Documentaire RTBF 1 - Males en péril

Discussion dans 'Actualité' créé par Carambar, 13 Février 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Un documentaire assez intéressant est passé ce soir à la RTBF.

    Ce qu'on y découvre est assez alarmant. On observe une baisse de fertilité nette chez les hommes avec par exemple une diminution de fertilité de 40% ces dernières décennies observé en France et une diminution de 2% chaque année (chiffres à vérifier).

    En cause les pesticides mais aussi des produits qui rentrent dans la composition de beaucoup de matières courantes tels certains plastiques. Ces substances chimiques pertuberaient le système endocrinien dès la naissance et les effets sont en correlation directe avec la concentration de ces susbtances chez les adultes.

    Mais le constat est pire qu'on ne le pense. Les scientifiques sont convaincus que les systèmes hormonales sont perturbés au point où l'on observe une féminisation de la population male et une redrudescence des cancers de la prostate et des seins chez les femmes. Tandis qu'on prends les choses au sérieux au nord en donnant des conseils aux jeunes mamans d'autres pays tardent à prendre les précautions nécessaires. Toutefois une directive européenne a été émise pour interdire la présence des substances en cause dans certains jouets.

    Bien entendu l'industrie chimique refute des telles hypothèses mais, si elles s'avèrent vrai, il se pourrais que cette tendance - qui est également observables chez les autres espèces animales - pourrais signifier une nette diminution de la fertilité de l'espèce et même son extinction à long terme.

    Sans vouloir vous alarmer je pense qu'il est peut être temps de s'occuper de ce phénomène dont les conséquences pourraient être tout aussi dramatiques que le changement du climat.
    Carambar, 13 Février 2008
    #1
  2. Offline
    L_S_ ex membre
    Et si c'était tout simplement une auto-régulation de la population de notre espèce ?

    On voit ça aussi chez les animaux justement (effets de groupe, effet de masse et ce genre de choses)

    Ca sert pas à grand chose de s'alarmer pour ça tout de suite...

    De toutes les personnes désireuses d'avoir un enfant que j'ai vu... (Et j'en ai vu des dizaines...) Elles n'ont eu aucun mal à avoir un enfant.

    Et puis comme on le dit si bien en économie... faut se méfier des statistiques/chiffres, on peut tout leur faire dire...
    L_S_, 13 Février 2008
    #2
  3. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out
    J'avais déjà vu une reportage sur ça il y a bien longtemps,... Moi ça m'étonne pas que tous ces produits chimiques sois disant "inoffensif" qu'on met sur le marché sans même avoir fait de sérieuses études sur les effets à long terme sur la santé et l'environnement, bah ils aient des effets négatif au final...

    Tant que les industries chimiques ne prendront pas conscience ça ne risque pas de s'arranger... mais bon $$$ avant tout comme d'hab, monde de pourris quoi... :baille:
    cyriak, 13 Février 2008
    #3
  4. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out


    lol vu comment on vit ici en Occident, j'pense pas qu'inconsciement on ne produise moins de sperme pour préserver notre espace vital... à la limite si on devait se battre pour survivre ou quoi.... mais là j'pense qu'on est assez loin d'un cas de surpopulation... On a tous ce qu'on veux...


    Moi j'suis convaincu que c'est toutes ces salopries qu'on mange, qu'on subit et on respire...
    cyriak, 13 Février 2008
    #4
  5. Offline
    L_S_ ex membre
    Pourtant y a aussi des scientifiques qui soutiennent la théorie que j'ai évoquée :]

    C'est d'ailleurs la question que j'avais posé à ma prof de bio... Comment notre corps peut le savoir... Mais elle était trop occupée à engueuler quelqu'un ce jour là
    L_S_, 13 Février 2008
    #5
  6. Offline
    M0ff KISHMASTER
    Faut arreter la tektonik les gens :-D
    M0ff, 13 Février 2008
    #6
  7. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out


    Oui mais chez les animaux ça se produit dans un contexte de compétition.... nous on a rien de ça y'a aucun danger qui expliquerait qu'il soit nécessaire de baisser la fertilité... déjà que dans nos pays le taux est déjà faibles naturellement, j'vois pas pourquoi ce phénomène n'apparaîterait que chez nous...

    Enfin bon, moi ça me paraît totalement farfelu, un peu comme ceux qui avancent que les nouvelles pandémies qui seraient aussi un processus de régulation de l'espèce...
    cyriak, 13 Février 2008
    #7
  8. Offline
    L_S_ ex membre
    A ce qu'il parait pourtant c'est le cas... Mais il n'apparait pas que chez nous

    ce serait des mutations au sein de l'ADN mais je ne sais pas ni pourquoi, ni comment...

    Je vais essayé de me renseigner ;)
    L_S_, 13 Février 2008
    #8
  9. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Toujours sans vouloir alarmer qui que ce soit, je sort quelques exemples de faits cités dans le documentaire. Notez toutefois que la science d'aujourd'hui n'est pas celle d'hier et qu'il est malheureusement difficile d'y voir clair sans avoir les données sous les yeux.

