"L'Europe va devenir supercapitaliste"

Discussion dans 'Actualité' créé par zoheir, 9 Avril 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Total Titre d'utilisateur perso

    Ca nous montre surtout les dérives dues, je te l'accorde a des constantes qui ne sont pas liées aux OGM, mais aussi aux OGM eux même...Et ces dérives touchent une des choses capitales sur terre : la bouffe. C'est pire que de toucher a la liberté, a la democratie ou aux systèmes d'exploitation :p

    Et ca montre aussi que les études sur le sujet sont : d'une part completement censurée, et d'autre part qu'il existe des risques ! ( ha tu as du t'endormir a ce moment la).

    On ne parlera pas des problèmes de biodiversité au Mexique, de l'utilisation intensive du roundup etc...

    Au final, je vois vraiment pas ce qu'on a a y gagner dans le domaine de la bouffe....

    (je me demande comment on peut être convaincu du contraire aprés avoir vraiment regardé ce genre de documentaire :/ )
    Total, 27 Avril 2008
    #41
  2. Offline
    Yorel Rêveur
    Si la bouffe était aussi capitale, elle serait certainement plus contrôlée que celle qu'on donne aux animaux domestiques (chiens, chats...) ... :-D

    A partir du moment où le documentaire ne remet pas en cause la recherche dans ce domaine, il est inconséquent de tirer des conclusions autres que celles avancées dans le documentaires. Si les risques sont contrôlés et minimes et si des études réalisées par des centres de recherche indépendants (et compétents) valident des résultats, je ne vois pas personnellement ce qui pourrait empêcher la consommation d'OGM... Tu veux des raisons qui justifient la recherche et la production d'OGM, j'en invoque ci-dessus...

    Sinon... tu as raison, le film met également en avant que l'utilisation d'un des pesticides de la boite (!= d'ogm) est mauvais pour la santé de la population car il contamine les nappes d'eau, ... auxquelles la population locale s'abreuve... et parle succintement de bio-diversité... Mais dès que l'on créé des champs immenses, ce problème se pose... ogm ou pas... et à nouveau pour éviter les contaminations... stérilités des plantes...
    Yorel, 27 Avril 2008
    #42
  3. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Se pourrais t-elle que la croissance se fasse aussi au détriment des consommateurs ? Je pose la question. Si le but premier d'une entreprise moderne est de générer des richesses pour satisfaire l'actionnariat, la qualité du produit, la satisfaction du client, la rétribution des producteurs seraient d'ordre secondaire.

    C'est ainsi que fonctionne une grande chaîne de supermarchés:
    - Les supermarchés achetent en gros pour faire baisser les prix et attirer le consommateur moyen.
    - Certains producteurs n'obtiennent pas un bénéfice proportionnel au prix final de vente (je pense aux fermiers) ce qui offre une plus grosse marge à la distribution.
    - Le produit en lui même suffit bien souvent au consommateur moyen, mais il faudrais aller dans un commerce spécialisé pour obtenir de la réelle qualité.
    - La rotation du stock est étudiée pour augmenter la rentabilité.
    - Les supermarchés retardent autant que possible le paiement des fournisseurs pour générer un intérêt.
    - La variété des produits est limitée de sorte à satisfaire le gros de la demande de sorte que l'on doive de nouveau s'adresser à un commerce spécialisée si l'on des goûts qui sortent un peu de la norme (je pense notamment à la musique).

    Cela ressemble plus à une activité financière que de commerce pure. D'ailleurs les supermarchés proposent leurs propres cartes de crédit.

    Le progrès est un glaive à double tranchant. Comme avec l'automatisation le perfectionnement des moyens de communication a une incidence directe sur le nombre d'emplois potentiels. C'est de là que viendrais les nombreuses restructurations dont certaines personnes dans ton entourage ont peut être subis.

    Dans la région du centre Hainaut la diminution d'emplois engendré par la disparition des grandes industries n'as toujours pas été resorbé à ce jour alors que le gouvernement tente de lancer une transition vers le secteur tertiaire depuis quelques années. Si on est en train d'entamer une autre transition du genre avec les moyens de communication il n'est pas étonnant de constater la faible croissance de la région ainsi que celle d'autres régions anciennement industrialisées (comme le Nord-Pas de Calais).
    Carambar, 27 Avril 2008
    #43
  4. Offline
    Yorel Rêveur
    Tout dépendra de la pression mis par les actionnaires sur la société et de la politique interne de la société. Est-on certain que la majorité des entreprises ne recherche que la maximisation de leur profit et rien que leur profit ? Satisfaire ses clients, avoir des produits de meilleures qualités que la concurrence, ... pour garder des parts de marché/en gagner sont également des objectifs poursuivis par les sociétés. A nouveau, la réglementation, les services de protection des consommateurs, la concurrence sont tout des garde-fous aux dérives.

