Ghinzu - Blow, 100% Belge, 100% Rock

Discussion dans 'Musique' créé par Elian, 17 Juin 2004.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    " My parfume ? Vodka ! My limit ? Coma ! "


    GHINZU: "Blow" (Dragoon/Bang!)

    [IMG]
    :arrow: Blow
    :arrow: Jet Sex
    :arrow: Cockpit Inferno
    :arrow: Do you read me
    :arrow: 'til you faint
    :arrow: Dragster wave
    :arrow: Sweet love
    :arrow: High voltage queen (The reign of)
    :arrow: 21st century crooners
    :arrow: Mine
    :arrow: Horses
    :arrow: Seaside friends

    Site officiel de Ghinzu


    Avant de vous coller quelques critiques, je me dois de vous présenter cette formation bruxelloise qui, avec ce deuxième album, a trouvé la voie de mon coeur. J'ai acheté cet album le lemendemain d'avoir découvert le groupe via le concert enregistré lors de la Sacré Nuit à l'AB et diffusé sur Canal+ le 08 mai. Et depuis, je l'écoute tous les jours. Il est rempli de bon morceau, tantôt teinté de rock alternatif (Blow, Dragster Wave [mes deux préférées]), de pop à l'anglaise (My sweet love, Do you read me, Sea-side friends) mais reste tout de même ancré dans la folie du groupe.

    Et là où ça prend vraiment un sens, c'est sur scène. Des bêtes de scène, ils se défoncent, ils suent, et ils aiment ça. Et leur public aussi :) J'vous invite à me rejoindre au Verdur Rock le 26 juin à la Citadelle de Namur pour les soutenir après Pleymo. Du GRAND art. Et en plus, les mecs sont très sympa :) Viendez me rejoindre sur leur forum, ça papote sec et y'a de chouettes gens :)


    Pour écouter un peu de leur son :

    - 2 petits concerts en stream (Realplayer), sur 3Voor12.
    - Sur le site officiel, des extraits de 30 sec et les textes



    Guido:
    Deuxième album pour les Bruxellois de Ghinzu, au titre bien choisi car c'est vraiment "soufflé" que l'on ressort de l'écoute de celui-ci. En effet, si sur leur premier album ("Electronic Jacuzi", fin 2000) on pouvait repérer quelques tics imputables à tout premier album (influences marquées, manque de constance), sur "Blow" toutes ces imperfections valsent dans le caniveau.

    Ghinzu s'est bâti une personnalité sous les feux de la rampe et on sent le groupe qui serre les coudes, contrairement au premier album où la personnalité expansive de son désormais chanteur (et moins leader, donc) John Stargasm prenait un peu trop de place. Si on peut lui laisser une tendance à "monopoliser" le piano pour des passages crooner parfois un peu surfaits, ceux-ci ne gâchent en rien la réussite de ce deuxième album qui augure de beaux jours pour ses créateurs.


    Musicinbelgium.net :

    Le deuxième album des belges de Ghinzu s'est fait attendre puisque le premier, "Electronic Jacuzzi", remonte à l'année 2000 déjà. Sa sortie avait alors étonné tout le monde par la créativité et la folie régnante. La question est sur toutes les lèvres, vont-ils continuer à nous étonner?

    Ce nouvel album "Blow" débute par le morceau titulaire qui est également sorti en single, mais en version réduite. En effet, ce titre fait environ 9 minutes et pour passer en radio, ils ont décidé de lui offrir une édition rabotée. Je dis "rabotée" car pour moi seul l'original à une valeur et on regrettera ce formatage imposé par les radios. Ce "Blow" est formidable par sa construction. Il allie un rock noisy, un peu fou par moment , à une ascension musicale digne du rock progressif. La voix est pleine de sensualité. Ghinzu ose les longueurs (dans le bon sens du terme) et cela lui réussi plutôt bien. On se laisse entraîner pendant ces presque neuf minutes sans le moindre ennui. C'est sans aucun doute le morceau phare de ce nouvel opus.

    "Jet Sex" brille par sa simplicité, quasi acoustique, alors que "Cockpit Inferno" s'emballe et rappelle la folie qui régnait sur le premier album. Le côté plus pop rock de "Do you read me" est beaucoup moins personnel. Il ressemble trop à ce que font beaucoup de groupes américains et/ou britanniques actuellement. Mais, qui sait, cela pourrait être ce titre qui leur ouvrira les portes internationales. Ensuite, le déjanté et répétitif "Until you faint" nous ramène sans autre forme de procès au style Ghinzu.

    Tout en douceur, "The dragster - wave" suit. Un morceau très simple qui s'amplifie au fil du temps. C'est d'ailleurs un peu la carte que joue Ghinzu sur tout l'album. Tout comme "Blow", ce titre se révèle petit à petit pour s'imposer comme un des meilleurs. Quant à "My sweet love", il sonne un peu trop pop anglaise et perd de ce fait l'emprunte du groupe. "High voltage queen (the reign of)" continue en ce sens, tout comme "21st century crooners". Même si ce dernier contient un peu de folie Ghinzu, les morceaux se ressemblent trop pour se sortir du lot. On patine quelque peu.

