Ingénieur industriel ? où ?

Discussion dans 'Etudes' créé par ninJarai, 18 Octobre 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    ninJarai poulet
    voilà, en entamant une année de 7eme math. J'ai été fait des tests d'orientation and co. Et en regardant le programme d'ingénieur industriel c'est qqch qui me botterait vâchement seulement dans ma tête. Je voulais faire l'unif, et ce que ça changera qqch que je fasse une HE ? ( sachant qu'a l'unif, je ne veux pas faire polytech, pas le niveau )

    Qu'es ce que ça change d'être en HE ( plus cadré, .. ) ?
    Ingénieur industriel en informatique, ça mène à quoi ?
    Niveau des cours ? Fort dur ?
    Cours de langue présente ?
    Les écoles réputées ?


    merci de vos réponses
    ninJarai, 18 Octobre 2008
    #1
  2. Offline
    Kuzco El Lama Bazinga!
    Tu peux faire ca à l'ISIC à Charleroi, ou à Mons. Pour ce qui est de l'option, n'y pense pas trop pour le moment, tu changeras surement d'avis au cours de ta première année.

    Le niveau des cours est bon. Entends par la, qu'il faut quand-même en avoir dans le cerveau et bosser suffisemment. Mais je n'ai eu que des bons échos et le diplôme est la à la fin.

    Je ne fais pas ce type d'études, mais si tu es passioné par les sciences exactes et les mathématiques, tu feras le bon choix.
    Kuzco El Lama, 18 Octobre 2008
    #2
  3. Offline
    litteulcake Not an addict
    La différence entre un ingénieur industriel et un ingénieur civil réside dans l'objectif de la formation. Là où un ingénieur civil est plutôt orienté recherche (bureau d'étude, centre de recherche,...), un ingénieur industriel est plutôt orienté industrie (si j'ose dire), production...

    Étant ingénieur industriel de formation, en arrivant dans le monde industriel, j'ai eu l'impression d'avoir moins de mal à m'adapter qu'un ingénieur civil rentré en même temps que moi. Par contre, je reste convaincu que si j'avais décroché une place au CERN ou dans un bureau d'étude, la situation aurait été inversée... (mais bon, y'a aussi des bons et des mauvais diplômé dans les 2 formations !).

    Mon père (Ingénieur Civil enseignant en Haute École à des futurs ingénieurs industriels) disait toujours que "là où les ingénieurs civils tournent autour du pot pendant des heures pour un problème de production, les ingénieurs industriels mettent directement le doigts dessus et trouvent une solution efficace plus rapidement" (c'est p-e pas les mots exacts mais c'est ce qu'il voulait dire).

    Attention : ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : un ingénieur civil est tout à fait à même d'être efficace au niveau d'une production industrielle... Mais ça le changera par rapport à ce à quoi il a été préparé !

    La formation d'ingénieur industriel est plus facile que d'un point de vue psychologique : tout au long de la formation, on voit beaucoup plus rapidement l'utilité des différents cours, on "touche" beaucoup plus, la pratique est plus mise en avant (même si bon, niveau pratique, ça ne vaut pas un bachelier professionnalisant !).

    Sinon, au niveau des options, ça, c'est plus un choix personnel, mais il est clair que la première année (si ça a pas changé) est commune à toutes les spécialités. Les 2 années suivantes, le volume de cours spécifiques ne dépasse pas le quart des heures, je pense. Du plus, depuis Bologne, un bachelier non professionnalisant (l'équivalent du diplôme de candidature que j'ai eu à l'époque) te donne accès à toutes les autres finalités (même si je me doute bien quand dans la pratique, c'est pas toujours le cas, mais selon Bologne, ça devrait).

    A propos du niveau des cours, même si la première année semble plus accessible en ingénieur industriel (après discussion avec des amis qui on choisit la version "Civil"), la suite est relativement du même niveau (d'ailleurs sur mon diplôme, il est écrit "Études supérieurs de type long de niveau universitaire"), mais bien évidement, les différents cursus respectant leur philosophie respective.

    Voilà, j'espère que je t'ai aidé !
    litteulcake, 18 Octobre 2008
    #3
  4. Offline
    ninJarai poulet
    Ok, évidement mais bon, je pars en disant que j'ai pas le niveau en polytech. Sinon je l'aurai fait. Mais bon, es-ce vraiment inacessible à qqn, qui est pas super intelligent :cool:. ( => d'où l'année de math )
    ninJarai, 18 Octobre 2008
    #4
  5. Offline
    litteulcake Not an addict
    Non, je ne pense pas que cela soit inaccessible à quelqu'un qui a son CESS général ou technique de transition (TQ ou professionnel, à mon humble avis, faut se diriger vers un bachelier pro)...