    Pour ta question ca n'expliquerais pas l'étude au Michigan (USA) qui souligne une correlation directe entre la concentration de pesticide dans le sang et une faible fertilité. L'état du Michigan est justement un état où il y a beaucoup d'agriculture.

    Puis les pesticides et autres substances ont un effet mesurable en laboratoire, surtout s'ils sont absorbés ensembles. Une étude a portée sur les effets sur des bébé rats. Les males étaient diformes au point de ne plus avoir de sexe normal. Ce sont ces mêmes difformités dont observe une certaine augmentation chez l'homme. D'ailleurs la différence en fertilité entre générations est tout de suite visible au microscope.

    Une autre étude a porté sur la pénétration d'un produit à partir d'une crème. Il a suffirais d'une heure pour que cela atteigne le circuit sanguin et l'effet est quasi permanent selon un usage régulier. Ce qui est aussi inquiétant c'est l'activité apporté par des plastiques qui étaient considérés comme totalement neutres jusque là.

    Un autre constat, celui-là sur le plan écologique, a relié directement l'extinction d'escargots de mer (observés en laboratoire ceux-ci n'avaient que des oeufs) de mer à un type de peinture utilisé sur des bateaux. Depuis que des mesures ont été prises, la population de cette espèce semble à nouveau croitre.

    Si toutes ces études sont fondés il existerais beaucoup de produits qui viennent perturber la production d'hormones dont les effets, je le rappelle, sont toujours actifs au stade adulte. C'est ainsi qu'un homme peut se retrouver avec une pousse de seins s'il absorbe trop d'oestrogènes*. D'ailleurs en ce qui concerne les males, il faut savoir que le sexe féminin est un peu le prototype humain et que c'est lors de la gestation que les altérations vers le sexe masculin se font. C'est justement à ce stade de la vie qu'un mammifère est le plus sensible à des substances actives.

    * anecdote d'un ancien prof de biologie sur un fait divers où des hommes ont absorbés un surplus d'oestrogènes selon une habitude à rogner les cous de poulets. Ces poulets avaient été justement dopés par l'éleveur pour avoir plus de chair.
    Carambar, 13 Février 2008
    #9
  10. Offline
    Sig le Troll Vî Troll
    Ouais, et il n'y a jamais eu autant de procréation assistée que maintenant.

    J'ai oublié les chiffres, 1 enfant sur 10 ou sur 4 en Belgique ...
    Sig le Troll, 13 Février 2008
    #10
  11. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out

    C'est clair puis bon, j'pense qu'il y a peu de gens qui vont aller se vanter d'être stériles...
    cyriak, 13 Février 2008
    #11
  12. Offline
    Ochinko Jedi
    Ca m'étonne pas trop, c'est faux de croire que rien dans ce qui nous entoure n'a d'influence sur notre santé, et le pire est très certainement notre mode d'alimentation actuel.
    Ochinko, 13 Février 2008
    #12
  13. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    C'est certain et ce qui est surtout important de comprendre c'est que les hormones jouent un rôle d'entretien de la sexualité. En insuffisance, un être se montre moins performant et peut présenter des dégénérescences et, avec une altération de la norme, beaucoup de processus biologiques sont perturbés voire modifiés.

    Comme le dis si bien Wikipedia les hormones sont des genres de méssagers et c'est l'altération de ce méssage qui pose problème. J'ajouterais que la manipulation des hormones est elle aussi à surveiller car il est très difficile de les traiter une fois introduit dans la nappe aquifère. En disant cela je pense à cette pratique de "dopage" aux hormones des animaux d'elevage.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hormone
    Carambar, 13 Février 2008
    #13
  14. Offline
    tqz_ Elite
    Fumer rend stéril :)
    tqz_, 13 Février 2008
    #14
  15. Offline
    Sigmund Philololologue
    Et le gsm dans la poche du pantalon n'est pas très bon non plus, je pense :D
    Sigmund, 16 Février 2008
    #15
  16. Offline
    Yorel Rêveur
    Quelque soit l'endroit où tu mets ton gsm, cela n'est pas bon... :p

    Dans le pantalon, près de ...
    Dans la poche intérieure du manteau, près du coeur
    Quand tu téléphones, près de ton cerveau.

    A noter que si en mode veille (pas de réception de données de type SMS ou vocales), le GSM est très loin de dépasser les normes de l'OMS et celles plus drastiques de la Belgique, en utilisation il les explose... Jusqu'à 8 à 9 fois plus... Il en va de même avec les bornes wifi et certains appareils comme les talkie-walkies pour bébé...
    Yorel, 17 Février 2008
    #16
  17. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Un peu de répit pour la planète, ça ferait pas de mal.
    Elian, 18 Février 2008
    #17
Statut de la discussion:
Fermée.