    En effet, et il faut faire avec... la seule porte de sortie reste l'enseignement, l'apprentissage, le développement de hautes compétences/connaissances...
    Yorel, 28 Avril 2008
    #44
  5. Offline
    Total Titre d'utilisateur perso

    Tu raconte n'importe quoi. Tu commence par "le documentaire ne remet pas en cause la recherche ", et personne n'a dit le contraire. Mais il remet bien en cause l'utilisation des OGM dans la production de nourritures. Mais vu que tu nous parle de "centres de recherche indépendants (et compétents) " tu as vraiment du le regarder en brouillé capté d'Ouzbékistan ce documentaire.
    L'utilisation d'OGM va de paire avec l'utilisation de pesticides, vu que certain sont créer uniquement pour ca.
    N'essaye pas de minimiser l'impact sur la biodiversité, tu n'as aucun argument! Et stériliser les plants posent d'autres problèmes ( et ce n'est pas "qu'on ne sait pas ce qu'on veut", bien au contraire).

    Bref, je suis pas trop partisant de la technique "Zaene" qui consiste a écrire uniquement aux "lecteurs", mais la je n'ai pas grand espoir de te convaincre...
    Total, 28 Avril 2008
    #45
  6. Offline
    Yorel Rêveur
    Tu as raison... certains... ceux montrés dans le documentaire... pas tous... Admets que résumer la question des ogm's, le potentiel de cette biotechnologie à ce cas est stupide... Des pesticides sont employés dans les champs ogm's ou pas... à nouveau, c'est leur utilisation en Asie, en Amérique du Sud qui posent problèmes pour leur impact sur la santé des populations locales... mais les éléments sur l'impact de l'absorbtion d'ogm sont très très minces... Le film leur consacre quoi 5min sur un film de quoi 1h40 ? Sans compter le manque criant d'explication sur ce qui se conçoit au niveau des ogms. Dingue pour un documentaire que certains considèrent comme un playdoyer contre les ogms... Cela me tue...
    Yorel, 28 Avril 2008
    #46
  7. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Je suis d'avis que beaucoup d'entreprises tentent de maximiser le profit et pas seulement pour satisfaire les investisseurs. Cela permet à l'entreprise de se donner plus de moyens et croitre. Une société en position dominante sur le marché peut influer sur les tendances de celui-ci et dicter ses propres prix.

    Même si en logistique moderne on tente d'atteindre les objectifs décrits sur cette page on pourrais se demander si certains entreprises visent non une qualité absolue mais une qualité suffisante. Car même si supériorité d'un produit permettrais d'avoir le dessus sur la concurrence il ne s'agit pas du seul moyen pour y arriver.

    On pourrais aussi se demander si cette phrase qui dit le client est roi est toujours d'application. En matière de téléphonie et internet par exemple la qualité la satisfaction du client n'est pas toujours pris en compte. L'impératif semble être d'attirer le maximum de clients tout en accordant une importance secondaire à la qualité du service et agissant parfois à l'encontre de la volonté du client (avec des contrats non signés).

    Personnellement je pense que cette tendance est due à une réduction de la marge ou une saturation de marché. A ce titre la sous-traitance est très à la mode. Il est très courant que les multinationales font appel à des sous-traitants pour réduire les coûts. Mais certaines des sociétés de sous-traitance arrivent justement à réduire les coûts en "coupant des coins" frôlant parfois l'illégalité (travail au noir). A titre d'anecdote, certaines sociétés de sous-traitance informatique se morcellent en sous-sociétés de 50 personnes afin d'éviter l'obligation d'un représant syndical.
    Carambar, 29 Avril 2008
    #47
  8. Online
    Fish Bouillant même !
    pas nouveau ca :p
    Fish, 29 Avril 2008
    #48
  9. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    En effet. Mon constat date de 2001 et il y a des fortes chances que cette pratique étais d'actualité bien avant cela.
    Carambar, 30 Avril 2008
    #49
Statut de la discussion:
Fermée.