    Mais si tu penses ne pas être à la hauteur intellectuellement parlant, il va falloir compenser par encore plus de travail alors. Et dis-toi bien qu'au fur et à mesure des années, la part des cours qui te plaisent vraiment devrait significativement augmenter (ou alors tu t'es gouré dans ton choix), et donc, ça te paraîtra de plus en plus "facile", tout en ayant un bon niveau.

    Je ne te cache pas que la première année va être un changement, tu vas être découragé après la première série d'interro, ou après janvier. En plus, il y aura beaucoup de cours généraux dont tu ne te douteras pas de l'utilité mais qui serviront plus à ce que j'appelle "La culture générale de l'ingénieur", qu'on ne retrouve pas chez un licencié par exemple (qui lui sera bien meilleur qu'un ingénieur dans un domaine déterminé, ou sinon, il sert à rien), même si l'équivalent licencié est aussi appelé Master dans la nomenclature "Bologne".

    Une série d'échec n'est pas nécessairement une expérience inutile. Le tout, c'est d'en tirer les leçons, je dirais même, les BONNES leçons. Redoubler n'est pas nécessairement un mauvais choix, de même que se réorienter. Ca dépend des cas. Enfin, ne parlons plus d'échec avant même de commencer.

    Par contre, au niveau de ton orientation future, je te déconseille de choisir ingénieur industriel en informatique parce que tu aimes bien bidouiller sur ton PC chez toi, que tu montes des machines pour des potes, que tu joues/surf/MSN,... Parce que l'informatique orienté ingénieur, ça n'a RIEN à voir. Et puis si c'est pour finir analyste programmeur, fais un bachelier pro en informatique, c'est plus court, tu as plus de preuves à faire au début de ta carrière, mais tu finiras par arriver au même niveau que d'autres "ingénieurs informaticiens", voire plus haut s'ils sont pas doués et que toi oui.
    litteulcake, 18 Octobre 2008
    #5
  6. Offline
    ninJarai poulet
    oui je dis informatique, mais 'aimerai bien aller vers l'électronique, j'aime toucher à tout.
    J'ai terminé le général, en sciences fortes, sans doubler, et là j'entame une 7eme math, 22 de math + phys + chimie + algo
    ninJarai, 18 Octobre 2008
    #6
  7. Offline
    litteulcake Not an addict
    Sur le site http://www.ingenieur-metiers.be/index.php, tu peux trouver tous (ou, du moins, presque tous) les diplômes d'ingénieurs industriels et civils (dans l'onglet "Les diplômes") et toutes les écoles francophones qui dispensent la formation (dans l'onglet "La formation").

    Au niveau des écoles, je ne pense pas qu'il y ait vraiment des écoles beaucoup plus réputées que les autres, ou des écoles beaucoup moins réputées. Toutes se valent plus ou moins à mon avis, mais je n'ai pas la prétention de connaître toutes les écoles d'ingénieurs et encore moins de connaître le niveau de toutes ces écoles...
    litteulcake, 18 Octobre 2008
    #7
  8. Offline
    ninJarai poulet
    Je pense faire çà à l'ECAM
    ninJarai, 18 Octobre 2008
    #8
  9. Offline
    P Y L Touriste
    J'étais en général (Math 4 Sciences 7 Anglais 4) j'ai fais une spécial math à St Louis
    Et la je suis en polytech...

    Ce qu'il y a de bien c'est que els 6 première semaines tu revois bcp (même venant d'une spécial math c'est utile)...

    Enfin si t'es motiver pour bosser a mort, essaye polytech, puis si tu rates, bha tampis... sinon c'est que du benef... essaye au moins l'exam d'entrée et tu verras...

    Moi j'ai commencé polytech cette année, là on fini nos cours de révisions et c'est déjà chaud... Mes prmeier cours d'analyse et d'algèbre me font déjà peur lol par contre chimie me semble easy...

    Au final c'est a toi de voir...
    P Y L, 18 Octobre 2008
    #9
  10. Offline
    ninJarai poulet
    Ben, j'ai vraiment pas envie, car je sais que je ne suis pas fait pour ça, j'ai mes 2 meilleurs potes en polytech, et vraiment, ça me donne pas envie. Et je suis bcp plus technique.
    ninJarai, 18 Octobre 2008
    #10
  11. Offline
    Kuzco El Lama Bazinga!
    Je pense que litteulcake a bien résumé la situation (et j'ai admiré les morts et la finesse avec laquelle il a différencié les deux formations). Si tu sens que tu n'as pas le niveau, mieux vaut ne pas s'y tenter. Toutefois, j'connais des gens qui sont en civil et qui réussissent, pourtant ils sont cons comme pas possible. Si tu bosses comme un malade, t'auras toujours moyen de réussir.