    C'est avec "Mine" que l'on retrouve enfin notre Ghinzu, les déjantés du rock belge. On imagine aisément John sautant derrière son piano tout en chantant et en écrasant ses accords plus dingues les uns que les autres. Marrant aussi cette reprise très rock'n'roll au milieu de la chanson. "Horse" se pose ensuite en une simple ritournelle entrecoupée de moments déjantés qui pourraient faire penser à du Alice Cooper produit par Bob Ezrin ou aux premiers Pink Floyd époque Barrett ou "Ummagumma". Cet album de Ghinzu se termine en toute simplicité par un "Sea-side friends" qui fleure bon le Coldplay
    Elian, 17 Juin 2004
    #1
  2. Offline
    The Shaman Elite
    Ils seront au verdur rock pour une représentation gratuite :)
    The Shaman, 17 Juin 2004
    #2
  3. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Si t'avais lu t'aurais pas eu besoin de le répeter :p
    Elian, 17 Juin 2004
    #3
  4. Offline
    ProfX Elite
    et ca t aurai eviter de lui faire remarquer :wink:
    ProfX, 17 Juin 2004
    #4
  5. Offline
    deSir Peace & Love ;)
    Et ca nous aurait évité de faire des posts supplémentaires
    deSir, 17 Juin 2004
    #5
  6. Offline
    `b0ud- méwant!
    Déja Vu 2 fois !!!

    Jhon il a une de Ces DéGainnnneee

    quand il monte sur son Clavier la point en lair !!! halala
    `b0ud-, 18 Juin 2004
    #6
  7. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Ouéé sur Dragon ça pete trop :D J'l'es ai vu à Sily le 5 juin ;) Et j'compte bien les suivre un peu partout ;)
    Elian, 18 Juin 2004
    #7
  8. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    http://www.m-la-music.net/article.php3?id_article=1681

    Ghinzu "Blow"
    (Atmosphériques)

    Ca fait quelques temps maintenant que le rock belge ose s'afficher sans complexe. Récemment, ça nous a valu les déferlantes des remarqués Venus, An Pierle, Girls in Hawaï ou encore Sharko, mais à l'écoute de "Blow", on en a la conviction : aucun d'eux n'a encore atteint ce qui s'apprête à submerger l'Europe en la personne des Ghinzu.

    C'est qu'en écoutant "Blow", leur second album, on a l'impression de redécouvrir l'énergie rock telle qu'elle doit être. Des guitares noisy efficaces, de l'énervement, des audaces incroyablement culottées, des brisures de rythme, des moments habités, lents ou hyperspeedés, de la rage, de l'abandon, toute une collection d'ingrédients qui ont du mal à tenir ensemble sur le papier, et qui pourtant, par la magie de Ghinzu, semblent tenir de l'évidence.

    S'il fallait nommer les courants auxquels pourrait se rattacher la nouvelle galette du groupe bruxellois, on citerait sans conteste les Anversois de dEUS. On retrouve leur goût pour l'expérimentation, le joyeux bordel, les collages improbables d'ambiances, les mélodies à tiroirs, les voix qui psalmodient ou éructent des paroles. Une liberté de ton qui fait de l'album un tout jouissif et ludique.

    On pourrait aussi penser à Muse pour les harmonies, mais où l'on aurait systématiquement évité la grandiloquence parfois un peu ridicule des Britanniques. Finalement, au fil des minutes, on pourrait penser au revival actuel pour les rythmiques rock simples et efficaces du genre Strokes ou White Stripes, mais où l'on aurait abandonné la pose artificielle pour revenir à la rage viscérale et à la sincérité du rock.

    Mais même si on peut citer ces références, je peux vous l'annoncer : toutes les figures tutélaires qui se seraient penchées sur le berceau de "Blow" sont allègrement dépassées par ce disque d'une évidence imparable. Le deuxième album de Ghinzu est un univers qui se suffit à lui-même, une collection de plages dont on aime l'énergie, la rage contenue, les échappées au piano, les ambiances oppressantes, la voix de John Stargasm, les rythmes qui donnent envie de se rouler par terre devant la chaîne hifi ou de bousiller tout ce qui encombre inutilement le salon.

    Alors, bien que l'année soit encore loin d'être terminée, on peut déjà le dire : "Blow" est d'ores et déjà un prétendant sérieux au podium des meilleurs albums rock de l'année, loin devant les feux de paille allumés par la presse spécialisée.

    *****

    NB : cet album sortira le 7 septembre

    Yves Schairsée
    Elian, 23 Août 2004
    #8
  9. Offline
    Alexx -is on fire
    J'ai jeté un tit coup d'oeil au Pukkel, et c'était pas mal :)
    Alexx, 23 Août 2004
    #9
  10. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Yepee un petit lien Interview / Chansons en acoustique

    Dracula Cowboy et Do you read me. (interview de StuBru, ne neerlandais donc ;) )

    C'est par ici
    Elian, 24 Août 2004
    #10
Statut de la discussion:
Fermée.