouverez ci-dessous un essai avec "La fille qui m'accompagne"

    Titre : "La fille qui m'accompagne"
    Paroles et Musique: Francis Cabrel
    1983 "Quelqu'un de l'intérieur"


    Elle parle comme l'eau des fontaines
    Déjà, là, il commence fort ! Perso, je connais pas beaucoup de femmes qui parlent comme l’eau des fontaines. Donc, à mon avis quand il a écrit sa chanson, il devait déjà être méchamment entamé, enfin soit …

    Comme les matins sur la montagne
    Je comprends pas le rapport avec l’eau des fontaines :s

    Elle a les yeux presque aussi clairs
    Que les murs blancs du fond de l'Espagne
    En clair, elle a les yeux blancs, ce qui ne doit pas forcément être très joli !
    Il faut donc imaginer ici une fille avec des yeux blancs et qui parle comme l’eau des fontaines, bonjour l’imagination (En plus, celle-là, on pourra sûrement pas la poster dans les BabeZ) Beurkkk des yeux blancs


    Le bleu nuit de ses rêves m'attire
    Même si elle connaît les mots qui déchirent
    Bon, elle l’attire, ça c’est sûr, mais si elle connaît les mots qui déchirent, la meuf, elle doit pas forcément être facile à vivre

    J'ai promis de ne jamais mentir
    À la fille qui m'accompagne
    Ca, c’est très bien mon lapin ! C’est déjà un bon départ

    Au fond de ses jeux de miroirs
    Elle a emprisonné mon image
    Heu, là, j’avoue que j’ai pas tout compris (j'espère pour lui que c'est pas une sorcière, parce que c'est pas net ce bazar) :s

    Et même quand je suis loin le soir
    Elle pose ses mains sur mon visage
    Alors là, je dis "chapeau", c’est la femme élastique ou alors elle a vraiment des longs bras, la fifille !

    J'ai brûlé tous mes vieux souvenirs
    Depuis qu'elle a mon cœur en point de mire
    En clair, elle lui a dit qu’il avait intérêt à pas la ramener avec ses ex- sinon elle lui ferait la peau

    Et je garde mes nouvelles images
    Pour la fille avec qui je voyage
    C’est ce que je dis, il n’a plus que des photos d’elle

    On s'est juré les mots des enfants modèles
    On se tiendra toujours loin des tourbillons géants
    Forcément, faut pas être con non plus. En effet, à moins d'avoir envie de se retrouver avec sa bête tronche sur www.abrutis.com, j’en connais pas beaucoup qui auraient dit "Heu, nous on aime bien les tourbillons géants"

    Elle prendra jamais mon cœur pour un hôtel
    là, on tient un radine, elle a pas envie de payer, ca, c'est sûr

    Je dirai les mots qu'elle attend
    Encore une fois, on constate que c’est elle qui porte la culotte. Lui, il fait ce qu’elle dit

    Elle sait les îles auxquelles je pense
    Et l'autre moitié de mes secrets
    Là, c’est la partie chaude de la chanson. En clair, il a bien envie de se la faire et elle le sait

    Je sais qu'une autre nuit s'avance
    Lorsque j'entends glisser ses colliers
    Là, il commence à frétiller rien qu’à l’entendre, ce qui confirme l’idée de la phrase précédente

    Un jour je bâtirai un empire
    Avec tous nos instants de plaisirs
    "avec nos instants de plaisirs" > du cul, oui ! Le voilà qui se lance dans le commerce du cul … tssss

    Pour que plus jamais rien ne m'éloigne
    De la fille qui m'accompagne
    Ca, forcément, quand on y est, on a pas envie de s’éloigner, hein ! ou alors, elle vient de lui filer la corde au cou et il sait pas faire autrement

    On s'est juré les mots des enfants modèles
    On se tiendra toujours loin des tourbillons géants
    Je prendrai jamais son cœur pour un hôtel
    Elle dira les mots que j'attends
    Elle sait les îles auxquelles je pense
    Et l'autre moitié de mes délires
    Là, il se répète un peu, sans doute, a-t-il déjà oublié ce qu’il lui avait dit. Ou alors elle est dure de la feuille et il doit lui répéter pour pas qu’elle oublie

    Elle sait déjà qu'entre elle et moi
    Plus y a d'espace et moins je respire
    Ca, c'est un concept qu'on a du mal à comprendre parce que normalement c'est l'inverse, il n'y a qu'à demander aux claustrophobes

    [IMG]Et, oui, on la fait pas à des GamerZ comme nous. On a bien compris sa chanson, il prône la femme portant la culotte. A moins que ce soit sa femme qui ait écrit la chanson...
    XKisssss, 12 Août 2005
    #1
  2. Offline
    liitwow grosso6
    Je me rend compte que je dois pas être si mauvais que ça en analyse moi, merci :D
    liitwow, 12 Août 2005
    #2
  3. Offline
    L'humour c'est quand c'est drôle . . . :roll:
    Scalozzzz, 12 Août 2005
    #3
  4. Offline
    Placebo Bloups fan
    Je suis d'accord avec lui la :p

    Sinon c'est une interpretation possible :eek:
    Placebo, 12 Août 2005
    #4
  5. Offline
    kevz BF3 ?
    effectivement
    kevz, 12 Août 2005
    #5
  6. Offline
    Zwane Elite
    lol :p
    Zwane, 12 Août 2005
    #6
  7. Offline
    XKisssss aka Mireille is back !
    Heu, j'ai pas tout pigé, là
    XKisssss, 13 Août 2005
    #7
  8. Offline
    ahahah j'ai bien aimé les comments, ptdrr :)
    Sha ou kaZ, 13 Août 2005
    #8
Statut de la discussion:
Fermée.