    Je pense comme litteulcake, que en effet, industriel est plutot orienté pratique et civil théorique. Toutefois, les deux peuvent interchanger leurs roles sans trop de difficultés.
    Kuzco El Lama, 18 Octobre 2008
    #11
  12. Offline
    Je confirme à 200% ! Il y a des imbéciles profonds en ingénieurs civils, et parfois avec des résultats brillants. A croire que la répartie et la logique pure sont parfois indépendantes.


    Je ne suis pas d'accord.
    La plus grosse différence est surtout qu'après les deux années communes en ingé civil, il n'y a presque plus de cours communs (2 voir 4h la semaine). Il est donc indispensable que tous les outils mathématiques et les concepts scientifiques de base soient acquis après seulement 2 ans, alors qu'ils sont repartis sur toutes les études en ingé industriel.

    Par après, la grosse majorité des cours seront directement destiné à être utilisé dans pratique.

    Maintenant il est vrai qu'à Gramme, les étudiants sont familiarisés beaucoup plus rapidement avec des machines en laboratoire, mais je ne pense pas vraiment qu'un ingénieur civil ait des difficultés à s'adapter à un travail un entreprise.
    L'ingé civil est formé de manière à être capable de se familiarisé lui-même avec la situation à laquelle il sera confronté, tandis que l'ingé industriel a déjà été familarisé à l'avance avec un certain nombre de ces situations.
    Ce n'est pas pour autant que l'ingé civil éprouve des difficultés, c'est une étape de sa formation par laquelle il doit passer.
    canard_, 19 Octobre 2008
    #12
  13. Offline
    litteulcake Not an addict
    Tu confirmes en reformulant à peu près ce que j'ai dit : le temps d'adaptation de l'ingénieur civil est un peu plus long dans le milieu industriel, même s'il en ait tout à fait capable, comme je l'ai précisé dans mon post, surtout dans le paragraphe qui commence par "Attention : ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit"
    litteulcake, 19 Octobre 2008
    #13
  14. Offline
    Je précise juste que ce temps d'adaptation plus long n'est pas lié à des difficultés d'adaptation mais à une étape supplémentaire dans la formation.
    canard_, 19 Octobre 2008
    #14
  15. Offline
    litteulcake Not an addict
    Je pense que c'était clair pour tout le monde (qui a lu le sujet en entier :p)
    litteulcake, 19 Octobre 2008
    #15
  16. Offline
    Nain[silly] SoRrY iM jUsT a SiLlY bOy

    Oui, et souvent, avec des résultats médiocres. :)
    Nain[silly], 19 Octobre 2008
    #16
  17. Offline
    Kragoth Fanatique
    Salut, je suis étudiant à l'ISIC et j'ai des connaissances à la fpms.

    Au niveau du temps de travail à fournir je pense que les 2 sont assez proches, la différence c'est qu'à la polytech tu le passe essentiellement à étudier et qu'en industriel forcement tu étudie aussi mais tu passes pas mal de temps pour préparer les labos et surtout pour les projets, enfin je ne sais pas comment ca se passe dans les autres écoles mais à l'isic tu as un projet en 1ère et 2ème avec une maquette à réaliser.
    Kragoth, 19 Octobre 2008
    #17
  18. Offline
    Parce que tu crois qu'en ingé civil, on passe nos journées à bouffer des bouquins de théorie ? A partir de la 3e (et même de la 2e dans une moindre mesure), l'essentiel du travail consiste à faire des projets ...
    canard_, 19 Octobre 2008
    #18
  19. Offline
    xe0n Chamois d'or

    [private joke]

    ca se voit que t'a eu le temps d'approfondir les concepts :-D

    [/private joke]
    xe0n, 20 Octobre 2008
    #19
  20. Offline
    Kragoth Fanatique

    En effet, je parlais de la 1ère et de la 2ème :

    isic : 1ère : 2 projets (total de 4-5 crédit)
    2ème 1 projet de 8,5 crédit

    fpms : 1ère pas de projet
    2ème 1 projet mais sur matlab


    Aprés oui je me doute bien qu'il y ai des projets dans la suites des études ( je pense même qu'à louvain il y a un projet en 1ère ?) et pour ce qui est de bouffer des bouquins de théories en 1ère on en est pas loin (d'aprés les syllabi que j'ai pu voir)
    Kragoth, 21 Octobre 2008
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.